Balades #16

http://podclub.ch/sendungen/balades-f/1404-balades-16-danse-planches-et-secret-23-septembre-2016

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast ” Balades ” de ce 23 septembre. Voilà le programme que je vous propose aujourd’hui : il y aura une nouvelle chanson mystère à reconnaître, ensuite, nous ferons un petit tour du côté de Deauville en Normandie et pour finir, je vous parlerai du dernier roman de Guillaume Musso, cet auteur français dont les livres sont traduits dans 40 langues.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks” on this September 23rd. Here is the program that I propose today : there will be a new song mystery to recognize, then we will make a small tour of Deauville in Normandy and finally, I will talk about the latest novel by Guillaume Musso, the French author whose books have been translated into 40 languages. 

J’ai aussi le plaisir de vous annoncer une nouveauté : à partir de cette émission, vous pourrez regarder, aimer, commenter et partager les photos de ce podcast sur Instagram sous #PodClubIsabelle et #balades. J’attends vos commentaires !

I am also pleased to announce a novelty : from this show, you can watch, like, comment and share photos of this podcast on Instagram under #PodClubIsabelle and #balades. I await your comments!

La dernière fois, je vous ai fait deviner une première chanson française. Cette chanson qui a fait scandale. Il s’agit, bien sûr, de la chanson ” Je t’aime…moi non plus ” de Serge Gainsbourg qu’il a chantée avec Jane Birkin en 1969. L’actrice pour qui il avait composé la chanson à l’origine n’est autre que Brigitte Bardot. Cela fait longtemps qu’elle a quitté le cinéma pour se consacrer à la protection des animaux. Vous avez peut-être en mémoire cette photo où elle pose avec un bébé phoque[1]. Bravo à Guido, qui a laissé bebe-phoquele premier commentaire avec la bonne réponse !

The last time I made you guess the first French song. This song was a scandal. This is, of course, the song “I love you … moi non plus” Serge Gainsbourg that sang with Jane Birkin in 1969. The actress for whom he composed the song originally was none other than Brigitte Bardot. For a long time she left the cinema to devote herself to the protection of animals. You may have kept this photo where she posed with a baby seal [1]. Congratulations to Guido, who left the first comment with the correct answer! 

Aujourd’hui, je vous propose une autre chanson, complètement différente et qui a moins de dix ans mais qui elle aussi est interprétée par son auteur-compositeur, un jeune belge. C’est la chanson qui a rendu célèbre cet artiste. Elle s’est classée en haut des ventes dans un grand nombre de pays européens.

Today I propose another song, completely different and is less than a decade old but it also is interpreted by its songwriter, a young Belgian. This is the song that made this artist famous. She achieved top sales in many European countries. 

Je me rappelle que j’ai fait écouter cette chanson à mes élèves quand on l’entendait partout. Le texte se prête à un grand nombre d’activités à faire en classe : définition de mots familiers et de l’argot [2], interprétation du contenu, jeu de rôle, etc. Une véritable aubaine [3] pour un prof de français.

I remember that I played this song to my students which we heard everywhere. The text itself lends to a lot of activities to do in class : definition of familiar words and slang [2], interpretation of the content, role playing, etc. a real boon [3] for a French teacher.

Alors, justement, parlons-en, de ce contenu. Dans cette chanson, un jeune homme semble assez déprimé et fatigué. Il énumère plein de choses de la vie qui semblent positives et agréables au début, mais qui finissent toutes mal. L’amour se termine par un divorce ; grâce aux études on peut trouver un travail et gagner de l’argent. Mais quand on dépense trop d’argent, on fait des dettes [4], ce qui mène à des ennuis avec la justice. Le monde non plus, n’est pas épargné : les crises, la famine [5] dans le tiers-monde [6] affectent le jeune homme.

So, precisely, let us talk about the content. In this song, a young man appears quite depressed and tired. It lists lots of things in life that seem positive and pleasant at first, but eventually all wrong. Love ends in divorce ; through education we can find a job and earn money. But when we spend too much money, we make debt [4], which leads to legal trouble. The world is neither spared : crises, famine [5] in the third world [6], affects the young man.

Le pire, c’est qu’on ne peut pas s’en sortir. Alors qu’on croit avoir surmonté ces difficultés, d’autres apparaissent. Il n’existe qu’un seul moyen pour oublier tous ces problèmes et se changer les idées : c’est de chanter et surtout de danser. Ça c’est le mot-clé qui vous aidera sûrement à trouver le titre de la chanson et son interprète. Si vous croyez les avoir trouvés, notez-les dans les commentaires sur podclub.ch. Je vous dévoilerai [7] le titre de la chanson et le nom du chanteur à la prochaine émission.

 What’s worse is that we can not get out. So believed to have overcome these difficulties, others appear. There is only one way to forget all these problems and get your mind : . is to sing and especially dance that’s the word Keyword that will surely help you find the title of the song and its performer. If you think you have found them, write them in the comments on podclub.ch. I will unveil [7] the song title and the name of singer at the next show.

