L’Avis #45

http://www.podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/434-lavis-de-marie-45-lorgueil-des-hommes-la-petite-annonce-et-louis-nicolas-xiv-11-fevrier-2011

Bonjour, bienvenue chez moi, sur mon podcast ” L’avis de Marie”. Aujourd’hui nous sommes le 11 février 2011 et j’aimerais vous parler de l’orgueil masculin, cette fierté mal placée des hommes et puisque c’est bientôt la Saint Valentin, la fête de l’amour, il me faut pour cela passer une petite annonce, enfin quelques mots sur Louis XIV, ah non pardon, sur Nicolas Sarkozy et son train de vie [1]. C’est parti !

Hello, welcome to my home, on my podcast “The opinion of Mary.” Today is February 11, 2011 and I want to talk about male pride, that misplaced pride of men and since it’s almost Valentine’s Day, the feast of love, I need to make a small anouncement, finally a few words about Louis XIV, oh sorry, on Nicolas Sarkozy and his lifestyle [1]. Let’s go !

L’autre jour, je suis allée skier. Enfin, c’est la première fois cette saison que je chausse [2] mes skis. Un jeune homme qui, j’ai bien l’impression, cherche à me séduire, se propose de m’accompagner. Je lui demande s’il sait skier, il me dit que oui et même me raconte ses exploits [3]; il aurait dévaler des pistes enneigées [4] à toute vitesse, impressionné nombre de jeunes filles, mais tout cela à miniskis. Soit, je suis tolérante, peu importe les moyens, pourvu qu’il y ait du plaisir. On décide donc de partir ensemble à Engelberg. Nous quittons le brouillard [5] de la vallée et deux heures plus tard nous sommes dans la cabine qui nous mène au sommet [6].

The other day I went skiing. Finally, this is the first time this season that I put on [2] my skis. A young man, I have the impression, trying to seduce me, proposes to accompany me. I ask him if he knows how to ski, he said yes and even tells me his exploits [3]; he would slide down snowy slopes [4] at any speed, impressed many girls, but all this on miniskis. Regardless, I am tolerant, no matter the means, provided there is fun. So we decided to all go to Engelberg. We leave the mist [5] of the valley and two hours later we are in the cabin that leads us to the top [6].

La journée s’annonce belle, moi je suis toute heureuse mais je vois mon Roméo qui a perdu de son assurance [7], et le voilà qui m’avoue [8] ne plus avoir skié depuis 15 ans. Bon le ski c’est comme le vélo non ? Cela ne s’oublie pas ! Et puis cela ne doit pas être si compliqué de skier avec ces trucs aux pieds. Arrivés là-haut, je savoure [9]; le soleil brille, la neige est bonne, mais Roméo de plus en plus silencieux se bat [10] avec ses fixations. Allez je lui donne même un petit coup de main, je l’aide à fixer ses chaussures.

The day promises to be beautiful, I’m quite happy but I see my Romeo who lost his [7] confidence, and now he confesses [8] to have not skied for 15 years. Good skiing is not like riding a bike? This is not forgotten! And this should not be so complicated to ski with these tricks to toe. Arriving there, I enjoy [9]; the sun is shining, the snow is good, but Romeo increasingly fights silently [10] with his mountings. I’ll even give him a little help, I help to fix his shoes.

Nous voilà prêts, et moi, impatiente [11], je m’élance [12]. Un petit virage à gauche, un petit virage à droite, je me retourne, mon Roméo n’avait pas bougé. C’est vrai j’aurais pu l’attendre, cela fait 15 ans qu’il n’a pas ressenti les émotions du ski. Oui mais c’est bien fait pour lui, il n’avait pas à me mentir. Qu’il soit courageux maintenant. Et puis, ce début de piste est vraiment facile. Un petit chemin en pente douce, avant les pistes noires et rouges. Oh ! Mais le voilà qui se lance, et c’est qu’il va vite, le voilà qui me dépasse, j’espère seulement qu’il arrivera à s’arrêter avant la piste noire. J’ai à peine le temps de me dire tout cela, que le voilà sur le dos. Il est tombé.

