L’Avis #36

http://www.podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/375-lavis-de-marie-36-les-roms-le-lexique-roman-et-les-haricots-17-septembre-2010

Bonjour, c’est Marie. Bienvenue sur mon podcast “L’avis de Marie “. Aujourd’hui nous sommes le 17 septembre et vous remarquerez que je n’ai pas toute ma voix, je suis malade. Mais je suis là et j’aimerais vous parler de l’affaire qui fait scandale en France de l’expulsion des Roms. Ensuite, je vous expliquerai quelques différences entre le français de Suisse romande et celui de France. Pour finir, je vous parlerai de haricots, quelle drôle d’idée non ?

Hello, this is Mary. Welcome to my podcast “in the opinion of Mary.” Today is September 17 and you will notice that I have not all my voice, I’m sick. But I’m here and I want to talk about the case which caused a scandal in France of the expulsion of Roma. Then I’ll explain some differences between the French and French-speaking Switzerland than in France. Finally, I will talk about beans, what a strange idea right?

Vous avez entendu parler de l’expulsion, c’est à dire de la sortie du territoire français, des Roms ? En France, on les appelle aussi de manière très générale, sans considérer leur origine exacte, les Gitans, les Tsiganes ou encore les Manouches ou les Bohémiens. C’est une minorité ethnique [1] qu’on qualifie aussi de gens du voyage et bien souvent leur mode de vie, leur différence dérangent. Les préjugés [2] sont nombreux à leur sujet : les bohémiens sont des voleurs de poules [3], les femmes des voyantes [4].Justifiée [5] ou non, cette mauvaise réputation [6] ne facilite pas leur intégration et leur acceptation. Comme ils n’ont pas de papiers, ils sont en situation illégale. En un mois, près de mille Roms ont été renvoyés en Bulgarie ou en Hongrie. Des sans-papiers en France, il y a en a beaucoup et on ne pourrare procher [7] à des hommes de venir en France, essayer une vie meilleure dans l’illégalité d’abord. Des sans-papiers expulsés, il y en a beaucoup aussi.

You’ve heard of the expulsion, that is to say the output of the French territory, Roma? In France, they are also called in very general terms, without considering their exact origin, Gypsies, Gypsies or Manush or Bohemians. It is an ethnic minority [1] which also qualifies for travelers and often their lifestyle, their difference disturbing. Prejudice [2] are many of them: the gypsies are thieves hens [3], women gaudy [4] . Justified [5] or not, this bad reputation [6] does not facilitate their integration and acceptance. Since they do not have papers, they are illegal. Within a month, nearly a thousand Roma were sent back to Bulgaria or Hungary. Of undocumented migrants in France, there are many and we do pourrareprocher [7] for men to come to France, try a better life in the first illegality. Undocumented deported, there are a lot too.

Je pense que ce qui a choqué, c’est qu’une minorité ethnique soit la cible [8] de la politique de Nicolas Sarkozy. Cette affaire a fait la une de toute la presse et d’ailleurs samedi 5 septembre dans toute l’Europe des manifestations ont eu lieu devant les ambassades de France pour protester contre cette méthode. Pour le pays des droits de l’Homme, la politique intérieure de Nicolas Sarkozy, ne nous donne pas bonne presse. C’est une expression qui veut dire, que cette action ne nous donne pas, à nous autres Français, une bonne image, enfin, c’est surtout l’image de notre Président qui est noircie, rendue noire et négative.

I think what shocked is that an ethnic minority is the target [8] of Nicolas Sarkozy’s policies. This case was the one of all the press and elsewhere Saturday, September 5 in Europe events were held outside the embassies of France to protest against this method. For the country of human rights, the internal politics of Nicolas Sarkozy, does not give us good press. It is an expression which means that this action does not give us, the other French, a good image, finally, it is mainly the image of our president is blackened, made black and negative.

Mais ces façons de faire, ce n’est pas nouveau. En France, si vous n’avez pas de papiers, vous êtes expulsé, on vous met dans un avion, mais vous recevez de l’argent, une aide au départ, comme ils appellent cela, 300 euros par adulte et 100 euros par enfant. Pour beaucoup c’est un moyen de gagner sa vie de manière assez subtile [9]. Renvoyés dans leur pays avec 300 euros, certains y vivent comme des rois, c’est à dire très bien, puis lorsque ils n’ont plus de sous, ils reviennent en France, se font attraper par la police et se refont expulsés avec 300 euros en poche. Ces allers-retours sont répétés quelques fois. Aujourd’hui la presse en parle, c’est ce qui fait la différence. On en parle depuis cette sombre affaire entre un jeune Gitan et la police. Le jeune est mort et sa famille voulait se venger [10]. Eh oui chez les gens du voyage, la famille a un sens que nous autres ne connaissons plus. Il y a eu quelques manifestations, quelques dégâts matériels et une police un peu ridiculisée [11], mais voilà, notre président n’aime pas qu’on se moque de sa police et les expulsions médiatisées [12] ont commencé.

