Balades #5

http://www.podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1328-balades-5-fantomes-mensonges-et-theorie-de-la-relativite-11-mars-2016

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades » de ce 11 mars. Aujourd’hui, ma première histoire parle d’un fantôme qui hante [1] le château d’un écrivain français très connu. Et à mon avis, ce n’est pas étonnant que les histoires dans ses livres ne sont pas bien joyeuses si vous avez vu où il a passé une partie de son enfance… Dans la deuxième partie de cette émission, il y aura d’autres cadavres [2]. Je vous parlerai de l’histoire d’une femme dont la vie bascule [3] après un moment de folie. Et pour terminer, je vous raconterai une petite anecdote qui illustre à ma façon la théorie de la relativité d’Einstein.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks” this March 11th. Today my first story is about a ghost that haunts [1] the castle of a famous French writer. And in my opinion, it is not surprising that the stories in his books are not very happy, if you saw where he spent part of his childhood … In the second part of the show, there will be other bodies [2]. I will tell you the story of a woman whose life changes [3] after a moment of madness. And finally, I’ll tell you a little story that illustrates Einstein’s Theory of Relativity in my own way.

Mais tout d’abord, je vous donne la solution du petit jeu de la dernière fois. Je vous ai demandé ce que signifie « tomber dans les pommes ». Vous pouvez vous imaginer que cela n’a rien à voir avec le fruit. Et en effet, cela veut dire « perdre connaissance, s’évanouir ». Quelqu’un peut dire : « Hier, je me suis senti très mal, il faisait chaud et je suis tombé dans les pommes. » Pour exprimer la même chose, on peut aussi dire « tourner de l’œil » comme par exemple : « Quand il voit du sang, il tourne à chaque fois de l’œil. » J’en profite pour vous remercier de vos gentils commentaires très encourageants, que vous me postez à chaque fois. Merci à vous.

But first, I gave you the solution of a small game last time. I asked you what “pass out” means. You can imagine that this has nothing to do with the fruit. And indeed, it means “pass out, pass out.” Someone may say, “Yesterday, I felt very bad, it was hot and I fainted. To express the same thing, we can also say “pass out.” “When he sees blood, it turns his eye every time.” I take this opportunity to thank you for your kind, very encouraging comments that you post for me every time. Thank you.

À quoi pensez-vous quand vous entendez « Chateaubriand » ? À la pièce de viande de bœuf servie avec de la sauce béarnaise et des pommes de terre ? Vous avez bien sûr raison. Cependant, je ne vais pas vous parler de cuisine aujourd’hui, mais de François-René de Chateaubriand, écrivain et homme politique français, né en 1768 et mort en 1848. Il a été le modèle pour les écrivains romantiques français. Mais n’ayez pas peur, je ne vais pas non plus vous faire un cours de littérature française. Je vous avais promis la dernière fois de vous parler d’un château hanté. 20160311 F chateau combourgEt je tiens mes promesses. Donc, François-René de Chateaubriand a passé une partie de sa jeunesse à Combourg, une petite ville de Bretagne. Il vivait avec ses parents et ses frères et sœurs dans le château de Combourg. Et on dit de ce château qu’il est hanté.

What do you think when you hear “Chateaubriand”? To beef piece served with béarnaise sauce and potatoes? You are right of course. However, I will not talk about food today, but François-René de Chateaubriand, French writer and politician, born in 1768 and died in 1848. He was the model for the French Romantic writers. But fear not, I will not give you a French literature course. I promised last time to tell you about a haunted castle. And I keep my promises. So François-René de Chateaubriand spent part of his youth in Combourg, a small town in Brittany. He lived with his parents and siblings in the Combourg castle. And they say that this castle is haunted.

