Balades #3

http://www.podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1316-balades-3-citrons-minibus-et-fees-12-fevrier-2017

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades » de ce 12 février. Même si cette année l’hiver n’est pas bien froid, j’imagine que vous n’avez rien contre une petite balade dans le sud de la France où il fait un peu plus doux qu’ici. Je vous emmène donc sur la Côte d’Azur, et là, en premier au pays des citrons et des oranges. Puis je vous parlerai d’un petit voyage en bus. Et pour finir, je vous raconterai un conte qui se passe également dans la région.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks” this February 12th. Although this year’s winter is not very cold, I imagine that you have nothing against a stroll in the south of France where it is a little softer than here. I therefore take you on the French Riviera, and there, in the first land of lemons and oranges. Can I tell you about a little bus trip. And finally, I’ll tell you a tale that is also happening in the region.

En cette période de grippe, où les journées sont courtes et les nuits encore bien longues, il est indiqué de faire le plein de vitamines. Heureusement, c’est la saison des oranges, des clémentines et autres agrumes [1]. Moi, mon préféré, c’est le pamplemousse. J’adore son goût amer.

In this period of flu, when the days are short and the nights still very long, it is advisable to take plenty of vitamins. Fortunately, this is the season for oranges, clementines and other citrus fruits [1]. Me, my favorite is the grapefruit. I love its bitter taste.

Saviez-vous qu’il existe en France une fête dédiée aux citrons ? Tous les ans en février, la ville de Menton organise la Fête du Citron. Cette ville est située sur la Côte d’Azur entre la frontière italienne et la Principauté de Monaco. Pendant environ deux semaines, d’immenses sculptures de citrons et d’oranges sont présentées au public. En plus, plusieurs corsi ont lieu pendant cette fête. Un corso est un défilé ; ici se sont des chars [2] décorés d’oranges et de citrons qui circulent dans les rues de la ville et le long de la mer. C’est une attraction magnifique qui attire beaucoup de spectateurs. Chaque année le thème de la fête change : en 1996, le thème était « Astérix au pays du Citron », en 2001 on pouvait trouver « Les contes de Perrault ». Vous vous rappelez mon dernier podcast, où je vous parlais de Perrault ?

Did you know that France has a festival dedicated to lemons? Every year in February, the city of Menton organizes a Lemon Festival. This city is located on the Riviera between the Italian border and the Principality of Monaco. For about two weeks, huge sculptures of lemons and oranges are presented to the public. In addition, several parades take place during this festival. A parade is a parade; here are tanks [2] decorated with oranges and lemons that circulate in the streets of the city and along the sea. This is a wonderful attraction that attracts many spectators. Each year the theme of the party changes: in 1996, the theme was “Asterix the country Lemon” in 2001 one could find “Tales of Perrault.” You remember my latest podcast, which I wrote about Perrault?

Si vous avez envie de faire un voyage dans la région, l’édition 2016 commence demain 13 février et dure jusqu’au 2 mars. La 83e Fête du Citron met le cinéma italien à l’honneur avec son thème « Cinecittà ». Et ne vous faites pas de souci, à la fin de la fête, les fruits ne sont pas jetés. Ceux qui sont en bon état sont vendus à bas prix. C’est une bonne occasion pour en faire des confitures ou des fruits confits [3]. Ça aussi ce sont des spécialités de Menton, les fruits confits et les confitures à base de citrons, d’oranges amères, de pêches, et plein d’autres fruits.

If you want to make a trip to the region, the 2016 edition starts tomorrow February 13th and lasts until March 2nd. The 83rd Lemon Festival puts Italian cinema in the spotlight with its theme “Cinecitta”. Also do not worry, at the end of the festival, the fruits are not thrown away. Those in good condition are sold at low prices. This is a good opportunity to make jam or candied fruit. [3] That too are specialties of Menton, candied fruit and jams from lemons, bitter oranges, peaches and many other fruits.

L’été dernier, nous avons passé nos vacances à Menton. Comme l’été est la haute saison, il y a beaucoup de trafic dans les rues de la Côte d’Azur. Nous avons donc renoncé à la voiture et avons décidé d’utiliser le train et le bus pour nos excursions. Ce serait bien plus reposant. Et en effet, avec plans, horaires et un peu d’organisation, cela a très bien fonctionné.

Last summer we spent our vacation in Menton. As summer is the high season, there is a lot of traffic in the streets of the French Riviera. So we abandoned the car and decided to use the train and bus for trips. It would be much more relaxing. And indeed, with maps, timetables and a little organization, it worked very well.

