L’Avis #34

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/362-lavis-de-marie-34-leffronterie-paie-mon-tour-du-monde-et-mes-vacances-16-juillet-2010

Bonjour, c’est Marie. Bienvenue sur mon podcast ” l’avis de Marie “. Aujourd’hui 16 juillet c’est notre dernier podcast avant les vacances. Et je vous parlerai donc, devinez de quoi ? de voyages. Je vous dirai deux mots sur mon tour du monde, deux autres mots sur mes projets de vacances. Mais avant tout écoutez la suite de mon aventure avec la SBB. Vous êtes prêts ?

Hello, this is Mary. Welcome to my podcast “The opinion of Mary.” July 16 Today is our last podcast before the holiday. And so I tell you, guess what? Trips. I will say a few words about my World tour, two more words about my holiday plans. But first listen about my adventure with the SBB. Are you ready?

Un petit mot comme promis sur la suite de mes aventures de la porte dans le train suisse. Vous vous souvenez, après avoir reçu une porte dans la tête, après avoir passé une semaine à l’hôpital, et après avoir eu deux semaines d’arrêt de travail, j’ ai donc écrit à la société des Chemins de Fer suisse pour leur raconter ma mésaventure [1]. Oui bien sûr, j’ai reçu une réponse, d’accord ils se sont excusés mais bon… vraiment, moi j’avais l’image d’un service helvétique beaucoup plus serviable [2] et compréhensif [3]. Non vraiment, ce n’est pas  pour rigoler ou pour provoquer, mais pour moi la Suisse est encore un des rares pays où il y a ce qu’on appelle un service de proximité [4], les relations entre les gens semblent moinsadministratifs [5] et l’humanité plus présente. Alors c’est vrai que sincèrement, naïvement sans doute, j’attendais je ne sais pas moi, une tablette de chocolat, oui, c’est cela je m’ imaginais recevoir une tablette de chocolat ou un billet pour aller à la Jungfrau ou n’importe quoi d’autre pour me consoler de cet accident. Eh bien non, je n’ai rien reçu, sinon quelques excuses.

A word as promised on the room of my adventures of the door in the Swiss train. You remember, after receiving a door in the head, after spending a week in the hospital, and after having two weeks off work, I have therefore written to the company of Swiss Railways tp tell them of my misadventure. [1] Yes of course, I received an answer, okay they apologized but … really, I had the image of a Swiss services that was more helpful [2] and understanding [3]. Not really, it’s not for fun or for cause, but for me Switzerland is still one of the few countries where there is what is called a close service [4], the relationship between people appear less administrative [5] and more human. While it’s true that sincerely, perhaps naively, I expected I do not know, a chocolate bar, yes, this is what I ‘m imagining receive a chocolate bar or a ticket to go to the Jungfrau or anything else to console me for the accident. Well no, I have received nothing but some excuses.

Alors je raconte cela un jour à une de mes classes et voilà l’aventure que m’a racontée à son tour une de mes étudiantes: Elle aussi prenait le train, et souvent il était plein à craquer, il y avait tant de gens qu’il n’y avait plus de places assises : Bon jusque là rien d’anormal. Elle voyageait souvent debout [6]. Ce train avait eu pendant quelques jours de suite des retards, alors cette étudiante a téléphoné au service des voyageurs pour se plaindre [7] de tout cela. Connaissant le personnage, elle ne téléphonait sans doute pas de manière très gentille, patiente, ô non, elle est plutôt du genre à ne pas avoir sa langue dans sa poche, c’est à dire qu’elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense. On pourrait même dire qu’elle est effrontée [8] et peut-être même assez provocante. Après quelques coups de téléphone, elle aurait reçu un billet pour voyager un mois  en première classe gratuitement.

