Balades #11

I think the last time I uploaded my notes on the Balades podcast, I was up to #10. I know that many of my followers used the L’Avis de Marie podcasts, also found on the same website, and would go to the linked website, listen to the podcast, read the text, and use the auto-queue feature of the text to repeat the words in the MP3, over and over, until they got the tricky ones down pat.

The Club Migros podcast is one of my favorite tools for learning languages. If you go to any of my language websites, and select the “websites” category, you will see that I use a lot of resources, but very few compare to these podcasts. Occasionally I will Skype with language partners from Russia, China, France, Algeria, Morocco, and so on…but once I link them to this website, to help them with their English, I rarely hear from them again. A Skype session can be a very useful tool, but it’s hard for a Skype session to compete with Internet tools, like an excellent podcast, embedded audio language lesson websites (like Lingohut.com), and the like.

Today, I am going to resume my podcast notes, until we get caught up with the current Balades Podcast.

http://podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1371-balades-11-police-gardes-suisses-et-pique-nique-3-juin-2016

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades » de ce 3 juin. Dans les deux premières histoires d’aujourd’hui, il est question à un moment ou un autre d’uniformes. Alors que ma première histoire, une aventure pas possible, s’est passée il y a quelques jours à Zurich, la deuxième nous mènera dans la région parisienne. Pour ma troisième histoire, je vous raconterai comment se déroulaient [1] nos pique-niques en famille.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks” on this June 3rd.  In the first two stories today, it comes at one time or another uniform. While my first story, an impossible adventure, happened a few days ago in Zurich, the second will take us to the Paris region. For my third story, I’ll tell you how our family picnics unfolded [1].

Il y a quelques jours, j’étais devant ma classe. Ma leçon venait de commencer et j’étais en train de corriger avec eux les devoirs que mes étudiants avaient faits. Pendant mes explications sur l’emploi du passé composé et de l’imparfait, quelques retardataires [2] rentrent et prennent place. C’est alors que je vois qu’ils ont été suivis par un jeune homme avec une guitare sur l’épaule et un skateboard à la main. Il semble un peu perdu dans la salle de classe.

A few days ago, I was in front of my class. My lesson had just started and I was correcting their homework with them, that my students had done. During my explanations on the use of past tense and imperfect, a few stragglers [2] returned and take their place. Then I see that they were followed by a young man with a guitar on his shoulder and a skateboard in his hand. He seemed a little lost in the classroom. 

Je suis assez surprise de voir cet inconnu. Mais je pense que c’est peut-être un futur étudiant qui vient visiter notre école. Cela arrive de temps en temps, mais en général, les profs sont informés de ces visites. Je lui demande donc qui il est et ce qu’il vient faire. Il regarde autour de lui et dit simplement qu’il est venu apprendre le français. Même si je suis ravie de voir qu’il s’intéresse à mes cours, sa réponse me paraît étrange.

I am quite surprised to see this stranger. But I think it’s maybe a prospective student who comes to visit our school. This happens occasionally, but usually teachers are informed of these visits. I ask him who he is and what he has done. He looks around himself and simply said that he came to learn French. Although I am delighted to see that he is interested in my course, his response seems strange to me.

En effet, nous ne sommes pas une école de langue mais une école de tourisme. Mes étudiants sont donc formés aux métiers du tourisme, et c’est aussi leur principale motivation. Je trouve donc ce jeune homme de plus en plus bizarre. Mais comme je ne veux pas perdre encore plus de temps, je lui dis de s’asseoir au fond de la classe. Je règlerai la question à la récréation. Le jeune homme met du temps à s’asseoir et mes étudiants l’observent d’un air amusé et intrigué [3].

In fact, we are not a language school but a school of tourism. My students are trained for jobs in tourism, and this is their main motivation. So I find this young man increasingly bizarre. But I do not want to lose even more time, I told him to sit in the classroom. I will attend to the issue at recess. The young man takes time to sit and my students are watching, amused and intrigued [3].