Un jour, nous avons voulu visiter Roquebrune Village. C’est un village perché [4], sur la hauteur, juste à côté de Menton. Justement, il y avait une ligne de bus directe qui s’arrêtait en bas de l’immeuble où se trouvait notre location [5].

One day we wanted to visit Roquebrune Village. This is a hilltop village [4], on the hill right next to Menton. Rightly, there was a direct bus that stopped in front of the building where our rental was located. [5]

Nous attendons donc à l’arrêt de bus. Notre bus arrive. C’est un véhicule très petit. En fait, on appelle ce modèle « minibus », je crois. Eh oui, là-bas, un grand bus ne pourrait pas passer : les rues sont étroites [6] et il y a beaucoup de virages [7]. Nous montons à bord et trouvons encore quatre places. Presque toutes les autres places sont occupées par des dames d’un certain âge qui habitent la région et qui reviennent du marché. Elles se connaissent toutes et bavardent [8] allègrement.

We therefore wait at the bus stop. Our bus arrives. This is a very small vehicle. In fact, this model is called “minibus”, I think. Yes, there, a big bus that could not pass: the streets are narrow [6] and there are a lot of turns. [7] We board and still find four places. Almost all other places are occupied by ladies of a certain age who live in the area and come back to the market. They all know everyone and talk [8] frankly.

« Regardez, Jeannine, j’ai trouvé de magnifiques tomates, et ce basilic… J’en mettrai dans ma soupe au pistou [9]. » En effet, tout le minibus sent une bonne odeur de basilic. Sa voisine lui répond : « Ah, c’est bon la soupe au pistou, mais ça prend du temps. En plus, mon mari, il, il n’aime pas ça. Mais ça m’est égal, j’en fais quand-même de temps en temps et si ça ne lui plaît pas, il peut manger ailleurs. »

“Look, Jeannine, I found beautiful tomatoes, and basil … I’ll put in my soup with pesto. [9] ” Indeed, the minibus smells of good basil odor. Her neighbor replied, “Ah, it’s good pistou soup, but it takes time. In addition, my husband, he, he does not like it. But I do not care, I make it anyway from time to time and if you do not like it, you can eat elsewhere.

Le minibus continue son chemin. Le jeune conducteur aide parfois une dame à sortir ses commissions [10]. Doucement, montons vers Roquebrune. La conversation a changé de sujet, après avoir parlé des vacances de leurs enfants et petits-enfants, les dames discutent maintenant du temps. « Ah, qu’est-ce qu’il peut faire chaud, cet été. Je ne supporte plus cette chaleur. J’ai dit à mon mari que l’année prochaine, je veux passer l’été en Bretagne. » « Vous avez bien raison, Liliane, on ne respire plus ici. Ce qu’il nous faudrait, c’est un orage. » L’autre lui répond : « Ouh là là, j’ai peur des orages. La nuit, quand il y a un orage, je réveille [11] toujours mon mari. » Sa voisine lui demande : « Mais pourquoi ? Il ne peut pas faire passer l’orage. » « Non, mais comme ça je ne suis pas la seule réveillée. » Et toutes rigolent. Moi aussi, j’ai du mal à garder mon sérieux [12]…

The van continues on route. The young driver sometimes helps a lady to take out her fare [10]. Slowly, we go to Roquebrune. The conversation has changed the subject, after talking of the vacation of their children and grandchildren, the women now talk of time. “Ah, it can be hot this summer. I can not stand this heat. I told my husband that next year I want to spend the summer in Brittany.” ” You are right, Liliane, no breathing here. What we need is a storm.” The other replies, “Ooh, I’m scared of thunderstorms. At night, when there is a storm, I still wake [11] my husband.” Her neighbor asks,”But why? He can not make the storm pass.” “No, but that is so I’m not the only one awake.” And all laugh. I also have trouble keeping a straight face [12] …

Finalement, nous approchons du vieux village de Roquebrune. Je ne sais pas exactement à quel arrêt nous devons sortir. Je suis venue déjà plusieurs fois, mais toujours en voiture. Alors que je regarde par la fenêtre de tous les côtés et essaye de m’y retrouver avec mon plan, une des dames remarque mon hésitation : « Madame, c’est le prochain arrêt. Prenez la petite rue qui monte et vous arrivez sur la place principale du village. Le château est sur votre gauche. Vous voyez, là-bas » Et elle me montre avec de grands gestes quelle direction prendre pendant que ses amies font oui de la tête ou disent : « C’est ça ». Nous sortons du bus et alors que je me retourne pour leur faire un petit signe de remerciement, je vois qu’elles nous suivent toutes du regard. Si nous avions pris la voiture, nous n’aurions jamais vécu cette expérience bien sympathique.

