Listening Skills – L’Avis de Marie #137

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/1141-l-avis-de-marie-137-clara-et-son-mini-bikini-coloriage-anti-stress-perdus-dans-la-neige-13-fevrier-2015

Bonjour ! Nous sommes le 13 février et je vous souhaite la bienvenue sur mon podcast « L’avis de Marie ». Aujourd’hui nous allons retrouver notre ami Clara qui va vivre son premier choc culturel : le port du maillot de bain brésilien. Après le soleil et la plage, nous reviendrons par chez nous, dans la neige et le froid. Et enfin, pour vous détendre, je vous propose un peu de coloriage [1]. Mais avant tout, je félicite ma collègue et amie Andrea qui fête son cinquantième podcast. A cette occasion un jeu concours est organisé. Pour y participer, répondez à la question suivante : « Où Joanne et Andrea se sont-elles rencontrées ? » En répondant sur la page d’Andrea, vous pourrez gagner un bon d’achat de la Migros.

Hello! It is February 13 and I welcome you to my podcast “The Opinion of Mary”. Today we will find our friend Clara who will live her first cultural shock: wearing the Brazilian swimsuit. After the sun and the beach, we will return home to the snow and cold. And finally, to relax, I propose a little coloring [1]. But above all, I congratulate my colleague and friend Andrea, celebrating her fiftieth podcast on this occasion. A contest is organized. To participate, answer the following question: “Where did Joanne and Andrea have their encounter?” In responding to Andrea’s page, you can win a voucher for Migros.

Je vous rappelle que Clara a passé les fêtes de fin d’année chez son ami Fabrice au Brésil, à Recife. Quand Lucia, la chérie de son ami Fabrice a vu le maillot de bain une pièce de Clara, elle a déclaré la situation d’alerte maximum, et il a été décidé de réagir au plus vite ; l’achat d’un nouveau maillot de bain était la priorité .Voici ce que Clara m’a écrit : On entre dans une petite boutique. -«Tu fais quelle taille ? » me demande Lucia.

I remind you that Clara spent the End of Year Celebrations with her friend Fabrice in Recife, Brazil. When Lucia, the darling of her friend Fabrice, saw Clara’s swimsuit, she declared the situation was on maximum alert, and it was quickly decided to react, buying a new bathing suit was the priority. Here is what Clara wrote me  : We enter a small shop. – “You’re what size?” Lucia asked.

– «Je porte du 38, 40 ça dépend. -Bon moi je porte du 42, mais pour le maillot de bain je mets du 36. Pour toi un 34 ira très bien ! ». Et voilà qu’elle me tend un maillot de bain deux pièces que ma petite nièce de 10 ans aurait pu porter ! Non, ce n’est pas possible ! Elle insiste. Je l’essaie.

– “I wear 38, 40 it depends. – Good I wear 42, but for the swimsuit I wear 36. For you a 34 will be fine! ” Now she hands me a two-piece swimsuit that my niece could have worn 10 years ago! No, it is not possible ! She insisted. I tried.

Le haut du maillot avait à peine assez de tissu [2] pour cacher le bout de mes seins [3]. Quant à la culotte, si on peut appeler cela une culotte, même mes dessous [4] les plus sexy ont plus de tissus que ce maillot. Lucia ouvre le rideau de ma cabine. « C’est superbe » – Heu, elle se moque de moi là ou quoi ? – « Tu ne crois pas qu’une taille 40 serait mieux ! « Non, non ici t’es au Brésil, toutes les filles portent ce genre de maillot. Tu verras sur la plage ! Je te l’offre ! » Comment refuser un cadeau ! Et puis bien sûr le moment d’aller à la plage est arrivé.

The top of the shirt was barely enough fabric [2] to hide the tips of my breasts [3.] As for the pants, if you can call them pants, even my underwear [4], the sexiest I own, has more fabric than this bathing suit. Lucia opens my cabin curtain,  “It’s beautiful” – Uh, she makes fun of me here or what? – ”  You do not think a size 40 would be better!”  No, you’re here in Brazil, all the girls wear this kind of bathing suit. You’ll see on the beach! I’ll give it to you!” How to refuse a gift! And then of course the time to go to the beach happened.

