L’Avis #20

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/272-lavis-de-marie-20-la-main-de-dieu-levis-strauss-le-slow-mouvement-et-noel-11-decembre-2009

Bonjour, c’est Marie. Aujourd’hui, nous sommes le 11 décembre et je vous souhaite la bienvenue sur mon podcast ” L’avis de Marie “. Le podcast de ce jour vous est présenté par Allianz Suisse, votre partenaire d’assurance et de prévoyance de A à Z. Vous avez remarqué que depuis peu, l’accès à notre page web est maintenant direct ! Un simple clic et vous pouvez nous écouter et n’hésitez donc pas à nous laisser un message sur http://www.podclub.ch.

Hello, this is Mary. Today is December 11th and I welcome you on my podcast “The Opinion of Marie.” The podcast is brought to you today by Allianz Suisse, your insurance partner and provident A to Z. You have noticed that recently, access to our website is now live! A simple click and you can listen to us and do not hesitate to leave us a message on http://www.podclub.ch.

Aujourd’hui, je voudrais vous dire deux mots sur le football. Vous avez sans doute entendu parler de la main de Thierry Henri. Non ? Alors vous allez en savoir davantage. Ensuite, je vous parlerai aussi d’un grand Monsieur décédé cet automne et d’une nouvelle tendance qui changera peut-être notre façon de vivre. Enfin, je ne pouvais pas finir ce podcast sans vous dire deux mots sur Noël.

Today I would like to say a few words about football. You’ve probably heard of the hand of Thierry Henry. No? Then you’ll know more. Then I will also talk about a great man who died this Autumn and a new trend that might change the way we live. Finally, I could not finish this podcast without saying something to you about Christmas.

Vous avez sans doute vu ou entendu parler du match de football entre la France et l’Irlande. Ce match scandaleux où notre héros Thierry Henri a mis la main au ballon pour marquer le but [1] et ainsi permettre à la France de se qualifier pour le Mondial 2010 ! Non, non, je ne suis pas fière [2], pas fière que nous, enfin que notre équipe de foot aille en Afrique. Je demande pardon à tous les Irlandais. Car oui, c’est vrai, ils ont bien mieux joué que nous autres. Oui Irlandais – et là je m’adresse directement à eux – vous auriez mérité [3] de gagner cette rencontre [4] ! Mais, j’aimerais tout de même vous rappeler, que ce n’est que du foot ! Oui un jeu où 11 gars [5] aux fort [6] belles gambettes [7] courent derrière un ballon. Faut-il alors que cela devienne une affaire politique ? Imaginez, la fédération irlandaise a écrit à la FIFA, la haute autorité du football mondial, pour lui demander de faire rejouer le match, et le premier ministre irlandais en a même glissé deux mots [8] à Nicolas Sarkozy.

You have probably seen or heard of the football match between France and Ireland. That outrageous match where our hero Thierry Henry had put his hand o the ball and scored the goal [1] and allow France to qualify for the 2010 World Cup! No, no, I’m not proud [2], not proud that we finally had our football team go to Africa. I apologize to all the Irish. Because yes, it’s true, they played much better than us. Yes Irish – and here I am speaking directly to them – you deserved [3] to win this match [4]! But I’d still like to remind you that this is just football! Yes a game where 11 strong guys [5] [6] with beautiful legs [7] run behind a ball. Should we then make this a political issue? Imagine, the Irish federation wrote to FIFA, the highest authority in World Football, to ask them to replay the game, and the Prime Minister of Ireland even let slip two words [8] Nicolas Sarkozy.