Finally, we approach the old village of Roquebrune. I do not know exactly which stop we must take. I’m already come several times, but always by car. As I look out the window on all sides and try to find my way with my plan, one of the ladies noticed my hesitation: “Madam, this is the next stop. Take the small street that goes up and you arrive in the main square of the village. The castle is on your left. You see, over there,” and she shows me with big gestures which direction to take for her friends nod or say”That’s it.” We leave the bus and then I turn to them a small token of thanks, I see that all follow us with a gaze. If we had taken the car, we never had this very nice experience.

Pour terminer je veux vous raconter un conte de Menton. Il était une fois un couple de braves gens qui n’avait jamais eu d’enfant. Un jour de fête, alors que les jeunes s’amusent dans les rues, la femme les observe de sa fenêtre d’un air triste. Son mari va alors dans le jardin où se trouve une ruche [13]. Il prend du miel et de la cire [14] et en fait une très jolie poupée. Sa femme est heureuse, et elle s’occupe de la poupée comme d’un enfant. Un jour, le fils du roi passe devant la maison et aperçoit la poupée à travers la fenêtre. Il croit que cette belle créature est une jeune fille et tombe immédiatement amoureux d’elle. Le roi présente des princesses à son fils, mais le prince n’a d’yeux que pour la jeune fille de Menton et décide de l’épouser [15]. Le roi envoie donc huit serviteurs pour aller chercher la jeune fille. Les braves gens ont trop peur de dire la vérité, que leur fille n’est en fait qu’une poupée de cire et ne protestent pas quand leur fille est emmenée dans une litière [16]. En chemin, les serviteurs qui portent la litière sont fatigués et décident de se rafraîchir dans une auberge. Ils laissent la jeune fille à l’extérieur. Alors douze fées passent devant la litière et, toutes curieuses, regardent à l’intérieur. Elles découvrent la poupée et la trouvent tellement jolie et apprécient sa compagnie que les fées décident de doter [17] la poupée de toutes les qualités possibles : « Moi, je vais lui donner la beauté. » annonce la première fée.

Finally I want to tell you a tale of Menton. Once upon a time a good couple of people who had never had children. On feast day, while youth are playing in the streets, a woman watches from her window sadly. Her husband then goes into the garden where there is a hive [13]. He takes honey and wax [14] and makes a lovely doll. His wife is happy, and she takes care of the doll as a child. One day, the king’s son passes the house and sees the doll through the window. He believes that this beautiful creature is a girl and immediately falls in love with her. The king presents princesses to his son, but the prince has eyes only for the girl of Menton and decides to marry her [15]. The king sends eight servants to fetch the girl. The good people are too afraid to tell the truth, that their daughter is in fact a wax doll and do not protest when their daughter was taken in a litter [16]. Along the way, the servants who carry the litter are tired and decide to cool off in a hostel. They let the girl out. So twelve fairies pass in front of the litter and all are curious, to look inside. They discover the doll and it is so pretty and enjoy her company that the fairies decide to equip [17] the doll with all possible qualities: “I’ll give it beauty.” Announces the first fairy.

La deuxième fée ajoute : « De moi, elle reçoit la sagesse. »

Une autre fée déclare : « Je veux qu’elle soit toujours de bonne humeur, c’est pour cela que je lui donne la gaieté. »

La quatrième fée leur dit : « Vous avez bien raison, mais n’oubliez pas qu’une belle voix, c’est aussi très important. »

The second fairy added: “From me, she receives wisdom. “

Another fairy says, “I want her to be always cheerful, that’s why I give her cheerfulness.

The fourth fairy said, “You are right, but remember that a beautiful voice is also very important.

Et ainsi de suite. Cela dure toute la nuit. Le matin, les serviteurs ressortent de l’auberge et amènent la litière au palais du roi. C’est alors qu’une magnifique jeune fille aux cheveux couleur de miel sort de la litière. Quand le prince la voit, il veut l’épouser sur le champ [18]. Elle est encore plus belle que dans ses souvenirs. Mais la jeune fille proteste. Elle n’accepte le mariage que si ses parents assistent à la cérémonie. On va donc chercher les parents. Les pauvres ! Quand ils voient les serviteurs du roi, ils craignent [19] d’être punis de ne pas avoir dit la vérité sur l’identité de la poupée. Mais leur fille leur chuchote [20] à l’oreille de ne pas avoir peur, que c’est grâce à leur amour qu’elle est devenue une vraie jeune fille. Inutile donc de dire la vérité au roi et au prince. Le mariage est somptueux [21] et dure un mois. Ensuite les parents retournent vivre heureux dans leur petite maison de Menton et se réjouissent du bonheur de leur fille. Tout est bien qui finit bien.

