Balades #10

http://podclub.ch/sendungen/balades-f/1362-balades-10-napoleon-parfums-et-rituels-20-mai-2016

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades ». Nous sommes le 20 mai et aujourd’hui nous allons faire un peu de route ensemble. D’abord je vous expliquerai comment vous pouvez obtenir très facilement un tarif de groupe lors d’une visite même si au début vous n’êtes que deux personnes. Pour cela, je vous emmène en Provence. Nous resterons dans le sud pour la suite où nous irons dans une parfumerie à Grasse. Finalement, je vous parlerai d’un rituel [1], une habitude, que j’aime répéter deux fois par an : une balade à Mulhouse.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks ” It is  May 20th and today we are going to take to the road together. First I’ll explain how you can very easily get a group rate at a visit even if at first you’re two people. for that, I take you in Provence. We will stay in the south for the suite where we will go in a perfumery in Grasse. Finally, I will talk about a ritual [1 ], a habit, I like to repeat twice a year  :  a ride to Mulhous.

« Hé, vous ! Vous faites partie du groupe, hein ? » Je remarque un homme qui semble me parler, mais je ne vois pas ce qu’il veut dire. Nous sommes seuls, mon mari et moi. Nous ne sommes pas dans un groupe, nous voulons juste visiter le village des bories [2] près de Gordes en Provence. « Oui, vous. Si, si, vous êtes dans notre groupe, et eux aussi. » Il montre un autre couple qui semble aussi un peu perdu. C’est là que je comprends où il veut en venir. Nous nous trouvons devant l’entrée de ce village avec des habitations de pierres posées les unes sur les autres. C’est une des attractions touristiques de la région. L’homme qui m’a parlé est avec cinq autres personnes. Et maintenant il cherche quatre personnes pour constituer [3] un groupe. En effet, l’entrée du village est moins chère en groupe. Et la taille minimale d’un groupe est de dix personnes.

“Hey, you! You are part of the group, huh ?” I notice a man who seems to speak to me, but I do not see what he means. We are alone, my husband and me. We’re not in a band, we just want to visit the village of Bories [2] near Gordes in Provence. “Yes, you. If so, you are in our group, and they too.” He shows another couple that also seems a little lost. This is where I understand where he is coming from. We are at the entrance of the village with stone houses resting on each other. This is one of the tourist attractions of the region. the man who spoke to me was with five other people. And now he seeks four people to be [3] a group . Indeed, the entrance is less expensive as a group, and the minimum group size is ten people.

Je doute que la caissière nous laisse passer et accepte de nous vendre une entrée pour groupe. Mais non, elle veut juste savoir qui est le chef du groupe. Nous sommes tous d’accord pour dire que c’est le monsieur qui nous a fait entrer dans le groupe. D’ailleurs, c’est un petit marrant [4]. Une fois à l’intérieur du village, il fait semblant de prendre son rôle de chef très au sérieux. Il commence donc à raconter un peu n’importe quoi sur les constructions qui se trouvent tout autour de nous. « Venez, suivez-moi. Je vais tout vous expliquer sur les bories. Alors, sur votre droite, vous pouvez voir une très belle construction, très vieille. Je ne sais pas quand elle a été construite et à quoi elle servait. C’est égal. Ça ressemble en tout cas à un igloo en pierre. » Comme il est vraiment drôle nous continuons tous la visite ensemble. Et vers la fin du tour, il nous dit en rigolant : « N’oubliez pas le guide ! ». Après une visite réussie, il est usage de donner un peu d’argent au guide, s’il a bien fait son travail. Notre guide à nous l’aurait bien mérité [5].

I doubt that the cashier will let us go and accept to sell us an entry as a group. But no, she just wants to know who is the leader of the group. We all agree that this is the gentleman who brought us into the group. Besides, it’s a little funny . [4] once inside the village, he pretended to take his leadership role seriously. He begins to tell a little about anything on buildings that are all around us. “Come, follow me. I will explain everything to you on bories. So, on your right you can see a beautiful building, very old. I do not know when it was built and what it was for. It’s equal. It’s like in any case to a stone igloo,” as we continue all really funny tour together. And towards the end of the round, he said jokingly  : “Do not forget the guide!” After a successful visit, it is customary to give some money to the guide, he did a good job. Our guide we would have well deserved . [5]

Ce village de bories se trouve près de Gordes dans le Luberon. Il y a plusieurs années, mon mari et moi avions décidé de ne pas rentrer de la Côte d’Azur en Suisse par le chemin le plus court, mais de passer par la Provence et d’éviter [6] le plus possible les autoroutes. Nous avions choisi de suivre la route Napoléon. Cette route porte le nom de l’empereur [7] parce que Napoléon est passé par là en 1815. Il avait quitté l’île d’Elbe, où on l’avait exilé, pour revenir à Paris et reprendre le pouvoir. Ce qu’il a réussi à faire. Mais après 100 jours de règne [8] et la défaite [9] de Waterloo, Napoléon a été définitivement exilé sur l’île de Sainte-Hélène dans l’Atlantique.