But these ways, this is nothing new. In France, if you do not have papers, you are deported, you are put on a plane, but you receive money, support from, as they call it, 300 euros per adult and 100 euros per child . For many it is a way to earn a living in some subtle way. [9] Sent home with 300 euros, some live like kings, that is fine, then when they have more money, they return to France, get caught by the police and deported remake with 300 euro pocket. These round trips are repeated a few times. Today the press says, is what makes the difference. We talk from this dark affair between a young Gypsy and police. The youth died and his family wanted revenge. [10] Yep among travelers, the family has a meaning than we do not know. There were some protests, some damage and some ridiculed Police [11], but here, our president does not like being made fun of his police and publicized expulsions [12] began.

Je parle de tout cela sur un ton un peu léger, il y a bien sûr un vrai problème d’intégration des Roms, car ils n’ont aucune citoyenneté [13]. Leur pays c’est la terre, ou celle qui veut bien d’eux. Aujourd’hui avoir une identité suppose avoir un passeport et certains valent [14] mieux que d’autres. C’est cela la mondialisation. L’uniformité [15] et la peur de la différence. Bien sûr vivre en société exige de respecter des lois, mais je trouve dangereux de condamner la différence, et d’en faire un argument politique pour cultiver la peur. Peut-être que notre président un jour s’en prendra aux plus grands que lui. S’il fallait expulser tous ceux qui mesurent plus que 1.60, il ne restera plus grand monde en France.

I speak of it in a tone a little light, it is of course a problem for Roma integration, since they have no citizenship. [13] Their country is the earth, or the one who wants to them. Today have an identity supposed to have a passport and some are worth [14] better than others. That is globalization. The uniformity [15] and the fear of difference. Of course living in society requires compliance with the laws, but I find dangerous to convict the difference, and making a political argument to cultivate fear. Maybe one day our president will take the larger than him. Whether to expel all those that measure more than 1.60, there will not be many people in France.

Moi j’ai décidé de soutenir la différence culturelle c’est pourquoi je me suis remise à fumer, vous l’entendez d’ailleurs, et je ne fume pas n’importe quelle cigarette, je fume des gitanes blondes ! D’ailleurs ceci est aussi mon soutien aux fumeurs, car bientôt ce sont eux qu’on va expulser.

I have decided to support the cultural difference that is why I am smoking again, you hear elsewhere, and I do not smoke any cigarettes I smoke gypsy blondes! Besides, this is also my support for smokers, because soon they are the ones that will expel.

Evidemment tout le monde comprend quand je dis 70, 80 ou 90, mais je dois bien reconnaître qu’il est plus logique de dire septante, huitante ou nonante comme vous le faites, vous, mes voisins helvétiques. C’est vrai, quelle idée de calculer 60 +10 pour parler du nombre septante. Votre manière de dire est tellement plus logique que même à la Bourse de Paris ils évitent de dire 70 et 90 pour éviter toute confusion. Et les différences linguistiques entre le français de France et celui de Suisse comme celles-ci sont nombreuses.

Obviously everyone understands when I say 70, 80 or 90, but I must admit that it is more logical to say seventy, eighty or ninety as you do, you, my Swiss neighbors. True, what an idea, to calculate 60 plus 10, to talk about the number seventy. Your way to tell is so logical that even the Paris stock exchange they avoid saying 70 and 90 to avoid confusion. And linguistic differences between the French of France and that of Switzerland as they are numerous.

Si un Suisse romand entre dans un café parisien et se commande un café renversé, ce n’est pas certain que le serveur comprenne ce qui lui a été commandé, et il se demanderait si le client n’est pas un peu étrange de vouloir un café renversé sur son pantalon. En fait notre ami Suisse ne lui aura commandé qu’un simple café dans lequel il y autant de lait que de café. Quand je suis arrivée en Suisse, souvent en commandant mon café, j’ai été étonnée [16] de recevoir un grand café. Pour nous un café, c’est un petit café noir. Ce n’est que plus tard que j’ai compris qu’il me fallait commander un expresso pour boire le café comme je l’aime.

