L’Avis #10

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/213-lavis-de-marie-10-le-18-juin-la-philosophie-la-fete-de-la-musique-et-paris-19-juin-2009

Bonjour, c’est Marie. Bienvenue sur mon podcast. Aujourd’hui, nous sommes le 19 juin et je vais vous parler d’un événement historique, du baccalauréat, de la Fête de la Musique et de mon week-end à Paris.

Hello, this is Mary. Welcome to my podcast. Today is June 19th and I’ll tell you about a historical event, the baccalaureate (degree) , the Festival of Music and my weekend in Paris.

Hier nous étions le 18 juin et savez-vous pourquoi tous les Français connaissent cette date ?  Le 18 juin est une date dont on parle dans tous les livres d’histoire des élèves français. Le 18 juin 1940, alors que la moitié de la France était occupée [1] par les Allemands, le Général de Gaulle [2] a fait son premier discours à la radio, sur les ondes de la BBC de Londres. Ce discours est considéré comme le texte fondateur de la Résistance française. La Résistance, c’est l’ensemble des activités et des réseaux [3] dits clandestins [4] qui se sont organisés dans la lutte contre Hitler. Beaucoup de femmes et d’hommes sont ainsi devenus des héros inconnus. Beaucoup sont morts en faisant passer une lettre, en faisant sauter un pont, en sauvant des enfants, en cachant des soldats anglais ou américains…, en participant à la libération [5] de la France en 1944.

Yesterday it was June 18th and do you know why all the French know that date? On June 18, a date is spoken of in all the history books of French students. On 18 June 1940, while half of France was occupied [1] by the Germans, General de Gaulle [2] made ​​his first radio address, broadcast on the BBC in London. This speech is considered the foundation text of the French Resistance. The Resistance is all the activities and networks [3] called illegal [4] which are organized in the fight against Hitler. Many women and men have become unsung heroes. Many died by passing a letter, by blowing up a bridge, saving children, by hiding English or American soldiers, participating in the liberation [5] of France in 1944.

Voilà donc une date que tous les élèves français connaissent s’ils passent le bac. Le bac ? C’est le baccalauréat. Une véritable institution en France. Le diplôme que passent les lycéens et qui permet l’accès [6] aux études supérieures. Mais en fait, le bac c’est bien plus qu’un simple diplôme, c’est un rite [7] de passage. On dit souvent à ses enfants qui se rebellent : ” Passe ton bac d’abord ! ” Le bac, c’est le passeport vers l’autonomie [8]. Le bac en poche, le bac réussi [9], et c’est la vie d’adulte qui commence. Enfin à savoir quand on devient adulte cela fera l’objet d’un autre podcast !

So a date all French students know if they pass the exam. Le bac? This is the baccalaureate. A veritable institution in France. The diploma that passes high school and allows access [6] to higher education. But in fact, the ” bac” is more than just a degree, it’s a rite [7] of passage. It is often told of children who rebel, “Get your first bac!” The bac is the passport to independence [8]. The baccalaureate, the bac achieved [9], and one’s adult life begins. Finally to know when one becomes an adult that will be the object of another podcast!

Bref, aujourd’hui 19 juin, débutent les épreuves [10] du bac qui commencent traditionnellement par les épreuves de philosophie. La philosophie c’est la science  de la sagesse [11] ! Tous les lycéens français – scientifiques [12], techniques ou littéraires -, suivent des cours de philo [13]. Moi, j’étais en terminale littéraire – la terminale c’est le nom de la classe de la dernière année au lycée – et j’avais 8 heures de philosophie par semaine ! Je ne sais pas si je suis devenue plus sage [14], mais en tout cas, c’est vrai que la philosophie donne une certaine ouverture d’esprit.

Anyway, today June 19 begin the trials [10] of the bac which traditionally begins with the trials of philosophy. The philosophy is the science of wisdom [11]! All French students – scientists [12], technical or literary follow courses of philosophy [13]. Me, I was in literary terminal – the terminal is the name of the last class of high school – and I had 8 hours of philosophy a week! I do not know if I have become more wise [14] but in any case, it is true that philosophy gives an open mind.

Aujourd’hui donc, pendant 4 heures les élèves vont plancher, c’est-à- dire qu’ils vont réfléchir sur des sujets comme : ” La conscience [15] de soi est-elle une connaissance [16] ? ” Mais peut-être seriez-vous plus inspirés par ce sujet-là : ” Peut-on être sans avoir ? “. Voilà, vous avez 4 heures ! Bonne chance.

So today, for 4 hours students will ponder, that is to say, they will reflect on topics such as: “The conscience is it [15] a knowledge of self? [16]” But maybe you’d be more inspired about that:” Perhaps one to be without? “. Now you have 4 hours! Good luck.

Le 21 juin, c’est bien sûr le début de l’été, mais c’est aussi la Fête de la Musique. La Fête de la Musique, c’est une grande manifestation populaire, gratuite, ouverte à tous. Vous êtes musiciens amateurs [17] ? Vous jouez d’un instrument de musique ? Vous chantez ? Alors descendez dans la rue, faites du bruit et partagez votre musique !

On June 21, it is of course the beginning of the summer, but it is also the Day of Music. The Music Festival is a great popular event, free and open to all. You are amateur musicians [17]?  Do you play a musical instrument? You sing? So get off the street, make noise and share your music!

Des professionnels organisent aussi des concerts gratuits dans les rues, les parcs, les musées, les châteaux… Les grandes institutions musicales comme les orchestres, les opéras sortent de leurs murs et rendent leur musique accessible à tous.

Professionals also organize free concerts in the streets, parks, museums, castles … The major musical institutions such as orchestras, operas go outside and make their music accessible to all.

Créée en France, en 1982, la Fête de la Musique est devenue aujourd’hui une fête européenne et internationale, qui est présente dans plus de 100 pays sur les cinq continents. Je me souviens que plus jeune, avec des copains, nous avions un groupe de rock-garage. Notre musique était du rock, un peu punk et nous reprenions des morceaux des Clash, des Rolling Stones et nous répétions dans un garage. Le 21 juin, nous avons donné un concert sur une petite place à Strasbourg. C’était la première fois que je faisais de la scène [18]. Il y avait la chanteuse, le batteur (celui qui joue de la batterie), le guitariste et le bassiste, et puis il y avait ma copine et moi, les choristes ! Ah, nous mettions du cœur à l’ouvrage [19] pour répéter notre chorégraphie et choisir notre tenue de scène ! Suite à cette fête de la musique, nous avions même été invités à nous produire dans une vraie salle de concert. Nous avons donné un concert et puis voilà, notre carrière de Rock stars s’est arrêtée là, car nous avions chacun d’autres projets, pour lesquels, sans doute, nous étions plus doués !

Established in France in 1982, the Music Day has now become a European and international festival, which is present in over 100 countries on five continents. I remember when I was younger, with friends, we had a garage rock group. Our music was rock, some punk and we covered works by The Clash, The Rolling Stones and we rehearsed in a garage. On 21 June we gave a concert in a small square in Strasbourg. It was the first time I was doing the scene [18]. There was the singer, drummer (who plays drums), guitarist and bassist, and then there was me and my friend, the choir! Ah, we put the heart into it [19] to repeat our choreography and choose our staging! Following this celebration of music, we were even invited to play in a real concert hall. We gave a concert and that’s where our rock star career ended because we all had other projects, for which, no doubt, we were gifted!

Le week-end dernier, je suis partie en week-end avec mon doudou. ” Doudou ” c’est le nom que je donne à mon homme quand notre relation va bien. Donc Doudou m’a emmenée en week-end à Paris. Bon, Paris je connais bien, pour y être allée assez souvent, j’ai beaucoup d’amis qui y vivent. Paris est le centre de la France et souvent faire carrière, c’est-à-dire réussir sa vie professionnelle, demande un passage obligé à Paris.

Last weekend I went on a weekend with my best friend. “Doudou” is the name I give to my man when our relationship is fine. So Doudou took me for a weekend in Paris. Well, I know Paris well, for I have gone quite often, I have many friends who live there. Paris is the center of France and often a career, that is to say, a successful professional life requires a necessary step in Paris. 

Vivre à Paris est très cher, les prix des appartements ont beaucoup augmenté.  Beaucoup de salariés sont obligés de s’éloigner [20] du centre. Vivre à Paris quand on a de l’argent, c’est très agréable. Mais vivre en banlieue [21] et être assis tous les jours dans le métro pendant deux heures est très stressant.

Living in Paris is very expensive, apartment prices have increased significantly. Many workers are forced to move away [20] from the center. Living in Paris when one has money, it’s very nice. But living in the suburbs [21] and to sit every day on the subway for two hours is very stressful.

Mais bon, passer un week-end à Paris est toujours un moment agréable, surtout quand on est invité et mon Doudou, généreux [22], m’y a emmenée en avion ! Alors nous voilà arrivés à l’aéroport et avant de chercher nos billets, mon Doudou me propose une salade de pâtes sur le parking. Moi qui m’imaginais déjeuner dans un restaurant chic parisien ! Bon, je ne dis rien, le billet d’avion a dû couter cher et il n’y a pas de petites économies !

But hey, spending a weekend in Paris is always a good time, especially when you are my guest and Doudou, generous [ 22], took me there by plane! So here we are at the airport and before seeking our tickets, my Doudou offers me a pasta salad on the parking. I, who fancied lunch in a chic Parisian restaurant! Well, I say nothing, the ticket had to be expensive and there are no small savings!

Notre déjeuner terminé, il est l’heure d’embarquer. Nous voilà dans la file [23] pour passer les portes d’enregistrement. Moi, quand j’y passe, comme toujours, cela sonne ! Je n’ai jamais compris pourquoi ! Puis, passe mon sac, il sonne aussi ! Là, je ne comprends pas. Pourtant il me semblait l’avoir vidé avant de le préparer ! Mais qu’est- ce que j’ai bien pu y oublier ? Voilà qu’un policier de l’aéroport arrive et commence à sortir les affaires de mon sac. Il n’y avait pas grand chose : un pantalon de rechange, deux tee-shirts, un pull et mes petites culottes et, à la surprise générale, une vis [24] ! Oui, une vis et pas une petite ! Une grande, une très longue, une d’au moins 20 centimètres ! Et voilà que je m’en souviens ! Comme je suis en train de refaire mon appartement, j’avais besoin de vis pour fixer le bois au plafond [25] ! Je n’en avais plus et pour en acheter de nouvelles, j’ai dû mettre celle-ci dans mon sac pour avoir la référence !  ” C’est interdit ” me dit-on.

Our lunch finished, it’s time to board. Here we are in the line [23] to pass through the metal detectors. Me, when I pass, as always, it sounds! I never understood why! Then empty my bag, it also sounds! Here I do not understand. Yet it seemed that I should have prepared by emptying it! But what did I forget about? There is a policeman from the airport who arrives and begins to remove the items from my bag. There was not much: spare pants, two T-shirts, sweater and my panties and, to everyone’s surprise, a screw [24]! Yes, a screw and not a little! A large, very long, one of at least 20 centimeters! And now I remember! As I am redoing my apartment, I needed screws to attach the wood ceiling [25]! I had need of more and had to buy more new ones, so I had to put one in my bag for reference!  “It is prohibited” they tell me. 

Vraiment j’étais confuse ! Heureusement que le policier était sympathique, sinon ce n’est pas à Paris mais en prison que j’aurais passé mon week-end ! Et Doudou qui m’attendait ! Donc nous voici arrivés à Paris. Que fait-on à Paris ? Moi, personnellement, j’y marche. D’ailleurs un petit conseil si vous allez à Paris, bon d’abord, si vous prenez l’avion, vérifiez votre sac et puis choisissez de bonnes chaussures confortables. Paris c’est élégant, certes, mais Paris c’est fatigant !

Really I was confused! Fortunately the officer was friendly, if not in Paris but in prison I would have spent my weekend! And Doudou was waiting for me! So here we are in Paris. What are we doing in Paris? Personally, I walk. Besides a little advice if you go to Paris, first of all, if you are flying, check your bag and then choose comfy shoes. Paris is elegant, certainly, but Paris is tiring!

Baskets [26] aux pieds, je traverse le Pont-Neuf, je flâne [27] dans le Jardin du Luxembourg, je rentre dans les galeries d’art du Marais, je vais au café-théâtre le Point-virgule, je m’installe au Flore, le café littéraire et artistique, et j’observe les gens qui passent. C’est là mon activité préférée. Quand j’arrive à Paris, j’achète toujours le ” Pariscope “, un petit magazine qui présente toutes les expositions, les films, les pièces de théâtre. Puis, installée à une terrasse, j’établis mon programme. Mais finalement il n’en est rien car je me promène dans les rues de Paris. Paris est un musée à ciel ouvert où il suffit de lever la tête pour découvrir un nouveau détail : là une sculpture, ici un jardin suspendu [28]. Et puis je dois faire une remarque : nous avons une expression peu sympathique envers les Parisiens, les habitants et les commerçants que nous trouvons souvent désagréables : ” Parisiens, têtes de chiens “. Mais là, il me faut reconnaître que durant [29] ce petit séjour, je n’ai rencontré que des commerçants agréables et accueillants [30]. On dit que Paris c’est cher, mais si on sait chercher, on y trouve tous les prix : le petit café noir par exemple, est à 4,50 euros au café Flore et à 1 euro dans le petit bistrot sur la butte de Montmartre.

Sneakered [26] feet, I cross the Pont Neuf, I stroll [27] into the Luxembourg Gardens, I go into the Marais galleries, I go to the dinner theater the semicolon, I moved to Flora, the literary and artistic coffee, and I observe the people passing. This is my favorite activity. When I arrived in Paris, I always buy the “Pariscope” a small magazine which presents all the exhibitions, films, plays. Then move to a terrace, I establish my program. But ultimately it is not the case because I walk in the streets of Paris. Paris is an open air museum where you only have to look up to discover a new detail: a sculpture there, here a hanging garden [28]. And then I have to make a point: we have a nice little phrase to the Parisians, residents and traders often that we find unpleasant: “Parisians dogs’ heads.” But then, I must admit that during [29] this little trip, I have only met nice and welcoming traders [30]. They say that Paris is expensive, but if you know to look, there are prices: the little black coffee for example, is 4.50 euros at Café Flore and 1 euro in the little bistro on the mound Montmartre.

Paris est une ville culturelle, où il y a tant à faire, à voir. Moi qui vient de mon petit hameau [31] où nous sommes 3 habitants et 12 vaches, quelle bouffée [32] de civilisation !

Paris is a cultural city, where there is so much to do, see. To me who lives in my little hamlet [31] where three are 3 people and 12 cows, which bursts [32] of civilization!

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Je vous laisse réfléchir sur le sujet de philosophie, vous me rendrez vos copies dans 15 jours. Je vous parlerai alors des grandes vacances, d’actualité et du 14 juillet. Laissez-moi vos messages sur www.podclub.ch. Et d’ici là, portez-vous bien !