So I tell this one day to one of my classes and this adventure was told to me in turn by one of my students: She also took the train, and as it often is, itt was packed, there were so many more people than there was seating: Well so far nothing abnormal. She often traveled standing [6]. This train had been away for a few days delay, then this student phoned for passengers to complain [7] of this. Knowing the character, she phoned probably not a very nice way, patient, oh no, she is rather kind to not have her tongue in her pocket, that is, she is not afraid to say what she thinks. One could even say that she is shameless [8] and perhaps even quite provocative. After a few phone calls, she had received a ticket to travel one month in first class for free.

Quand moi j’avais  encore mon restaurant et qu’une erreur arrivait, j’offrais le café ou le dessert. Il me semble que cela fait parti des gestes de bon sens dans les relations humaines. Alors, pour en revenir à la SBB, c’est vrai quoi, j’étais tout de même incapable d’aller travailler pendant 3 semaines et la SBB c’est tout de même une grosse entreprise. Si j’étais américaine, c’est sûr, j’aurais attaqué la SBB en justice, mais moi je n’attendais qu’une simple tablette de chocolat. Moralité ? L’effronterie paie.

When I still had my restaurant and an error happened, I offered coffee or dessert. I think this is part of common sense gestures in human relations. So, getting back to the SBB, it’s true what, I was still unable to go to work for three weeks and SBB is still big business. If I were American, that’s for sure, I would have attacked the SBB to justice, but I was expecting simply a chocolate bar. Morality? Effrontery pay.

Les examens sont finis, le soleil brille, les BBQ, c’est à dire les grillades sont organisés, les piques niques rythment les dimanches après-midi. Vous sentez cette ambiance légère comme le vent ? Vous n’avez plus trop envie de travailler ? C’est normal, cela sent les vacances. D’ailleurs qu’allez-vous faire de vos vacances ? Vous partez ? Moi oui, Cette année je m’offre un voyage ! Oh c’est le premier depuis monannée sabbatique [9]. En effet, en 2005 j’étais partie pendant un an, toute seule avec mon sac à dos. J’ai commencé avec le Canada où j’ai pris des cours d’anglais. J’ai passé un mois à Vancouvert, ville magnifique avant de faire  les Rocheuses, les montagnes canadiennes. Puis, de là, je suis allée au Costa Rica, mais  je ne suis pas restée longtemps car j’ai retrouvé les traces [10] d’un ami qui vivait alors en Colombie.

The exams are finished, the sun shining, the BBQ, ie barbecues are organized picnics attended on a Sunday afternoon. You feel this light atmosphere like the wind? You no longer want to work too? This is normal, it feels the holidays. Besides, what are you going to make your vacation? You go ? I do, This year I offer a trip! Oh this is the first since my sabbatical year. [9] Indeed, in 2005 I left for a year, alone with my backpack. I started with Canada where I took English classes. I spent a month in Vancouver, beautiful city before making the Rockies, the Canadian mountains. Then from there, I went to Costa Rica, but I did not stay long because I found the traces [10] of a friend who lived in Colombia.

Je suis donc allée lui rendre visite et j’y suis restée 3 semaines. Ensuite je suis allée au Pérou, j’ai marché jusqu’au Machu Picchu. Du Pérou je suis allée en Bolivie en bus, et de Bolivie au Brésil, toujours en bus. Au Brésil, j’ai vécu dans une famille  dans les quartiers pauvres car je suis tombée amoureuse, et puis au bout de trois mois, je me suis souvenue que j’avais un voyage à terminer. Je suis donc repartie sur la route, en  direction de l’Argentine. Ah l’Argentine ! J’y suis restée 5 mois je crois, je suis allée voler au Nord, je suis allée faire du cheval à l’Ouest, j’ai travaillé dans un refuge à la montagne, je suis allée marcher dans les grandes plaines du sud. L’Argentine est le pays qui vraiment m’aura le plus émue et le plus touchée. C’est le pays où j’aurais pu faire ma vie, mais une fois encore je suis repartie sur les routes. Je suis allée voir les statuts de l’île de Pâques, j’ai fait de la plongé en Polynésie et du ski en Nouvelle Zélande. Bien sûr que je suis allée en Australie, j’ai bu des verres avec les Aborigènes, je me suis fais faire des robes au Vietnam et suis montée sur un éléphant en Thaïlande.