If a French-speaking Switzerland into a Parisian cafe and order a spilled coffee, it is not certain that the server understands what was commanded him, and he would wonder if the client is not a little strange to a spilled coffee on his pants. In fact our Swiss friend will have commanded a simple cafe in which there is much milk as coffee. When I arrived in Switzerland, often commanding my coffee, I was surprised [16] to receive a large coffee. For us a coffee, it’s a small black coffee. It was only later that I realized that I had to order an espresso to drink coffee the way I like.

Un jour j’étais chez des amis romands qui m’avaient invitée à dîner. Heureusement que j’avais alors demandé si je devais venir plutôt vers les 6 heures ou vers les 8 heures, car mon amie, surprise m’a répondu que chez eux ils dînaient plutôt vers les midi et qu’ils soupaient le soir. Tiens que c’est étrange. Chez nous en France, on déjeune à midi et on dîne le soir ! C’est une différence culturelle qu’il est important de connaître. Imaginez tous ces rendez-vous manqués [17], toutes ces affaires commerciales ratées, toutes ces histoires d’amour stoppées, simplement pour ne pas s’être retrouvés autour de la table au même moment !

One day I was at the French-speaking friends who invited me to dinner. Luckily I had asked if I had come instead to 6 hours or about 8 hours, as my girlfriend, surprise replied that at home they dined rather to noon and they supped in the evening. Here it’s strange. Here in France, have lunch at noon and dinner in the evening! It is a cultural difference that is important to know. Imagine all these missed appointments [17], all these commercial affairs failed, all these love stories stopped simply for not having found around the table at the same time!

Bref chez mes amis chez qui j’avais passé la journée, quand est venue l’heure de partir, après le souper, je ramenais des pommes, des confitures et je ne sais plus quoi. Mon amie m’a demandé alors si j’avais besoin d’une poche. D’une poche ? J’avoue ne pas avoir compris de suite ce qu’elle entendait par là. Voulait-elle me donner un pantalon avec une poche ? Mais qu’allais-je pouvoir en faire ? Non en fait mon amie me proposait juste un sac en plastique pour y mettre mes affaires.

In short, my friends with whom I had spent the day, when the time came to leave, after dinner, I brought apples, jams and I do not know what. My friend then asked me if I needed a pocket. In a pocket? I confess I do not understand immediately what she meant. Did she give me pants with a pocket? But what was I to do? No, actually my friend offered me just a plastic bag to put my things.

Je profite des derniers jours de soleil pour cueillir et ramasser les fruits et les légumes du jardin. J’adoregrimper [18] dans les arbres fruitiers [19], dans le mirabellier par exemple pour y manger les mirabelles directement de l’arbre. C’est tellement plus agréable et moins compliqué que de faire une tarte. Dommage qu’on ne puisse pas faire la même chose avec les légumes, vous m’imaginez aller directement manger les haricots crus [20] ? Non, non, les haricots c’est du travail, d’ailleurs rien que la prononciation de ce mot, annonce que ce n’est pas un légume facile. Notez que je n’ai pas dit les haricots, mais bien les haricots. Je ne dirai pas : ” Aujourd’hui j’ai préparé 5 kilos d’haricots “, non je dirai : ” Aujourd’hui j’ai préparé 5 kilos de haricots “. Car oui les haricots commencent avec un h aspiré, un h qu’on entend.

I enjoy the last sunny days to pick and pick fruits and garden vegetables. I adoregrimper [18] in fruit trees [19], in the mirabellier eg to eat the plums from the tree. This is so much nicer and less complicated than making a pie. Too bad we can not do the same with the vegetables, you imagine me going directly eat raw bean [20]? No, no, beans it’s work, besides just the pronunciation of the word, announces that it is not an easy vegetable. Notice I did not say beans, but beans. I will not say: “Today I have prepared 5 kilos of beans,” I will not, “Today I have prepared 5 kilos of beans.” Because yes beans begin with an aspirated h, a h is meant.

Bien sûr il est plus facile d’aller dans le magasin et de s’acheter une boîte de haricots, mais le naturel et le haricot frais cela se mérite. D’abord il faut les cueillir puis les équeuter, c’est à dire leur enlever les petites extrémités et parfois même il faut les effiler car certains ont des fils et ensuite il faut les cuire dans l’eau, les laisser refroidir avant de les mettre dans un sachet plastic dans le congélateur [21].