Bien sûr tout le monde a vu que le geste de l’attaquant était volontaire [9], d’ailleurs lui-même a reconnu par la suite qu’il avait bien touché le ballon avec sa main. Mais vous vouliez quoi ? Que Thierry Henri aille voir l’homme en noir [10], et lui dise : ” Pardon Monsieur l’arbitre, mais vous ne l’avez peut-être pas vu, mais il y a une grossière [11] faute de ma part ? ” Enfin a-t-on déjà vu un italien, pardon un joueur, aller dire à l’arbitre : ” Excusez moi Monsieur l’arbitre, mais j’ai fait exprès [12] de tomber et d’avoir mal pour provoquer un pénalty [13] ” ! Ou un autre joueur demander d’annuler le but car celui-ci a été tiré sur une position de hors-jeu [14] ? Dans ce jeu là, tricher [15] est jouer. En effet, la décision de la FIFA de ne pas faire rejouer le match France-Irlande confirme en quelque sorte que, dans le football, la tricherie est quelque chose de normal.

Of course everyone has seen that the gesture of the attacker was voluntary [9], besides he later acknowledged it himself that he had touched the ball with his hand. But what do you want? Thierry Henry to go to see the man in black, [10] and tell him: “Excuse me sir, the referee, you may have perhaps not seen it, but there is a gross [11] error on my part ? “and have we seen an Italian, sorry a player, go and tell the referee:” Excuse me sir, the referee, but I did it on purpose [12] falling and causing a penalty [13] “! Or asking another player to cancel the goal because he was drawn offsides [14]? In this game, cheating [15] is playing. Indeed, the decision of FIFA not to replay the France-Ireland match confirms that somehow, in football, cheating is something normal.

Oui, Thierry Henry a bien triché. C’est déplorable [16]. Mais, comme on dit dans le milieu, il a simplement “fait le métier”. Dans le monde cycliste [17], “faire le métier”, c’est prendre des produits pour améliorer [18] ses performances. Dans le milieu du foot, c’est faire une faute [19] au milieu du terrain, retenir un joueur par le maillot, tomber dans la surface pour obtenir un penalty ou encore susurrer [20] des mots doux à l’oreille de son adversaire pour lui faire perdre ses nerfs et qu’il reçoive un carton. Pourquoi vouloir donner une image de moralité dans un sport où les coups bas [21] sont acceptés, même encouragés ? S’il faut trouver une utilité à l’ “affaire Henry”, c’est que cette main, vue par des millions de téléspectateurs, devrait rappeler que le football, joyeux divertissement, a un côté plus sombre [22]. Car derrière ce show médiatique il y a des histoires de dopage, de corruption de joueurs ou d’arbitres, de matches achetés, de transferts frauduleux, d’insultes racistes, de violence sur le terrain comme en tribune. Bon cela dit je regarderai tout de même les bleus [23] jouer !

Yes, Thierry Henry has cheated. This is deplorable. [16] But, as they say in the middle, he simply “did the job”. In the cycling world, [17] “to the trade” means taking products to improve [18] performance. In the middle of football is making a mistake [19] in midfield, retain a player by the jersey, fall into the surface to get a penalty or whisper [20] sweet words in the ear of his opponent to make him lose his nerve and get sent a card. Why bother giving a moral image in a sport where low blows [21] are accepted, even encouraged? If we find a use for the “Henry case” it is that this hand, seen by millions of viewers should remember that football, a joyful entertainment, has a darker side. [22] For behind this media show there are stories of doping, corruption of referees or players, fixed games, fraudulent transfers, racial slurs, violence on the field like in the grandstands. Good, that said, I still will watch all the same the blues [23] play!.

Vous connaissez Claude Levy Strauss, pas la marque de jean, mais l’ethnologue. Le mois dernier il nous a quitté à l’âge de 100 ans. Ce grand monsieur, membre de l’Académie Française, était un philosophe, un anthropologue, un savant, un écrivain, un poète ; mais c’était tout d’abord un ethnologue. En 1935 il est parti étudier les Indiens du Brésil. Ceux que nous, la société civilisée, appelons des “sauvages [24]”. Auprès d’eux, il découvre une complexité, une élaboration, un génie inventif qui structure ces sociétés. Il étudie les relations de parenté, les mythes [25], les totems, les langues, bref on dit qu’il a déchiffré [26] le solfège de l’esprit ! Son travail scientifique, son besoin de structurer, de trouver des relations entre la société fait de lui un mathématicien et le met dans la lignée des philosophes, de Platon à Kant.

