Les Choristes – Chapter 11

This video was removed from YouTube, so you will have to find a copy of “Les Choristes” to watch somewhere else. I broke the movie up into digestible pieces, with 15 in all.

This is the eleventh chapter and runs from 56 :05 – 1 :02 :03.

Au cachot. Mondain est allongé sur le lit. Bruit de porte qui s’ouvre.

Chabert: Allez, dehors Mondain.

Mondain ne bouge pas.  Chabert s’approche de lui.

Chabert: Et p’tit.  C’est fini.

Mondain se tourne de l’autre côté du lit en silence.

Cour de récréation.  Coups de sifflet.  Chabert supervise le cours de gymnastique.  Langlois arrive derrière lui.

Langlois: Chabert, je viens de voir Rachin pour lui dire que la chorale est sublime.

Chabert: Allez!

Pépinot: J’suis fatigué.

Chabert: Mais t’es toujours fatigué.

(à Langlois) Et qu’est-ce qu’il vous a dit?

Langlois: D’aller me faire foutre.

Chabert: Il est où Mondain?

Musique dramatique. Bureau de Rachin.

Rachin: Et vous n’avez pas noté sa disparition avant d’aller courir?

Chabert: Il était à l’appel ce matin Monsieur le directeur. C’est après qu’il a dû…

Rachin: Bien, j’interdis toutes promenades jusqu’à la fin de l’année.

Mathieu: Il a prix beaucoup d’argent?

Rachin: La totalité, 200 000FF. Comment je fais pour payer mes fournisseurs maintenant? Comment je fais?  J’aurais jamais dû accepter de le prendre ici. Tout ça pour une expérience. J’vous en foutrais de expérience. C’est comme vous avec votre musique. Je devais faire livrer du charbon pour l’eau chaude. Ça attendra la semaine prochaine. En attendant je préviens la gendarmerie.

Leclerc et deux autres garçons se cachent sous la fenêtre du directeur et chantent une chanson grossière.

Rachin: Qu’est-ce que c’est que ça?

Rachin se précipite à la fenêtre mais les garçons déguerpissent.  Chabert et Mathieu retiennent un fou rire.

Rachin: Je vois que le chant les rend intelligents Mathieu. Ils sont en net progrès.

Mathieu: Monsieur le directeur, les enfants n’ont plus d’eau chaude depuis 3 semaines.

Rachin: L’eau froide c’est très bon pour la circulation. Sortez. Au fait Mathieu, fini la chorale.

Mathieu: Mais Monsieur le directeur …

Rachin: Merci Mathieu.

(au téléphone) Passez moi la gendarmerie.

Mathieu sort en claquant la porte. Chabert l’attend dans le couloir.

Chabert: Je ne sais pas encore ce qu’on va faire pour la chorale, mais pour les gosses, on va chauffer au bois.

Mathieu: Y a plus de bois!

Chabert sourit et s’en va. Mathieu le suit dans le garage de Rachin. Chabert soulève une bâche qui cachait un tas de bois.

Chabert: Et ça, c’est quoi? Réserve personnelle de Monsieur le directeur.

Dans les douches. Les enfants se lavent à l’eau chaude.

Mathieu: Action Réaction (voix off) Chabert m’a étonné. Lui que je prenais pour un double zélé de Rachin, était en fait un brave type qui considère le sport et la musique comme des moteurs essentiels de la cohésion nationale. Avec son aide, j’organise la résistance. Notre chorale devient clandestine.

Dortoir.  Les enfants et Mathieu continuent à s’entraîner en cachette le soir avant de se coucher. Mathieu les arrêtent.

Mathieu: Non, vous avez tendance à baisser en fin de phrase. Je vous demande pour la dernière fois de bien détacher chaque note. Bon, il est tard. On verra ça demain.

Morhange: Mais Monsieur, on fait pas la deuxième partie?

Mathieu: Mais je ne t’ai pas appris le solo.

Morhange: Mais moi je l’ai appris.

Mathieu: Comment ça tu l’as appris? Bon, on est partis.

Ils finissent la chanson.

Une voiture de gendarmes s’arrête devant l’école.  Mondain en descend escorté par un policier.

Mathieu (voix off): Le 13 mai, peu après 15 heures, Mondain était de retour.

Dans le bureau du directeur.  Mondain est assis, visiblement nerveux.  Rachin le gifle violemment.

Rachin: Où est l’argent?

Mondain: Je sais pas.

Rachin: Alors qui l’a volé?

Mondain: J’sais pas. C’est pas moi.

Rachin le gifle de nouveau. Chabert et Mathieu écoutent derrière la porte.

Mathieu: Alors? Il le frappe?

Chabert: Depuis une demi heure.

Mathieu: Il est fou.

Chabert: Il perd surtout son temps.  Il dira rien le gamin.

Bureau de Rachin.

Rachin: Bon, on va tout recommencer depuis le début.  Où est l’argent?  Parle.

Rachin le gifle de nouveau. Mondain le regarde d’un sale oeil.

Rachin: Où est l’argent?

Mondain se jette sur Rachin et l’attrape au cou. Il le renverse sur le bureau et essaye de l’étrangler. Chabert et Mathieu entrent en courant dans le bureau.

Chabert: Lâche le!

Chabert les sépare et met Mondain au sol.

Chabert: Calme toi!  Calme toi!

Rachin: Ce garçon vient d’avouer. C’est parfait. J’appelle tout de suite les gendarmes. Tu vas connaître d’autres maisons, mon p’tit. D’autres gardiens et d’autres larrons.

Chabert regarde Mathieu, impuissant. Rachin appelle les gendarmes. On emmène Mondain. Il lance un dernier sourire à Mathieu avant que la porte ne se referme sur lui.

Mathieu (voix off): Pour ne pas entamer leur moral fragile, l’affaire Mondain fut dissimulée aux enfants. On l’avait renvoyé dans son école. Point final.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s