L’Avis #37

http://www.podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/383-lavis-de-marie-37-les-dangers-dinternet-differences-linguistiques-et-ma-cuisine-1-octobre-2010

Bonjour, c’est Marie. Bienvenue sur mon podcast “ L’avis de Marie ”. Aujourd’hui nous sommes le 1er octobre et j’aimerais vous parler des dangers d’internet pour les couples [1], ensuite je continuerai avec quelques différences entre le français de Suisse romande et celui de France et enfin je vous parlerai d’une grande étape dans ma vie, celui de l’achat d’une cuisine équipée [2].

Hello, this is Mary. Welcome to my podcast “The opinion of Mary.” Today is October 1 and I want to talk about Internet hazards for couples [1], then I will continue with some differences between the French and French-speaking Switzerland and finally I will discuss a big step in my life, buying a kitchen. [2]

Vous connaissez les sites de Facebook ou Meetic ou Badoo ? Ce sont ces réseaux [3] sociaux virtuels. Grâce à eux, on peut se faire de nouveaux amis, de nouveaux contacts. Ah le monde est formidable non ? On peut être seul mais avoir 375 amis sur Facebook, des amis dans le monde entier. Des amis ? Hmm, c’est la définition du mot ami qui a dû changer. On peut rencontrer de nouvelles têtes et on peut même discuter en direct via la webcam. Formidable non ? Formidable mais dangereux. Oui, et vous savez pourquoi ? La tentation [4] d’aller voir ailleurs, de rencontrer de nouvelles têtes est grande, car est-on certain que la motivation s’arrête à des relations amicales ?

You know the Facebook or Meetic or Badoo websites? These are virtual social networks [3]. Thanks to them, we can make new friends, new contacts. Ah, the world is not wonderful? One can be alone but have 375 friends on Facebook, friends around the world. Friends? Hmm, the definition of the word friend has to change. You can meet new people and you can even chat live via webcam. Great right? Great but dangerous. Yes, and you know why? The temptation [4] to go elsewhere, to meet new people is great, but are we sure that the motivation stops at friendly relations?

Je vous raconte cela, car une amie en pleurs m’a téléphoné pour me raconter ses petits malheurs et son histoire ressemblait à une que j’avais vécue il y a quelque temps déjà. Il y a quelques années, je fréquentais un garçon qui passait une grande partie de son temps sur internet ! Qu’est ce que je faisais avec un tel garçon allez-vous me demander ? Vous connaissez le proverbe ? Le coeur a des raisons que la raison ignore. Entendez par là que lorsqu’on est amoureux [5] on est totalement bête et naïf. Enfin, là je parle pour moi bien sûr. Alors que le jeune homme me racontait qu’il jouait aux cartes, au poker et à je ne sais quoi, voilà que par le plus grand des hasards [6] j’ai découvert que le jeune homme était unbonimenteur [7] et que moi, j’étais le dindon de la farce, une autre expression pour dire que j’étais celle quis’était fait avoir [8], celle qui n’avait rien vu venir, la stupide, la naïve de l’histoire. Je ne suis pas très forte en informatique, mais bizarrement j’ai une intuition assez développée et souvent très utile, utile maistardive [9].

I tell you this, because a crying girlfriend phoned me to tell me about her little problems and her history like a I had been there before. For a few years, I knew a boy who spent much of his time on the web! What I was doing with such a boy you ask? You know the proverb? The heart has reasons which reason knows nothing. Meaning that love [5] is totally stupid and naive. Finally, here I speak for myself of course. While the young man told me that he was playing cards, poker and whatever, that by the merest chance [6] I found out that the young man was con [7] and I was the butt of the joke, another expression to say that I was the one that was cheated [8], which I did not see coming, stupid, naive of history. I’m not very strong in IT, but oddly enough I have a developed intuition and often very useful, helpful computer copies [9].

Car voilà que le jeune homme en question avait oublié que des photos s’étaient automatiquement enregistrées [10] sur l’ordinateur. Aussi c’était avec le plus grand des hasards que je suis tombée nez à nez [11] sur des photos coquines [12] d’une fille qui n’était pas moi. Comment l’avait-il rencontrée ? Sur internet évidemment, sur je ne sais quel site de rencontres. Ah je suis tombée de haut, j’aurais reçu un coup de poing dans le ventre, l’effet était le même. Alors je les lui ai montrées. Il n’a pasnié [13], il n’a pas dit qu’il ne les avait pas reçues, mais juste que cette fille les lui avait envoyées et qu’iln’en avait rien à faire [14]. Vous l’auriez cru vous ? Moi non. Moralité de l’histoire ? Il n’y en a pas, sinon que le monde est décevant [15], mais cela je le savais déjà. Comment voulez-vous consoler [16] une amie ainsi ?

