Les Choristes – Chapter 13

This video was removed from YouTube, so you will have to find a copy of “Les Choristes” to watch somewhere else. I broke the movie up into digestible pieces, with 15 in all.

This is the thirteenth chapter and runs from 1 :10 :30 – 1 :16 :50.

Boniface (tout bas): … voila quelques fleurs.
La comtesse: Je n’ai pas tout saisi mais je comprends l’intention. Merci mon p’tit.
Rachin: Madame la comtesse. Je vais vous présenter Monsieur Mathieu, notre surveillant qui fait chanter ces chers enfants.
Mathieu: Madame la comtesse.
La comtesse: Mes compliments. Nous suivons avec beaucoup d’intérêt les méthodes de Monsieur Rachin. Méthodes auxquelles nous vous remercions d’apporter votre aide. Au fait, cette chorale, c’est une idée de …?
Mathieu: C’est-à-dire ….
Rachin: De moi, Madame la comtesse. De moi.
Mathieu: Je suis en effet très heureux, Madame la comtesse, d’apporter mon aide à un directeur si compréhensif.
Rachin: Eh bien, faites les chanter.
La comtesse: Monsieur Rachin est un modeste. Il n’aime pas les compliments.
Mathieu: Voilà.
La comtesse: Alors? Qu’est-ce que vous allez nous faire entendre?
Mathieu: ‘La nuit de rameaux’ Madame la comtesse.
La comtesse: Ça doit être magnifique.

Tout le monde se met en place. Morhange se tient seul à côté d’un des piliers du préau.

La comtesse: Excusez-moi? Qui est ce petit garçon qui se tient à l’écart? C’est un puni?
Mathieu (montrant Morhange du doigt): Celui-là?
La comtesse: Oui.
Mathieu: Celui-là est un cas à part. Vous permettez?

Le concert commence. Rachin regarde de gauche à droite. Il a l’air de s’ennuyer un peu.  Corbin essaye de chanter aussi. Morhange regarde la chorale dépité. Mathieu l’invite à chanter son solo.  La comtesse est émerveillée par ce qu’elle entend.

Mathieu (voix off): Et dans les yeux de Morhange qui suivait si bien ma mesure, je lisais d’un coup beaucoup de choses.  De la fierté, la joie d’être pardonné, mais aussi, et c’était bien nouveau pour lui, comme de la reconnaissance.

Mathieu écrit dans son journal.

Mathieu (voix off): Premier jour de l’été. Notre chorale compte un nouvel élément.

Cours de musique. Monsieur Langlois est au piano. Thème de ‘Cerf volant’. Mathieu arrête la chorale.

La comtesse: Excusez-moi, j’ai raté la reprise. Autant pour moi. Allez-y!
Mathieu: Bon, on reprend.

Cours d’études. Les enfants font leurs devoirs et regardent inlassablement vers la fenêtre.

Mathieu (voix off): Je sens dans mes gosses comme des désirs d’escapade, de construire des cabanes au plus près du ciel. Ce beau temps les rend tristes.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s