Well, that’s all for today. I’ll let you think about the topic of philosophy, you will submit to me your copies in 15 days. Then I will tell you of a great vacation, the actuality and of 14 July. Leave me your messages on http://www.podclub.ch . And until then, fare you well!

[1] la France occupée : dans la partie nord du pays, les allemands occupent la France et l’occupation commence avec l’armistice du 22 juin 1940. Et s’achève avec la Libération du territoire en 1044. La France est divisée en deux zones, la zone occupée au nord et la zone dite ” libre ” au sud.
[2] le général De Gaulle : le chef de la Résistance à l’occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale, puis président de la République de 1959 à 1969.
[3] le réseau : ensemble de personnes qui se réunissent pour des activités clandestines
[4] clandestin : caché
[5] la libération : rendre libre
[6] l(e) accès : ici : l’entrée
[7] le rite : le rituel
[8] l(a) autonomie : l’indépendance
[9] réussir : connaître le succès
[10] l(a) épreuve : l’examen
[11] la sagesse : qualité de quelqu’un qui a un jugement droit, une connaissance de la vie.
[12] scientifique : les mathématiques, la chimie sont des matières scientifiques
[13] la philo : philosophie : réflexion sur les Hommes, les choses, les idées….
[14] sage : de sagesse; ici : être plus raisonnable
[15] la conscience : notion philosophique ! connaissance plus ou moins claire de son existence et du monde extérieur
[16] la connaissance : du verbe connaître
[17] l(e) amateur : personne qui joue d’un instrument sans en faire sa profession
[18] faire de la scène : faire un spectacle
[19] mettre du cœur à l’ouvrage : faire quelque chose avec amour, avec de la volonté
[20] s’éloigner : aller loin de
[21] la banlieue : autour de la ville
[22] généreux : qui donne sans compter
[23] la file : la file d’attente, la queue : personnes placés les unes derrière les autres
[24] la vis : tige cylindrique, métallique, destinée à s’enfoncer en tournant
[25] le plafond : dans une pièce il y a le sol
[26] les baskets : les chaussures de sport
[27] flâner : se promener sans but
[28] le jardin suspendu : des jardins accrochés sur des murs
[29] durant : pendant
[30] accueillants : qui sont sympas, gentils, serviables
[31] le hameau : groupement de quelques maisons situées en dehors d’une commune
[32] la bouffée : ici : accès brusque et passager

[1] occupied France : in the northern part of the country, the Germans occupied France andoccupation begins with the armistice of 22 June 1940. And ends with the territory of Liberation in 1044. France is divided into two zones, the occupied area in the north and the area called “free” to the south.
[2 ] General de Gaulle : the leader of the resistance to the German occupation during the Second World War and then president from 1959 to 1969.
[3] the network : of people who come together to clandestine activities
[4 ] underground : hidden
[5] release : make free
[6] access : here: the entry
[7] ritual : the ritual
[8] autonomy : independence
[9] succeed : to be successful
[10] test : examination
[11] wisdom : quality of someone who has a right judgment, knowledge of life.
[12] science : mathematics, are chemistry scientific subjects
[13] the philosophy : Philosophy: Reflections on Men, things, ideas ….
[14] wise : wisdom; here be more reasonable
[15] consciousness : philosophical notion! more or less clear knowledge of its existence and the outside world
[16] knowledge : the verb to know
[17] Amateur : someone who plays an instrument without making his profession
[18] make the scene : do a show
[19] put heart into it : do something with love, the will
[20] away : go away from
[21] the suburbs : around the city
[22] generous Who gives generously
[23] the line : the queue, the queue: people placed one behind the other
[24] screw : cylindrical rod, wire, intended to sink by turning
[25] the ceiling : in a room there the ground
[26] sneakers : sneakers
[27] stroll : wander aimlessly
[28] the hanging garden : gardens hung on walls
[29] during : for
[30] welcoming : who are nice, friendly, helpful
[31] the hamlet : group of houses outside of a joint
[32] the breath : here: sudden and passenger access

Advertisements

L’Avis #9

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/210-lavis-de-marie-9-fetes-des-meres-regime-et-le-coq-qui-chante-cocorico-5-juin-2009

Bonjour, moi c’est Marie. Bienvenue sur mon podcast “L’avis de Marie “. Aujourd’hui, 5 juin, je vous parlerai de la fête des mères, des régimes et des onomatopées.

Hello, my name is Mary. Welcome to my podcast “The Opinion of Marie.” Today, June 5, I will talk about Mother’s Day, diets and onomatopoeia.

Le 7 juin, c’est la Fête des mères en France. En Suisse, c’était début mai je crois ? Mais, comme en France, le mois de mai avait déjà son quota [1] de jours fériés, il n’y avait donc plus de week-ends disponibles, alors nous avons préféré placer la Fête des mères au mois de juin. Non sérieusement, depuis 1950, cette fête est fixée au dernier dimanche de mai, sauf si celui-ci est le dimanche de Pentecôte. Dans ce cas assez exceptionnel, la Fête des mères est reportée au premier dimanche de juin.

On June 7, it is Mother’s Day in France. In Switzerland, it was early May I think? But, as in France, the month of May had its quota [1] of public holidays, therefore all of the weekends were booked, so we preferred to place Mother’s Day in June. No seriously, since 1950, the festival is the last Sunday of May, unless one is a Pentecost Sunday. In this rare case, Mother’s Day is postponed to the first Sunday of June.

Ce mois de juin, sera le mois de la famille, car après avoir fêté les mamans, on fêtera les papas, puis les grands-mères. Oui, oui c’est bizarre, je sais, car la grand-mère est bien la mère de quelqu’un. Alors pourquoi ajouter une fête des grands-mères ? C’est peut-être pour faire honneur à nos mamies qu’on oublie dans les maisons de retraite [2].

This June, will be the month of the family, because after celebrating mothers, we will celebrate fathers and grandmothers. Yes, yes it’s weird, I know, because the grandmother is someone’s mother. So why add a grandmothers holiday? This may be to honor our grannies who are forgotten in nursing homes [2].

Comme la famille change, les parents divorcent [3], se remarient, il faudra bientôt inventer la Fête de la nouvelle femme de papa, ou du nouveau mari de maman. Eh bien oui, imaginez le petit garçon dont les parents ont divorcé. À qui va-t-il offrir sa boîte de camembert transformée en boîte à bijoux ? À sa maman biologique ou à la nouvelle femme de son papa ? Et puis, pourquoi ne pas aussi imaginer la Fête des belles-mères ? Qu’est ce qu’une belle-mère ? C’est la maman de son homme. Non pas qu’elle soit belle, mais en France tout ce qui n’est pas de son sang est beau. Par exemple, le papa de mon homme, c’est mon beau-père ; la sœur de mon homme, la belle-sœur. C’est flatteur [4], mais parfois si loin de la réalité !

As the family changes, parents divorce, [3] remarry, and we will soon invent the Holiday of dad’s new woman, mom or new husband. Well yes, imagine the little boy whose parents divorced. To whom will he offer his camembert box transformed into a jewelry box? To his biological mom or dad’s new wife? And why not imagine the Stepmothers Day? What is a stepmother? This is the mother of her man. Not that she’s beautiful, but in France all that is not of his blood is beautiful. For example, the father of my man is my father-in-law (beau-père); my man’s sister, step-sister (belle-sœur). It’s flattering [4], but sometimes so far from reality!

Bref, ce dimanche, on fêtera les mamans et pour cela on fera un cadeau. Et c’est là que cela se complique ! Je sais bien que pour vous autres, ce casse-tête [5] est passé, mais enfin vous trouverez, peut-être, quelques idées pour l’année prochaine. Les enfants feront un poème, un joli bricolage, un collier de nouilles, une chaise en pinces à linge [6]. Bref tout plein de beaux objets devant lesquels les mamans devront s’émerveiller.

Anyway, this Sunday, we will celebrate moms and for that we will make a gift. And this is where things get complicated! I know well that for you others, it is a puzzle [5] that happened, but finally you will find, perhaps, a few ideas for next year. The children will make a poem, a cute DIY, a necklace of noodles, a chair clothespins [6]. Anyway all full of beautiful objects before which moms will marvel.

Passé 8 ans, je ne vous conseille pas ce genre de bricolage. Attention aussi aux cadeaux qu’on qualifie de pratiques. N’offrez un fer à repasser que si celui de votre maman est en panne car sinon ce geste risque de ne pas faire plaisir. Elle pourrait penser que c’est une invitation à repasser vos chemises. Oubliez le livre de cuisine, à moins qu’ [7] elle ne vous l’ait commandé, car elle penserait que vous en avez assez de ses plats surgelés. Enfin, n’oubliez pas non plus que votre maman est une femme et que si elle est coquette, un rouge à lèvres ou un parfum lui fera toujours plaisir, même si c’est le vingtième que vous lui offrez ! Mais entre nous, je pense que le plus beau des cadeaux serait de passer chez elle, de la prendre dans vos bras et de lui dire que vous l’aimez.

After 8 years, I would not recommend this kind of tinkering. Also beware of gifts that qualify as practical. Do not offer irons, if your mom is without because this gesture may not be indulgent. She might think that this is an invitation to iron your shirts. Forget the cookbook, unless she has [7] commanded you, because she will think you’ve had enough of her frozen meals. Finally, do not forget that your mom is a woman and if she is a coquette, a lipstick or perfume will always make her happy, even if it is the twentieth one you offer to her! Between us, I think the best gift would be to go over to her, take her in your arms and tell her that you love her.

L’été approche à grand pas. Bien sûr il a fait très beau et chaud ces derniers jours, enfin moi je n’ai pas vu grand chose car j’étais plutôt un oiseau de nuit. Je préparais notre vide-grenier et mon exposition de photos. Je dormais peu, travaillais beaucoup. Maintenant, je peux vivre normalement et penser à moi. Alors je feuillette [8] les magazines féminins tels que ” Marie-Claire “, ” Elle ” et la fille que je suis est attirée par [9] leur gros titre : ” Comment être belle en cinq jours “. C’est vrai que je n’ai pas fait très attention à moi ces derniers temps, mais quand même ! Il m’a fallu presque 40 ans pour atteindre l’épanouissement et eux, ces journalistes, vous proposent de devenir un top model en 5 jours. Quelle prétention [10] !

The summer is fast approaching. Of course it was very nice and warm these past days, well I did not see much of them because I was more of a night owl. I prepared our attic and my photo exhibition. I slept little, worked hard. Now I can live normally and think of myself. Then I flip through [8] women’s magazines like “Marie Claire”, “Elle” and I’m attracted to [9] their headline: “How to be beautiful in five days.” It’s true that I have not paid much attention to myself lately, but still! It took me almost 40 years to reach the flowering and to them, these journalists, to offer that you can become a supermodel in 5 days. What a claim [10]!

Alors j’en feuillette d’autres ” Comment perdre 5 kilos en 2 semaines “, ” Perdez 5 centimètres de tour de taille ” ou encore ” Comment être belle sur la plage cet été “. Bon, je ne sais pas si je serai sur une plage cet été, mais la fille que je suis toujours, ne reste pas insensible à ce genre de promesses. Alors je meplonge [11] dans les programmes de régimes [12] proposés. Et il y en a pour tous les goûts. Pourtant, je ne sais pas vous, mais moi, les régimes ne me nourrissent [13] pas. J’ai toujours faim ! Et puis, c’est toujours très compliqué, il faut peser [14] ce qu’on mange et puis, compter les calories. Ah non, vraiment, je n’ai aucune volonté pour ce genre de contraintes [15]. Alors je consulte le dossier ” Comment modifier sa silhouette en 10 jours “, et j’étudie les exercices de gymnastiques proposés. Le problème, c’est que j’oublie de les faire un jour sur deux. Le matin, je suis trop pressée et le soir, j’ai autre chose en tête. Alors je me concentre sur des dossiers plus accessibles [16] : ” Trouvez le bon maillot de bain pour votre silhouette “. Je feuillette et tombe sous le charme de ce maillot de bain très Marylin Monroe. Pourtant il me suffit de m’imaginer le porter au bord de la piscine municipale pour créer le doute en moi. Je ne sais pas si l’effet sera aussi glamour que sur la photo du magazine. Là, tout est parfait, mais dans la lumière crue [17] de la vie, les défauts sont beaucoup plus frappants ! Non vraiment, je crois que je vais refermer ces magazines et plutôt essayer les bonnes vieilles méthodes : Pour 10 euros je me suis trouvé un superbe vélo de course. Mon plan minceur sera ” Pédaler pour être belle cet été ” !

So I flip to another “How to lose 5 kilos in 2 weeks”, “Lose 5 centimeters in waist” or “How to be beautiful on the beach this summer.” Well, I do not know if I’ll be on a beach this summer, but the girl I am still remains indifferent to such promises. So I plunged [11] in the offer of program’s [12] scheme. And there is something for everyone. Still, I do not know about you, but for me, diets do not feed [13]. I am always hungry! And it is still very complicated, you have to weigh [14] what we eat and then count calories. Ah no, really, I have no desire for this kind of stress [15]. I then check the article “How to change your figure in 10 days,” and I study the proposed gymnastic exercises. The problem is that I miss them every other day. In the morning, I’m too pressed and int the evening, I have something else in mind. So I focus on more accessible goals [16]: “Find the right swimsuit for your figure.” I leaf through and fall under the spell of this very Marilyn Monroe swimsuit. I just have to imagine wearing it to the municipal pool to create a doubt in myself. I do not know whether the effect will be as glamorous as the magazine’s photo. There, everything is perfect, but in the flood light [17] of life, defects are much more striking! Not really, I think I’ll close these magazines and instead try the old methods: For 10 euros I found myself a great race bike. My slimming plan will be “Pedaling to be beautiful this summer!”

La fête de village fut un succès, mon exposition fut admirée, ” OUF “, maintenant je peux souffler ! ” Ouf “, c’est une onomatopée pour exprimer ce soulagement qui est le mien, maintenant que tout cela est passé. Il faut dire que c’était très prenant [18] et très fatigant. Mais cela je vous l’ai déjà raconté, alors maintenant je dis : ” Ouf “. En suisse-allemand on dit ” Ouf ” aussi, non ? ” Ouf ” c’est une onomatopée comme l’est le ” Pff “. Mais ce ” Pff ” c’est ce que j’ai pu laisser entendre une semaine plus tôt. Entre mes cours, mes copies, la publicité, les textes à écrire, le ménage, le manque de [19] sommeil, les matins difficiles, alors là oui, c’était un ” Pff ” qui exprimait toute ma fatigue.

The village festival was a success, my appearance was admired, “OUF”, now I can breathe! “Wow” is an onomatopoeia to express relief that is mine, now that all this happened. I must say that it was very trying [18] and very tiring. But I have already told you that, so now I say, “Whew.” In German Swiss we say “Wow” too, right? “Wow” is an onomatopoeia as is “Phew.” But this “Phew” this is what I could suggest a week earlier. Among my classes, my copies, advertising, text writing, housekeeping, lack of [19] sleep, difficult morning, it is then yes, it was a “Phew”, expressing all my fatigue.