And so on. That lasts all night. In the morning, the servants emerge from the inn and bring the litter to the king’s palace. Then a beautiful girl with honey-colored hair comes out of the litter. When the prince sees her, he wants to marry the [18] peasant. She is even more beautiful than he remembered. But the girl protests. She accepts the marriage if her parents attended the ceremony. So we will look for the parents. Poor people ! When they see the king’s servants, they fear [19] being punished for not telling the truth about the identity of the doll. But their daughter whispers [20] in his ear not to be afraid, that it is through love that she has become a real girl. so it is needless to say the truth to the king and the prince. The marriage is lavish [21] and lasts a month. Then the parents return to live happily in their small house of Menton and rejoice in the happiness of their daughter. All’s well that ends well.

Et c’est aussi la fin mon émission pour aujourd’hui. N’oubliez pas de travailler votre lexique avec la fonction vocabulaire sur notre application. Je vous retrouve dans 15 jours sur http://www.podclub.ch ou sur notre appli. Alors, nous affronterons les Romains, combattrons les Vikings et lutterons au côté d’Arthur et de Merlin. D’ici là, je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

And that’s the end of my show today. Remember to work on your vocabulary with the vocabulary based on our application. I’ll see you in 15 days on http://www.podclub.ch our app. So we face the Romans, the Vikings will fight and fight alongside Arthur and Merlin. Until then, I give you a kiss and see you soon for a new ride!

[1] (l(e) agrume: fruit du type citron, orange, mandarine, etc.
[2] (le) char: grande voiture décorée sur laquelle des personnes paradent pendant une fête
[3] (le) fruit confit: fruit entier ou en morceaux conservé dans du sucre
[4] perché(e): être situé(e) sur un endroit élevé, haut
[5] (la) location: maison ou appartement loué
[6] étroit(e): contraire de large
[7] (le) virage: changement de direction par exemple d’une rue/route
[8] bavarder: parler de tout et de rien
[9] (la) soupe au pistou: soupe de haricots verts, courgettes, tomates, pommes de terre et pâtes. Le pistou est à base d’huile d’olive, d’ail et de basilic. Il ressemble au pesto.
[10] (les) commissions f.: les achats de nourriture, de provisions
[11] réveiller qn: sortir quelqu’un de son sommeil/de l’état de dormir
[12] garder son sérieux: ne pas rire
[13] (la) ruche: habitation d’une colonie d’abeilles. Les abeilles produisent le miel à base de nectar de fleurs.
[14] (la) cire: substance jaune et grasse sécrétée par les abeilles
[15] épouser qn: se marier avec qn
[16] (la) litière: moyen de transport ancien ; sorte de lit porté par plusieurs personnes
[17] doter qn de qch: donner qch en cadeau à qn
[18] sur le champ: tout de suite
[19] craindre: avoir peur
[20] chuchoter: parler à voix basse
[21] somptueux: superbe, magnifique

[1] (l (e) citrus: lemon fruit like orange, tangerine, etc.
[2] (the) char: large decorated car on which people parade during a celebration
[3] (the) candied fruit: whole fruit or pieces preserved in sugar
[4] perched (e) be located (e) on a high place, top
[5] (the) location: house or rented apartment
[6] narrow (e) otherwise wide
[7] (the) Corner: change of direction for example of a street / road
[8] talk: talk about everything and nothing
[9] (the) pistou soup: soup of beans, zucchini, tomatoes, potatoes and pasta. The pesto is made with olive oil, garlic and basil. It looks like pesto.
[10] (the) commission f .: food purchases, provisions
[11] to wake sb: get someone out of his sleep / state of sleep
[12] keep a straight face: do not laugh
[13] (the) hive housing a colony of bees. Bees produce honey made from nectar of flowers.
[14] (a) wax: yellow, oily substance secreted by bees
[15] marry sb: marry sb
[16] (the) bedding: former transportation; sort of bed carried by several people
[17] provide sb sth: give sb sth gift
[18] immediately: immediately
[19] fear: fear
[20] whisper whisper
[21] sumptuous: beautiful, beautiful

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s