L’Avis #44

http://www.podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/426-lavis-de-marie-44-lamitie-la-tunisie-les-medicaments-28-janvier-2011

Bonjour, bienvenue chez moi, sur mon podcast “ L’avis de Marie ”. Aujourd’hui nous sommes le 28 janvier 2011 et j’aimerais vous parler du scandale du Médiator, un médicament qui a longtemps été vendu en France, puis je vous parlerai de la situation de la Tunisie. Mais tout d’abord je veux vous raconter une belle histoire d’amitié.

Hello, welcome to my home, on my podcast “The opinion of Mary.” Today is January 28, 2011 and I would like to talk about the scandal of the Mediator, a drug that has long been sold in France, and then I will talk about the situation in Tunisia. But first I want to tell you a beautiful story of friendship.

” Les bons comptes font les bons amis “, connaissez-vous cette expression ? Afin de conserver l’amitié, chacun doit s’acquitter de ce qu’il doit à l’autre, c’est à dire il faut rendre l’argent qu’on doit à un ami. C’est ce que doivent se dire deux vieux copains de la région du Bouche du Rhône qui se sont partagés le gain du super loto de la Saint-Sylvestre. Pour mieux comprendre l’histoire on va appeler ces deux amis, Pierre et Jacques. Pierre et Jacques se connaissent depuis 22 ans, ils ont la soixantaine.

“Good accounts make good friends,” do you know that expression? To maintain the friendship, everyone must fulfill his debt to the other, ie he must give money owed to a friend. This is what must have been said by two old friends in the region of the mouth of the Rhone, who shared the gain of a super lotto’s Eve. To better understand the history these two friends will call you, Pierre and Jacques. Pierre and Jacques have known each other for 22 years, the are in their sixties.

Pierre est déjà retraité, Jacques va bientôt l’être. Ils partagent tout, les apéritifs, les bons moments de la vie comme les mauvais. D’ailleurs les deux familles sont très intimes, chaque année elles partent en vacances ensemble. Comme beaucoup de Français, Pierre et Jacques jouent au loto et ont pour habitude de miser ensemble, c’est à dire d’acheter un billet et de jouer des numéros qu’ils choisissent tous les deux.

Peter is already retired, Jacques will be soon. They share everything, appetizers, good times of life as bad. Besides the two families are very intimate, every year they go on holiday together. Like many French, Pierre and Jacques play the lottery and are used to playing it together, that is, buy a ticket and play the numbers they choose both.

Le 24 décembre, c’est la super cagnotte de Noël. Comme d’habitude, les deux amis font chou blanc, c’est à dire qu’ils ne gagnent rien. Mais une semaine plus tard, pour le Super Loto du 31 décembre, c’est Jacques qui seul retente [1] sa chance en jouant la même combinaison [2] qu’à Noël, mais il y joue sans prévenir ni sa famille, ni Pierre.

On 24 December, it is the great Christmas kitty. As usual, the two friends are white cabbage, ie they earn nothing. But a week later for the Super Loto 31 December, it was Jacques who retried [1] his luck playing the same combination [2] at Christmas, but he plays it without telling his family or Pierre.

Le lendemain, Jacques et sa femme regardent les résultats à la télévision, et voilà que l’un après l’autre, les numéros joués le 24 décembre sortent. Sans doute un peu déçue, Madame Jacques en plaisante quand même avec son mari qui finit par lui dire la vérité : en fait, la super cagnotte, c’est à dire le gain [3] est à eux. Dix millions d’euros ! Aussitôt, Jacques va chez son ami et lui demande de payer sa part du ticket, soit les 5 € qui correspondent à la moitié du ticket joué pour ce 31 décembre. Pierre ne comprend pas, mais il donne à Jacques les 5 euros. Une fois l’argent dans sa poche, Jacques lui annonce qu’il est désormais l’heureux propriétaire d’un billet gagnant de 5 Millions d’euros. Jacques a donc partagé la moitié du gain avec Pierre ! ça c’est un ami !

The next day, Jacques and his wife watch the results on TV, and now one after the other, the numbers played out on December 24. Probably a little disappointed, Madame Jacques in jest even when her husband finally told her the truth: in fact, the super jackpot, ie the gain [3] is to them. Ten million! Immediately, Jacques goes to his friend and asked him to pay his share of the ticket or 5 € which correspond to half the ticket played for 31 December. Peter does not understand, but he gives Jacques 5 euros. Once the money is in his pocket, Jacques announced that he is now the proud owner of a winning ticket of 5 million euros. Jacques has shared half of the gain with Peter! That’s a friend!

Certains ne connaissent de la Tunisie que les hôtels luxueux, les belles plages. Moi je n’y suis jamais allée, mais je connais beaucoup de personnes qui y passaient des vacances bon marché, enfermés dans leur hôtel sans vraiment aller à la rencontre de la population et sans connaître leurs problèmes. Je tenais à vous parler de la Tunisie et de ce que certains appellent une révolution car la Tunisie et la France ont de par l’histoire des liens très proches. Pendant 23 ans Ben Ali a été le président du pays. Il a construit son image sur la lutte contre l’intégrisme islamique et sur le développement du tourisme, mais il tenait son pays d’une main de fer, c’est à dire qu’il contrôlait tout ; la presse ne pouvait pas s’exprimer comme elle le voulait et de nombreux sites internet étaient interdits.