Quand je vous ai parlé de nos pique-niques en famille, je vous ai raconté que ces balades nous conduisaient très souvent en Normandie et que nous en profitions pour visiter des sites touristiques ou tout simplement aller à la mer et ramasser des coquillages [8]. Une fois, nous avions décidé d’aller à Deauville, une célèbre station balnéaire [9] de la côte normande qui voit beaucoup de Parisiens y passer leurs week-ends. En effet, par l’autoroute ou le TGV, Deauville est facilement et rapidement accessible de Paris.

When I spoke of our picnics with family, I told you that these trips led us very often in Normandy and we enjoyed visiting attractions or just go to the beach and pick up shells [8]. Once we had decided to go to Deauville, a famous seaside resort [9] of the Normandy coast which sees many Parisians spend their weekends. Indeed, by motorway or TGV, Deauville is easily and quick access to Paris.

Comme Deauville attirait et attire toujours un grand nombre de célébrités, on peut dire que c’est un peu le Saint-Tropez du nord. Vous y trouvez des hôtels mythiques comme le Normandy, un casino, un hippodrome [10], un port de plaisance [11] et … la plage qui est un lieu de rencontre. En effet, on a construit en 1923 une sorte de chemin en bois, les Planches, pour permettre aux dames de se promener sans salir leurs belles robes sur le sable. Quand j’étais petite, je préférais retirer mes chaussures et marcher pieds nus sur le sable entre les parasols colorés plutôt que rester sur ces Planches. Mais bon, ça c’est une autre histoire.Les Planches in Deauville

As Deauville attracted and still attracts many celebrities, we can say that it is a little St. Tropez north. You will find the legendary hotels like the Normandy, a casino, a racecourse [10], a marina [11] and … the beach which is a meeting place. in fact, it was built in 1923 a kind of wooden path, the boards, to allow ladies to walk without dirtying their beautiful dresses on the sand. When I was little, I preferred to remove my shoes and walk barefoot on the sand between the colorful umbrellas rather than stay on the boards. But hey, that’s another story.

Le long des Planches se trouvent des cabines Art déco que l’on peut louer. Ce qu’il y a de spécial, c’est que ces cabines sont séparées par une sorte de petite barrière en bois qui porte le nom d’un acteur ou d’une actrice célèbre. On a donc la cabine Kristin Scott Thomas, la cabine Steven Spielberg ou depuis l’année dernière la cabine Orlando Bloom. Pourquoi ces noms américains ou anglais ? Tous les ans, en septembre, a lieu le festival du film américain à Deauville.

Along the boards are the Art Deco cabins that you can rent. what is special is that these cabins are separated by a kind of small wooden gate that bears the name of an actor or a famous actress. so we cabin Kristin Scott Thomas, Steven Spielberg cabin or since last year’s Orlando Bloom cabin. Why these names or American English? Every year in September, the US film festival is held in Deauville.

Cette année le festival, qui s’est déroulé du 2 au 11 septembre, a fêté sa 42e édition. Pour rendre hommage aux acteurs, le maire de Deauville a décidé en 1987 d’inscrire leurs noms sur les cabines. C’est devenu une tradition et un évènement médiatique quand les acteurs viennent inaugurer en personne leur cabine. Cette année, c’était au tour de l’acteur et réalisateur James Franco de poser devant les photographes à côté de la cabine qui porte maintenant son nom.

This year the festival, which was held from September 2 to 11, celebrated its 42nd edition. to pay tribute to the actors, the mayor of Deauville decided in 1987 to place their names on the cabins. This is become a tradition and a media event when actors come in person to inaugurate their cabin. this year it was the turn of actor and director James Franco to pose for photographers next to the cabin that now bears his name.

” Je me souviens parfaitement de ce moment : la dernière fois où nous avons été heureux. ” Dès la deuxième page de La fille de Brooklyn, le roman de Guillaume Musso sorti au mois de mars de cette année, le ton est donné et le lecteur ou la lectrice est embarqué [12] dans une aventure à lui couper le souffle [13].

“I vividly remember that moment : the last time when we were happy.” By the second page of the daughter of Brooklyn, the novel by Guillaume Musso released in March of this year, the tone and the reader or the reader is embedded [12] on an adventure to her breathtaking [13] .

Raphaël, le narrateur, est sur le point d’épouser Anna. Ils passent quelques jours sur la Côte d’Azur, ils sont de bonne humeur, heureux. Un soir, cependant, Raphaël insiste à ce qu’Anna lui raconte son passé. En effet, ils ne se connaissent que depuis six mois et le côté mystérieux d’Anna avait charmé Raphaël.

Raphael, the narrator, is about to marry Anna. they spend a few days on the French Riviera, they are cheerful, happy. One evening, however, Raphael insists that Anna tells him his past . Indeed, they know that the last six months and the mysterious side of Anna charmed Raphael.