This village is near Bories Gordes in the Luberon. There are several years my husband and I decided not to go to the French Riviera in Switzerland by the shortest route, but to go through Provence and avoid [6] possible highways. We chose to follow the Napoleon road. This road is called the Emperor [7] because Napoleon’s been there in 1815. He had left the island of Elba, where the exiled, to return to Paris and regain power. What he managed to do. But after 100 days of reign [8] and defeat [9] of Waterloo, Napoleon was permanently exiled to the island of St. Helena in the Atlantic.

Nous avons donc pris la route Napoléon à partir de Cannes et sommes passés par Grasse jusqu’à Castellane avant de quitter cette route et prendre la direction des Gorges du Verdon. On l’appelle aussi le Grand Canyon du Verdon parce qu’il fait jusqu’à 700 mètres de haut et est l’un des canyons parmi les plus profonds et les plus beaux d’Europe. On peut y faire des randonnées [10] ou des promenades en kayak. Ensuite, il y a le Luberon, cette magnifique région avec ses champs de lavande. Et après la petite ville de Manosque, se trouve le village de Gordes où nous avons donc visité le fameux village des bories.

So we took the route of Napoleon from Cannes and Grasse went through until Castellane before leaving this road and take the direction of Gorges du Verdon. it is also called the Grand Canyon of Verdon because it is up to 700 meters high and is one of the canyons among the deepest and most beautiful in Europe. one can make hiking [10] or walks kayak. Then he are the Luberon, this beautiful region with its lavender fields. And after the small town of Manosque, is the village of Gordes where we therefore visited the famous bories village.

 La prochaine fois que vous visiterez un site en France, essayez de former un groupe. Vous pouvez économiser un peu d’argent et surtout vous êtes obligés de parler ce qui est un excellent exercice de langue !

The next time you visit a site in France, try to form a group. you can save some money and above all you are forced to speak, what is an excellent language exercise!

Rose, lavande, mimosa, jasmin, muguet… Si vous aussi adorez le parfum des fleurs, alors vous devez absolument visiter la petite ville de Grasse, la capitale [11] du parfum, dans l’arrière-pays de Cannes. Vous avez peut-être lu le roman Le Parfum de Patrick Süskind. Alors vous avez sûrement entendu parler de cette ville. Bien sûr, vous pouvez prendre la voiture pour y aller, mais si vous n’aimez pas trop rouler sur des routes avec beaucoup de virages, il y a aussi 20160520 F fragonarddes compagnies de cars qui vous mènent à la ville et naturellement le train. C’est ce que nous avons fait, ma famille et moi, l’été dernier.

Rose, lavender, mimosa, jasmine, lily of the valley … If you also adore the scent of flowers, then you must visit the small town of Grasse, the capital [11] perfume, in the hinterland of Cannes. you may have read the novel Perfume by Patrick Süskind. Then you have surely heard of this city. of course, you can take the car to go, but if you do not like too much riding on roads with lots turns, there is also the bus companies that take you to the city and of course the train. this is what we did, my family last summer.

Arrivés à la gare de Grasse, nous sommes montés dans un petit bus qui fait la navette [12] entre la gare et le centre-ville où se trouve la parfumerie Fragonard que nous voulions visiter. En effet, j’avais réservé pour ma fille et moi un atelier [13] « apprenti [14] parfumeur » où nous avons eu l’occasion de personnaliser notre propre eau de cologne [15]. Pendant que mon mari et mon fils visitaient l’usine avec un tour guidé, ma fille et moi avons joint notre petit groupe d’une dizaine de personnes. La dame qui animait cet atelier était une professionnelle de la parfumerie, un « nez », chez Fragonard. Les « nez » connaissent d’innombrables odeurs et savent les assembler pour créer un nouveau parfum. Après un peu de théorie sur les différentes méthodes d’extraction [16] des parfums, nous avons pu attaquer notre propre eau de cologne. D’abord, nous avons mélangé ce que j’appellerais la base. Pour cela nous avions trois essences : orange, citron et bergamote [17].