Some only know the luxurious hotels of Tunisia, the beautiful beaches. I’ve never been there, but I know many people who would spend a cheap holiday, locked in their hotel without really going to meet the population and without their problems. I wanted to talk about Tunisia and what some call a revolution because Tunisia and France through history have very close ties. Ben Ali for 23 years was the country’s president. He built his image on the struggle against Islamic fundamentalism and the development of tourism, but he ruled his country with an iron hand, ie he controlled everything; the press could not speak as they wanted and many websites were banned.

L’économie aussi était très contrôlée et la philosophie du clan Ben Ali, c’est à dire de la famille et des amis, était un peu ” Ce qui est à vous est à moi “. La corruption, l’expropriation [4] était monnaie courante, cela veut dire que c’était habituel. Le secteur des petites et moyennes entreprises ne s’est pas développé et beaucoup de jeunes n’ont pas de travail. C’est ce taux de chômage [5] élevé, la cherté [6] de la vie et le manque de [7] liberté qui a fait exploser la jeunesse.

The economy was also very controlled and philosophy of the Ben Ali clan, ie family and friends, was a bit “What’s yours is mine.” Corruption, expropriation [4] was common, it means that it was usual. The SME sector has not developed and many young people do not have work. The rate of unemployment [5] is high, the high cost [6] of life and lack of [7] freedom that makes the youth explode.

Tout avait commencé par une tension entre des policiers et un jeune homme. Ce dernier s’est immolé, c’est à dire qu’il a mis le feu sur lui-même. Le lendemain il y a eu les premiers affrontements [8] et la mort d’un des manifestants [9]. Cela a été l’événement de trop, l’événement qui a mis le feu aux poudres, c’est à dire qui a fait exploser la jeunesse. Très vite le mouvement a été rejoint par toutes les catégories sociales de la population, tous ont dénoncé [10] la répression [11] policière, le manque d’emplois, le manque de libertés.

It all started with a tension between police and a young man. The latter was slain, ie he set fire to himself. The next day there was the first clashes [8] and the death of one of the demonstrators. [9] This was the event too, the event that set fire to the powder, that is, who blew youth. Very soon the movement was joined by all social categories of the population, all denounced [10] Punishment [11] police, lack of jobs, lack of freedoms.

Les affrontements entre civils et policiers ont fait une cinquantaine de morts et plusieurs blessés. Jusque-là, en France, la classe politique n’avait pas fait pas trop de commentaires sur ce qui se passe en Tunisie. Il faut dire que les relations entre la France et la Tunisie sont serrées [12]. La Tunisie est une ancienne colonie française et les intérêts économiques sont importants.

The clashes between civilians and police caused fifty dead and several injuries. Until then, France, the political class did not make many comments on what is happening in Tunisia. It must be said that relations between France and Tunisia are tight [12]. Tunisia is a former French colony and economic interests are important.

Pourtant quand on apprend la fuite [13] de Ben Ali et son souhait de trouver refuge [14] à Paris, Nicolas Sarkozy a peur de la réaction de la communauté tunisienne et refuse. C’est finalement en Arabie Saoudite que Ben Ali et 400 de ses proches trouvent refuge. Sa femme Leila, aurait emporté avec elle 1 tonne 5 d’or. Enfin c’est ce que raconte la presse. On raconte qu’en 23 ans de règne l’ex-président aurait ramassé une fortune personnelle estimée à 5 milliards de dollars ! De quoi passer des vacances à vie dans un hôtel 5 étoiles ! Alors n’hésitez pas, pour vos prochaines vacances, retournez en Tunisie. Plus que jamais le pays a besoin de son tourisme et je trouve que c’est une manière d’encourager le peuple tunisien vers le chemin de sa liberté.

Yet when learning of the leak [13] of Ben Ali and his desire to find refuge [14] in Paris, Nicolas Sarkozy was afraid of the reaction of the Tunisian community and refused. Finally in Saudi Arabi, Ben Ali and 400 of his relatives found refuge. His wife Leila, would have taken with her 5 1 ton of gold. Finally this is what the press says. It is said that during the 23-year rule of the former president he had picked up a personal fortune estimated at $ 5 billion! What a life vacation in a 5 star hotel! So please, for your next vacation, go back to Tunisia. More than ever the country needs its tourism and I think it’s a way to encourage the Tunisian people to the path of freedom.

Quand vous êtes malade que faites vous ? Soit vous êtes un adepte [15] de la médecine naturelle, et vous vous soignez [16] par les plantes, par l’homéopathie ou alors vous êtes plutôt fan de recettes de grand-mère. En cas de grippe par exemple, on se fait du thé avec du miel et du citron ou alors on prend un petit sucre, on y verse de l’alcool : de la Mirabelle, de la Framboise ou de la Quetsche, enfin peu importe le fruit, pourvu que ce soit fort, on y met le feu et on boit le tout aussi chaud que possible.