So I went to visit him and stayed three weeks. Then I went to Peru, I walked to Machu Picchu. From Peru I went by bus to Bolivia, Bolivia and Brazil, always by bus. In Brazil, I lived with a family in poor neighborhoods because I fell in love, and then after three months, I remembered that I had a trip to complete. I am distributed over the road in the direction of Argentina. Argentina ah! I stayed there five months I think I went flying to the North, I went to the horse in the West, I worked in a shelter in the mountains, I went walking in the great southern plains. Argentina is the country that really has me most excited and most affected. This is the country where I could have my life, but once again I left on the roads. I went to the statutes of Easter Island, I made the diving in Polynesia and skiing in New Zealand. Of course I went to Australia, I drank glasses with the Aborigines, I do make dresses in Vietnam and went up on an elephant in Thailand.

Voilà tout cela en un an. Je suis rentrée en 2006 avec des images plein la tête, des souvenirs incroyables et je me suis vraiment sentie citoyenne du monde. Je crois que ce voyage a nourri [11] mon âme [12] pendant de longs mois. Depuis je ne suis plus partie, d’une part car je n’avais pas l’argent et ensuite parce que je n’en avais pas envie : Ce que j’avais alors vécu était si extraordinaire que j’avais peur d’être déçue, ou je ne sais quoi. Oui vraiment ce voyage a été une bénédiction [13], je me suis vraiment sentie comme une princesse, je n’ai fait que de belles rencontres et les gens ont été d’une incroyable gentillesse.

This is all in one year. I returned in 2006 with head full of images, incredible memories and I’m really felt citizens of the world. I believe that this trip has fed [11] My soul [12] for months. Since I am no longer part, firstly because I had no money and then because I did not want to: What I then experienced was so extraordinary that I was afraid of being disappointed or whatever. Yes this trip was really a blessing [13], I truly felt like a princess, I have only nice encounters and people were incredibly kind.

Cette année je repars, je vais en France, mais pas en France métropolitaine, celle située sur le continent européen, non, pour aller là où je vais, il me faut prendre l’avion, traverser des mers et des continents : Oui je vais en France d’Outre mer, sur une île quelque part dans l’Océan Indien, à 700 kilomètres de Madagascar, à 170 kilomètres de l’île Maurice. Oui je vais à La Réunion. Mon départ est prévu le 18 juillet. Pourquoi avoir choisi cette destination ? Le hasard [14], enfin les rencontres de la vie. Un ami de ma cousine est venu en France ce printemps, il est venu manger des carpes dans mon restaurant et il m’a proposé de lui rendre visite à La Réunion. Je ne sais pas si son invitation était bien réfléchie, mais moi ce genre d’invitation il ne faut pas me le dire deux fois. Quelques semaines de pluie plus tard, sur un coup de tête [15], j’ai acheté mon billet. Bon, on verra bien comment cela va se passer, j’y vais avant toute chose pour me reposer, mais il paraît que là- bas, c’est magnifique. On peut bien sûr y faire de la plongée [16], et on dit que l’île de la Réunion est au parapente [17] ce que Hawaï est au surf, on y vole beaucoup. Je compte donc emmener ma voile. Bon je ne pense pas encore à mon sac, me connaissant je le préparerai quelques heures avant le départ !

This year I’m leaving, I going to France, but not in France, one located on the European continent, no, to go where I go, I need to fly, cross seas and continents: Yes I go to France to Overseas on an island somewhere in the Indian Ocean, 700 kilometers from Madagascar, 170 kilometers from Mauritius. Yes I go to Reunion. My departure is scheduled on July 18. Why choose this destination? The chance [14] Finally the dating life. A friend of my cousin came to France this spring, he came to eat at my restaurant carp and he asked me to visit him in Reunion. I do not know if the invitation was thoughtful, but I like this invitation must not tell me twice. A few weeks of rain later on a whim [15] I bought my ticket. Well, we’ll see how it will happen, I go first of all to rest, but it appears that over there, it’s beautiful. It is of course there to snorkel, [16] and it is said that the island of Reunion is at paragliding [17] that Hawaii is surfing, many are stolen there. I therefore intend to take my veil. Well I do not think of my bag, knowing me I will prepare a few hours before the start!