You know Claude Levy Strauss, not the brand of jeans, but the ethnologist. Last month he left us at 100 years old. This great man, a member of the French Academy, was a philosopher, an anthropologist, a scholar, a writer, a poet; but he was first of all an ethnologist. In 1935 he went to study the Indians of Brazil. Those that we, the civilized society call “wild” [24]. With them, he discovered a complexity, a development, a creative genius who structure these societies. He studied kinship relations, [25] myths, totems, language, in short, he is said to have deciphered [26] the theory of the mind! His scientific work, the need for structure, to find relationships within society made him a mathematician and puts him in the line of philosophers from Plato to Kant.

Moi, quand j’étais étudiante en ethnologie, car oui, j’ai passé une maîtrise d’ethnologie, je rêvais moi aussi de partir étudier les tribus ” sauvages “, de vivre une grande aventure humaine et puis j’ai dû oublier que le monde avait changé, que la civilisation s’était propagée [27] dans le monde entier ! Les sauvages d’aujourd’hui ne sont pas ceux qu’on croit !

When I was a student in ethnology, because yes, I received a Masters in Ethnology, I too dreamed of studying tribes in the “wild”, to live a great human adventure and then I had forgotten that the world had changed, that civilization had spread [27] around the world! The savages of today are not what one believes!

Connaissez-vous ce nouvel art de vivre qu’on appelle le Slow ? En français on dirait le ” doucement “, mais c’est vrai que cela n’a pas le même effet. C’est une façon d’aborder [28] la vie qui, je crois, est partie d’Italie. En 1986, le Slow Food est un mouvement né en réaction à l’apparition de la culture du Fast Food. L’idéologie est de s’opposer à ses conséquences négatives qui standardisent les goûts [29], de conserver la cuisine éco régionale et de promouvoir une philosophie du plaisir.

Do you know this new way of life called Slow? In French we would say “softly”, but it is true that it does not have the same effect. It is a life approach [28] that I think is part of Italy. In 1986 the Slow Food movement was born in reaction to the emergence of the Fast Food culture. The ideology is opposed to the negative consequences of standardized tastes [29], conserve eco-regional cuisine and promote a philosophy of pleasure.

Après le Slow Food, il y a eu le Slow City. C’est un concept d’organisation de la ville. Les principales idées sont de respecter le patrimoine historique, de réduire [30] la consommation d’énergie, de multiplier [31] les espaces verts, de promouvoir les transports public, de développer les commerces de proximité [32]. L’idée est de respecter les diversités culturelles et de lutter contre l’uniformisation [33] des villes.

After Slow Food, there has been the Slow City. It is a concept of organization of the city. The main ideas are to respect the historical, reduce [30] power consumption, multiply [31] green spaces, promote public transport, to develop local shops. [32] The idea is to respect cultural diversity and the fight against uniformisation [33] cities.*

Ensuite il y a eu le Slow Wear : Fini de faire les boutiques et d’acheter des tee-shirts, des pantalons à bas prix tous les mois, on veut motiver les gens à acheter des vêtements qui durent dans le temps et de qualité. Si j’ai bien compris, je me réjouis de voir bientôt apparaître le Slow Travail. Je crois que je vais aimer ! Une chose est certaine, le mouvement Slow envahit la planète. Il y a une vraie volonté de retour àl’essentiel [34]. Est-ce consommer moins ? Est-ce dépenser [35] utile ? Est-ce mieux consommer ? Consommer responsable ? Est-ce le retour à l’essentiel ? Est-ce un retour aux vraies valeurs ? Ce concept qui se développe aux USA, au Canada et en Europe à pour mot d’ordre : Ralentir [36] ! Ralentir la cadence ! Ralentir nos vies ! Ralentir pour mieux consommer, mieux vivre et choisir un mode de vie sain [37] ! Bref, c’est une véritable révolution culturelle qui dit stop à la course de nos vies, stop à la compétition, à la vitesse. C’est vrai que nous vivons dans un monde où il faut courir, courir, de plus en plus vite !