Imaginez un château qui ressemble plutôt à une forteresse [4] très impressionnante avec quatre tours rondes. Il y a quelques années, nous avons pu participer à une visite guidée du château. Là, le guide nous a montré les différentes salles et chambres. Et il nous a expliqué les changements qui ont été faits depuis les toutes premières constructions du château au XIIe siècle. À l’intérieur, les pièces étaient sombres, alors que pendant notre visite, il faisait un temps magnifique. Quelle pouvait bien être l’ambiance dans ce château par mauvais temps ? Je ne préfère pas le savoir… Je dois dire que le début de la visite ne passionnait pas vraiment mes enfants ; ils étaient encore petits et les vieilles pierres ne les intéressaient pas trop.

Imagine a castle that looks more like a fortress [4], very impressive, with four round towers. There has been some years ago that we have been able to participate in a guided tour of the castle. There, the guide showed us the different rooms and bedrooms. And he explained the changes that have been made since the earliest buildings of the castle in the twelfth century. Inside, the rooms were dark even during our visit, it was a beautiful day. What would the atmosphere in this castle be like in bad weather? I prefer not to know … I have to say that the beginning of the visit did not really fascinate my children; they were still young and the old stones were not interested too.

Mais, cela a changé quand nous sommes allés visiter la chambre de Chateaubriand quand il était enfant. Je me souviens que nous avons quitté la partie d’habitation principale pour monter à une des tours du château. Il y avait plusieurs escaliers et surtout un passage étroit le long du mur du château. Il n’y avait qu’un petit toit qui protégeait de la pluie. Le pauvre petit François-René, il devait passer par là tous les jours dans la nuit noire pour aller se coucher. Il n’avait qu’une bougie pour éclairer son chemin. Et une fois arrivé dans sa chambre, ce n’était pas mieux. À certains moments, il pouvait entendre des bruits de pas. Toc, toc, toc… La légende raconte qu’un ancien propriétaire du château hante ces lieux. Et comme il avait une jambe de bois, il fait beaucoup de bruit en marchant. Il est accompagné d’un chat noir qu’on peut entendre miauler [5].

But that changed when we went to visit the Chateaubriand room when he was a child. I remember that we left the main living part to get to one of the towers of the castle. There were several stairs and above a narrow passage along the castle wall. There was a small roof that protects us from rain. The poor little François-René, he was to pass that every day, at the night, to go to bed. He had only one candle to light his way. And once arrived at his room, it was not any better. At times, he could hear footsteps. Knock, knock, knock … The legend tells us that a former owner of the castle haunts these places. And as he had a wooden leg, he made a lot of noise while walking. It is accompanied by a black cat that can be heard meowing. [5]

Une simple histoire inventée ? Pas si sûr. Il y a quelques années, lors de travaux de restauration du château, on a trouvé sous une pierre de la porte de la chambre où dormait Chateaubriand un chat noir momifié qui date du XVIe siècle. A l’époque, il y avait apparemment une tradition d’emmurer un chat noir encore vivant pour chasser le mauvais sort [6]. Ce chat qu’on a donc retrouvé est aujourd’hui exposé dans une vitrine dans la chambre de Chateaubriand. Vous auriez dû voir mes enfants. Ils étaient fascinés et ont posé plein de questions pour en savoir plus. Ils ne voulaient plus quitter cette chambre. Mais en même temps, ils étaient bien contents de ne pas devoir passer une nuit dans ce château hanté.

A simple story invented? Not so sure. There are some years during the castle restoration work, that it was found under a stone from the door of the room where slept Chateaubriand, a black cat mummy dating from the sixteenth century. At the time, there was apparently a tradition of walling a black cat that was still alive to chase bad luck [6]. This found cat has been on display now in a shop window in the bedroom of Chateaubriand. You should have seen my children. They were fascinated and asked lots of questions to learn more. They did not want to leave this room. At the same time, they were happy not to have to spend a night in the haunted castle.