” Tu sais, Anna, il ne faut pas qu’on ait de secrets l’un pour l’autre. […] Je suis sérieux, Anna : je ne veux pas vivre dans le mensonge.
– Ça tombe bien : moi non plus. Mais ne pas vivre dans le mensonge ne signifie pas n’avoir aucun secret.
– Donc tu l’admets : tu as des secrets !
– Mais tout le monde a des secrets, Raphaël ! Et c’est très bien comme ça. Nos secrets nous définissent. Ils déterminent une partie de notre identité, de notre histoire, de notre mystère. ”

“You know, Anna, do not we have any secrets from each other. […] I’m serious, Anna : . I do not wanna live a lie

– Good thing: me . either but do not live a lie does not mean they have no secret.

– So you admit it: you have secrets !

– But everyone has secrets, Raphael ! And that’s just fine . our secret define us. They determine a part of our identity, our history, our mystery. “

Cette dernière phrase résume bien l’histoire d’Anna. Ou faut-il plutôt dire Claire ? Toujours est-il qu’Anna finit par céder [14]. Elle lui montre une photo. ” C’est moi qui ai fait ça, as-tu répété. ”

That last sentence sums up the story of Anna. Or should we rather say Claire ? Still, Anna eventually yield [14]. She shows him a picture. “It was me who did it, did you repeated.”

Raphaël est choqué par ce qu’il voit sur la photo et s’enfuit en voiture de la villa qu’ils ont louée. Mais au bout de quelques kilomètres, il réalise qu’il ne pouvait pas partir comme ça. Il décide de rentrer pour aider sa fiancée [15] à surmonter ce passé. Or, de retour dans la villa, il n’y a plus personne. Anna a disparu. Commence alors pour Raphaël une course-poursuite [16] pour retrouver celle qu’il aime. Je ne vous révèlerai pas la fin de l’histoire, ce se rait gâcher [17] le suspense. Mais je peux dire que tous ceux qui aiment les romans de Musso, ne seront pas déçus.

Raphael is shocked by what he sees on the photo and fled by car from the villa they rented. But after a few kilometers, he realized he could not leave like that. It decided to return to help his fiancée [15] to overcome the past. Now, back in the house, there’s nobody. Anna has disappeared. Thus begins a Raphael chase [16] to find the woman he loves . I will not reveal you the end of the story, it would spoil[17] the suspense. But I can say that all those who love Musso’s novels, will not be disappointed.

Et c’est déjà la fin de notre balade d’aujourd’hui. Nous nous retrouvons le 7 octobre sur podclub.ch ou sur notre application si vous le voulez bien. Ce sera l’occasion pour moi de vous présenter les Îles de Lérins. D’ici là, pensez à travailler votre lexique grâce à la fonction vocabulaire de notre application. Et n’oubliez pas de jeter un coup œil sur Instagram sous #PodClubIsabelle et #balades. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

And it’s already the end of our walk today. We meet on October 7 podclub.ch or our application if you wish. This is an opportunity for me to present the Lérins . Until then, remember to work your vocabulary through vocabulary function of our application. and do not forget to take a look at Instagram in #PodClubIsabelle and #balades. I give you a kiss and see you soon for a new ride ! 

[1] le phoque : mammifère qui vit dans la mer et sur la glace (la banquise). Les petits des phoques ont une fourrure blanche et de grands yeux noirs.
[2] l’argot (m) : jargon ; mots et expressions qui appartiennent à un groupe social ou professionnel
[3] l’aubaine (f) : avantage inespéré ou occasion à laquelle on ne s’attendait pas
[4] la dette : somme d’argent que l’on doit à quelqu’un
[5] la famine : manque d’aliments dans un pays ou une région
[6] le tiers-monde : ensemble des pays, souvent pauvres, en voie de développement
[7] dévoiler : faire apparaître
[8] le coquillage : la coquille/la couche qui protège un mollusque
[9] la station balnéaire : lieu de séjour destiné aux bains de mer
[10] l’hippodrome (m) : lieu où se déroulent des courses de chevaux
[11] le port de plaisance : port qui abrite des yachts et d’autres bateaux de loisirs
[12] être embarqué(e) : être entraîné(e), être transporté(e)
[13] à couper le souffle : ce dit de qch de tellement incroyable, magnifique, intense ou extraordinaire qu’on ne peut plus respirer
[14] céder : ne plus résister
[15] le fiancé, la fiancée : personne engagée par une promesse de mariage
[16] la course-poursuite : poursuite/recherche rapide de quelqu’un
[17] gâcher : compromettre

[1] seals : mammal that lives in the sea and on the ice (the ice). Small seals have white fur and big black eyes.
[2] slang : jargon; Words and phrases that belong to a social or professional group
[3] the bargain : unexpected benefit or opportunity which we did not expect
[4] debt : money that we owe to someone a
[5] famine : lack of food in a country or region
[6] third world : all countries, often poor, developing
[7] reveal : show
[8] the shell : shell / layer that protects a mollusk
[9] the resort : a base designed for sea bathing
[10] Racecourse : the venue of horse racing
[11] the marina : Port home to yachts and other recreational boats
[12] be embedded : to be trained (e), transported (e)
[13] breathtaking : it said of sth so amazing, gorgeous, intense and extraordinary that we can not breathe
[14] yield : not resist
[15] the groom, the bride person retained by a promise of marriage
[16] the chase : chase / quick search of someone
[17] spoil : compromise

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s