Because now the young man had forgotten that pictures were automatically recorded [10] on the computer. So it was with the greatest chance that I fell [11] face to face on naughty photos [12] of a girl who was not me. How had he met her? On the Internet of course, on some unknown dating site. Ah I got high, I would have received a punch in the stomach, the effect was the same. So I showed him. He denied it[13], and said that he had not taken them, and that this girl had just sent them to him and he had nothing to do with it [14]. Would you have believed? Me no. Moral of the story? There are none, except that the world is disappointing, [15] but I already knew. How would you console [16] as a friend?

Nous avons parlé la dernière fois des différences culturelles entre le français de Suisse et celui de France. J’aimerais aujourd’hui continuer avec quelques autres exemples. Si vous arriviez en retard au travail, ne dites pas à votre patron français que vous avez raté la poste, il ne vous comprendrait pas, il penserait que vous attendiez le facteur et ne comprendrait pas la relation entre le facteur et votre retard. Ne dites pas non plus que pour rentrer chez vous vous allez prendre la poste, car là non plus votre interlocuteur ne comprendrait pas le rapport entre une lettre reçue et le fait de rentrer chez vous. Ou alors il comprendrait qu’avant de rentrer chez vous vous allez passer à la poste pour poster des lettres. En France la poste est le courrier distribué par le facteur de la poste. Les bus pour les transports publics n’ont aucun, mais alors aucun rapport avec la poste. Aussi ne demandez jamais quand passera la poste, on vous répondra d’aller voir votre boîte aux lettres.

We had last spoken of the cultural differences between the French and the French-Swiss. Today I would like to continue with some other examples. If you arrive late for work, do not tell your boss in French that you missed the post, he would not understand you, he would think you were waiting for the reason and would not understand the relationship between the reason and your tardiness. Do not say that you will go home to take the post because the caller will not understand the relationship between a letter received and the fact that you go home. Or he would understand that before you go home you’re going to post letters. In France the mail is delivered by the postman. The buses for public transport have no connection with the mail. Also never ask when someone will mail you, because you will be told to see your mailbox.

Vous voulez un autre exemple ? Si vous faites des ménages en France, enfin étant donné la valeur de l’euro, je ne pense pas que ce soit une bonne idée, mais imaginons une personne qui veuille faire le ménage en France. Cette femme de ménage, ou plutôt cette technicienne de surface, mot qui est plus politiquement correct, balaie, c’est à dire qu’elle passe le balai ou peut être l’aspirateur. Elle voudra peut être ensuite laver le sol, pour cela il lui faudra un tissu grossier pour le faire. Si notre femme de ménage est romande, elle demandera une panosse, mais alors jamais elle ne pourra faire son travail et laver le sol car ce mot chez nous en France, n’existe pas. On appelle cela une serpillère. Après avoir passé la serpillère, elle prendra congé, c’est à dire qu’elle s’en ira et comme elle est polie [17], elle saluera son employeur. Il ne faudra pas qu’elle dise ” Adieu ” comme le font les romands, son employeur pensera qu’il ne la verra plus. En effet chez nous, en France, ” adieu ” a un sens plus définitif. Nous nous reverrons si Dieu le veut, alors que pour les Romands, cet adieu n’est qu’un bonjour ou bonsoir.

Want another example? If you clean households in France, finally given the value of the euro, I do not think it’s a good idea, but imagine a person who wants to clean house in France. The maid, or rather surface technician, word that is more politically correct, sweeps, ie it passes the brush or it can be vacuumed. She may want to then wash the floor, for that it will take a coarse cloth to do so. If our housekeeper is French-speaking, she will ask for a “panosse”, but it will never work and wash the floor because that word here in France, does not exist. This is called a mop. After passing the mop, it will take off, ie it will go and how it is polished [17], she greets her employer. It will not take her to say “Goodbye” as do the French-speaking, the employer will think that he will no longer see. Indeed at home in France, “farewell” has a definite meaning. We meet God willing, while for French speakers, this farewell is not a good morning or good evening.

Il est des étapes dans la vie qui marquent. Son premier amour, son premier chagrin d’amour, la réussite de son premier diplôme, la réussite de son permis de conduire, sa première voiture et sa première cuisine équipée. Je vous avais raconté que j’étais en train de me faire un appartement, enfin que je suis en train de le restaurer. J’ai cassé les murs il y a deux ans, je viens de refaire le parquet et maintenant c’est au tour de l’installation de la cuisine.

There are stages that mark one’s life. One’s first love, one’s first heartache, the earning of one’s first degree, the success of getting a license, one’s first car and one’s first kitchen. I had told you that I was making myself an apartment, now finally I’m restoring it. I broke the walls there two years ago, I just redid the floor and now it’s in the kitchen installation phase.