Pour mieux vous expliquer ce qu’est une onomatopée, je vais vous raconter une petite histoire. L’autre jour, le téléphone s’est mis à sonner ” Dring, Dring “, dans ma hâte pour attraper le téléphone, je me suis pris les pieds dans le fil [20] ; ” Badaboum “, c’était le bruit de la chute que j’ai faite ; ” Aïe ” le cri que j’ai poussé car je me suis fait mal, alors que ” Wouf Wouf ” mon chien s’est mis à aboyer car ” Toc Toc ” quelqu’un frappait à la porte.

To better to explain to you what is an onomatopoeia, I’ll tell you a little story. The other day, the phone started ringing “Dring Dring”, in my haste to grab the phone, I tripped over the wire [20]; “Badaboum” was the noise of the fall I made; “Ouch” the cry I pushed out because I had hurt myself while “Woof Woof” My dog started to bark because “Toc Toc” Someone knocked on the door.

Si j’avais été germanophone, mon téléphone aurait fait ” Ring  Ring ” et ” Rumms ” ma chute. J’aurais crié ” Aoutch “, mon chien aurait fait ” Waf Waf ” car il aurait entendu ” klopf klopf ” à la porte. L’histoire est la même, mais la musique change. Et comme chaque langue a sa musique, nous n’entendons pas la même chose. Pour preuve, écoutons les animaux : Une vache suisse ne meugle pas comme une vache française. Comment fait une vache suisse ? ” Mouh ” ? En France, elle fait ” Meuh ” ! Et le lapin, comment fait le lapin ? Heu, moi même je ne sais pas. Si quelqu’un pouvait me le dire !

If I had been German my phone would have “Ring Ring” and “Rumm” during my fall. I would have shouted “Aoutch” to my dog and he would have said “Waf Waf” because he would have heard “Klopf Klopf” at the door. The story is the same, but the music changes. And as each language has its music, it does not mean the same thing. For proof, listen to the animals: A Swiss cow moos not like a French cow. How does a Swiss cow? “Mouh”? In France, it is “Moo!” And the rabbit, what does the rabbit say? Uh, I myself do not know. If someone could tell me!

Le coq ? Ça je sais et c’est le plus drôle. Un coq suisse-allemand, fait, je crois, ” Kikiriki ” ? En France il chante ” Cocorico ” ! ” Cocorico ” est aussi, à nous autres Français, notre cri de victoire. ” Cocorico ” lorsqu’on a gagné un match de foot. Bon, c’est vrai, que cela fait longtemps que ce n’est plus arrivé ! ” Cocorico ” lorsque la française Marion Cotillard reçoit l’Oscar de la meilleure actrice ! Et ” Cocorico ” lorsque Sarkozy vend un airbus !

The rooster? That I know and what is the funniest. A Swiss-German cock, actually, I think, “Kikiriki”? In France he sings “Cocorico”! “Cocorico” is also to us French, our cry of victory. “Cocorico” when we win a football match. Well, it’s true that it’s been  a while since that has happened! “Cocorico” when the French Marion Cotillard wins the Oscar for Best Actress! And “Cocorico” when Sarkozy sells airbus!

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Je vous laisse, je vais commencer mon programme minceur pour cet été avec mon vélo. Je vous retrouve dans 15 jours et je vous parlerai alors d’histoire, de tourisme et de la fête de la musique. D’ailleurs savez-vous que c’est une invention française ? ” Cocorico ” ! Oups, excusez moi cela m’a échappé ! N’oubliez pas non plus de me laisser vos remarques sur http://www.podclub.ch et d’ici-là prenez soin de vous. À bientôt

Well, that’s all for today. I leave you, I will start my weight loss program this summer with my bike. I’ll see you in 15 days and then I will talk about history, tourism and music festival. Besides, do you know that it is a French invention? “Cocorico”! Oops, excuse me, I missed it! Do not forget to leave me your comments on http://www.podclub.ch and by then pamper yourself. See you soon.

[1] quota : pourcentage
[2] la maison de retraite : c’est la maison où on place les personnes âgées
[3] divorcer : se séparer
[4] flatteur : qui complimente
[5] le casse-tête : une chose compliquée
[6] la pince à linge : petit instrument avec lequel on accroche le linge
[7] à moins que : sauf si
[8] feuilleter : tourner les feuilles d’un magazine, lire superficiellement
[9] être attiré par : ici: être intéressé par quelque chose
[10] la prétention : ici: avoir une ambition déplacée
[11] plonger : ici: lire avec intérêt
[12] le régime : la diète
[13] nourrir : ici: ne calme pas ma faim
[14] peser : mesurer le poids de quelque chose
[15] la contrainte : l’obligation
[16] accessible : facile
[17] cru(e) : ici: qui n’a pas été transformé(e)
[18] prenant : qui prend du temps
[19] le manque de : ici: pas assez de
[20] le fil : le câble du téléphone

[1] Quota : percentage
[2] the retirement home : the house where the elderly are placed
[3] divorce : to separate
[4] flattering : that compliments
[5] the puzzle : a complicated thing
[6] clamp machine : small instrument with which we hang the machine
[7] unless : unless
[8] leaf : turn the leaves of a magazine, read superficially
[9] be drawn : here be interested in something
[10] claim : here have a misplaced ambition
[11] plunge : here read with interest
[12] the regime : the diet
[13] feed : here: do not calm my hunger
[14] weigh : measure the weight of some thing
[15] constraint : the obligation
[16] available : easy
[17] believed (e) : here that has not been transformed (e)
[18] taking : that takes time
[19] lack to : here: not enough
[20] the wire : the phone cable

L’Avis #8

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/202-lavis-de-marie-8-impots-nuits-blanches-miss-et-la-joconde-22-mai-2009

Bonjour, c’est Marie. Nous sommes le 22 mai et je vous souhaite la bienvenue sur mon podcast ” L’avis de Marie “. Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’impôts, de nuits blanches, de Miss France et de peinture. Allons-y !

Hello, this is Mary. It is May 22nd and I welcome you to my podcast “The Opinion of Marie.” Today I want to talk about taxes, sleepless nights, Miss France and painting. Let’s go!

Avez-vous remarqué que les gens ne s’écrivent plus de lettres postales ?  Moi je regrette le temps où j’attendais le facteur [1] avec impatience. Je me souviens de la déception lorsqu’il venait les mains vides, et de la joie lorsqu’une lettre m’était destinée [2]. Et puis il y avait aussi les cartes postales qu’on recevait d’amis en vacances dans telle région ou tel pays et dont on collectionnait le timbre [3]. Aujourd’hui le courrier électronique a remplacé les lettres et le facteur ne m’est plus aussi sympathique, puisqu’il ne m’apporte plus que des factures et des publicités. Ah ça, il y en a de la publicité. À croire que le facteur se débarrasse de toute la pub de la région dans ma boite aux lettres. .

Have you noticed that people do not write letters to post? I regret the time when I expected the mail with impatience [1]. I remember the disappointment when he came empty-handed, and the joy when a letter arrived [2]. And then there was also the postcards that we received from friends holidaying in particular regions or countries and we collected the stamp [3]. Today e-mail has replaced letters and the mail is not as friendly to me, since it brings me more bills and advertisements. Ah, there’s advertising. To believe that the mail gets rid of all the local advertisements in my mailbox. . . 

En ce moment, j’en ai moins car j’ai mis sur ma boite aux lettres un petit mot : ” Prière de ne pas déranger, boite aux lettres occupée ! ”  Des hirondelles y ont fait leur nid. Il y a trois petits œufs à l’intérieur. Alors le courrier est déposé à côté dans les fleurs !

Right now, I have less because I put on my mailbox a note: “Please do not disturb, busy box with letters!” Swallows have made ​​their nest. There are three small eggs inside. Then the mail is deposited next to the flowers!

L’autre jour, il y avait quelques enveloppes [4], une facture de téléphone, une lettre de la banque et une grande enveloppe. Celle- là, au premier coup d’œil, je savais que ce n’était pas une lettre d’amour ! Un papier bleu en plastique, avec dessus un logo bleu, blanc, rouge ! J’ai tout de suite reconnu son expéditeur[5] ! Les impôts [6] ! C’était ma déclaration d’impôt. Il va falloir se mettre au travail pour la remplir et déclarer tout l’argent que l’on a gagné l’année dernière. On est tous imposables, c’est à dire que l’on est tous invités à payer des impôts.

The other day there were a few envelopes [4], a phone bill, a letter from the bank and a large envelope. Right there, at first glance, I knew it was not a love letter! A plastic blue paper, with a blue, white, and red logo above! I immediately recognized the sender [5]! The taxman [6]! It was my tax return. We’ll have to get to work to fill and declare all the money that we earned last year. We are all taxable, that is to say, we are all invited to pay taxes.

Ce n’est pas assez de devoir donner de l’argent à l’État, il faut encore se creuser les méninges [7] devant des calculs compliqués. Car oui, remplir sa déclaration d’impôt est un véritable casse-tête [8]! Je me souviens de mon père qui s’enfermait dans son bureau et qui en ressortait 3 jours plus tard, mal rasé, fatigué mais soulagé [9] d’avoir accompli sa mission ! Bon c’était un peu plus compliqué pour lui parce qu’il avait une entreprise.

It’s not enough to have to give money to the state, it is still necessary to widen the mix [7] of complicated calculations. Because yes, filling out a tax return is a real puzzle [8]! I remember my father who locked himself in his office and who emerged three days later, unshaven, tired but relieved [9] to have accomplished his mission! Well it was a bit more complicated for him because he had a business.

Quand on remplit une déclaration d’impôt, le but est de déclarer le moins possible ou plutôt de déduire le maximum pour, en fait, payer le moins possible. Vous me suivez ? Mais pour cela, il faut connaître les lois, et vous pensez bien que ces lois sont bien différentes selon les cas. À chaque loi, un cas particulier, et en France ce sont 60 millions de cas particuliers !

When you complete a tax return, the goal is to declare as little as possible or rather to deduce the maximum to actually pay the least. You follow me? But for this, we must know the laws, and you think that these laws are very different in each case. Every law, a special case, and in France it is 60 million special cases!

Pour payer moins d’impôt, on peut déduire, c’est à dire enlever une certaine somme d’argent sur sa déclaration. Mais attention, il faut tout justifier. Par exemple je vais au travail avec ma voiture, je peux déduire mes déplacements [10]. Pour cela je dois calculer, le nombre de kilomètres pour aller au travail, le prix de l’essence, la consommation de la voiture…Si j’ai fait des travaux pour économiser de l’énergie dans ma maison, je peux les déclarer et ainsi faire baisser mon impôt. Mais attention, tout dépend si vous avez fait les travaux avant février ou après mars. J’exagère, mais c’est vrai, on croirait que l’Etat le fait exprès de rendre les choses compliquées, pour nous empêcher de trouver toutes les astuces pour payer moins. Et attention, il ne faut pas vous tromper ! Et encore moins faire exprès de vous tromper ! Le cauchemar de chaque Français est d’avoir un contrôle fiscal : car c’est comme cela en France, c’est à vous de prouver que vous êtes un citoyen honnête !

To pay less tax, we can deduce, that is to say remove a certain amount of money from one’s statement. But be careful, you have to justify everything. For example I go to work with my car, I can deduct my movements [10]. For that I have to calculate the number of kilometers to get to work, the price of gasoline, the car consumption … If I did work to save energy in my house, I can the declare and thus to lower my taxes. But beware, it depends if you have done the work until February or after March. I’m exaggerating, but it’s true, the State would think to purposely make things complicated, to keep us from finding the tricks for paying less. And be careful, do not go wrong! And even less on purpose to trick you! The nightmare of every French is to have a tax audit: for it is like this in France, it’s up to you to prove that you are an honest citizen

Cette nuit j’ai passé une nuit blanche, c’est à dire que je n’ai pas dormi. Ha ! Je vois que vous avez le regard coquin. Non, non j’étais bien sage, j’ai travaillé. Oui je vous avais expliqué que je préparais une exposition de photos, et cette nuit j’ai terminé ma sélection de photos. Moi, je suis un oiseau de nuit, j’ai de l’inspiration la nuit, et quand je suis plongée dans un travail intéressant, les heures passent sans que je ne m’en aperçoive. Je regarde l’heure, il est minuit, je me dis : ” Bon, je finis vite ceci “, et quand je relève la tête, il est 1 heure.  ”  Allez, je fais vite cela ”  et voilà que je rencontre un problème. ” Zut, je ne retrouve plus la photo à laquelle je pensais ” et puis ” En fait , non, celle-ci ne va pas “. Quand je relève la tête, 2 heures ont passé. Il est 3 heures du matin et voilà que j’ai soif. Je me fais un thé et puis tout à coup, il est 4 heures 30. Là, je me dis que ce n’est plus la peine d’aller me coucher, que je ferai une sieste le lendemain. Mais je sais que je vais avoir une semaine très difficile. C’est ce qu’on appelle les contre-coups. Aujourd’hui ça va. Mais demain, cela va être plus terrible encore.

That night I spent a sleepless night, that is to say that I have not slept. Ha! I see you have a naughty look. No, I was very good, I worked. Yes I explained that I was preparing a photo exhibition, and that night I ended my selection of photos. I am a night owl, I have inspiration at night, and when I’m immersed in interesting work, the hours pass without my noticing me. I look at the time, it’s midnight, I say, “Well, I end this quickly,” and when I raised his head, it is 1 hour. “Come on, I’m doing this quickly” and now I have a problem. “Heck, I can not find the photo on my mind” and then “Actually, no, this one will not.” When I raised his head, two hours have passed. It’s 3 am and now I’m thirsty. I make tea and then suddenly, it’s 4:00 30. There, I think that it is worth going to bed, I’ll take a nap the next day. But I know I will have a very difficult week. This is what one calls the jolts. Today it goes. But tomorrow it will be even more terrible.

Quand j’avais 20 ans, et que je rentrais au petit matin, quand les oiseaux chantaient, il me suffisait de dormir un peu pour être en forme les jours suivants. Aujourd’hui c’est bien simple : si je passe une nuit blanche, il me faut une semaine pour m’en remettre !  C’est terrible de constater [11] qu’on a plus 20 ans !

When I was 20, and I came home at dawn, when the birds were singing, it was enough for me to get some sleep to be fit the following days. Today it’s very simple: if I spend a sleepless night, I need a week to get over it! It is terrible to see [11] that we have 20 more years!

La semaine dernière, un magazine ” people “, racontait une grande crise : Miss France aurait triché [12] pour gagner ! Elle aurait fait tomber une concurrente [13]! L’injustice [14] est vraiment partout dans ce monde, même dans celui de nos Miss. Toutes les petites filles rêvent de devenir Miss. Mais qu’est-ce qu’une Miss ? La Miss est la jeune fille qu’on voit à la télé avec une couronne [15] ridicule sur la tête et une robe de princesse, et qui sourit à se décrocher la mâchoire. Moi jalouse ? Tss-tss pas du tout.