Lors de mon tout premier podcast, j’ai mentionné un livre que j’avais retrouvé après avoir rangé mon bureau. J’en ai profité pour relire ce livre intitulé Spirales de Tatiana de Rosnay. C’est l’histoire d’une femme d’une cinquantaine d’années, Hélène, qui vit une vie tranquille. Son mari Henri a une bonne situation, elle habite une belle maison et ses enfants ont également réussi dans la vie. Elle a donc tout pour être heureuse. Un jour cependant, elle suit chez lui un inconnu rencontré dans la rue. Et là, pendant l’adultère [7], son amant meurt d’une crise cardiaque.

During my first podcast, I mentioned a book I had found after tidying up my desk. I took the opportunity to read this book called, “Curly Tatiana de Rosnay”. This is the story of a woman of about fifty years old, Helen, who lives a quiet life. Her husband Henry has a good situation, she lives in a beautiful house and her children were also successful in life. She has every reason to be happy. One day, however, she took home a stranger that she met on the street. And there, while [7] being adulterous, her lover dies of a heart attack.

Que faire ? Appeler la police ? Le SAMU [8] ? Elle chercha le téléphone, le trouva sous le sommier [9]. Elle avança sa main vers le combiné [10], puis hésita. Qu’allait-elle dire à la police, au SAMU ? Il était trop tard pour sauver cet homme, de toute façon. Et puis, elle ne savait pas son nom, elle ne savait rien de lui. Et comment expliquer sa présence chez lui ? Elle serait obligée de dire qui elle était, de donner son nom, son adresse. Comment décrire la façon dont il était décédé [11] ? […] Elle voyait la tête d’Henri, elle imaginait le scandale. Impossible. Elle éloigna [12] la main du téléphone.

What to do ? To call the police ? The UAS [8]? It seeks the phone, found under the bed. [9] She put her hand to the handset [10], then hesitated. What would she say to the police, the ambulance? It was too late to save this man, anyway. And she did not know her name, she knew nothing of it. And how to explain his presence at home? She would have to say that it was to give his name, address. How to describe how he had died [11]? […] She saw the head of Henry, she imagined the scandal. Impossible. She withdrew [12] hand the phone.

Horrifiée [13], Hélène s’enfuit. Tout ce qu’elle veut, c’est oublier ce moment de folie. Mais, elle laisse son sac à main avec tous ses papiers dans l’appartement du mort… C’est là que toute sa vie bascule. C’est là qu’elle est prise dans une spirale infernale. Un vrai cauchemar [14]. A partir de ce moment, son quotidien sera rythmé par des mensonges [15] et d’autres morts. Tout cela pour garder les apparences.

Horrified [13] Helen fled. All she wants is to forget that moment of madness. But she leaves her purse with all her papers in the apartment of death … This is where her whole life changes. There she is caught in a downward spiral. A real nightmare [14]. From that moment on, her daily life will be punctuated by lies [15] and others dead. All this to keep up appearances.

J’ai beaucoup aimé ce livre. Une fois que j’en ai commencé la lecture, je n’ai pas pu m’arrêter. Il me fallait absolument savoir ce qui allait arriver à Hélène et comment elle allait s’en sortir. Je ne veux pas vous dévoiler [16] la fin, ce serait dommage. Tout ce que je peux vous dire, c’est que le suspense est gardé jusqu’à la dernière page.

I really liked this book. Once I started reading, I could not stop. I had to absolutely know what would happen to Helen and how she would cope. I will not reveal [16] the end, it would be a shame. All I can say is that the suspense is kept until the last page.

J’ai lu dans le journal il y a quelques jours qu’un comique italien avait été choqué par le manque de propreté à la Bahnhofstrasse de Zurich. C’était sûrement ironique même si en effet les chewing-gums et les mégots [17] par terre ne sont pas très appétissants. Par contre, cet article m’a rappelé une scène que j’ai vécue il y a quelques années aussi à la Bahnhofstrasse. J’étais allée manger avec mes enfants dans un restaurant d’une chaîne [18] de restauration rapide. Avant de partir, je vais aux toilettes. Là, je remarque que les toilettes ne sont pas très propres. Pendant que je me lave les mains, trois Françaises arrivent. Elles semblent hésiter. La première entre alors dans une des cabines, regarde, ressort et dit toute contente à ses copines : « Venez, c’est propre ! » C’est là que j’ai compris que tout était relatif…