Je continue mon cours quand tout à coup, le jeune homme se lève et commence à jouer de la guitare. Tous mes étudiants éclatent de rire pendant que moi, je me demande si quelqu’un est en train de me faire une blague. Je sors de la salle, vais au secrétariat, qui est juste à côté, et dit à la secrétaire : « Sandra, il y a un type qui joue de la guitare dans ma classe. » Elle me regarde toute surprise et me suit.

I continue my course when suddenly the young man gets up and begins playing the guitar. All my students laugh while I wonder if anyone is doing this to me as a joke. I leave the room, go to the secretary, which is next door, and tell the secretary, “Sandra, there’s a guy who plays guitar in my class“. She looks at me in surprise and follows me.

Effectivement, il est là, au milieu de la salle et joue de la guitare. Sandra n’en revient pas, tout comme moi, et me demande si elle doit appeler la police. « Non, ça ira. Je vais essayer de me débarrasser [4] de ce type toute seule. » Elle retourne dans son bureau et moi dans ma classe. Là, les premiers étudiants commencent à râler [5] et dire au jeune homme de partir. « Ça suffit, tu sors ! Nous sommes là pour apprendre ! » Moi aussi, je lui dis de sortir, mais le jeune homme reprend place à sa table et semble ne pas nous voir quand nous lui parlons.

Yes, he is there, in the middle of the room and playing the guitar. Sandra can not believe it, like me, and wonders if she should call the police. “No, that’s fine. I’ll try to get rid [4] of this type alone”. She returns to her desk and me to my class. There, the best students begin to grumble [5] and tell the young man to leave. “That’s enough, you go! We are here to learn! ” I also told him to get out, but the young man resumed his place at the table and does not seem to see us when we talk to him.

Un étudiant prend la guitare et le skateboard et dépose le tout devant la porte. Mais cela ne sert à rien. Il ne réagit pas du tout à ce que nous lui disons. Ah, si seulement le directeur de l’école était là, mais justement aujourd’hui, il a un rendez-vous et ne doit retourner à l’école que dans l’après-midi. Comme le jeune homme est de nouveau calme, je continue quand-même ma leçon.

 A student takes the guitar and skateboard and deposits it at the door. But it serves nothing. He did not react at all to what we say. Ah, if only the school principal was there but he has is at a meeting now and shall be back to the school in the afternoon. As the young man is quiet again, I continue my lesson anyway. Everything goes well for a few minutes until the guy starts asking questions about topics that have not nothing to do with my lesson.

Tout se passe bien pendant quelques minutes jusqu’à ce que le type commence à poser des questions sur des thèmes qui n’ont rien à voir avec ma leçon. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase [6]. Je ressors de la salle de classe et je vais voir Sandra au secrétariat : « Sandra, ça ne va plus du tout. S’il te plaît, appelle la police. J’en ai marre [7] de ce type. » Je retourne voir mes étudiants et leur fait un petit signe pour leur faire comprendre que la police arrive. Comme par hasard, le jeune homme est assis tout calme à sa place.

This is the straw that broke the camel [6]. I get out of the classroom and I go see Sandra, the secretary. “Sandra, he’s not going at all. Please, call the police. I’m tired [7] like this”. I returned to see my students and made a little sign to them that the police have arrived. Coincidentally, the young man is sitting quietly in his place…

J’essaye de me concentrer et de continuer le cours. Heureusement, au bout de quelques minutes, j’entends la porte d’entrée s’ouvrir et je vois des personnes en uniforme. Je pousse un grand « ouf » de soulagement [8], et mes étudiants aussi. C’est à croire que le jeune homme s’est rendu compte de quelque chose. En tout cas, c’est à ce moment-là qu’il se lève et sort de ma salle de classe de lui-même.

I try to focus and continue the course. Fortunately, after a few minutes, I heard the front door open and I see people in uniform. I push a big “phew” of relief [8], and my students do too. It is to believe that the young man realized something. Anyway, that’s the time he gets up and goes out of my classroom.