Last week, a “people” magazine, told a great crisis: Miss France would have cheated [12] to win! She would have dropped a competitor [13]! Injustice [14] really is all over this world, even that of our Miss. All little girls dream of becoming Miss. But what is a Miss? Miss is the girl we see on TV with a crown [15] ridiculous on the head and a princess dress and smiling to jaw-dropping. Am I jealous? Tss-tss not always.

La miss c’est la plus jolie française, enfin normalement. Chaque année, il y a une soirée d’élection et chaque région de France est représentée par une jeune fille. Ce sont les téléspectateurs qui votent pour la fille de leur choix. Ensuite c’est une année de voyages, de foires, de dégustations de fromages. Attention, pendant cette année, la jeune Miss doit avoir un comportement irréprochable. Une année, une Miss avait fait scandale car elle avait posée toute nue pour un magazine pour homme. Vite fait, elle a dû rendre sa couronne !

The miss is the prettiest French finally normally. Every year there is an election evening and each region of France is represented by a young girl. These are the viewers who vote for the girl of their choice. Then it is a year of travel, fairs, cheese tasting. Please note that during this year, the young Miss must have impeccable behavior. One year, a Miss caused a scandal because she had posed naked for a magazine for men. With speed, she had to surrender her crown!

Certaines Miss, plus malines, profitent de leur passage à la télé et se font ensuite une place ” au soleil ” : elles deviennent miss météo, ou font un mariage heureux avec une star de la télévision. Mais que le chemin est long pour arriver jusque là ! On commence d’abord par le titre de Miss choucroute, Miss fromage, ou Miss de Tee-shirt mouillé [16]. Beaucoup de villages et de clubs de vacances élisent leur miss. Tout, elles sont prêtes à tout pour un jour faire la couverture des magazines de programmes télévisés.

Some Miss, outsmart, enjoying their time at the TV and then make a place “in the sun”: they become Miss weather or make a happy marriage with a television star. But that is a long way to get here! We first start with the title of Miss Sauerkraut, Miss Cheese or Miss Wet T-shirt [16]. Many villages and resorts elect the miss. They are all desperate to one day make the cover of magazines, of television programs.

Contrairement à ce que je vous avais annoncé, je n’ai pas eu le temps d’aller voir l’exposition de Van Gogh. Oui Van Gogh, si vous préférez. Moi je le dis ” à la française “. D’ailleurs tient, comment s’appelle-t-il ce peintre, un Italien, celui qui a peint un portait de femme au sourire mystérieux ? Un peintre célèbre. Oui ! Léonard de Vinci. Ben oui, Léonard de Vinci. Oh, ce n’est pas parce que nous autres Français ne sommes pas doués en langues étrangères que nous prononçons Léonard de Vinci au lieu de Leonardo da Vinci !  On le dit à la française car son tableau la Joconde est au musée du Louvre. C’est François 1 er qui l’a acheté ! Cette œuvre italienne est une propriété française.

Contrary to what I told you, I have not had time to see the Van Gogh exhibition. Yes Van Gogh, if you prefer. I say “French”. Besides stands, how he calls this painter, an Italian, who painted a portrait of woman in mysterious smile? A famous painter. Yes! Leonardo de Vinci. Yeah, Leonardo da Vinci. Oh, it’s not because we French are not gifted in foreign languages ​​we speak Leonardo instead of Leonardo da Vinci! In French we say because his painting is the Mona Lisa in the Louvre. It is François 1st that bought it! This Italian work is a French property.

Cette Monna Lisa ou Madonna Lisa était la femme d’un certain Francesco de Giacondo. Notre don pour les langues étrangères a changé Giacondo en Joconde. D’où le nom de ce tableau exposé au musée du Louvre à Paris. Savez-vous que 28 000 personnes visitent le musée quotidiennement, c’est à dire chaque jour ? Et de ces 28 000 personnnes, 10 % n’y vont que pour la Joconde ! Quel succès ! Elle, c’est une vraie Miss !

The Mona Lisa or Madonna Lisa was the wife of a certain Francesco Giacondo. Our gift for foreign languages ​​has changed in Giacondo Mona Lisa. Hence the name of this painting in the Louvre Museum in Paris. Did you know that 28,000 people visit the museum every day, ie each day? And of those 28,000 personnnes, 10% only go to the Mona Lisa! What a success! She is a true Miss!

Voilà, je crois que je vais devoir aller dormir un peu pour être en forme pour remplir ma déclaration d’impôt ! Je vous retrouve dans deux semaines et vous parlerai de la fête des mères, de régime et je vous raconterai comment s’est passé notre fête du village. Je vous souhaite de belles choses d’ici là et je me réjouis de vous lire sur http://www.podclub.ch. A bientôt !

There it is, I think I’ll have to get some sleep to be fit to fill my tax return! I’ll see you in two weeks and tell you about the Mother’s Day, plan and I will tell you our village feast was. I wish you great things by then and I am delighted for you to read on www. podclub.ch . See you soon!

[1] le facteur : l’employé de la poste qui apporte le courrier, les lettres
[2] destiné : être pour quelqu’un, le destinataire
[3] le timbre : le timbre poste qu’on met sur l’enveloppe pour payer le service postal
[4] l(a) enveloppe : on met les lettres dans une enveloppe
[5] l(e) expéditeur : celui qui expédie, qui envoie la lettre.
[6] l(e) impôt : la taxe qu’on paye à l’état
[7] se creuser les méninges : expression pour dire qu’on réfléchit beaucoup
[8] le casse-tête : ici problème difficile à résoudre
[9] soulagé : ouf !
[10] le déplacement : le chemin fait
[11] constater : tirer la conclusion
[12] tricher : ne pas respecter les lois
[13] la concurrente : personne qui participe au concours
[14] l(a) injustice : qui n’est pas juste
[15] la couronne : objet que portent les reines sur la tête
[16] moullié : contraire de sec

[1] factor : the postal worker who brings the mail, letters
[2] for : to be for someone, the recipient
[3] the stamp : the stamp you put on the envelope to pay the postal service
[4] the envelope : the letters are put in a shell
[5] Sender : one that sends, who sends the letter.
[6] income tax : the tax you pay to the state
[7] scratching their heads : expression to say that one thinks a lot
[8] the puzzle : here difficult problem
[9] relieved ! whew
[10] movement : the path is
[11] see : draw the conclusion
[12] cheat : not respecting the laws
[13] concurrent : a person who participates in competitions
[14] injustice : not just
[15] crown : object worn by the queens on the head
[16] moullié : Dry otherwise

L’Avis #7

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/158-lavis-de-marie-7-politique-fete-de-village-et-vol-8-mai-2009

Bonjour, c’est Marie. Bienvenue en ce 8 mai sur mon podcast ” L’avis de Marie “. Aujourd’hui, je vais vous parler de politique de village, de vide-greniers et je vous emmène dans les airs.

Hello, this is Mary. Welcome to the May 8 on my podcast “The Opinion of Marie.” Today I will talk about village politics, garage sales and I take you in the air.

Depuis peu je fais de la politique. Oui, oui, si un jour on m’avait dit cela, j’aurais bien ri [1]. Et pourtant ! Cette politique-là est un peu particulière : la politique dont je parle est apolitique. Il n’y a pas de parti, ni de gauche, ni de droite. La politique dont je parle, c’est la politique de village.

Lately I’ve been in politics. Yes, if one day I was told this, I would have laughed . [1] And yet! That policy is a bit special: politics which I speak is apolitical. There is no party, neither left nor right. The policy which I speak is the village of politics.

Je fais partie du conseil municipal de mon village. Le conseil municipal est une assemblée élue [2] qui gère [3] les affaires de la commune. Dans le conseil municipal, nous sommes 11. Il y a le maire, c’est un peu comme le chef du village. Il y a ses deux bras droits [4] : ses adjoints et puis il y a 8 conseillers. Que faisons-nous ? Nous nous réunissons une fois tous les deux mois, et nous prenons différentes décisions.

I am part of the city council of my village. The council is an assembly elected [2] which manages [3] the affairs of the municipality. In the City Council, we are 11. There the mayor is sort of like the village chief. There are two right arms [4]: his assistants and then there was 8 councilors. What are we doing? We meet once every two months, and we take different decisions.

La politique d’un village, c’est un peu à l’image de la politique d’un pays : nous les conseillers, sommes les ministres, et le maire, c’est un peu Nicolas Sarkozy. Nous pouvons donner notre avis, mais au final, c’est toujours Nicolas Sarkozy qui a le dernier mot !

The policy of a village, it’s a bit like the policy of a country we consultants, are the ministers and the Mayor, it’s a bit Nicolas Sarkozy. We can give our opinion, but in the end it is always Nicolas Sarkozy who has the last word!

Bien sûr mon village est un petit village. Il n’a que 280 habitants ! Mais ne croyez pas que la tâche soit plus facile ! Bien au contraire ! Gérer 280 caractères et humeurs [5] n’est pas chose facile ! Imaginez donc : dans un village tout le monde se connaît, c’est pour cela que les relations sont parfois bien complexes. Il y a des conflits dont l’origine remonte tellement loin, que plus personne n’en connaît la cause. Pendant longtemps, la politique de village a été une guerre des clans, des familles ! Mais les temps ont changé. Je dois dire que le maire actuel a été assez malin [6] de prendre des conseillers jeunes, et qui pour certains ne sont pas natifs [7] du village. Cela apporte un certain recul [8] et une neutralité qui adoucit l’ambiance de nos réunions.

Of course my village is a small village. It has only 280 inhabitants! But do not think that the task is easier! Quite the contrary! Manage 280 characters and moods [5] is not easy! Imagine: in a village everyone knows, this is why relationships are sometimes quite complex. There are conflicts that dates back so far that no one knows the cause. For years, village politics was a war of clans, families! But times have changed. I must say that the current mayor has been quite clever [6] to take youth advisers and some are not native [7] of the village. This brings a decline [8] and a neutrality that softens the mood of our meetings.

Mais je ne peux pas trop vous en dire, vous comprendrez, je suis tenue par le secret de ma fonction, et maintenant que je fais de la politique, je ne peux plus vous raconter n’importe quoi ! Je suis un personnage public ! Je dois apprendre à pratiquer la langue de bois, c’est à dire, à raconter ce que les gens veulent bien entendre !

But I can not really tell you, you will understand, I am bound by the secret of my job, and now I’m doing the policy, I can not tell you anything! I am a public figure! I must learn to practice the language of wood, ie, to tell what people want to hear!

En ce moment, dans le village nous travaillons sur un grand projet : nous organisons un vide-greniers. C’est un peu comme un marché aux puces [9]. Je ne sais pas en Suisse, mais par chez nous, des marchés aux puces, il y en a beaucoup. Alors pourquoi viendrait-on à celui de mon village ?

Now, in the village we are working on a big project: we organize garage sales. It’s a bit like a flea market . [9] I do not know Switzerland, but with us, flea markets, there are many. So why this one would come to my village?

D’abord parce que le village est très joli. Il est sur une petite colline à environ 565 mètres d’altitude, entouré de forêts, de fleurs ! C’est très bucolique [10] et charmant. Et puis, le 24 mai, vous pourrez manger de délicieuses merguez [11] que prépareront les pompiers du village et manger les très bons gâteaux de nos grands-mères !

First, because the village is very pretty. It is on a small hill about 565 meters above sea level, surrounded by forests, flowers! It’s very bucolic [10] and charming. And on May 24, you can eat delicious  merguez [11] as firefighters prepare the village and eat the cakes of our great grandmothers!

Si l’argument culinaire [12] n’est pas suffisant, je vous propose des ballades [13] en calèche [14] et à poney. Et si vous aimez la belle mécanique : il y aura même une exposition de vieux tracteurs ! Intéressant non ? Bon, je garde le dernier argument pour vous motiver tout à fait : Je propose une exposition de photos. Je vais exposer mes photos de vacances : ” Marie à la mer “, ” Marie à la montagne “, ” Marie monte à cheval “. Mais non, je rigole ! En 2005, je suis partie avec mon sac à dos, faire ce que l’on nomme très prétentieusement, un tour du monde, et je suis rentrée avec quelques photos que j’ai envie de partager.

If the argument culinary [12] is not sufficient, I will offers ballads [13] carriage [14] and pony. And if you like fine mechanics: there will even be an old tractor show! Interesting right? Well, I keep the last argument to motivate you quite: I offer a photo exhibition. I’ll expose my holiday photos “Mary the sea,” “Mary in the mountains”, “Marie rides.” But no, just kidding! In 2005, I left with my backpack, do what very pretentiously called, around the world, and I came back with some photos I want to share.

Enfin voilà, si vous ne savez pas quoi faire ce dimanche 24 mai, venez donc par chez moi. Nous sommes entre Bâle et Porrentruy. Cela vous donnera une belle occasion de découvrir ce petit coin qu’on appelle le Sundgau [15].

Finally here if you do not know What this Sunday, May 24th, come by my house. We are between Basle and Porrentruy. This will give you a great opportunity to discover this little corner called the Sundgau . [15]

Vous êtes prêts ? Vous avez mis vos chaussures de marche ? Bon, on ne va pas marcher bien longtemps, juste 10 petites minutes, car avec la voiture on ne peut pas monter plus haut. On finira le reste à pied. Vous avez un pull ?  Des lunettes de soleil ? Car là où je vous emmène, on sera un peu plus près du soleil, mais il fera un peu plus frais aussi. Où va-t-on ? Ah… C’est une surprise. Patientez donc quelques instants. Attendez, je prends juste mon sac dans le coffre de la voiture. Oh la la, il est gros et lourd, il doit bien peser une dizaine de kilos. Ce qu’il y a dedans ?  Vous verrez. Allez, on y va ! Oui, nous allons tout là haut, sur cette pente [16], juste en face du vent. Ah vous devinez ? Je vous parle de vent, j’ai un gros sac ! Oui, je vous emmène plus près des nuages, je vous emmène danser avec les oiseaux. Oui, dans mon sac, j’ai unparapente [17] et nous allons réaliser le rêve d’Icare : nous allons voler !

Are you ready? You put your walking shoes? Well, we will not work for long, just 10 short minutes, because with the car you can not go higher. We’ll finish the rest on foot. You have a sweater? Sun glasses? For where I am taking you, it will be a little closer to the sun, but it will also be a little cooler. Where are we going? Ah … It’s a surprise. So wait a few moments. Wait, I just take my bag in the trunk of the car. Oh la la, it’s big and heavy, it must weigh ten kilos. What he in there? You will see. Come on, let’s go! Yes, we’re all up there on that hill [16], just in front of the wind. Oh you guess? I’m talking about wind, I have a big bag! Yes, I will take you closer to the clouds, I take you dancing with the birds. Yes, in my bag, I have a paragliding [17] and we will realize the dream of Icarus: let’s fly!