Je n’étais pas vraiment certaine de vouloir inaugurer [5] mon maillot. Pourtant je mets les quelques centimètres carrés de tissus, mais m’enroule dans une grande serviette. Lucia m’attendait déjà. Elle ne m’avait pas menti. Son maillot était aussi petit que le mien, ou plus encore, mais son aisance [6], sa peau hâlée [7], la rendait magnifique. Moi je me sentais tel un thon qu’on sortait de son eau [8]. Je vais jusqu’à la plage enroulée dans ma serviette. On rejoint ses amis. Les autres se jettent à l’eau et moi je reste assise sur ma serviette. J’avais envie d’aller de les rejoindre, mais pour cela, il fallait que j’affronte [9] les 3 mètres de sable et les regards.

I was not really sure I wanted to inaugurate [5] my bathing suit. None the less, I’m wearing a few square centimeters of fabric, but I am wrapped in a large towel. Lucia was waiting for me. She had not lied to me. Her bathing suit was as small as mine, or more, but her ease [6], her tanned skin, [7] made ​​it beautiful. I felt like I was a tuna that came out of the water [8]. I went to the beach wrapped in my towel. We join her friends. The others jump into the water and I remain sitting in my place. I wanted to go join them, but for this it was necessary that I face [9] 3 meters of sand and looks.

Pourtant Lucia avait une fois encore raison, toutes les filles portaient ce genre de maillot. Allez, je prends mon courage à deux mains, me lève, et me dirige [10] vers l’eau, les mains sur mes fesses [11], mes mains sur mes seins, enfin je n’avais pas assez de mains pour me cacher ! Me voilà dans cette eau à 26 degrés, je souris ! L’avantage de ce petit maillot, c’est de bien sentir l’eau sur toute sa peau. Je suis une fille qui s’adapte très bien, quelques jours plus tard, je pars à la plage sans serviette, je joue au volley, bref je me sens comme un poisson dans l’eau dans mon mini-bikini !

However Lucia had once again reasoned, all the girls were wearing this bathing suit. Come on, I take my courage in both hands, get up and make my way [10] to the water, hands on my buttocks [11], my hands on my breasts, at least I did not have enough hands to hide! Here I am in the water at 26 degrees, I smile! The advantage of this little bathing suit, it’s good to feel the water on one’s skin. I’m a girl that adapts very well, so a few days later, I go to the beach without a towel, I play volleyball, in short I feel like a fish in water in my mini-bikini!

J’ai rendez-vous avec des amis dans le Jura pour faire du ski de randonnée [12]. Bien sûr les montagnes jurassiennes ne sont pas les montagnes bernoises ou valaisannes, mais elles sont plus proches. Qu’elle mesure 1600 ou 4000 mètres, une montagne, c’est une montagne. Moins dangereuse bien sûr si le sommet n’est qu’à 1600 mètres car il n’y a ni glacier, ni crevasse, mais si le vent, le brouillard se lèvent et que la nuit tombe, et qu’on est à la recherche d’un chalet sans savoir où il se trouve, la situation est tout aussi inquiétante.

I have an appointment with friends in the Jura to go on a ski tour [12]. Of course the Jura mountains are not the Bernese and Valais mountains, but they are close. Whether measured 1600 or 4000 meters, a mountain is a mountain. Less dangerous sure if the peak is only 1,600 meters because there is no glacier, or crevice, but if the wind, and fog rises and the night falls, and one is looking for a cottage without knowing where it is located, the situation is equally disturbing.

Bref, je devais retrouver des amis pour faire une balade [13] à ski et terminer la soirée dans un chalet pour manger une fondue. Bon déjà, je n’ai pas pu partir à temps pour arriver à l’heure au rendez-vous. Je ne voulais pas qu’ils m’attendent, qu’ils partent sans moi, je les retrouverai le soir. L’équipe que je devais rejoindre est très entraînée ; tous les week-ends, ils sont dans les montagnes pour faire de la rando. Je n’espérais vraiment pas les rattraper, mais je comptais bien avancer à mon rythme et profiter de cette journée. Je ne connaissais pas très bien la région, alors un ami m’avait laissé dans sa voiture, garée sur le parking où on avait rendez-vous, un plan du secteur avec le tracé [14] jusqu’au chalet où nous devions nous retrouver.

In short, I had to meet friends for a Ski ride [13] and end the evening in a cabin to eat fondue. Well now, I have been unable to leave in time to arrive on time. I do not want them waiting for me, so they leave without me,and I’ll find them in the evening. The team that I had to join is driven; all weekend, they are in the mountains hiking. I was really hoping not to catch them, but I intended to move at my own pace and enjoy the day. I did not know the area very well, then a friend had left for me in his car, parked in the parking lot where we were meeting, a map of the area with the location [14] of the cottage where we were to meet.