We are ready, and I look forward [11], I jumped [12]. A small left turn, a small right turn, I turn around, my Romeo had not moved. It’s true I should have expected this, it’s been 15 years that he has not felt the emotions of skiing. Yes it’s done for him, he did not lie to me. He is brave now. And the beginners’ slope is really easy. A small path sloping gently, before the black and red runs. Oh ! But here he starts, and he is going fast, he’s beyond me, I just hope he comes to stop before the black slope. I barely have time to say all this, when he is on his back. He fell.

C’est plus fort que moi, je dois rire, la chute [13] était belle. Mais il ne se relève pas tout de suite, alors je vais vers lui. Je m’inquiète tout de même de savoir s’il n’a pas mal à la tête, s’il n’a pas envie de vomir [14]. C’est vrai, après une chute, ce sont les premiers signes d’un traumatisme. Bon cela n’a pas l’air trop grave [15], il exagère [16] un peu, pour me faire oublier ses exploits à ski ! Je lui propose de faire le chasse neige [17], vous savez cette technique de ski pour mieux contrôler sa vitesse et sa direction. Mais avez-vous déjà essayé de pratiquer le chasse neige avec des miniskis ? Il tombe, une fois, puis deux, puis trois puis j’arrête de compter. Et je ne vous décrits même pas le temps qu’il met à se relever. Bien sûr il est tout énervé.

He’s stronger than me, I have to laugh, falling [13] was beautiful. But he does not get up right away, so I go to him. I worry all the same whether he has a headache, if he wants to vomit [14]. True, after a fall, these are the first signs of trauma. Well he does not have a very serious air [15], he exaggerates [16] a little, to make me forget his skiing exploits! I asked him to do the snowplow [17], you know this skiing technique to better control one’s speed and direction. But have you ever tried to practice hunting with snow miniskis? He fell once, then twice, then three times and then I stopped counting. And I do not even describe to you the time it takes to recover. Of course he is all upset.

” Mais dis moi ” – lui ai-je demandé – ” es-tu certain de savoir skier, ou plutôt savais-tu skier il y a 15 ans ?” Et là enfin, épuisé de tomber, de se relever, de retomber… Roméo avait perdu de sa prétention [18] et le voilà qui m’avoue ne jamais avoir su skier. Mais pourquoi donc m’avoir menti ? Pour pouvoir passer la journée avec moi !, voilà ce que j’apprends.

“But tell me” – I asked him – “are you sure you know how to ski, or rather did you ski 15 years ago?” And then finally, exhausted from falling, rising, falling back … Romeo had lost his claim [18] and here he confesses to never having been able to ski. But why lie to me? To spend the day with me, that’s what I hear.

J’aurais dû être flattée, j’aurais pu trouver cela mignon, mais quoi, nous sommes à plus de 3000 mètres, il aurait pu se faire mal. Ah non, vraiment, l’orgueil des hommes, c’est incroyable ! !

I should be flattered, I could find it cute, but we are at over 3000 meters, he could have hurt himself. Oh no, really, the pride of men, it’s amazing! !

A propos des hommes, où sont-ils ? C’est bientôt la Saint Valentin et c’est la fête de l’amour. Moi je veux bien fêter l’amour, mais j’aimerais le partager avec un homme. Et les hommes, cela ne courent pas les rues, des hommes si, mais Monsieur Parfait non. Où est-il ? Dans les cafés internet ? Ah non, moi je veux un homme qui préfère la vraie vie et non pas qui fuit [19] dans un monde virtuel. Au stade de foot ? Le taux de testostérones est là sûrement à son maximum, mais là les hommes sont plus concentrés sur le ballon que sur leur voisine. A la discothèque ? Je n’y vais pas. Dans une salle de sport ? Ah non, je ne veux pas d’un homme qui transpire [20] devant un miroir. Alors, dans une bibliothèque ? Ces hommes-là ont sûrement le cerveau [21] musclé, mais à mon goût le teint [22] trop pâle [23].

About men, where are they? It’s almost Valentine’s Day and it is the festival of love. I do not mind celebrating love, but I would like to share with a man. And men, he does not run on the streets, whether men, but not Mr. Perfect. Where is he ? In internet cafes? Ah no, I want a man who prefers real life and not leaking [19] in a virtual world. Football stadium? The testosterone levels is probably at its peak, but now men are more focused on the ball than their neighbor. At the disco? I am not going. In a gym? Oh no, I do not want a man who sweats [20] in front of a mirror. So in a library? These men certainly have the muscular brain [21], but for my taste the complexion [22] is too pale [23].