Ah oui, ça grimpe ! Ne vous plaignez [18] pas, ce n’est pas vous qui portez le sac et la plus grande partie de la montée, nous l’avons faite en voiture. Un jour, avec mon club, nous sommes allés sur le Mont Blanc, à pied, avec le parapente sur le dos. C’était une sacrée aventure de 2 jours. Mon sac semblait peser une tonne, il me gênait pour escalader cette pente trop raide [19], mes pieds me faisaient mal, il faisait froid. J’ai souffert, c’est vrai, mais voir le jour se lever alors que nous nous approchions des 4500 mètres, a été un moment magique.

Ah yes, growing! Do you complain [18] no, it’s not you who carry the bag and most of the climb, we did it by car. One day, with my club, we went on the Mont Blanc, on foot, with the glider on the back. It was a 2 day adventure sacred. My bag seemed to weigh a ton, it bothered me to climb this slope too steep [19], my feet ached, it was cold. I suffered, yes, but see the sun rise as we approached the 4500 meters, was a magical moment.

Et puis, il a fallu oublier la fatigue, préparer la voile, se concentrer, et décoller pour voler ! Entre nous, je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie. Pour cette expédition, on m’avait prêté une petite sellette. La sellette c’est le siège dans lequel je m’assois sous la voile. Le problème, c’est que je ne l’avais pas réglée et une fois en l’air, c’était trop tard. Avec le poids de mon sac de montagne sur mon dos, je n’arrivais pas à trouver un équilibre pour rester assise. Soit j’étais tirée en arrière, soit je me balançais dans le vide [20] vers l’avant. J’étais à 4800 mètres, assise sur une planche en bois. En-dessous de moi, les immensescrevasses [21] du glacier [22]. Je me souviens avoir pensé que si je tombais, là, maintenant, je disparaissais dans le ventre de la montagne et peut-être que l’on ne retrouverait mon corps que dans mille ans !

And then he had to forget fatigue, sailing prepare, concentrate, and take off to fly! Between us, I’ve never been so scared in my life. For this expedition, they lent me a small spot. The harness is the seat that I sit under the sail. The problem is that I had not set and once in the air, it was too late. With the weight of my knapsack on my back, I could not find a balance to sit. Either I was pulled back, or I was swinging in the void [20] forward. I was at 4,800 meters, sits on a wooden plank. Below me, the huge crevasses [21] of the glacier . [22] I remember thinking that if I fell, right now, I disappeared into the belly of the mountain and maybe we would not find my body in a thousand years!

Il y avait le ciel, les montagnes, le silence et moi, accrochée sous cette voile. J’étais fascinée par le panorama, mais je n’osais pas bouger. Après une heure de vol, j’ai été bien heureuse de poser mes pieds sur le plancher des vaches [23].

There was the sky, the mountains, the silence and I hung beneath this veil. I was fascinated by the view, but I did not dare move. After an hour flight, I was very happy to put my feet on solid ground. [23]

Aujourd’hui, c’est bien plus tranquille. Allez, encore quelques mètres. Voilà, nous y sommes. Bon, je vais préparer la voile. Je la sors de mon sac, et je range mes affaires. Oh non, ce n’est pas vrai ! J’ai oublié mon casque [24] ! Mais quelle tête de linotte [25] ! Je suis désolée, mais sans casque, je ne vole pas ! Vous savez ce que l’on dit ?  Il n’y a pas de bons pilotes, il n’y a que de vieux pilotes ! Et moi je veux devenir vieille ! Bon allez, venez, on va redescendre à pied !

Today, it is much more quiet. Come on, a few meters. Well, here we are. Well, I’ll prepare the sail. I go out of my bag, and I put my stuff. Oh no, that’s not true! Forgot the headset [24]! But what Linnet head [25]! I’m sorry, but no helmet, I do not steal! You know what they say? There are no good pilots, there are only old pilots! And I want to become old! Ok, come, we will walk back down!

Bien, moi je retourne à mes préparatifs pour le 24 mai. On se retrouve donc devant le stand de frites des pompiers, c’est ça ? Si vous ne pouvez pas ou si vous avez un autre message à me laisser, écrivez moi sur http://www.podclub.ch . On se retrouve dans deux semaines et je vous parlerai d’impôts, de l’exposition de Van Gogh, et d’un grave problème en ce moment en France : la guerre des Miss ! Prenez soin de vous et à tout bientôt.

Well, I return to my preparations for May 24 So we end up before the firemen fries stand, right? If you can not or you have another message to let me, write me on http://www.podclub.ch . See you in two weeks and I will talk about taxes, the Van Gogh exhibition, and a serious problem at the moment in France: the war of Miss! Take care and see you soon.

[1] ri : participe passé du verbe rire
[2] élu : verbe élire, nom: l(a) élection
[3] gérer : ici diriger
[4] le bras droit : un proche collaborateur
[5] l(a) humeur : la disposition de l’esprit, être de bonne ou de mauvaise humeur
[6] malin : rusé, intelligent
[7] natifs : qui ne sont pas nés dans le village
[8] le recul : la distance
[9] marché aux puces : endroit où on vend des objets d’occasion
[10] bucolique: poétique
[11] la merguez : saucisse d’Afrique du Nord
[12] culinaire: relatif à la cuisine
[13] la ballade : la promenade
[14] la calèche: voiture à roues tirée par des chevaux
[15] http://videgrenierdekiffis.cabanova.fr/
[16] la pente : terrain incliné
[17] le parapente : morceau de tissu pour voler. Sport ainsi pratiqué
[18] se plaindre : se lamenter, exprimer sa souffrance
[19] raide : que l’inclinaison rend difficile à monter
[20] le vide : espace où il n’ y a rien
[21] la crevasse : fente, trou dans le glacier
[22] le glacier : la glace dans les montagnes
[23] le plancher des vaches : le sol, la terre
[24] le casque : on le met sur la tête pour se protéger . il y a aussi le casque de moto, de vélo..
[25] tête de linotte : personne très étourdie

[1] laughed : past participle of the verb laugh
[2] elected : elected verb, noun: l (a) election
[3] manage : direct here
[4] the right arm : a close associate
[5] mood : the disposition of mind, be good or bad mood
[6] evil : cunning, clever
[7] Native : who were not born in the village
[8] the decline : the distance
[9] flea market : where used items are sold
[10] bucolic : poetic
[11] merguez : sausage from North Africa
[12] Food : on the kitchen
[13] ballad : the walk
[14] the carriage : wheeled carriage drawn by horses
[15 ] http://videgrenierdekiffis.cabanova.fr/
[16] the slope : steep terrain
[17] paragliding : piece of fabric to fly. Sport and practiced
[18] complain : mourn, express their suffering
[19] steep : the inclination makes it difficult to mount
[20] vacuum : space where there ”s nothing
[21] the crack : crack, hole in the glacier
[22] the glacier : the ice in the mountains
[23] dry land : the soil, the earth
[24] the helmet : it is put on the head for protection. there is also the motorcycle helmet, bike ..
[25] airhead : very dazed person

L’Avis #6

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/152-lavis-de-marie-6-le-travail-cest-la-sante-la-voiture-cest-la-liberte-24-avril-2009

Bonjour, c’est moi, Marie. Je vous souhaite la bienvenue sur mon podcast ” l’avis de Marie “. Aujourd’hui, 24 avril, j’aimerais vous parler de deux choses dont nous sommes dépendants dans la vie : le travail et la voiture. Le travail pour vous montrer quelques différences entre nos deux pays et la voiture car depuis que je n’en ai plus, je me rends compte ô combien elle me manque.

Hello, it’s me, Mary. I welcome you on my podcast “the opinion of Mary.” Today, April 24, I want to talk about two things that we are dependent in life: work and car. The work to show you some differences between our two countries and for the car because I did more, I realize oh how I miss her.

” Le travail, c’est la santé ” chantait Henri Salvador, chanteur et guitariste de jazz. Voilà une petite phrase qui devrait vous motiver le matin quand sonne le réveil. Mais voilà qu’il continue : ” Ne rien faire, c’est laconserver [1] ! ” Pas franchement [2] motivant non ? Qu’en pensez-vous ? Comme nous sommes bientôt le premier mai, fête du travail et donc jour férié [3] en France – et bien oui, le travail ça se fête – je voulais relever quelques petites différences entre nos deux pays : Dans les bureaux en Suisse, il me semble que le matin à 7 heures tout le monde ou presque est à son poste. Vrai, non ? En France, c’est l’heure à laquelle on se lève ! Un employé, un cadre ne met les pieds [4] au bureau qu’entre 8 heures et 9 heures. Avant on passe au café se boire un petit noir [5] et se manger un petit croissant. Je vous entends déjà dire que le Français est paresseux. Tss-tss. Il commence certes tard, mais fini sa journée bien plus tard aussi, vers les 19 heures, 19 heures 30. Bref le rythme de vie est décalé [6].

“Work is health” sang Henri Salvador, singer and jazz guitarist. That’s a little phrase that should motivate you in the morning when the alarm clock rings. But then he continues: “Doing nothing is the preserve [1] “No frankly [2] motivating right? What do you think? As we are soon on May 1, Labour Day and therefore holiday [3] in France – and yes, work worth celebrating – I wanted to take some small differences between our two countries: In offices in Switzerland, I seems the morning at 7 o’clock everyone or almost at his post. True, right? In France, this is the time when you get up! Employee, framework sets foot [4] to the office between 8:00 and 9:00. Before we go to the cafe to drink a small black [5] and eat a small crescent. I hear you say that the French are lazy. Tss-tss. It certainly starts late, but ended his day too much later, to 19 hours, 19 hours 30. In short, the pace of life is shifted . [6]

Même si on sort tard du bureau, on peut encore aller faire ses courses.  Les employés des grands magasins sont sans doute les personnes les plus exploitées du système de consommation dans lequel nous vivons. Les magasins sont ouverts tard, jusqu’à 21 heures parfois en semaine et 20 heures le samedi. Monsieur Sarkozy voulait que les commerces soient ouverts le dimanche, et que seuls les ” volontaires “, c’est à dire, que seuls ceux qui le désirent, travaillent le dimanche ! Bien sûr, vous pensez bien que la petite caissière [7] ne pourra refuser des heures de travail tout simplement car elle a un repas de famille ce jour-là. Et de toute façon, si elle pouvait gagner 100 euros de plus à ajouter à son salaire de 800 euros, elle le ferait. Anniversaire de la grand-mère ou non. Mais la loi sur le travail du dimanche n’est pas passée, pas encore.

Even though one leaves later from the office, you can still go shopping. Employees of the department stores are probably the most exploited people in the consumer system in which we live. The shops are open later, sometimes up to 21 hours on weekdays and 20 hours on Saturday. Mr. Sarkozy wanted the shops to be open on Sundays, and then only “voluntary”, ie, that only those who want it, work on Sundays! Of course, you can imagine that the small cashier [7] shall refuse hours of work simply because he has a family meal that day. And anyway, if she could earn 100 euros more to add to his salary of 800 euros, she would. Anniversary of the grandmother or not. But the law on Sunday work is not over, not yet.

En France, on travaille 35 heures par semaine et on a 5 semaines de vacances payées. Avec les RTT, c’est à dire avec les réductions du temps de travail, certains ont jusqu’à 9 semaines de vacances. Je vous explique : Si vous avez travaillé admettons 55 heures en une semaine, ces 20 heures de travail supplémentaires seront ajoutés à vos jours de congé. Parfois, dans certaines conditions, ces heures sont alors rémunérées [8]. Ne croyez pas que tout le monde en profite. La réalité est bien plus compliquée, il y a autant de statuts que de professions ! Allez dire à un patient de n’être malade que 35 heures ! Faites tourner un restaurant ou une entreprise en y travaillant que 35 heures ! C’est une plaisanterie ! Imaginez-vous faire votre travail actuel en 35 heures ! Quel stress non ?

In France, we work 35 hours a week and it was five weeks of paid vacation. With RTT, ie with reductions in working hours, some up to 9 weeks of vacation. Let me explain: If you worked admit 55 hours in a week, the 20 overtime hours will be added to your days off. Sometimes, in certain conditions, these times are then paid . [8] Do not believe that everyone benefits. The reality is much more complicated, there are many professions that statutes! Go tell a patient being sick 35 hours! Rotate a restaurant or business by working 35 hours! This is a joke! Imagine doing your current job in 35 hours! What stress right?

Bon, là je ne vous donne que les points négatifs des 35 heures, juste par politesse, pour ne pas vous provoquer, vous qui travaillez 42 heures ! Même si au départ les 35 heures étaient une utopie sociale, elles ont été critiquées pour des raisons économiques. Le salarié, après l’euphorie [9] des premiers temps, a vite constaté que le coût de la vie a augmenté avec l’euro et que son salaire lui n’a pas bougé. C’est alors que Monsieur Sarkozy est arrivé.

Well, here I give you the negatives 35 hours, just out of politeness, not to provoke you, you who work 42 hours! Although initially the 35 hours were a social utopia, they were criticized for economic reasons. The employee, after the euphoria [9] the first time, soon found that the cost of living has increased with the euro and that his salary has not changed him. It was then that Mr Sarkozy has arrived.

” Travailler plus pour gagner plus “, c’est avec cette phrase qu’il a séduit [10] tous les Français qui ont voté[11] pour lui. Évidemment, rien n’a changé. Et s’il y en a aujourd’hui qui gagnent plus, ce ne sont pas ceux qui en auraient besoin. Le chômage et le coût de la vie multiplient [12] les contrats précaires [13], et certains sont obligés d’avoir deux emplois pour s’en sortir [14]. Eux, c’est clair, ils travaillent plus, mais rien de plus.

“Work more to earn more”, it is with this sentence that he won [10] all the French who voted [11] for him. Obviously, nothing has changed. And there are now earning more, it is not those who need it. Unemployment and cost of living increasing [12] contracts insecure [13], and some are forced to work two jobs to get by . [14] They, obviously, they work more, but nothing more.

Ensuite, les salaires sont plus bas en France qu’en Suisse. Combien gagne le Français ? Difficile à dire. Le salaire minimum, appelé le SMIC, est de 8 euros 71 de l’heure. Pour qui travaille 35 heures, cela fait 1200 euros brut. N’oublions pas que tous n’ont pas la possibilité de travailler autant. Selon l’INSEE, un institut desondage [15], le salaire moyen est de 23306 euros par an. Bien sûr, il y a des secteurs, et des entreprises qui payent mieux que d’autres. En ce moment, les professions les mieux payées seraient cardiologues et radiologues. Bien sûr, si vous créez votre propre entreprise et avez la bonne idée, vous ferez fortune, et si vous êtes le patron de Peugeot, journaliste célèbre ou starlette, vos salaires deviennent alors pour moi des chiffres irréels. L’argent, et cela ne fait aucune différence entre nos deux pays, est distribué de façon bien injuste. Alors, travailleuses, travailleurs, vive le premier mai !