Quelques instants plus tard, Sandra vient nous voir pour nous raconter la suite de l’histoire : « Quand les policiers sont entrés, le type est venu vers eux et un des agents de police l’a salué par son nom. Ils le connaissaient. Apparemment, ce jeune homme habite dans le quartier. Il n’est pas dangereux. Il a simplement des jours où il va mieux que d’autres. Et aujourd’hui, c’est un jour où il ne va pas très bien. »

Moments later, Sandra comes to us to tell us the rest of the story, “When the police came, the guy went to them and the police officers greeted him by name. They knew him. Apparently he is a young man that lives in the neighborhood. He is not dangerous. There are simply days when he is better than others. and today is a day when he does not doing very well.  “

Après toutes ces années passées à enseigner le français, je dois dire que c’est bien la première fois que je me vois obligée d’appeler la police pour me débarrasser de quelqu’un qui squatte [9] mon cours. Vous êtes-il aussi arrivé une aventure lors d’un cours de français ou d’une autre matière ? Je serais vraiment ravie de lire vos histoires dans les commentaires.

 After all these years of teaching French, I must say that this is the first time I see myself forced to call the police to get rid of someone squatting [9] my course. Have you also had an adventure during a French course or other material? I would be really pleased to read your stories in the comments.

Tout près de Paris se trouve la commune de Rueil-Malmaison. Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler du château de Malmaison qui a appartenu à Napoléon Bonaparte, mais du fait que Rueil est peut-être la commune française la plus suisse.

Close to Paris is the town of Rueil-Malmaison. Today I’m not going to talk about the Malmaison castle that belonged to Napoleon Bonaparte, but that Rueil is perhaps more of a Swiss town than French. 

Tout commence en 1515 après la bataille de Marignan que les Suisses perdent contre les Français. Je ne vous raconte pas tous les détails de l’histoire, mais une des conséquences de cette bataille a été que seuls le roi de France et le Pape avaient le droit d’entretenir une garde [10] suisse.

Everything starts in 1515 after the battle of Marignano the Swiss lose against the French. I can not tell you all the details of the story, but one of the consequences of this battle was that only the king of France and the Pope had the right to maintain a Swiss guard [10].

Cette troupe d’élite qui protégeait le roi, avait une excellente réputation. Lors de la Révolution, presque la totalité de la garde suisse s’est fait massacrer [11] en 1792 au palais des Tuileries. Quelques survivants de la Révolution entreront plus tard au service de Napoléon. Le régiment sera définitivement supprimé [12] en 1830. Mais des anciens de la garde suisse entreront peu de temps après dans la Légion étrangère qui venait d’être créée.

This elite troops who protected the king, had an excellent reputation. During the Revolution, almost all of the Swiss guard has been slaughtered [11] in 1792 at the Tuileries palace. Some survivors of the Revolution will later be in Napoleon’s service. The regiment will be permanently deleted [12] in 1830. But the elders of the Swiss guard will come shortly after the Foreign Legion which had just be created.

Mais alors, pourquoi Rueil ? Dans cette commune se trouve la dernière caserne des gardes suisses devenue aujourd’hui un musée que vous 20160603 F rue de zurichpouvez visiter sur rendez-vous. Il y avait deux autres casernes, mais elles ont été détruites. A l’origine, les Suisses logeaient [13] chez l’habitant. Ils étaient donc au contact des Français, et aussi des Françaises. Vous vous doutez bien qu’il y a eu des mariages entre Suisses et Françaises. Aujourd’hui encore des habitants de Rueil et des environs portent des noms d’origine suisse-allemande.

But why Rueil  ? In this town is the last of the Swiss guard barracks, now a museum, that you can visit by appointment. There were two other barracks, but they were destroyed. Originally, the Swiss lived [13] with the locals. So they were in contact with the French, and also French. You can imagine that there were marriages between Swiss and French. Today the inhabitants Rueil and the area have names of Swiss-German origin.