Allez, je m’équipe et commence à monter. Voilà que je suis rattrapée par un copain, qui lui avance à un sacré rythme pour rattraper les autres partis devant. « Non vas-y ! Ne m’attends pas ! On se retrouve ce soir.» Je lui demande juste de me montrer l’itinéraire qu’il allait faire. On avait rendez vous à 18 heures au chalet, j’aurais le temps moi aussi de faire mon tour. J’arrive au premier sommet. Pour aller vers la cabane, il faut prendre à droite. J’y serai bien trop rapidement. Allez, je prends à gauche et repense aux explications de l’ami rencontré. Il neigeait un peu, mais il y avait encore des traces [15] de ceux qui étaient passés plus tôt. Et voilà que je pars vers l’autre versant. Une montée, puis une descente, une montée et une superbe pente. La neige est excellente, j’ai l’impression de glisser sur du coton.

Come on, I prepared to go up. Now I am caught by a friend, who advances at a fast pace to catch up with other parties. “Not going there! Do not wait up! See you tonight. ” I just ask him to show me the route he would do. We had an appointment at 6 pm in the cottage, I would have time to myself. I arrive at the first top. To go to the cabin, take right. I’ll be too soon. Come on, I turn to the left and think back to the explanations of the friend. It was snowing a little, but there were still traces [15] of those who had gone before. And now I’m off to the other side. A rise, then a descent, a climb and a beautiful slope. The snow is excellent, I feel like I am slipping on cotton.

J’arrive vers une forêt, je continue à descendre, mais il commence à faire sombre [16]. Je m’arrête pour consulter ma carte et faire un point sur la situation. Je ne connaissais pas la région. J’avais envie de continuer ma descente mais ce que je descendais, il me faudrait le remonter. Le jour avançait, il neigeait toujours. La nuit allait bientôt tomber, je ne verrai plus les traces, si la neige ne les avaient pas déjà recouvertes. Je n’avais plus beaucoup à boire. Bon, si je me perdais, je pourrais toujours descendre dans une vallée, peut être pas la bonne, mais c’est que j’ai une fondue qui m’attend quelque part sur les hauteurs ! Il fallait prendre une décision. Je devais revenir sur mes pas. C’était bien plus prudent. Alors je suis des traces qui remontent, mais qui s’arrêtent net [17] après la forêt. Je continue à travers champs, arrive devant une petite forêt, redescends, retrouve des traces.

I come to a forest, I continue to descend, but it’s getting dark [16]. I stop to check my map and take stock of the situation. I did not know the area. I wanted to continue my descent but if I went down, I would have to return. The day wore on, it was still snowing. The night would soon fall, I shall not see the footprints, if the snow had not already covered them. I no longer had a lot to drink. Well, if I lose, I could always descend to the Valley, maybe not the best, but I have a fondue waiting for me somewhere in the hills! One has to make a decision. I had to retrace my steps. That was much more prudent.Then I trace them back, but never stop [17] after the forest. I continue through fields, arriving at a small forest, back down, finding footprints.

Ah mais ce sont les miennes? La neige a cessé de tomber, le ciel prend de belles couleurs, je n’étais pas seule, la lune venait d’apparaître dans le ciel et accompagnait ma montée. Elle éclairait le chemin et jouait à cache-cache avec les arbres. Ouf, j’arrive à l’endroit où le chalet était indiqué, là où quelques heures plus tôt j’avais décidé de partir à l’aventure. Je continue. La nuit est définitivement tombée et il se remet à neiger. Je sors ma lampe et avance. Devant moi une grande étendue [18], je devine un chemin. En fait, je ne vois rien. Je consulte ma carte, mais je ne sais absolument pas où je suis. J’ai bien croisé des formes noires qui devaient être des chalets inhabités [19], je suppose. Le chalet devrait être sur la droite. Aurais-je dépassé le chemin qui y mène ?

Ah, but are they mine? The snow has stopped falling, the sky takes on beautiful colors, I was not alone, the moon had just appeared in the sky and accompanied my climb. She lit the way, playing hide and seek with the trees. Whew, I get to the place where the cabin was mentioned, where a few hours earlier I had decided to go on an adventure. I continue. The Night has definitely fallen and it is starting to snow. I get out my lamp and advance. In front of me a large expanse  [18], I guess a way. In fact, I see nothing. I consult my map, but I know absolutely not where I am. I have met some black shapes that were to be uninhabited the chalets [19], I guess. The cottage should be on the right. Had I passed the road to it?