Once in Grasse from the station, we are mounted in a small bus that makes the shuttle [12] between the station and the city center where the Fragonard perfume location we wanted to visit. in fact, I had booked for my daughter and I a workshop [13] ”  apprentice [14] perfumer  ” where we had the opportunity to customize our own cologne . [15] While my husband and son visited the factory with a guided tour, my daughter and I joined our small group of ten people. the lady that drove this workshop was a professional perfume, a “nose  ” Fragonard. the “nose” know countless smells and know them together to create a new perfume. After some theory on different methods of extraction [16] perfumes, we could attack our own cologne. first, we mixed what I would call the base. for this we had three trees  : orange, lemon and bergamot [17].

Alors que ma base contenait surtout des essences de citron et de bergamote, et très peu d’orange, ma fille a choisi une base très fruitée avec beaucoup d’orange. Une fois la base mélangée, chacun a pu personnaliser son eau avec six essences : lavande, mandarine, romarin [18], verveine [19], petit-grain et néroli [20]. Comme les grands parfumeurs, nous avions des bandes de carton pour plonger dans les bouteilles et sentir les essences, des pipettes [21] de différentes tailles et naturellement notre flacon personnel qui allait contenir notre mélange final. Nous nous sommes donc amusées à créer notre eau de cologne. Et nous avons été toutes les deux très satisfaites du résultat. Je dirais que mon eau de cologne est plutôt classique, alors que celle de ma fille sent surtout l’orange et la mandarine.

While my base contained mostly lemon and bergamot essences, and little orange, my daughter chose a fruity base with a lot of orange. After the mixed base, everyone was able to customize water with six species  : lavender, mandarin, rosemary , [18]verbena [19], petit grain and neroli . [20] Like the great perfumers, we had strips of cardboard to dive into the bottle and feel the essences of pipettes [21] of various sizes and of course our personal bottle that would contain our final blend. so we had fun creating our cologne. And we were both very satisfied with the result. I would say my cologne is rather classic, whereas my daughter feels especially the orange and tangerine.

Après cet atelier, nous aussi avons pu participer à un tour guidé de l’usine avant de retrouver mon mari et mon fils qui avaient visité entre-temps la vieille ville, qui vaut également le détour.

After this workshop, we also were able to participate in a guided tour of the factory before returning to my husband and son who had visited the meantime the old town, which is also worth visiting.

Avez-vous aussi des rituels ? Certaines choses que vous faites toujours de la même manière sans réfléchir, et surtout sans vouloir changer ? Moi, par exemple, je vais deux fois par an à Mulhouse, au printemps et à l’automne. Et cette petite excursion se déroule toujours de la même façon. J’y vais avec mes enfants, parce que je choisis à chaque fois un jour férié ou les vacances, et en général, ma mère se joint aussi à nous. Nous partons donc tous les quatre vers neuf heures pour arriver à Mulhouse un peu après dix heures. Après avoir garé la voiture, nous allons dans une boulangerie pour prendre un café ou un chocolat chaud avec un pain au chocolat ou un croissant. Eh oui, après le voyage, il faut reprendre des forces. Puis, nous passons chez le marchand de journaux pour acheter des magazines. Il est très important que mes enfants aient leurs magazines, comme ça, ma mère et moi pouvons regarder tranquillement ce qu’il y a dans les magasins pendant qu’ils sont occupés.

Have you too rituals  ? Some things you always do in the same way without thinking, and especially without wanting to change  ? I, for example, I’m going twice a year in Mulhouse, in spring and fall . and this little tour is run the same way. I go with my children, because I choose every time a holiday or vacation, and in general, my mother also joined us. We start therefore every four to nine hours to get to Mulhouse a little after ten. after parking the car, we go to a bakery for a coffee or hot chocolate with a chocolate croissant or crescent. yes, after the trip , we must regain strength. Then we go to the newsagent to buy magazines. it is very important that my children have their magazines, like this, my mother and I can quietly watch what is in stores while they are busy. 

À midi, nous déjeunons toujours dans la même crêperie. Alors que mon fils a choisi la dernière fois la crêpe « canadienne royale » avec de la glace à la vanille, du sirop d’érable et beaucoup de crème chantilly, nous avons pris la « complète » avec un œuf au plat, du lard et du fromage. Et comme boisson pour les adultes, il y a du cidre. Après le repas, nous continuons encore un peu notre balade dans les magasins avant de rentrer tranquillement en Suisse. En fait, ce que nous apprécions particulièrement, c’est d’aller dans les enseignes [22] qui n’existent pas en Suisse. Les femmes, c’est comme ça, elles aiment bien porter quelque chose qu’elles ne verront sur personne d’autre, quelque chose d’exclusif. Ce n’est pas du tout une question de prix mais plutôt d’originalité. Mais même si nous ne trouvons rien, ce n’est pas grave. Nous avons passé une journée bien sympathique ensemble.