Then there was the Slow Wear: No more shopping and buying T-shirts, cheap trousers every month, we want to motivate people to buy clothes that last in time and quality. If I understand, I am delighted to see soon appear Slow Labor. I think I’ll like it! One thing is certain, the Slow movement invades the planet. There is a real desire to return àl’essentiel. [34] Is consume less? Is spending [35] useful? Is it better to consume? Responsible consumption? Is it back to basics? Is this a return to the true values? This concept is developed in the US, Canada and Europe with the motto: Slow [36]! Slow down! Slowing down our lives! Slow down to eat better, live better and choose a healthy lifestyle [37]! In short, it is a cultural revolution that says stop the race of our lives, to stop the competition to speed. It is true that we live in a world where you have to run, run, more and faster!

Mais voilà que bientôt je vais ralentir mon rythme de vie et me laisser charmer par cette époque de l’année qui est ma préférée, celle de Noël. Pour l’instant bien que les rues soient déjà illuminées [38], que les magasins soient remplis de choses inutiles et que les maisons soient habillées de lumière, j’ai du mal à réaliser que nous sommes bientôt Noël. Mais attendez que j’aille boire du vin chaud sur les marchés de Noël ; attendez que je descende du grenier mon carton de décorations et que j’en sorte, émerveillée, les étoiles, les anges, les boules que je vais accrocher sur mon sapin de Noël. Attendez que je fasse mes petits gâteaux et que j’allume mes bougies qui sentent bon la cannelle, et si en plus il neige, alors là oui, je ressentirai la magie de Noël. La veille de Noël, c’est à dire le 24 au soir, j’irai retrouver ma famille, j’aurai invité quelques amis qui se retrouvent seuls, nous chanterons devant le sapin et échangerons de petits cadeaux et puis surtout nous mangerons la bûche de Noël. La bûche oui, c’est bien ce morceau de bois que l’on met dans la cheminée, mais c’est aussi un dessert traditionnel de cette époque de fêtes. Et puis s’il n’y a pas trop de neige sur les routes, j’irai à la messe de minuit, rien que pour chanter ” Douce nuit “. Chez nous en Alsace, c’est en allemand que nous la chantons ; et je crois bien que c’est mon moment préféré.

But then soon I’ll slow my pace of life and let myself be charmed by this time of year is my favorite, that of Christmas. For now though the streets are already lit, [38] that the stores are filled with useless things and the houses be dressed in light, it’s hard to realize that we are soon Christmas. But wait I go drink hot wine on the Christmas markets; I expect my decorations down from the attic of cardboard and I sure in wonder, stars, angels, balls that I’ll hang on my Christmas tree. Wait until I make my cupcakes and I light my candles smelling cinnamon, and if in addition it snows, then yes, I will feel the magic of Christmas. On Christmas Eve, ie 24 in the evening, I go back to my family, I have invited a few friends who are alone, we will sing in front of the tree and will exchange small gifts and above all we will eat the log of Christmas. The log yes, it’s that piece of wood that is put in the fireplace, but it is also a traditional dessert of this festive time. And if there is not too much snow on the roads, I will go to midnight mass, just to sing “Silent Night”. Here in Alsace, it is in German that we sing; and I think that’s my favorite part.

Voilà, c’est notre dernier rendez-vous de cette année, nous nous retrouverons le 15 janvier. D’ici là, je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année. Profitez de cette douce période, un peu hors [39] du temps, profitez de votre famille, de vos amis et prenez le temps de vivre. Si vous avez des commentaires à me faire, des messages à faire passer au Père Noël, n’hésitez pas, écrivez-les sur http://www.podclub.ch, je les lui transmettrai ! A Bientôt et surtout joyeux Noël à vous tous !