La magie d‘être seule dans la nature commençait à disparaître pour laisser place à l’angoisse. Mes chaussures me faisaient mal, j’avais froid, et je commençais déjà à réfléchir comment me mettre à l’abri [20] pour la nuit. Je pensais à mes amis, à la cheminée, à la fondue ! Je marchais contre le vent et la neige, retraverse une forêt et là, derrière un vallon, je devine de la lumière. Etait-ce le bon chalet ? Peu importe, il fallait me mettre à l’abri. En m’approchant de la cabane, la porte s’ouvre, c’était mes amis qui surveillaient l’extérieur et qui commençaient à être inquiets. J’étais engourdie [21] par le froid, mais près du feu, je me suis réchauffée. La fondue et le petit blanc m’ont définitivement remise en forme.

The magic of being alone in nature began to disappear, making way for anxiety. My shoes were hurting, I was cold, and I was beginning to think how to put me away [20] for the night. I thought of my friends , the fireplace, the fondue! I was walking against the wind and snow, passing back through a forest and there, behind a valley, I discover the light. Was it the right cabin? Regardless, it was necessary to put me away. As I approached the cabin, the door opened, it was my friends who watched outside and started to get worried. I was numb [21] by the cold, but by the fire, I warmed up. The melted and small white me definitively fitness.

Certain pour combattre le stress, font du yoga, d’autres de la méditation, moi je colorie. Pour Noël j’ai reçu en cadeau un cahier de coloriage. Le dernier que j’avais reçu, je devais avoir 8 ans. J’étais un peu sceptique de l’intérêt de cette activité ! Non mais, je n’ai pas que cela à faire : colorier ! J’ai des examens à passer, cinq employeurs à satisfaire, des travaux à finir, un restaurant à ouvrir, et d’autres projets ! Oh les dessins sont beaux. Ce sont des villes réelles ou imaginaires, un tour du monde des villes : de Bombay à Sydney en passant par Mexico, et parfois on visite des royaumes fantasmagoriques [22].

In order to combat stress, do yoga, other meditations, for me I color. For Christmas I received a gift of a coloring book. The last one that I had received, I had to be 8 years old. I was a little skeptical of the value of this activity! No, but I do not have to do this: coloring! I have exams to pass, five employers to meet, work to finish, to open a restaurant, and other projects! Oh drawings are beautiful. These are real or imaginary cities around the world cities: Bombay to Sydney through Mexico, and sometimes we visit fantasy kingdoms [22].

Le cahier est resté dans un coin pendant quelques jours, et puis un soir un peu curieuse, je l’ouvre. Je cherche mes crayons de couleur et me plonge dans les dessins. Eh bien croyez- le ou non, je me suis laissée prendre au jeu  [23]! J’ai colorié les pages de ce cahier. Un peu de bleu sur les dômes gigantesques de Moscou, du rose sur les sommets de la Tour Eiffel. Le ciel de Tokyo est devenu vert, les maisons de San Francisco sont devenues bleues et jaunes. Je me concentrais sur mes dessins, sur le choix de mes couleurs. Je laissais libre cours [24] à mon imagination, me laissais enchanter par le résultat. J’en ai oublié mes obligations ! Car vous savez quoi ? Il est tellement bon de ne rien faire, quand on a tant de choses à faire !

The book remained in a corner for a few days, and then one night just curious, I opened it. I looked for my crayons and immersed myself in the drawings. Well, believe it or not, I let myself take the game [23]! I colored the pages of this book. A bit of blue on the gigantic domes of Moscow, pink on the heights of the Eiffel Tower. The Tokyo sky turned green, the San Francisco homes have become blue and yellow. I focused on my drawings, on my choice of colors. I let it my imagination run free [24], let myself be enchanted by the results. I forgot my obligations! Because you know what? It is so good to do nothing, when you have so much to do!

Voilà, je vous laisse, je viens de finir Paris, il me faut aller m’oublier à Bombay. On se retrouve dans deux semaines sur http://www.podclub.ch ou sur notre APP et nous serons romantiques et nous irons en Chine pour découvrir une belle idée écolo. N’oubliez pas de tenter votre chance sur la page d’Andrea. A tout bientôt, prenez soin de vous !

Well, I leave you, I just finished Paris, I need to go to forget myself in Bombay. See you in two weeks on http://www.podclub.ch or our app and we will be romantic and we will go to China to find a good “green” idea. Do not forget to try your luck on the Andrea page. See you soon , take care of yourself!