Of course it is easier to go to the store and buy a can of beans, but natural and fresh bean that is deserved. First you have to pick and then hull them, ie they remove small ends and even stringing must because some have son and then it must be cooked in water, allow to cool before the put it in a plastic bag in the freezer. [21]

Oui cela m’a demandé toute la journée, toute la journée de ce samedi. Mais alors que l’hiver sera là, que le vent froid soufflera, que la neige aura recouvert mon petit jardin, dans mon assiette j’aurai un souvenir d’été. A chaque coup de fourchette [22] j’aurai le souvenir de ce petit vent chaud sur mon front, des rayons de soleil encore chauds de ce début d’automne, des chants des oiseaux et je vous promets je lesapprécierai [23] plus encore mes haricots, car c’est moi qui les aurai préparés.

Yes it took a whole day, all day Saturday. But as winter comes, the wind will blow cold, the snow will have covered my little garden, I have on my plate was a souvenir. Each mouthful [22] I have the memory of this little hot wind on my forehead, still warm sunshine of the early autumn, bird songs and I promise you I lesapprécierai [23] more my beans because it is I who have prepared them.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, je dois préparer le dîner, enfin le souper et j’ai prévu des haricots du jardin et une tarte aux mirabelles. Je vous retrouve dans deux semaines et nous parlerons d’autres différences linguistiques, de cuisine équipée et sans doute de politique. En attendant laissez-moi vos messages sur http://www.podclub.ch et d’ici-là, comme le disent les Romands: ” Tout de bon ! ”

That’s all for today, I have to prepare dinner, last supper and I planned beans from the garden and a plum pie. I’ll see you in two weeks and we’ll talk about other linguistic differences, kitchen and probably political. Meanwhile let me your messages on http://www.podclub.ch and by then, as Romands say, “All good!”

[1] la minorité ethnique : groupe culturel peu représenté dans le monde
[2] le préjugé : l’idée qu’on a avant de connaître, souvent négative
[3] la poule : animal qui donne des œufs
[4] la voyante : la personne qui peut voir l’avenir
[5] justifier :  confirmer ou non ; ici : qui est vrai ou non
[6] la réputation : l’image qu’on a, les préjugés
[7] reprocher : faire des reproches, condamner, dire que ce n’est pas bien
[8] la cible : la victime
[9] subtile : malin, intelligent, rusé
[10] se venger : la vengeance, si on veut se faire justice
[11] ridiculisé : dont on se moque
[12] médiatisé : dont les médias, la presse en parle
[13] la citoyenneté : être citoyen, appartenir à un pays
[14] valoir : avoir de la valeur ; ici : certains passeports ont plus de valeur que d’autres
[15] l(a) uniformité : quelque chose qui est pareil, qui est plat, qui se ressemble
[16] étonné : surprise
[17] manqué : raté, passé à côté
[18] grimper : monter dans l’arbre
[19] fruitiers : qui a des fruits
[20] cru : le contraire de cuit
[21] le congélateur : l’appareil pour congeler, en faire de la glace
[22] le coup de fourchette : l’ustensile avec lequel je mange
[23] apprécier : aimer

[1] ethnic minority, underrepresented cultural group in the world
[2] prejudice: the idea that we know before, often negative
[3] hen: animal that gives eggs
[4] the seer: a person who can see the future
[5] justify: confirm or not; here is true or not
[6] reputation: the image we have, prejudices
[7] fault: reproach, condemn, say it is not well
[8] target: the victim
[9] subtle: clever, intelligent, shrewd
[10] revenge: revenge, if we want to do justice
[11] ridiculed: which mocked
[12] publicized: the media, the press says
[13] Citizenship: being a citizen belonging to a country
[14] argued: have value; here: some passports are more valuable than others
[15] consistency: something that is the same, which is flat, which looks
[16] astonished surprise
[17] missed: missed, missed
[18] climb: climb the tree
[19] fruit: that has fruit
[20] believe: cooked otherwise
[21] the freezer: the device for freezing, making ice
[22] mouthful: the utensil with which I eat
[23] appreciate: love

Advertisements

2 thoughts on “L’Avis #36

  1. landgallard November 21, 2016 / 1:49 pm

    Thanks for letting me access your website. I find it so very helpful in understanding French.

    • Toussaint November 22, 2016 / 8:28 am

      I’m glad you find the blog useful.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s