Then, wages are lower in France than in Switzerland. How much does the French? Hard to say. The minimum wage called the SMIC, is 8 euros 71 an hour. Who works 35 hours, that makes 1,200 euros gross. Do not forget that not everyone has the opportunity to work as much. According to INSEE, an institute survey [15], the average salary is 23,306 euros per year. Of course, there are sectors and companies that pay better than others. Right now the highest paid professions would cardiologists and radiologists. Of course, if you create your own business and have the right idea, you’ll make your fortune, and if you are the boss of Peugeot, famous journalist or starlet, your wages then become for me unreal figures. Money, and it makes no difference between our two countries, is well distributed unfairly. So workers, workers live May 1!

L’autre jour, je suis tombée en panne de voiture. En plein carrefour, impossible de passer la vitesse. Aïe. Heureusement, une personne très sympathique m’a aidée à pousser la voiture jusqu’à une petite place. Je téléphone à mon assurance, et là en attendant de parler à quelqu’un, je passe de boîtes vocales en boites vocales. Vous savez ce sont ces voix préenregistrées, fort jolies mais très impersonnelles qui vous donnent l’impression d’être vraiment seul au monde. Bref, c’est enfin une gentille dame de Munich qui me répond. De Munich ? C’est sans doute cela la mondialisation !

The other day I came by car failure. In the very crossroads impossible to speed. Ouch. Fortunately, a very friendly person helped me push the car up a little square. I phone my insurance, and there waiting to talk to someone, I go to voice mail in mailboxes. You know these are pre-recorded voices, very pretty but very impersonal that give you the impression of being truly alone in the world. In short, it is finally a nice Munich lady replied. Munich? It is no doubt that globalization!

3 heures et 10 cafés plus tard, on vient me dépanner [16]. En attendant, moi, je n’ai pas de voiture ! Pas de voiture ! Là où j’habite, sans voiture, c’est un peu comme un dessert sans chantilly, c’est impossible ! C’est alors que j’ai fait ce constat : je suis dépendante de ma voiture, pour aller travailler, pour faire mes courses, pour rendre visite à mes amis ! Mon village est tellement loin de tout, que même les saisons [17] mettent du temps à arriver chez moi. Tout y est décalé. Alors qu’ailleurs les perce-neiges sortent à la fin de l’hiver, chez moi ils ne sortent qu’au début du printemps. Les tomates de mon oncle qui poussent à 35 kilomètres de chez moi sont bonnes à manger, quand les miennes sont encore vertes. Ailleurs on se plaint de la canicule [18], chez moi on met un petit pull car il fait frais. Voilà un peu où j’habite. Alors pensez donc sans voiture !

3 hours and 10 coffees later, comes troubleshoot . [16] Meanwhile, I do not have a car! No car! Where I live, no car, it’s like a dessert without whipped cream, that’s impossible! That’s when I made ​​this observation: I am dependent on my car, to work, to do my shopping, visiting friends! My village is so far from everything, even the seasons [17] take time to get home. Everything is shifted. While elsewhere snowdrops out at the end of winter, at home they come out in early spring. Tomatoes from my uncle that grow 35 kilometers from my home are safe to eat when mine are still green. Elsewhere complained of the heat wave [18], at home we put a little sweater because it is cool. That’s just where I live. So therefore think without a car!

Vendredi saint, j’étais invitée chez mon oncle à manger les traditionnelles carpes frites. C’est une spécialité de ma région, je vous en reparlerai un jour. Pour moi, c’était impensable de rater [19] cela. Mais comment y aller ? Mon VTT [20], on me l’avait volé trois semaines auparavant. J’avais encore mon vieux vélo, celui à deux vitesses ! Je suis allée le chercher dans la grange [21], derrière une botte de foin [22] Je l’ai lavé, je lui ai gonflé [23] les pneus. Bon, les freins ne marchaient pas vraiment, mais cela faisait l’affaire. Me voilà donc, avec mon sac à dos, en route pour les 35 kilomètres qui me séparaient de mon repas de fête. Heureusement que je suis partie de bonne heure, sinon c’était pour le café que je serais arrivée chez mon oncle. Voilà que j’avais le vent en face ! Je pédalais [24], pédalais. J’étais toute fière d’être arrivée en haut d’une côte [25] sans avoir posé le pied par terre quand j’ai été dépassée par un cycliste qui lui semblait avancer avec facilité là où moi j’avais souffert. Ah ça oui, j’en ai croisé des vélos, enfin, j’ai surtout été dépassée par des vélos et de tous, mon vélo était le plus misérable. Une heure 3 quarts plus tard j’arrivais à destination. Les carpes, je les avais bien méritées.

Friday, I was invited to my uncle to eat traditional fried carp. It is a specialty of my area, I’ll talk some day. For me, it was unthinkable to miss [19] that. But how to get there? My ATV [20], it had flown me three weeks earlier. I still had my old bike, the two speed! I went to look in the barn [21], behind a haystack [22] I washed, I have her swollen [23] tires. Well, the brakes do not really walking, but it did the job. So here I am, with my backpack on the way to the 35 kilometers separating me from my holiday meal. Fortunately I left early, otherwise it was for coffee I’d arrived at my uncle. Here I had the wind in their face! I pedaled , [24] pedaled. I was very proud to finish top of a coast [25] without having set foot on the ground when I was overtaken by a cyclist who seemed to move with ease where I had suffered. Ah yes, I cross bikes, finally, I have mostly been overtaken by bike and all, my bike was the most miserable. 3 quarts an hour later I arrived at destination. Carp, I had well deserved.

Pour rentrer ? J’ai pris la Dyane de mon frère. La Dyane, c’est une voiture de la marque Citroën. Elle ressemble à la 2CV mais en un peu plus moderne. Si, si. Moi je l’adore. Elle est plus vieille que moi, elle est de 1967, il faut donc être très douce avec elle. Elle est bien cette voiture, car au moins je ne risque pas de faire d’excès de vitesse. Elle monte tout de même jusqu’à 80 kilomètres à l’heure, dans la descente ! Dans les montées, je dois être à peine plus rapide qu’à vélo, mais au moins, c’est moins fatigant. Et puis, dans cette voiture, je me sens un peu en vacances, j’ouvre le toit et profite du paysage et du soleil. C’est d’ailleurs la seule décapotable que je pourrais m’offrir dans ma vie !

To go home? I took my brother Dyane. The Dyane is a car of Citroën. It looks like the 2CV but a bit more modern. Yes Yes. I love it. She is older than me, it is 1967, so be very gentle with her. It is this car, because at least I’m not likely to speeding. It goes still up to 80 kilometers an hour, the descent! Uphill, I must be slightly faster than cycling, but at least it’s less tiring. And in that car, I feel a little vacation, I open the roof and enjoy the scenery and sun. It is also the only convertible that I could offer me in my life!

Voilà, c’est fini. La prochaine fois je vous parlerai un peu de mon village et vous emmènerai dans les nuages. En attendant, laissez-moi un petit mot sympathique sur http://www.podclub.ch . Prenez soin de vous, soyez heureux et à bientôt.

Well, it’s over. Next time I will talk about some of my village and you take him in the clouds. Meanwhile, let me a nice little word on http://www.podclub.ch . Take care of yourself, be happy and see you soon.

[1] conserver : garder
[2] franchement : vraiment
[3] jour férié : jour où on ne travaille pas
[4] mettre les pieds : arriver
[5] un petit noir : un café
[6] décalé : ici plus tôt ou plus tard
[7] une caissière : la femme qui travaille à la caisse d’un magasin
[8] rémunéré : payé
[9] l(a) euphorie : grande joie
[10] séduire : attirer, pour que les gens aiment
[11] voter: donner sa voix aux élections
[12] multiplier : x
[13] précaire : pas sûr, pas assuré
[14] s’en sortir : ici pour réussir à vivre
[15] le sondage : faire une enquête pour des statistiques
[16] dépanner : ici chercher la voiture et la mettre dans un garage pour la réparer
[17] la saison : l’hiver, le printemps, l’été, l’automne sont les 4 saisons de l’année
[18] la canicule : très forte chaleur
[19] rater : ici de ne pas y être
[20] le VTT : le vélo tout terrain
[21] la grange : là où on range le foin
[22] la botte de foin : l’herbe coupée et sèche est du foin
[23] gonfler : mettre de l’air dans les pneus
[24] pédaler : avancer à vélo
[25] la côte : partie en pente, qui monte d’une route

[1] keep : to keep
[2] frankly : really
[3] holiday : the day when we do not work
[4] set foot : get
[5] a small black : coffee
[6] shifted : here sooner or later
[7] a cashier : the woman who works at the checkout of a shop
[8] paid : paid
[9] euphoria : joy
[10] seduce : attract, so people like
[11] vote : giving voice the elections
[12] multiply : x
[13] precarious : not sure, not sure
[14] get out : to successfully live here
[15] Poll : do a survey for statistical
[16] troubleshoot : look here the car and put it in a garage to repair
[17] the season : winter, spring, summer, autumn are the four seasons of the year
[18] the heat wave : very hot
[19 ] miss : here not to be there
[20] mountain biking : mountain biking
[21] the barn : there where we keep hay
[22] the haystack : the grass is cut and dry hay
[23 ] swell : putting air in the tires
[24] pedal : bike forward
[25] the coast : sloping portion, which mounts a road

L’Avis #5

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/148-lavis-de-marie-5-paques-sac-a-main-et-systeme-d-9-avril-2009

Bonjour, c’est Marie. Je vous souhaite la bienvenue sur mon podcast ” L’avis de Marie “. Je suis heureuse de vous retrouver en cette période de Pâques. Pâques sera mon premier sujet. Ensuite nous verrons ce qui se cache dans le sac à main d’une fille et enfin, je vous expliquerai ce qu’est le système D.

Hello, this is Mary. I welcome you on my podcast “The Opinion of Marie.” I am happy to see you in this time of Easter. Easter will be my first topic. Then we will see what is hidden in the handbag of a girl and finally, I will explain what the system D.

Avant toute chose, je vous remercie de vos réactions laissées sur mon podcast et j’aimerais dire un petit mot sur les dernières coquilles relevées dans mon texte. Qu’est ce que c’est une coquille ? Une coquille, c’est d’abord l’enveloppe dure de l’œuf. Cela tombe à pic, c’est bientôt Pâques ! Une coquille, c’est aussi une erreur de frappe dans un texte. Je suis vraiment confuse [1], sans doute ai-je voulu casser trop d’œufs ou alors mes neurones ont dû geler [2] cet hiver – car pour répondre à un internaute [3], c’est vrai que chez moi je n’avais pas de chauffage. Pour y remédier [4], je me suis acheté mon cadeau de Pâques, une imprimante [5]. Quel rapport ? Je vais pouvoir imprimer mes pages sur du papier et ainsi avoir le recul [6] nécessaire pour mieux corriger mon texte. Vous, je ne sais pas, mais moi, j’ai vraiment beaucoup de mal à lire et à corriger un texte sur un écran d’ordinateur. C’est comme dans la vie, on voit plus les fautes chez les autres que chez soi. Pourquoi ?  Parce qu’on n’a pas toujours le recul nécessaire pour voir ses propres erreurs. C’est pourquoi il faut du temps dans la vie pour grandir, pour se corriger, le temps de prendre le recul face à sa propre situation. Ce que j’aimerais avoir, c’est une imprimante géante qui imprimerait ma vie. Je la mettrais sur papier et ainsi, observatrice de ma propre vie, je pourrais toujours prendre les bonnes décisions.

First of all, thank you for your feedback left on my podcast and I would like to say a word on the last shells identified in my text. What is a shell? A shell is the first hard shell of the egg. This is timely, it’s almost Easter! A shell, it is also a mistake in the text. I’m really confused [1], without doubt I wanted to break too many eggs or so my brain had to freeze [2] this winter – because to meet a user [3], it is true that at home I had no heating. To remedy [4], I bought my Easter gift, a printer . [5] What relationship? I can print my pages on paper and have hindsight [6] needed to better correct my text. You, I do not know, but I’m really struggling to read and correct a text on a computer screen. It’s like in life, the more we see the faults in others than at home. Why? Because we do not always have the necessary perspective to see his own errors. That is why it takes time to grow in life, to correct the time to take a step back from his own situation. What I would like to have is a giant printer that would print my life. I would put on paper and thus observer of my own life, I could always make the right decisions.

Voilà le temps de Pâques qui balaie l’hiver, Pâques symbole du renouveau. Avez-vous déjà fait votre grandnettoyage [7] de Pâques ? Comme le faisait ma grand-mère qui était déjà très Feng shui, on nettoie tous les coins et les recoins de la maison. De la cave au grenier, on fait le ménage à fond : On nettoie l’intérieur des armoires, on aère [8] le matelas, on vide les placards [9], on fait les vitres [10]. Vous connaissez le Feng shui ? Cette philosophie chinoise qui permet l’équilibre de l’homme dans sa maison ? Sachez que ranger et laver sa maison est très Feng shui car cela libère de l’énergie positive.  Moi, de l’énergie j’en utilise beaucoup car ma maison est tellement grande que lorsque j’ai fini le nettoyage du printemps on est déjà en automne. Rappelez-vous, j’habite un ancien restaurant.

Here is the Easter time sweeping the winter, Easter symbol of renewal. Have you made ​​your big cleaning [7] Easter? As did my grandmother, who was already very feng shui, cleaned every nook and corner of the house. From top to bottom, it cleans thoroughly: It cleans the inside of the cabinets, it airs [8] mattress, emptying closets [9], we made ​​the windows . [10] You know the Feng Shui? This Chinese philosophy that allows the human balance in his house? Know that storage and washing his house is very Feng shui as this releases positive energy. Me, energy I used a lot because my home is so great that when I finished cleaning the spring we are already in autumn. Remember, I live in an old restaurant.       

Dans les magasins depuis quelques semaines déjà, poules, lapins et œufs en chocolat sont exposés dans les rayons des grands magasins et n’attendent plus que d’être mangés. Mais pas avant le matin de Pâques, pas avant que les cloches [11] des églises ne soient revenues. Vous savez bien que les cloches quittent les clochers des églises pour partir à Rome et pour ne revenir que le matin de Pâques ? Bien sûr que c’est vrai, vous n’avez jamais remarqué que les cloches des églises ne sonnent jamais entre Vendredi Saint et Pâques ? Ensuite, avant de pouvoir manger tout ce chocolat, il faudra d’abord trouver les lapins, les œufs et les poules cachés sous un arbuste [12], dans les fleurs, derrière un arbre. Si jouer à cache-cache [13] ne vous dit rien, vous aurez fabriqué un nid où tout y sera alors déposé. Par qui ? En Alsace par le lièvre de Pâques bien sûr ! Le lièvre de Pâques c’est le copain du père Noël, seulement l’un vient en hiver et l’autre au printemps. Ça c’est la version officielle pour les enfants. Moi je sais bien que c’est moi la cloche qui vais faire la queue [14] dans les grands magasins, et c’est moi qui vais me lever bien avant tout le monde ce dimanche de Pâques pour cacher les œufs, les lapins en chocolat que les enfants iront chercher.