J’avais pensé faire une cuisine faite de bric et de broc, c’est à dire avec des meubles trouvés par-ci par-là. J’aurais acheté une jolie cuisinière et un joli réfrigérateur. Mais voilà, j’ai un petit problème, ma future cuisine ne sera pas très grande, et je n’aurais pas beaucoup de place pour le rangement. Un jour par hasard, je rentre chez un cuisiniste, dont le métier est donc de vendre des cuisines. J’y suis allée un peu par hasard, cela faisait des semaines et des semaines que je redessinais le plan de ma cuisine et j’étais un peu perdue. Je me suis dis que j’avais besoin d’inspiration. Je dois reconnaître que ces cuisines toutes équipées, c’est à dire une cuisine faite en un seul bloc, avec une harmonie dans les meubles et l’utilisation du moindre espace [18] est tout de même assez pratique et tout de même assez esthétique. Après quelques semaines de réflexions, après quelques semaines de négociations [19], je me suis laissé séduire par le vendeur et son projet de cuisine. Bientôt donc, je serai l’heureuse propriétaire d’une cuisine équipée, et là j’ai l’impression d’avoir fait un pas dans ma vie, faire une chose que jamais je n’aurais pensé faire. Bienvenue dans le monde des adultes !

I thought of making a kitchen made of odds and ends, ie with furniture found here and there. I would have bought a nice stove and a nice refrigerator. But here I have a little problem, my future kitchen will not be very great, and I would not have much room for storage. One day by chance, I went to a kitchen specialist, whose job is to sell kitchens. I went there by chance, it was weeks and weeks ago that I worked out the terms of my kitchen and I was a bit lost. I told myself that I needed inspiration. I must admit that these equipped kitchens, ie cooked food in one area, with a harmony in the furniture and the use of less space [18] is still quite practical and still quite aesthetic. After several weeks of discussions, after a few weeks [19] of negotiations, I let myself be seduced by the seller and his kitchen project. So soon, I’ll be the proud owner of a kitchen, and there I feel I have stepped into my life, to do something that I never thought of doing. Welcome to the world of adults!

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. J’éteins l’ordinateur, je vais encore un peu profiter du soleil, prendre l’air pour oublier que je grandis ou plutôt que je vieillis.

Well, that’s all for today. I turn off the computer, I still have time to enjoy the sun, fresh air to forget that I’m growing up or rather getting older.

Je vous retrouve dans deux semaines, et nous parlerons de vol d’identité, de retraite et nous verrons du côté de l’actualité. En attendant laissez-moi vos messages sur http://www.podclub.ch et d’ici-là prenez soin de vous. Je vous dis adieu, ou plutôt à bientôt.

I’ll see you in two weeks, and we’ll talk about identity theft, retirement and we will see the side of the news. Meanwhile leave me your messages on http://www.podclub.ch and until then pamper yourself. I bid you farewell, or rather see you later.

[1] le couple : un homme et une femme = un couple, ou une homme et un homme ou une femme et une femme
[2] équipé : ici : une cuisine qui a tous les éléments
[3] le réseau : ensemble pour échanger des informations
[4] la tentation : être tenté ; Eve a été tenté par le serpent pour manger la pomme
[5] être amoureux : avoir des sentiments d’amour pour quelqu’un
[6] par hasard : sans le vouloir vraiment
[7] le bonimenteur : le menteur, qui ne dit pas la vérité
[8] se faire avoir: être trompé
[9] tardive : qui arrive trop tard
[10] enregistrer : sauvegarder ; ici : copié sur l’ordinateur
[11] tomber nez à nez : découvrir brutalement
[12] coquine : des photos un peu déshabillées
[13] nier : dire non
[14] en avoir rien à faire : être indéfférent
[15] être décevant : qui déçoit, dont on est déçu
[16] consoler : donner du réconfort à quelqu’un, consoler, trouver les mots pour faire oublier la peine
[17] être poli : être bien élevé ; dire bonjour, bonsoir, merci…
[18] espace : ici : la place à disposition
[19] la négociation : la discussion dur le prix

[1] The couple, a man and a woman = a couple, or a man and a man or a woman and a woman
[2] equipped: a kitchen that has all the elements
[3] network: together to exchange information
[4] the temptation, to be tempted; Eve was tempted by the serpent to eat the apple
[5] being in love: having feelings of love for someone
[6] by chance without really wanting
[7] the huckster: the liar who is not telling the truth
[8] being cheated
[9] Late: Who comes too late
[10] Register: save; copied to the computer
[11] come face to face: suddenly discover
[12] naughty: pictures a little undressed
[13] deny: say no
[14] have nothing to do: be indifferent
[15] be disappointing disappoints, which one is disappointed
[16] console: give comfort to someone, console, find the words to make you forget your troubles
[17] being polite: say hello, good evening, thank you …
[18] space: here: the space available
[19] negotiations: the hard price debate

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s