At noon, we always eat lunch in the same pancake. while my son has chosen the last time the “Royal Canadian pancake  ” with vanilla ice cream, maple syrup and many whipped cream, we took the “complete  ” with a fried egg, bacon and cheese. and as a drink for the adults, there is cider. After the meal, we still continue just our ride in shops before to go quietly in Switzerland. in fact, what we particularly like, is to go in the stores [22] which do not exist in Switzerland. Women, that’s how they like to wear something they see on anyone else, something exclusive. It is not at all a question of price but rather uninspired. But even if we find nothing, it does not matter. We spent a very nice day together.

Notre émission d’aujourd’hui touche à sa fin. J’espère vous retrouver tous le 3 juin sur http://www.podclub.ch ou sur notre appli. Alors, je vous emmènerai dans une ancienne caserne et vous saurez pourquoi une rue dans une commune près de Paris s’appelle rue de Zurich. D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique avec la fonction vocabulaire sur notre application. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

Our program today coming to an end. I hope to see you all on June 3 http://www.podclub.ch or our app. So I will take you in a former barracks and you’ll know why a street in a town near Paris called street of Zurich. Until then, be sure to work your vocabulary with the vocabulary based on our application. I give you a kiss and see you soon for a new ride!

[1] (le) rituel : une tradition, une habitude
[2] (la) borie : construction traditionnelle de pierres posées les unes sur les autres
[3] constituer : former
[4] (le) marrant : quelqu’un qui est drôle, amusant
[5] mériter : être en droit, être digne ou risquer de recevoir quelque chose
[6] éviter : ne pas faire quelque chose ou passer à côté de quelque chose
[7] (l(e)) empereur : titre donné au chef d’un empire
[8] (le) règne : gouvernement d’un roi ou d’un empereur
[9] (la) défaite : contraire de la victoire
[10] (la) randonnée: marche plus ou moins longue et sportive
[11] (la) capitale : ville principale
[12] (la) navette : véhicule qui entreprend de courts trajets répétitifs
[13] (l(e)) atelier : cours, petit stage
[14] (l(e)) apprenti : personne qui apprend un métier
[15] (l(a)) eau de cologne : eau de toilette dont l’inventeur était établi dans la ville de Cologne en Allemagne
[16] (l(a)) extraction : action de sortir quelqu’un ou quelque chose
[17] (la) bergamote : fruit qui ressemble à un citron
[18] (le) romarin : plante aromatique à fleurs bleues utilisée en cuisine et parfumerie
[19] (la) verveine : herbe utilisée en parfumerie et pour des tisanes qui favorisent la digestion
[20] (le) petit-grain, (le) néroli : essences extraites de différents orangers
[21] (la) pipette : sorte de tube en verre pour extraire un peu de liquide
[22] (l(a)) enseigne : la marque

[1] (the) ritual  is a tradition, a habit
[2] (the) Borie  : Traditional building stones laid on each other
[3] form  : form
[4] (a) funny  : someone funny, fun
[5] deserve  : be right, worthy or risk receiving something
[6] avoid  : do not do something or miss something
[7] (l (e)) Emperor  : given title the leader of an empire
[8] (the) rule  : government of a king or an emperor
[9] (the) defeat  : opposite of victory
[10] (the) hiking : walking more or less long, sports
[11] (the) capital  : the main town
[12] (the) shuttle  : vehicle undertaking short repetitive trips
[13] (l (e)) workshop  : course, short course
[14] (l (e)) apprentice  : a person who is learning a trade
[15] (l (a)) cologne  : cologne whose inventor was established in the city of Cologne in Germany
[16] (l (a)) extraction  : action out someone or something
[17] (the) bergamot  : fruit that resembles a lemon
[18] (a) rosemary  : aromatic plant with blue flowers used in cooking and perfumery
[19] (the) verbena  : herb used in perfumery and herbal teas that promote digestion
[20] (a) small-grain (the) neroli  : essences extracted from various orange
[21] (the) pipette  : kind of glass tube to extract some fluid
[22] (l (a)) teaches  : brand

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s