Quelquefois, on ne reconnaît pas tout de suite leur origine parce qu’ils ont été francisés ou carrément traduits en français. Ainsi, monsieur Hase ou Haas est devenu monsieur Lièvre, Buchs a été transformé en Boux, Bachmann en Pacquement et Schneider en Chenidre, pour n’en citer que quelques-uns.

 Sometimes we do not recognize immediately their origin because they were downright Anglicized or translated into French. So, Mr. Hase Haas became Mr. Hare, Buchs were transformed into Boux, Bachmann in Pacquement and Schneider Chenidre, to name a few.

Finalement, il y a encore une autre trace [14] de cette présence suisse à Rueil. Vous avez par exemple une rue qui s’appelle rue de Zurich. Vous voyez maintenant pourquoi j’ai dit que Rueil était peut-être la commune la plus suisse de France.

Finally, there is yet another hint [14] of the Swiss presence in Rueil. You have a street called Zurich street. You see now why I said Rueil was perhaps the most Swiss municipality of France.

L’été approche et pour moi, été est synonyme de pique-nique. Quand je passais mes vacances chez mes grands-parents, nous faisions toujours un pique-nique en Normandie. Au menu, il y avait par exemple du melon en entrée suivi d’un poulet froid avec de la salade de riz. Pour le dessert, soit nous allions dans un restaurant en fin d’après-midi ou alors nous passions dans une pâtisserie. Mmmh, les éclairs [15] au chocolat et les meringues [16] géantes.

The summer approaches and for me, summer means picnics. When I was spending my holidays with my grandparents, we were still doing a picnic in Normandy. On the menu, there was such things as melon followed by a cold chicken with rice salad. For dessert, either we were in a restaurant by late afternoon or we spent it in a bakery. Hmm, the chocolate eclairs [15] and meringue giants [16]. 

Si vous croyez que nous emportions toutes ces bonnes choses dans un sac à dos et que nous nous installions par terre sur une couverture après une longue randonnée, vous vous trompez. Nos pique-niques ressemblaient plutôt à de vraies expéditions bien organisées. Comme nous étions nombreux, nous prenions au moins deux voitures dans lesquelles nous mettions la grande table, les chaises de camping, les assiettes, les verres, les couverts et bien sûr la glacière [17] avec le poulet et la salade. Nous choisissions un bel endroit ombragé [18] et y installions tout le matériel. Ah j’oubliais, il y avait aussi Chicco, le chien de mes grands-parents, qui bien entendu nous accompagnait.

If you believe that we carried all these good things in a backpack and we settled down on a blanket after a long hike, you are mistaken. Our picnics were more like really well organized expeditions. Like many of us, we took at least two cars in which we put the big table, camping chairs, plates, glasses, cutlery and of course the cooler [17] with the chicken and salad. We selected a beautiful shaded place [18] and there was installed any hardware. Oh I forgot, there was also Chicco, the dog of my grandparents, who of course, we accompanied him.

Mon oncle possédait une Renault 4, on appelle ce modèle aussi 4L. Et quand on ouvrait le coffre de la 4L, on pouvait s’asseoir confortablement sur le plancher [19] du coffre. Ma sœur et moi adorions faire cela. Il y avait aussi autre chose que nous aimions faire. Le trajet de la maison de mes grands-parents en région parisienne jusqu’en Normandie nous paraissait un peu long. Ma sœur et moi, nous nous amusions donc à saluer, à faire coucou, à tous les passants dans les petits villages que nous traversions ou aux conducteurs des voitures et camions que nous doublions [20]. Et pour notre plus grand plaisir, les gens nous répondaient et nous saluaient avec de grands gestes amicaux ou alors, ils faisaient des appels de phare [21].