In the stores for several weeks now, chickens, rabbits and chocolate eggs are exposed on the shelves of department stores and are just waiting to be eaten. But not before Easter morning, not before the bells [11] churches are returned. You know the bells are leaving the church steeples to go to Rome and only to return on Easter morning? Of course it’s true, you never noticed the church bells never ring between Good Friday and Easter? Then, before they can eat anything chocolate, it must first find the rabbits, eggs and hens hidden under a bush [12], in the flowers, behind a tree. If playing hide and seek [13] nothing to you, you will have built a nest where everything will be filed. By who? In Alsace the Easter bunny of course! The Easter bunny is the friend of Father Christmas, only one comes in winter and one in spring. That’s the official version for children. I know it is I who am the bell to queue [14] in department stores, and it is I who will get up before everyone this Easter Sunday to hide eggs, rabbits chocolate that children will pick.

Savez-vous ce qu’il y a dans le sac à main d’une fille ? Chut, c’est un secret ! Et les secrets, on aime qu’ils restent secrets. En analysant le contenu d’un sac, vous apprendrez, sans doute, à mieux connaître sapropriétaire [15]. ” Dis-moi ce qu’il y a dans ton sac, je te dirai qui tu es “. Faisons le test. Prenons ce sac que j’ai sous les yeux, j’y plonge la main et voilà que j’en sors un portefeuille. Voyons voir : carte d’identité, carte vitale, c’est la carte d’assurance maladie, permis de conduire, carte bleue, carte de fidélité d’un supermarché, carte de fidélité d’un autre supermarché, ici celle d’une boutique et celle d’un institut de beauté. Eh bien, quand je regarde toutes ces cartes, je me dis que cette fille est fidèle. Ici la carte d’abonnement du train, celle du cinéma, de la piscine et de la bibliothèque. C’est une fille fidèle et en plus elle se cultive et fait du sport.

Do you know what is there in the handbag of a girl? Shh, it’s a secret! And secrets, we like that they remain secret. By analyzing the contents of a bag, you will learn, no doubt, to know its owner . [15] “Tell me what there is in your bag, I’ll tell you who you are.” Let’s do the test. Take this bag that I have before me, I plunge the hand and now I come out a portfolio. Let’s see: ID card, health card, it is the health insurance card, driving license, credit card, loyalty card of a supermarket loyalty card of another supermarket, here that of a that of a shop and beauty salon. Well, when I look at all these maps, I tell myself that this girl is faithful. Here the subscription card of the train, that of cinema, swimming pool and library. This is a faithful girl and plus she is grown and made ​​sport.

Ensuite qu’y a-t-il d’autre ? Un agenda pour noter ses rendez-vous, un carnet d’adresse, un téléphone portable, un appareil photo, un MP3. La propriétaire de ce sac ne vit pas dans son époque. Il faudra lui expliquer qu’il existe aujourd’hui des outils de communication formidables qui sont tout à la fois téléphone, agenda, caméra, répertoire et lecteur de musique. Mais bon, laissons-lui le temps de s’habituer, elle vient tout juste d’avoir le chauffage chez elle ! Ensuite, qu’est ce que c’est que cela ? Un mot doux ? Ah non, un programme de cinéma, des stylos, un carnet. Je suis curieuse et je l’ouvre. Il y a des gribouillis [16]. Ensuite, je continue ma fouille [17] : un bâton de rouge à  lèvres , des papiers de bonbons, des bonbons à la menthe, une crème pour les mains, une brosse à dents, un, deux livres, un paquet de mouchoirs,  un petit flacon de parfum, et, un couteau suisse. Tiens et ça, qu’est ce que c’est ? Des clous ? Quel bazar [18] ! Ou cette fille a un esprit pratique ou elle a un esprit vagabond [19]. Et pourtant, une fille trouve une utilité à chacune de ses affaires et quand elle change de sac à main, car elle est coquette, et qu’elle oublie de tout y mettre, les conséquences peuvent être embarrassantes [20]. C’est ce qui m’est arrivé l’autre jour.

Then what do he has else? A calendar to keep appointments, an address book, a mobile phone, a camera, an MP3. The owner of this bag does not live in his era. It will explain that today there are great communication tools which are at once phone, calendar, camera, book and music player. But hey, let him time to get used to, she just have heating home! Then, what is it? A soft word? Oh no, a film program, pens, a notebook. I am curious and I open it. There are scribbles . [16] Then I continue my search [17]: a lipstick stick, candy wrappers, candy mints, a hand cream, a toothbrush, one, two books, a packet of tissues, a small perfume bottle, and a Swiss Army knife. And like that, what is it? Nails? What bazaar [18]! Or this girl has a practical mind or she has a mind wanderer . [19] And yet, a girl finds utility in each of its business and when it changes handbag because it is flirtatious and she forgets to put all the consequences can be embarrassing. [20] This is what happened to me the other day.

J’étais dans le train entre Zurich et Bâle. Une jeune femme assise en face de moi, cherchait à ouvrir sa bouteille de jus de pomme. Elle utilisait à la place d’un ouvre-bouteille, une lime à ongles et essayait d’écarter [21] la capsule [22] de la bouteille. Avec un peu de chance, arrivée à Bâle, la bouteille serait ouverte. Bien sûr, normalement, c’est avec un décapsuleur qu’on enlève la capsule de la bouteille, mais même moi je ne me promène pas avec un tel objet dans mon sac. Pour qui me prenez-vous ? Mais, j’ai un couteau suisse. Oh non zut ! J’avais changé de sac le matin même et j’ai dû l’oublier.

I was on the train between Zurich and Basel. A young woman sitting in front of me, trying to open his bottle of apple juice. She used instead of a bottle opener, a nail file and tried to dismiss [21] capsule [22] of the bottle. With any luck, arrive in Basel, the bottle is opened. Of course, normally, with a bottle opener that removes the cap from the bottle, but even I do not walk around with such an object in my bag. Who do you take me? But I have a Swiss Army knife. Oh heck no! I changed my bag that morning and I had to forget about it.

Alors j’ai fouillé dans mon sac, à la recherche de quelque chose qui pourrait aider cette jeune femme. J’ai trouvé un briquet, vestige d’une époque où je fumais encore et me suis souvenue de mon savoir-faire appris pendant mes années de faculté : ouvrir une cannette de bière avec un briquet. Ces quelques notions de survie rudimentaires [23] allaient être très utiles à ma voisine de plus en plus assoiffée. Je lui aitendu [24] mon briquet, mais elle m’a juste regardée l’air étonné. Elle voulait boire son jus de pomme et non pas fumer une cigarette. Apparemment elle ne connaissait pas le truc [25]. Alors que tout le compartiment commençait à s’intéresser à notre échange, j’ai pris la bouteille et en serrant le goulot [26] autour de mon pouce [27] et de mon index [28], je me suis servie du briquet pour faire levier. Et toc, en 2 secondes la bouteille était libérée de sa capsule. La jeune femme ravie de pouvoir enfin boire m’a proposé sa deuxième bouteille. J’ai gentiment refusé, je ne voulais surtout pas me donner en spectacle une deuxième fois. Cela faisait un peu ancienne punk réhabilitée [29]. Mais voilà, c’est cela qu’on appelle le système D. D comme débrouille. La débrouille, c’est par exemple, savoir ouvrir une bouteille sans ouvre-bouteille. C’est notre côté créatif, à nous autres Français. Comme le disait le slogan d’une publicité du milieu des années 70 au moment du premier choc pétrolier : En France on n’a pas de pétrole, mais on a des idées.

So I reached into my bag, looking for something that could help this young woman. I found a lighter, vestige of a time when I was smoking again and was reminded of my know-how taught me during my school years: open a can of beer with a lighter. These notions some survival rudimentary [23] would be very useful to my neighbor increasingly hungry. I have it stretched [24] my lighter, but she just looked surprised. She wanted to drink the apple juice and not a cigarette. Apparently she did not know the trick . [25] While the whole compartment was beginning to be interested in our exchange, I took the bottle and squeezing the neck [26] around my thumb [27] and my index [28], I used the lighter to pry. And toc, in 2 seconds the bottle was released from its capsule. The young woman excited to finally drink offered me his second bottle. I kindly refused, I certainly did not want to give me a second time spectacle. That was kind of old punk rehabilitated . [29] But then, this is called the system D. D as doing. Resourcefulness, is for example, know how to open a bottle without a bottle opener. It is our creative side, we French. In the words of the slogan of an advertisement in the mid 70s when the first oil crisis: In France we do not have oil, but we have ideas.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. Je vous souhaite de joyeuses pâques, profitez-en bien mais n’abusez [30] pas de chocolat. On se retrouve dans deux semaines. Je vous parlerai de quelques différences entre nos deux pays, d’actualité et un peu de ma vie. D’ici là, laissez-moi vos réactions sur http://www.podclub.ch  et soyez heureux. Je vous embrasse. À bientôt.

That’s it for today. I wish you happy easter, soak up but n ‘ abuse [30] no chocolate. See you in two weeks. I will talk about some differences between our two countries, topical and a bit of my life. Until then, leave me feedback on http://www.podclub.ch and be happy. I kiss you. See you soon.

[1] être confus : gêné, avoir honte
[2] geler : transformer en glace
[3] un internaute : personne qui surfe sur internet
[4] remédier : trouver une solution
[5] une imprimante : périphérique d’un pc qui sert à mettre sur papier le travail fait sur l’écran
[6] le recul : la distance
[7] le nettoyage : action de nettoyer, rendre propre
[8] aérer : faire prendre l’air
[9] le placard : comme une armoire mais dans le mur
[10] la vitre : une fenêtre a des vitres
[11] la cloche : elle fait ding dong
[12] l(e) arbuste : un petit arbre
[13] jouer à cache-cache : jeu d’enfants dans lequel tous les joueurs se cachent sauf un seul qui doit chercher à découvrir les autres
[14] faire la queue : attendre dans une file d’attente
[15] le propriétaire : celui à qui appartient quelque chose
[16] un gribouillage, des gribouillis : écriture illisible
[17] fouiller : chercher, explorer
[18] le bazar : ici, ensemble d’objet différents en désordre
[19] vagabond : ici qui n’a pas d’ordre, déréglé
[20] embarrassant : gênant
[21] écarter : ici ouvrir
[22] la capsule : ce qui ferme une bouteille
[23] rudimentaire : de base
[24] tendre : ici donné
[25] le truc : l’astuce
[26] le goulot : la partie plus fine, supérieure de la bouteille
[27] le pouce : le premier doigt, le plus court
[28] l’index : le deuxième doigt
[29] réhabiliter : réintégrer dans la société, redonner l’estime
[30] abuser : exagérer

[1] be confused : embarrassed, ashamed
[2] freeze : turn to ice
[3] a user : a person who surfs the internet
[4] overcome : finding a solution
[5] a printer : device on a PC that is used to put the paper work done on screen
[6] In retrospect : the distance
[7] cleaning : cleaning action, make it clean
[8] aerate : to take the air
[9] the closet : like a cupboard in the wall but
[10] the window : a window panes
[11] the bell : it makes ding dong
[12] shrub : a small tree
[13] play hide and seek : Kids game in which all players are hiding except one which must seek to discover the other
[14] to queue : waiting in a queue
[15] Owner : that who owns something
[16] a scribble, scribble illegible writing
[17] search : search explore
[18] bazaar : here together different object disorder
[19] vagabond : here that has no order of adjustment
[20] embarrassing : annoying
[21] rule : open here
[22] the capsule : which closes a bottle
[23] rudimentary : basic
[24] tender : here given
[25] the trick : the trick
[26] the neck : the thinnest part, top of the bottle
[27] thumb The first finger, the shorter
[28] Index : second finger
[29] rehabilitation to reintegrate into society, give the estimated
[30] abuse : exaggerate

L’Avis #4

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/192-lavis-de-marie-4-printemps-prince-de-la-chanson-et-francophonie-27-mars-2009

Bonjour, moi, c’est Marie et je vous souhaite la bienvenue sur mon podcast “l’avis de Marie “. Aujourd’hui je me sens en grande forme. Savez-vous pourquoi ? Car le printemps arrive et cela me met de bonne humeur. Le printemps sera donc le sujet de ma première partie. Je pensais, il y a deux semaines, vous parler des sacs à main des filles et de continuer sur les différences entre la Suisse et la France, mais j’ai, au dernier moment, changé d’idée. J’ai décidé de vous parler de musique car un grand nom de la chanson française vient de s’éteindre [1] et je voulais dans une deuxième partie, rendre hommage à ce chanteur qu’était Alain Bashung. Je viens aussi de me souvenir d’un événement que je ne pouvais absolument pas ignorer. Je veux parler de la semaine de la Francophonie. Ce sera le sujet de ma troisième partie. Donc, le printemps, la musique et la semaine de la langue française seront nos sujets d’aujourd’hui.

Hello, my name is Mary and I welcome you on my podcast “The Opinion of Mary.” Today I feel in great shape. Do you know why? Because Spring arrives and that puts me in a good mood. Spring will be the subject of my first part. I thought, there are two weeks to talk about girl’s handbags and continue on the differences between Switzerland and France, but I have, at the last moment changed my mind. I decided to talk about music as a big name in French song just left [1] and I wanted in a second part to pay tribute to that singer Alain Bashung. I also just remembered an event that I simply could not ignore. I refer to the week of the Francophone. This will be the subject of my third part. So, spring, music, and the week of the French language will be our subjects today.

Un matin, je sortais de chez moi pour aller travailler quand il m’a semblé que quelque chose avait changé. Mais quoi ? Les oiseaux gazouillaient [2] ? Le ciel était plus clair ? L’odeur [3] était nouvelle ? Mais oui, bien sûr vous sentez cette odeur ? Je ne peux pas la définir vraiment, mais je crois bien la reconnaître, oui bien sûr, ça sent le printemps. Le printemps pointe le bout de son nez [4] et cela me remplit d’une énergie nouvelle.

One morning I left my house to go to work when it seemed to me that something had changed. But what? Birds twittered [2]? The sky was clearer? The smell [3] was new? But yes, of course you smell that? I cannot really define it, but I think I recognize it, yes of course, it feels like spring. Spring rears its nose [4] and it fills me with new energy.

Et puis, qu’est-ce que c’est que ça ?  Oh, un perce-neige [5] qui sort de la terre, et là des crocus [6], des tulipes et des pissenlits [7]. Les bourgeons [8] apparaissent et les insectes que l’hiver n’a pas tués, redeviennent actifs. En ville, ce sont les terrasses qui sortent des cafés, les amoureux qui occupent les bancs publics, les vitrines des magasins qui déshabillent leur mannequins et proposent la nouvelle collection printemps-été.  Alors là, juste un petit mot.