I read in the newspaper a few days ago that an Italian comic had been shocked by the lack of cleanliness in the Bahnhofstrasse in Zurich. It was certainly ironic though, indeed chewing gum and cigarette butts [17] on the ground are not very appetizing. By contrast, this article reminded me of a scene that I experienced there a few years ago, at the Bahnhofstrasse. I went with my children to eat in a fast food restaurant chain [18]. Before leaving, I’m going to the bathroom. There I noticed that the toilets are not very clean. While I wash my hands, three French arrive. They seem reluctant. One then enters a cabin, looks, springs back and says, quite pleased with her friends, “Come, it’s clean! “This is where I realized that everything was relative …

Et c’est déjà la fin pour aujourd’hui. La prochaine fois que vous mangerez un chateaubriand, pensez à François-René et au chat noir.

And it is already the end for today. The next time you eat a chateaubriand, think of François-René and the black cat.

N’oubliez pas de travailler votre lexique avec la fonction vocabulaire sur notre application. Nous nous retrouvons dans 15 jours sur http://www.podclub.ch ou sur notre appli. Alors, nous serons en pleine semaine pascale et je vous parlerai donc de traditions de Pâques. D’ici là, je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

Remember to work your vocabulary with the vocabulary based on our application. We meet in 15 days at http://www.podclub.ch or on our app. Then we will be in full Easter week so I will talk about Easter traditions. Until then, I give you a kiss and see you soon for a new ride!

[1] hanter : apparaître dans un lieu (en parlant d’un fantôme)
[2] (le) cadavre : le corps d’un homme ou d’un animal mort
[3] basculer : perdre l’équilibre, tomber
[4] (la) forteresse : construction qui sert à défendre et protéger une ville ou une région
[5] miauler : le bruit que fait un chat, “miaou”
[6] (le) mauvais sort : la malédiction, la malchance
[7] (l(e)) adultère : l’infidélité, la trahison d’une personne mariée
[8] (le) SAMU : Service d’aide médicale d’urgence
[9] (le) sommier : partie d’un lit sur laquelle est posé le matelas
[10] (le) combiné : partie mobile d’un téléphone, qu’on porte à l’oreille
[11] décéder: mourir
[12] éloigner : augmenter la distance entre qc/qn et qc/qn d’autre
[13] horrifié(e) : qui est surpris(e) et a très peur en même temps
[14] (le) cauchemar : le mauvais rêve
[15] (le) mensonge : action de ne pas dire la vérité
[16] dévoiler : expliquer, montrer, faire apparaître
[17] (le) mégot : reste d’une cigarette qu’on a fini de fumer
[18] (la) chaîne : ensemble de restaurants, magasins, hôtels, etc. du même type qui appartient à une entreprise

[1] haunt: appear in a place (speaking of a ghost)
[2] (the) body: the body of a man or a dead animal
[3] switch: lose balance, fall
[4] (the) fortress building which used to defend and protect a city or region
[5] meow: the noise made by a cat “meow”
[6] (the) curse: the curse bad luck
[7] (l (e)) adultery, infidelity, betrayal of a married person
[8] (the) SAMU emergency medical service
[9] (the) box spring: part of a bed on which the mattress is placed
[10] (a) Combined: mobile part of a phone, which brings to the ear
[11] die: die
[12] away: increase the distance between sth / sb and sth / sb else
[13] horrified (e) who is surprised (e) and is very afraid at the same time
[14] (a) nightmare: bad dream
[15] (the) lie: Action not to tell the truth
[16] reveal: explain, show, show
[17] (the) butt: remains of a cigarette we finished smoking
[18] (the) chain: all restaurants, shops, hotels, etc. the same type owned by a company

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s