When you are sick you do that? Either you are a follower [15] of natural medicine, and you heal [16] by plants, by homeopathy or you’re more a fan of grandmother recipes. In the case of flu for example, we made tea with honey and lemon and then we take a little sugar, pour them in alcohol: Mirabelle, Raspberry or Quetsche finally a little bit of fruit, provided it is safe, you raise the temperature and drink it all as hot as possible.

Vous avez dû remarquer que la dernière fois j’étais malade, mais  j’ai presque terminé la bouteille de schnaps sans que je me sente mieux, aussi je me suis tout de même décidée à consulter un médecin. Mais si les médicaments sont là pour nous aider, il faut tout de même rester très prudents. Avez-vous entendu parler du médicament qu’on appelle le Médiator ? Ce médicament aurait provoqué la mort de plus de 500 personnes et l’hospitalisation de plus de 3500 autres. Ce médicament était à l’origine réservé aux personnes diabétiques qui avaient trop de poids [17], puis il a été prescrit [18] aux personnes qui souhaitaient perdre du poids.

You may have noticed that the last time I was sick, I almost finished the bottle of schnapps without feeling better, so I still decided to visit a doctor. But if drugs are there to help us, we must still remain very cautious. Have you heard of the drug called Mediator? This drug caused the death of over 500 people and hospitalized more than 3,500 others. This drug was originally reserved for diabetic people who had too much weight [17] and it was prescribed [18] to people who wanted to lose weight.

Le problème c’est que ce médicament peut présenter à long terme des effets secondaires graves, c’est ce qu’une étude américaine avait prouvé en 1997. L’Espagne et l’Italie en avaient même interdit la vente en 2003. En France pourtant, pendant 33 ans, environ 7 millions de boîtes ont été vendues chaque année. Le nombre de personnes aujourd’hui touchées est donc élevé. On peut se demander pourquoi la France n’a pas interdit la vente de ce produit ? Il faut croire que les intérêts économiques passent avant la santé publique !

The problem is that this drug can have long-term serious side effects, there is an American study that had shown this in 1997. Spain and Italy had even banned the sale in 2003. In France yet for 33 years, about 7 million boxes were sold each year. Today the number of people affected is high. One may wonder why France has not banned the sale of this product? It seems that economic interests come before the public health!

Moi je dis qu’il vaut mieux ne pas tomber malade et peut-être se contenter des recettes de nos grand-mères. Bien nous voilà arrivés à la fin de notre podcast. Je vous retrouve dans deux semaines, nous parlerons alors de langage de jeune et d’amour. En attendant de nous retrouver, laissez-moi vos messages sur http://www.podclub.ch et prenez soin de vous. A bientôt !

I say it is better not to get sick and maybe just use the recipes of our grandmothers. Well here we are at the end of our podcast. I’ll see you in two weeks, then we’ll talk about young language and love. Waiting to find ourselves, let me messages on http://www.podclub.ch and take care of yourself. See you soon !

[1] retenter : essayer une nouvelle fois
[2] la combinaison : ici : les même numéros
[3] le gain : ce qu’ils ont gagné
[4] l(a)expropriation : prendre le bien de quelqu’un
[5] le chômage : la situation quand on n’a pas de travail
[6] la cherté : qui est cher
[7] le manque de : quand il n’y a pas
[8] l(e) affrontement : la lutte, la confrontation, les émeutes, le peuple contre les militaires et la police
[9] le manifestant: la personne qui va dans la rue pour manifester, pour dire qu’il n’est pas d’accord
[10] dénoncer : montrer du doigt, accuser
[11] la répression : punir ; ici : empêcher les manifestation par la violence
[12] serré : ici : la collaboration est étroite
[13] la fuite : fuir, partir, se sauver
[14] trouver refuge : trouver protection, trouver asile
[15] l(e) adepte : l’ami, le défenseur
[16] se soigner : se guérir
[17] le poid : les kilos qu’on a
[18] prescrire : le médecin prescrit un médicament, nous demande d’acheter un médicament

[1] try: try again
[2] the combination here: the same numbers
[3] gain: what they earned
[4] expropriation: take the good of someone
[5] Unemployment: the situation when one does not work
[6] the high price: that is dear
[7] the lack of: when no
[8] confrontation: the struggle, confrontation, riot, the people against the military and police
[9] manifesting the person who goes into the streets to protest, to say that it is not okay
[10] report: pointing, blame
[11] Punishment: punishment; here: to prevent manifestation of violence
[12] tight: here is close collaboration
[13] flee: flee from, escape
[14] refuge: find protection, seek asylum
[15] follower: friend, defender
[16] heal: heal
[17] the weight: the kilos we
[18] prescribe: the doctor prescribes a drug, ask us to buy medicine

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s