And what is that? Oh, a snowdrop [5] that comes from the earth, and there crocus [6], tulips and dandelions [7]. The buds [8] appear and insects that winter has not killed become active. In town, there are terraces that emerge from cafes, lovers who occupy the benches, shop windows that remove clothes from their mannequins and offer the new spring-summer collection. So there, just a quick note.

Evidemment qu’en me promenant dans les rayons des magasins, je n’ai qu’une envie, c’est d’enlever mon gros pull et ma veste, et de porter cette ravissante petite jupe pour être plus en harmonie avec le ciel bleu !   Mais attention !  Il y a chez nous un dicton qui dit : “En avril, ne te découvre pas d’un fil [9], mai, mets ce qui te plaît “. Je vous rappelle que nous ne sommes qu’en mars ! Alors attendez encore un peu pour sortir votre tee-shirt et vos tongs. Parole d’ex-grippée [10] !

Obviously that walking through the store shelves, I have only one wish is to take off my sweater and my jacket, and wearing this lovely little skirt to be more in harmony with the blue sky! But beware! At home is a saying: “In April, you will not discover a wire [9], May, put what you like.” I remind you that we are only in March! Then again wait a bit to get your T-shirt and flip flops. Word of old-hippie [10]! 

J’aime le printemps, mais le printemps est fatigant. Si vous avez un jardin, vous comprenez ce que je veux dire. J’ai passé mon samedi à y faire le nettoyage : ramasser les feuilles mortes, nettoyer le sol, couper les arbres, tailler [11] les arbustes. Une journée de travail, 4 voyages allers et retours en tracteur pour me débarrasser des feuilles – eh bien oui, un tracteur, un vrai, un gros ! J’adore !

I love spring, but spring is tiring. If you have a garden, you know what I mean. I spent my Saturday cleaning there: rake leaves, clean the floor, cutting trees, prune [11] shrubs. A working day, four trips back and forth tractor to get rid of leaves – well yes, a tractor, a real one, a big one! I love it! 

Quand viennent les beaux jours, il y en a qui sortent les motos, moi, je sors le tracteur. Ce n’est pas le mien, c’est celui de mon frère qui est fermier [12] et célibataire ! D’ailleurs, avec le printemps, la sève [13] qui monte dans les arbres, les jupes qui raccourcissent [14], les jours qui se rallongent [15], mon agriculteur de frère doit trouver la compagnie des vaches un peu ennuyeuse [16]. Je devrais l’inscrire à cette émission ” l’amour est dans le pré “, vous savez cette émission qui permet aux jeunes agriculteurs de trouver botte à leur pied, enfin chaussure à leur pied, l’amour quoi !

When the good days come, there are motorcycles that come out, I get out the tractor. It’s not mine, it is one of my brother”s who is a farmer [12] and single! Besides, with the spring, the sap [13] rises in the trees, the skirts get shorter [14], the days are getting longer [15], my farmer brother must find the company of cows a bit boring [ 16]. I should register for this program “Love is in the field”, you know that program that allows young farmers to get their foot in boot finally suits them, love what!

Si je demande à mes étudiants quels sont les chanteurs de langue française qu’ils connaissent, ils me répondent, devinez quoi ? Mireille Mathieu et Céline Dion. D’abord cette dernière est canadienne et puis non, la chanson française ne se résume pas à ces deux noms. Libre à chacun de les apprécier, mais enfin si vous voulez des monstres sacrés [17] on en a : Jaques Brel – d’accord il était Belge – Georges Brassens, Édith Piaf, Serge Gainsbourg.  Il faut savoir que la scène française est riche, variée et innovatrice. Sur la scène électronique, par exemple, tout le monde connaît DAFT PUNK, Massalia Sound System, AIR.

If I ask my students what are singers of the French language that they know, they tell me, guess what? Mireille Mathieu and Celine Dion. First that last one is Canadian and cannot, the French song is not just about those two names. Everyone is free to enjoy them, but anyway if you want superstars [17] we have: Jaques Brel – okay he was Belgian – Georges Brassens, Edith Piaf, Serge Gainsbourg. You should know that the French scene is rich, varied and innovative. On the electronic music scene, for example, everyone knows DAFT PUNK, Massilia Sound System, AIR. 

La nouvelle génération des chanteurs français s’appelle Camille, Grand Corps Malade, Raphaël, Dominique Darc, Vanessa Paradis, Dominique A et pardonnez ceux que j’oublie. Et puis, il y a la figure de la variété rock française, Johnny Hallyday qui chante depuis plus de 50 ans. Personnellement, je n’aime pas vraiment, mais je tire mon chapeau [18] à cet artiste qui, à ses concerts, remplit tout de même le stade de France. Moi je préfère Jacques Dutronc ou Alain Souchon, des chanteurs qui depuis 30 ans occupent le devant de la scène [19] de manière plus discrète.

The new generation of French singers are named Camille, Grand Corps Malade, Raphael, Dominique Darc, Vanessa Paradis, Dominique A and forgive me for those I forget. And then there is the figure of the French rock variety, Johnny Hallyday singing for over 50 years. Personally, I do not really like him, but I take of my hat [18] to this artist who, at his concerts, still fills the Stade de France. I prefer Jacques Dutronc and Alain Souchon, singers who for 30 years have occupied center stage [19] more discreetly. 

Et puis, il y avait Alain Bashung, un personnage charismatique qui est mort le 16 mars. Alain Bashung, c’était le rocker populaire français, excentrique et amoureux des mots. J’avais 10 ans quand il chantait ses tubes, c’est à dire ses morceaux à succès : ” Gaby oh Gaby ” ou ” Vertige de l’amour “. Sa voix pouvait avoir le charme d’un chanteur jazzy ou être celle cassée, d’un rocker alternatif. Ses mélodies sont sublimes [20] et ses textes malicieux et poétiques. Je vous laisse chercher sur Google, et écouter des titres comme ” Osez, osez Joséphine “, ” Madame rêve “, ” Ma petite entreprise”, ” la nuit je mens “.

And then there was Alain Bashung, a charismatic figure who died March 16. Alain Bashung was the popular French rocker, eccentric and a lover of words. I was 10 when he sang his hits, he sang his hit songs “Gaby oh Gaby” or “Vertigo love.” His voice could have the charm of a jazz singer or be that broken, alternative rocker type. His melodies are sublime [20] and his texts mischievous and poetic. I’ll let you find it on Google, and listen to songs like “Dare, Dare Josephine”, “Lady Dream”, “My small business,” “The Night I lie.”

Malade d’un cancer [21] depuis deux ans, il a tout de même fait sa tournée pour son dernier album ” bleu pétrole “. Aux Victoires de la musique – cérémonie qui récompense les artistes de la chanson – il remporte le trophée de la meilleure tournée, du meilleur album et de l’interprète de l’année. Sans doute que les professionnels de la musique ont voulu saluer son courage face à la maladie mais ils ont surtout voulu rendre hommage de son vivant à cet artiste de grande classe et ce n’est que justice.  Voilà, celui qui a été qualifié de ” dernier des géants [22] ” n’est plus, emporté [23] par le cancer et emportant une partie de ma jeunesse. Pour moi, Alain Bashung reste un Prince, qui plus est, a grandi en Alsace et qui aujourd’hui chante avec les anges [24].

Sick of cancer [21] for two years, he nevertheless made ​​his tour for his latest album “blue patrol”. The music award ceremony of the singers – he won the trophy for best tour, best album and performer of the year. No doubt that music professionals wanted to salute his courage in the face of the disease but they mostly wanted to pay tribute to the life of this artist of great class and it’s only fair. Behold, he who has been called “last of the giants [22] no longer, beaten by [23] cancer and taking a part of my youth. For me, Alain Bashung remains a Prince, moreover, he grew up in Alsace and now sings with the angels . [24]

Le 20 mars c’était la journée internationale de la Francophonie. Alors j’espère que vous avez fait l’effort de [25] parler en français. Oui mais, c’est quoi la francophonie ? Écrit avec un ” f ” minuscule, c’est le fait de parler français, mais écrit avec un ” f ” majuscule, c’est une notion un peu compliquée : c’est une communauté de population francophone. Dans le monde il y a des régions où le français est langue officielle ou co-officielle – comme en Suisse par exemple – et puis il y a des pays où le français n’est pas une langue officielle mais elle est, par l’histoire, une langue parlée par beaucoup de personnes. C’est le cas du Liban ou encore du Laos.

March 20 was the International Day of Francophone. So I hope you have made ​​the effort [25] to speak French. Yes, but what’s the Francophone? Written with an “f” tiny, the speaking French, but written with a capital “f” it is a somewhat complicated concept: it is a community of French-speaking population. In the World there are areas where French is the official language or co-official – as in Switzerland for example – and then there are countries where French is an official language but is, by history, a language spoken by many people. This is the case of Lebanon or Laos. 

En fait, toute cette communauté se regroupe autour d’une institution qu’on appelle l’Organisation Internationale de la Francophonie et dont le but est de faire la promotion de la langue de Molière, c’est ainsi qu’on appelle aussi le français. Il faut croire que la grandeur d’un pays se calcule au nombre de personnes qui en parlent la langue. Il y a bien sûr une notion de prestige, mais aussi un intérêt économique.

In fact, this whole community gathers around an institution called the International Organization of the Francophone, whose purpose is to promote the language of Molière This is also known as the French. We must believe that the greatness of a country is calculated by the number of people who speak the language. This is surely a prestigious notion, but also one of economic interest. 

Alors la France encourage la promotion de la langue et de la culture française. Dans chaque pays au monde il y a des instituts français, des centres culturels et des alliances françaises. Là, on y apprend notre langue et aussi notre culture : Et puis comme Migros a sa semaine du jardinage, la semaine de la découverte, de la promotion d’un produit, la Francophonie a sa semaine de la langue française.

France is encouraging the promotion of French language and culture. In every country in the world there are French institutes, cultural centers and French alliances. There, we learn our language and our culture also. And like Migros this week of gardening, the week of the discovery, promotion of a product, the Francophone has its week of the French language.

On aurait pu attirer le client, comme sur les marchés en criant : ” Elle est belle ma langue française, elle est belle ! ” mais on a préféré choisir 10 mots, et inviter les francophones et tous les amoureux de la langue, donc vous, oui vous, à célébrer la langue et à s’exprimer autour de ces dix mots. On pouvait les peindre ou les sculpter, les lire et les écrire, les photographier ou encore les jouer.

One could have been attracting the client, like the markets screaming, “She’s my beautiful French language, it is beautiful!” but we preferred to choose 10 words and invite Francophone and all lovers of the language, you, yes you, to celebrate language and express themselves about these ten words. You could paint or sculpt, read and write, photograph or play. 

Quels étaient ces 10 mots ?  Il y avait le mot ” clic ” qui vient du vocabulaire d’internet, du verbe ” cliquer “. Il y avait le mot ” vision ” et…  Mais non, à l’aide d’un simple clic, allez-donc découvrir par vous-même ces 10 mots et toutes les manifestations qui ont eu lieu pendant la semaine de la langue française [26], et qui pour certaines continuent encore.

Which were these 10 words? There was the word “click” coming from the vocabulary of the Internet, the word “click”. There was the word “vision” and … But no, with a single click, go and discover for yourself these 10 words and all the events that took place during the week of the language French [26], and some still continue. 

Oui bien sûr, j’aurais dû vous en parler plus tôt, et je m’en excuse, mais souvenez-vous j’étais d’humeur fiévreuse [27]. Et puis, c’est toute l’année qu’il faut faire place à l’imagination et à la créativité. Aussi je vous propose de prolonger la semaine de la francophonie sur ce podcast et de m’envoyer de petits poèmes autour de ces 10 mots !

Yes of course, I should have told you about it earlier, and I apologize, but remember I was in the feverish mood [27]. And then, there is all year to make room for imagination and creativity. I therefore propose to extend the Francophone week on the podcast and send me little poems around these 10 words! 

Voilà, c’est fini pour aujourd’hui, moi je vais sortir dans mon jardin regarder les tulipes pousser, et mes écouteurs sur les oreilles, me laisser bercer par la musique d’Alain Bashung. Je vous retrouve à Pâques. Nous parlerons alors des sacs à main des filles, de Pâques et de différences entre la Suisse et la France. D’ici là, profitez des premiers rayons de soleil. N’oubliez pas de me laisser vos réflexions, mais surtout vos créations sur http://www.podclub.ch. À bientôt.

That’s it for today, I’ll go out in my garden to look at tulips growing, and my headphones on, let myself be lulled by the music of Alain Bashung. See you at Easter. We then talk about girl’s handbags, Easter and the differences between Switzerland and France. Until then, enjoy the first rays of the sun. Do not forget to leave me your thoughts, and especially your creations on www.podclub.ch. See you soon.

[1] s’éteindre : mourir
[2] gazouiller : chanter
[3] l(a) odeur : un parfum, une senteur
[4] pointer le bout de son nez : arriver
[5] le perce-neige : fleur blanche qui sorte à la fin de l’hiver
[6] le crocus : fleur jaune qui pousse au début du printemps
[7] le pissenlit : une fleur jaune qu’on peut manger en salade
[8] le bourgeon : avant la fleur il y a le bourgeon
[9] le fil : ici brin long et fin d’un textile
[10] ex : ancienne
[11] tailler : comme couper mais avec méthode
[12] le fermier : l’agriculteur
[13] la sève : liquide qu’il y a dans les arbres par exemple
[14] raccourcir : devenir plus courts
[15] rallonger : devenir plus long
[16] ennuyeux : qui trouve le temps long
[17] le monstre sacré : la référence
[18] tirer son chapeau : saluer
[19] occuper le devant de la scène : être connu
[20] sublime : très belle
[21] le cancer : la maladie du siècle
[22] le géant : le contraire du nain
[23] emporté : enlevé
[24] l(e) ange : il a des ailes, est pur
[25] faire l’effort de : s’efforcer de
[26] http://www.semainelf.culture.fr/
[27] fiévreux : qui a de la température, de la fièvre

[1] go out : die
[2] tweet : sing
[3] scent : a fragrance
[4] point the tip of his nose : get
[5] snowdrop : white flower so at the end of winter
[6] crocus yellow flower that blooms in early spring
[7] dandelion : a yellow flower that can be eaten in salads
[8] the bud : Before the flower there bud
[9] the thread : here long strand and end of a textile
[10] ex : old
[11] cut : like cutting but with method
[12] the farmer : the farmer
[13] sap : there was liquid in the trees example
[14] shorten becoming shorter
[15] extend to become longer
[16] annoying : that is along time
[17] the sacred monster : the reference
[18] take your hat : greet
[19] take center scene : be known
[20] sublime : beautiful
[21] cancer : the disease of the century
[22] giant : the opposite of dwarf
[23] away : removed
[24] angel : it has wings, is pure
[25] make the effort : striving to
[26] http://www.semainelf.culture.fr/
[27] fever : that temperature, fever