Today’s Translation – Greg Popovich on Tim Duncan

https://fr.sports.yahoo.com/news/gregg-popovich-tim-duncan-va-112908510.html

Si Tim Duncan a décidé de repousser une nouvelle fois sa retraite, Gregg Popovich se prépare déjà à vivre sans son fidèle intérieur dans les années à venir.

If Tim Duncan has decided to postpone his retirement again, Gregg Popovich is already preparing for life without his faithful inside player in the years to come.

Si Tim Duncan a décidé de faire durer le plaisir et d’honorer sa dernière année de contrat, il y a bien un moment où le « Big Fundamental » sera forcé de raccrocher définitivement ses sneakers. Une échéance que redoute son coach de toujours, Gregg Popovich, prolongé cet été par les Spurs et qui se prépare désormais à poursuivre son chemin en l’absence du futur Hall of Famer.

If Tim Duncan has decided to prolong the pleasure and honor the final year of the contract, there will be a time when the “Big Fundamental” will be forced to hang up his sneakers for good. A deadline that his coach always dreads, Gregg Popovich , extended by the Spurs this summer and he is now preparing to continue his path in the absence of future Hall of Famer.

« Quand il ne sera plus à l’entraînement, je vais un peu déprimer », reconnaît le coach texan dans un long entretien accordé au Washington Post.

« Cela va me rendre triste. Il va énormément me manquer…  Je pense que quand cela arrivera, ce sera dur. Mais ce n’est pas encore arrivé donc je ne vais pas me rendre malheureux dès maintenant. »

“When he’s not in training, I’m a little depressed,” admits the Texas coach in a long interview with the Washington Post.

“That will make me sad. He will be greatly missed… I think when that happens, it will be hard. But that has not happened yet so I’m not going to allow myself to be unhappy right now.

Il faut dire qu’en 17 ans, les deux hommes ont développé une relation des plus étroites. Le gourou des Spurs avait d’ailleurs déclaré à une époque vouloir prendre sa retraite en même temps que son joueur.

It must be said that in 17 years the two men have developed a closer relationship. The Spurs guru has also said at one time he was wanting to retire along with his player.

« C’est fort possible. J’ai toujours dit ça parce que c’est assez drôle. Ce serait plutôt logique et intelligent. Je sais sur quelle tranche mon pain est beurré », ajoute-t-il avec un large sourire.

«  Mais j’ai aussi fait la même promesse à Manu et Tony quand ils ont signé leur contrat. Ils voulaient savoir si je serai encore là et je leur ai dit que oui. Donc ce serait difficile de partir. »

“It is quite possible. I always say that because it’s pretty funny. It is rather logical and intelligent. I know how my bread is buttered,” he adds with a grin.

“But I also made the same promise to Manu and Tony when they signed their contract. They wanted to know if I’ll still be here and I told them yes. So it would be hard to leave.”

Si Gregg Popovich devrait toujours être à la tête des Spurs dans les années à venir, il lui faudra se faire à l’idée de vivre sans son protégé en s’appuyant sur une nouvelle génération de joueurs incarnée par Kawhi Leonard, grand artisan du dernier titre de la franchise remporté au printemps dernier face au Miami Heat.

If Gregg Popovich should always be at the head of Spurs in the coming years, he will have to get used to the idea of living without his protégé based on a new generation of players embodied by Kawhi Leonard, the man behind the last title the franchise won last spring against the Miami Heat.

« Kawhi est très jeune. Je ne peux pas rester pendant toute sa carrière. Ce n’est pas possible mais ce qui est sûr que j’en apprécie le début. »

“Kawhi is very young. I can not stay for his entire career. It is not possible but what is sure is that I appreciate the start.”

On peut donc compter sur Gregg Popovich pour assurer le futur des Spurs à moyen terme en s’appuyant sur un noyau qu’il a su garder intact au fil des saisons. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si sur les cinq joueurs encore en activité qui ont joué plus de 12 ans pour la même franchise, trois font aujourd’hui partie de l’effectif de San Antonio. Une fidélité qui, selon le technicien, est l’une des clés de la réussite de la franchise, sacrée championne NBA à cinq reprises sous ses ordres depuis sa prise de fonction en 1996.

We can count on Gregg Popovich to ensure the future of the Spurs in the medium term, based on a core that has kept intact the seasons. It is no coincidence that the five players still active who have played more than 12 years for the same franchise, three are now part of the San Antonio staff. Fidelity is one of the technical keys to the success of the franchise, crowned NBA champion five times under him since he took office in 1996.

« Cela signifie beaucoup. C’est la raison pour laquelle je continue de coacher. Ils ont été si loyaux envers moi et mon projet. J’ai voulu arrêter il y a neuf ans. Non je vous taquine (rires). Mais la loyauté est importante car c’est un signe de confiance. Cela vous permet d’être en paix et de travailler sans avoir à vous préoccuper du reste. Tout le monde est sur la même longueur d’onde et on rame tous dans la même direction. »

“It means a lot. That is why I continue to coach. They were so loyal to me and my project. I wanted to stop nine years ago. No I’m kidding (laughs). But loyalty is important because it is a sign of confidence. This allows you to be at peace and work without having to worry about the rest. Everyone is on the same wavelength and we all train in the same direction.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s