This is our last meeting of this year, we will meet on 15 January. Until then, I wish you a happy holiday year-end. Enjoy this sweet time, a little off [39] time, enjoy your family, your friends and take time to live. If you have any comments to make, passing messages to Santa, please, write them on http://www.podclub.ch, I will give him! See you soon and especially merry Christmas to you all!

[1] le but : quand le ballon rentre dans les filets, il y a BUT !
[2] fier, fière : avoir un sentiment de satisfaction
[3] mériter : être en droit d’obtenir ; ici : ce sont les Irlandais qui par leur jeu devaient gagner
[4] la rencontre : le match
[5] le gars : l’homme, le garçon
[6] fort : très
[7] la gambette : la jambe
[8] glisser deux mots : dire deux mots
[9] volontaire : ici : fait avec la volonté de la faire, faire exprès
[10] l(e)’homme en noir : l’arbitre, celui qui juge le match
[11] grossière : très grosse faute
[12] faire exprès : faire quelque chose avec la ferme intention, avec la volonté de la faire
[13] le pénalty : une faute
[14] le hors-jeu : en dehors de l’espace autorisé pour tire un but
[15] tricher : ne pas respecter les règles de jeu
[16] déplorable : honteux hou !
[17] cycliste : de vélo
[18] améliorer : rendre meilleur
[19] la faute : l’erreur, ce qui est contre les règles
[20] susurrer : chuchoter, dire à l’oreille
[21] le coup bas : acte méchant, sournois, traître
[22] sombre : le contraire de clair ; ici : malsain
[23] les bleus : ici : l’équipe de France
[24] le sauvage : contraire de civilisé, un homme qui a les codes de notre monde civilisé, européen et blanc
[25] le mythe : les histoires d’un autre temps qui expliquent par exemple la création du monde
[26] déchiffrer : ici : comprendre
[27] se propager : se diffuser
[28] aborder : aller vers ; ici : de vivre
[29] le goût : la saveur
[30] réduire : baisser
[31] multiplier : X
[32] proximité : proche ; ici : d’acheter chez le commerçant près de chez soi
[33] l(a)’uniformisation : quand tout se ressemble
[34] l(e) essentiel : le vrai, la base
[35] dépenser : consommer
[36] ralentir : aller plus doucement, plus lentement
[37] sain : en bonne santé
[38] illuminé : où il y a de la lumière
[39] hors : en dehors

[1] The goal when the ball goes in the net, there GOAL!

[2] proud, proud: having a sense of satisfaction

[3] deserve: be entitled to; here: it was the Irish who had to win their game

[4] the meeting: the match

[5] the guy: the man, the boy

[6] Box: very

[7] gambette: leg

[8] slip two words: say two words

[9] Voluntary: here is the will to do it, do it on purpose

[10] Man in black: the referee, who judges the game

[11] rough: very big mistake

[12] on purpose: do something with the firm intention, the will to do it

[13] The penalty: a fault

[14] Offside: outside the allowed space to pull a goal

[15] cheat: do not respect the game rules

[16] deplorable shame hoo!

[17] Cycling: bike

[18] improve: make it better

[19] fault: the error, which is against the rules

[20] whisper: whisper, say to the ear

[21] The low blow wicked act, sneaky, treacherous

[22] dark: the opposite of light; here: unhealthy

[23] blues: here: Team France

[24] wild: civilized contrary, a man who has the codes of our civilized world, European and white

[25] the myth: the stories of another time, for example, explain the creation of the world

[26] read: here: understanding

[27] spread: spread

[28] approach: move towards; here: to live

[29] taste: flavor

[30] reduced: down

[31] multiply: X

[32] close: close; here: to buy from the merchant near you

[33] standardization: when everything looks the same

[34] essential: the true, the base

[35] spend: Consume

[36] slow: go slowly, more slowly

[37] healthy: healthy

[38] illuminated: where there is light

[39] Off: outside

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s