My uncle owned a Renault 4, we call this model the 4L. And when you opened the trunk of the 4L, we could sit comfortably on the trunk floor [19]. My sister and I adored doing this. There were also other things that we liked to do. The trip from the house of my grandparents in Paris to Normandy seemed a bit long. So my sister and I amused ourselves by greeting and saying hello to all passerbys in the small villages we passed through or to drivers of cars and trucks we were doubling [20] and to our delight, people met us and greeted us with big friendly gestures, or they made lighthouse calls [21].

Après le déjeuner dans la nature, nous terminions cette journée toujours par la visite d’un site touristique : abbaye, château, musée. Il y a le choix en Normandie. Ou alors nous allions faire une partie de mini-golf. Inutile de vous dire, que ma sœur et moi, nous nous endormions pendant le trajet de retour.

After lunch in nature, we finished the day by visiting a tourist site: abbey, castle, museum. There is a choice in Normandy. Or we went to play mini-golf. Needless to say, my sister and I, we fell asleep during the ride back.

J’espère que vous, par contre, vous ne vous êtes pas endormis, mais que vous êtes toujours en pleine forme. Je vous retrouverai le 17 juin sur http://www.podclub.ch ou sur notre appli pour une nouvelle balade qui nous mènera cette fois-ci en Camargue avec ses chevaux, ses taureaux [22] et bien d’autres animaux. D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique avec la fonction vocabulaire sur notre application. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

I hope that you, by contrast, are not asleep, but you’re still in great shape. I’ll meet you on June 17th, http://www.podclub.ch or our app to a new ride that we lead this time in the Camargue with its horses, bulls [22] and many other animals. In the meantime, do not forget to work your vocabulary with the vocabulary based on our application. I give you a kiss and you say goodbye for a new ride  !

[1] se dérouler : se passer
[2] (le) retardataire: personne qui arrive en retard
[3] intrigué(e) : curieux, intéressé
[4] se débarrasser : se défaire, se libérer
[5] râler : se plaindre, manifester son mécontentement
[6] c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase : expression qui désigne une situation qui a dépassé les bornes, les limites
[7] j’en ai marre : (familier) j’en ai assez
[8] (le) soulagement : impression que l’on ressent quand un problème, une difficulté disparaît
[9] squatter : occuper en général un logement sans droit
[10] (la) garde : formation ou régiment militaire qui assure le service de sécurité
[11] massacrer : tuer de façon brutale et en masse
[12] supprimer : enlever, arrêter, faire disparaître
[13] loger: habiter
[14] (la) trace : marque
[15] (l(e)) éclair : pâtisserie en forme de doigt fourrée d’une crème
[16] (la) meringue : pâtisserie à base de blancs d’œufs et de sucre
[17] (la) glacière : sac ou coffre refroidi par de la glace pour conserver des aliments
[18] ombragé(e) : protégé par de l’ombre
[19] (le) plancher : sol
[20] doubler : passer devant un véhicule, dépasser
[21] (le) phare : projecteur de lumière à l’avant d’un véhicule
[22] (le) taureau : mâle de la vache

[1] unfold  : happen
[2] (the) latecomer : who arrives late
[3] intrigued (e)  : curious, interested
[4] get rid  : rid, get free
[5] bitching  : complain , express dissatisfaction
[6] is the straw that broke the camel  : term that refers to a situation that has crossed the line, the limits
[7] I am sick  : (familiar) I have enough
[8] (a) relief  : impression that it feels like a problem, a difficulty disappears
[9] squatter : occupy generally a right without housing
[10] (the) guard : training or military regiment providing the service security
[11] kill : kill brutally and mass
[12] remove : remove, stop, remove
[13] house : living
[14] (the) track : brand
[15] (l (e)) Flash : finger-shaped pastry filled with a cream
[16] (the) meringue : white basic baking eggs and sugar
[17] (a) cooler : bag or trunk cooled by ice to preserve food
[18] shady (e) protected by shade
[19] (the) floor : ground
[20] double : pass a vehicle exceed
[21] (the) light : light projector at the front of a vehicle
[22] (the) bull : cow male

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s