[1] le coloriage : Action de colorier, mettre des couleurs
[2] le tissu : c’est le matériau obtenu après tissage du fil, tissu en coton, en lin, en polyamide…
[3] le sein : la poitrine, ce que les femmes ont, que les hommes aiment et qui donne du lait aux enfants
[4] es dessous : les sous-vêtements, la culotte, le soutien gorge ..
[5] inaugurer : ici, mettre pour la première fois le maillot de bain
[6] l(a) aisance : quand on est bien dans son corps, quand on est à l’aise
[7] hâlé : quand la peau prend le soleil, elle change de couleur, elle devient hâlée
[8] un thon qu’on sortait de l’eau : ici je pense que Clara a joué avec les mots ; on se sent comme un poisson dans l’eau quand on est à l’aise ; on se sent comme un poisson hors de l’eau quand on est mal à l’aise. Le poisson est devenu thon, car dans le langage familier, le thon désigne une personne qui n’est pas belle
[9] affronter: ici lutter, se mettre en danger, s’exposer aux regards des autres, se montrer dans son mini bikini
[10] se diriger : aller vers
[11] les fesses : le postérieur, familièrement on l’appelle le cul, les femmes trouvent que le leur est toujours trop gros, et c’est ce que les hommes regardent en premier chez une femme, après avoir regardé leurs seins ou avant , ou en même temps !! si
[12] le ski de randonnée : on met des peaux sous les skis, et on peut monter les pentes, les skis aux pieds, arrivé au sommet, on enlève les peaux, on fixe les chaussures et on glisse comme avec des skis normaux
[13] la balade : la promenade
[14] le tracé : ici, avec un stylo il a dessiné sur le plan, le tracé, c’est à dire la route pour aller jusqu’au chalet
[15] la trace : quand on passe dans la neige, on fait des traces, ici, je voyais les traces, laissée dans la neige par ceux qui étaient passés avant moi
[16] sombre : le contraire de clair, la nuit il fait sombre, il n’y a pas de lumière, la journée il fait clair
[17] net : tout à coup, brusquement
[18] l(a) étendue : superficie, espace
[19] inhabité : qui n’est pas habité
[20] se mettre à l’abri : se protéger, se réfugier, trouver un endroit pour s’abriter du froid, de la neige
[21] être engourdi : être raidi par le froid, être paralysé, perdre de sa mobilité
[22] fantasmagoriques ; des villes irréelles, qui viennent des fantasmes
[23] se laisser prendre au jeu : s’abandonner, laisser aller, me plus réfléchir
[24] laisser libre cours à quelque chose : libérer l’expression

[1] coloring  : Action coloring, put colors
[2] the fabric  : the material obtained after weaving thread, cotton fabric, linen, nylon …
[3] breast  : the chest, that women, that men love and giving milk to children
[4] are below  : underwear, panties, bra ..
[5] inaugurate  : here for the first time put the jersey bath
[6] l (a) ease  : when you are comfortable with your body, when you are at home
[7] tanned  : when the skin is sun, it changes color, it becomes tanned
[8] tuna that out of the water  : here I think Clara played with words; it feels like a fish in water when it is comfortable; it feels like a fish out of water when you are uncomfortable. Tuna fish has become, for in the colloquial language, tuna means a person who is not beautiful
[9] face : fight here, endangering themselves, exposing themselves to the gaze of others, to show in her bikini mini
[10] head  : go to
[11] buttocks : the posterior, colloquially called the ass, women find that their is still too big, and that’s what men look first for a woman after watching their breasts or before or simultaneously !! if
[12] ski touring  : we put the skins under the skis, and you can climb slopes, skis, got to the top, removing the skins, shoes and slides are fixed as with normal skis
[13] the ride  : the walk
[14] the plot  : here with a pen he drew on the plane, the line, that is the road to go to the cottage
[15] trace  : when passes in the snow, we make traces here I saw the traces left in the snow by those who came before me
[16] dark  : the opposite of clear night it’s dark, there is no light, the day it clear
[17] Net  : suddenly, suddenly
[18] l (a) extent  : area, space
[19] uninhabited  : not inhabited
[20] is to shelter  : protect, take refuge, find a place to shelter from the cold, snow
[21] numb  : be stiffened by the cold, be paralyzed, lose its mobility
[22] spooky  ; unreal cities, which are fantasies
[23] to get caught up in the game  : surrender, let go, the more I think
[24] unleash something  : to free expression

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s