Il y a aussi  beaucoup de randonnées, de promenades à faire à l’intérieur de l’île. On peut même monter jusqu’à 3071 mètres. D’ailleurs sur l’île il y a le Piton de la Fournaise, un  des volcans les plus actifs de la planète. Il paraît aussi que [18] l’île est située sur la route des cyclones, mais on dit aussi que c’est magnifique ! Alors promis je vous raconterai tout cela à mon retour. Si je reviens !

There are also many hiking, walks to the interior of the island. One can even go up to 3071 meters. Besides on the island there is the Piton de la Fournaise, one of the most active volcanoes on the planet. It seems  also that [18] the island is located on the route of cyclones, but we also say that c ‘is wonderful ! Then promised I will tell you this when I return. If I come back!

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, je vous laisse car j’ai une lettre à écrire à la SBB, mais j’ai surtout un sac à  préparer. Je vous invite à me laisser vos réactions sur http://www.podclub.ch et surtout j’espère tous vous retrouver le 3 septembre. C’est du fond du cœur que je vous souhaite d’excellentes vacances, que vous partiez ou non. Profitez-en bien, amusez-vous, reposez-vous et surtout prenez soin de vous. Bonnes vacances à tous ! A bientôt.

That’s all for now, I leave you because I have a letter to write to the SBB but I mostly prepare a bag. I invite you to leave me your feedback on http://www.podclub.ch and above all I hope to see you on September 3. It’s from my heart I wish you a great holiday, you leave or not. Enjoy it, have fun, rest and especially take care of yourself. Happy Holidays to all ! See you soon.

[1] la mésaventure : événement désagréable
[2] serviable : qui rend service, qui est prêt à aider
[3] compréhensif : qui comprend les autres avec sympathie
[4] proximité : qui est proche des gens
[5] administratif : de l’administration : des services de l’Etat ; ici : comprenez que les relations entre l’Etat et les gens sont moins compliqués
[6] debout : le contraire d’être couché
[7] se plaindre : exprimer son mécontentement
[8] effronté : qui est d’une grande insolence, qui provoque, qui est impoli, qui n’a pas de respect
[9] année sabbatique : année de vacances
[10] les traces : ici : j’ai reçu des nouvelles de mon ami
[11] nourrir : donner à manger
[12] l(a) âme : opposée au corps, au physique, l’âme est l’aspect spirituel ( dans la religion )  de l’homme ; l’âme c’est aussi la sensibilité et la pensée
[13] la bénédiction : ici : c’est une grande chance
[14] le hasard : ici : la probabilité, la fatalité, le sort, le destin
[15] ” sur un coup de tête “ : faire quelque chose sans réfléchir
[16] faire de la plongée : aller sous l’eau avec un masque et des bouteilles d’oxygène
[17] le parapente : voler avec une aile en tissu
[18] il paraît que : on dit que, on raconte que

[1] the mishap: unpleasant event
[2] helpful: making service that is ready to help
[3] Comprehensive: includes other sympathetically
[4] close: that is close to people
[5] Administration: Administration: services of State; here understand that relations between the state and people are less complicated
[6] standing: the opposite of lying
[7] complain: express dissatisfaction
[8] cheeky: that is a great insolence, which causes, which is rude, which did not respect
[9] sabbatical: Holiday Year
[10] traces: here: I heard from my friend
[11] feed: feeding
[12] soul: opposite the body, the physical, the soul is the spiritual aspect (the religion) of man;the soul is also the sensitivity and thought
[13] blessing: here is a great chance
[14] chance: here: the probability, fate, fate, destiny
[15] “on a whim “: do something without thinking
[16] snorkeling: go underwater with a mask and oxygen bottle
[17] paragliding: fly with a wing fabric
[18] it seems that: they say that it is said that

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s