Alors je profite de mon statut de podcastrice pour passer une petite annonce : Jeune femme, oui jeune femme cherche jeune homme, non, cherche homme. Alors c’est là qu’il me faut faire attention à ce que je vais écrire. Alors j’aimerais qu’il soit drôle, qu’il me fasse rire. Mais attention, pas de blagues ” pipi-caca ” c’est à dire bêtes et vulgaires. Non, j’aimerais qu’il soit fin et intelligent. Je le veux sensible et le cœur sur la main [24], optimiste et curieux, sportif et aventurier, courageux [25] et amoureux de la vie et de moi bien sûr. Surtout je ne veux pas qu’il soit orgueilleux, qu’il me mente, comme mon Roméo des pistes. Je ne veux pas d’un coureur de jupons, c’est à dire d’un homme qui cherche à mettre toutes les femmes dans son lit. Je ne veux pas d’un jaloux qui m’enferme dans une boîte, ni d’un dépressif. Ah oui ! et puis s’il est  bricoleur c’est encore mieux.

So I take advantage of my podcaster status and place an ad: Young woman yes young woman looking for a young man, no, seeking men. So that’s where I need to be careful of what I write. So I would like him to be funny, he makes me laugh. But beware, no jokes “pee-poo” that are stupid and vulgar. No, I would like it fine and intelligent. I want sensitive and heart on the hand [24], optimistic and curious, athletic and adventurous, brave [25] and in love with life and me of course. Especially I do not want him to be proud, to lie like the Romeo of the slopes. I do not want a womanizer, that is to say of a man who seeks to put all women in bed. I do not want a jealous one who locks me in a box, or a depressed one. Ah yes ! and then if a handyman it is even better.

Comment cela difficile ? Ecoutez, qui ne tente [26] rien n’a rien, alors moi je tente. Mesdames, Mesdemoiselles, si vous avez un cousin, un frère, un ami dont le profil correspond à ma demande et qui surtout est célibataire, faites-lui donc écouter mon podcast.

Whis is this so difficult? Listen, nothing ventured, [26], nothing gained, so I tried. Ladies, if you have a cousin, a brother, a friend whose profile matches my request and that is certainly single, make him listen to my podcast.

J’ai lu un article paru dans la presse allemande et dont le titre était Sarkozy vit comme Dieu en France. On y compare Nicolas Sarkozy et sa femme Carla Bruni au Roi Soleil et à sa Madame Pompadour, c’est pour dire. 280 000 euros par an, c’est la somme dépensée pour que chaque jour il y ait des fleurs fraîches dans leur appartement de fonction de 300 mètres carrés. 1 million d’euro, c’est la dépense annuelle [27] pour des boissons, et à mon avis on n’y boit pas que de l’eau chez les Sarkozy. Il y a presque 1000 personnes à leur service, deux fois plus que la Reine d’Angleterre, parmi eux 44 chauffeurs et 87 cuisiniers !

I read an article in the German press and whose title was Sarkozy live like God in France. Nicolas Sarkozy comparing them and his wife Carla Bruni to the Sun King and his Madame Pompadour, that is to say. EUR 280 000 per year, that is the amount spent every day there is fresh flowers in their official apartment of 300 square meters. 1 million euro is the annual expenditure [27] for drinks, and in my opinion you are not drinking only water in Sarkozy. There are almost 1000 people in their service, two times more than the Queen of England, among them 44 drivers and 87 cooks!

Ils ont 61 voitures de fonction, 2 Airbus et 6 avions Falcon Jet. Le dernier avion qui a coûté 60 millions d’euros a été baptisé ” Carla “, du prénom de la troisième épouse du Président. Notre Président est dépensier, mais au moins est-il romantique. Ah oui, et puis quand il voyage à titre privé, pour ses vacances par exemple, un avion vide l’accompagne, pour lui permettre de rentrer à Paris en cas d’urgence. C’est extraordinaire, non ? et encore on ne sait pas tout. Il paraît que c’est en France une affaire d’honneur que le Chef d’Etat vive dans un tel luxe. Personnellement, cela me met particulièrement de mauvaise humeur, surtout que le jour même où j’ai lu cet article, j’ai reçu une lettre du Trésor Public [28] qui me demandait de leur payer le premier tiers [29] de mes impôts. Je me saigne [30] pour payer mes impôts mais à moi personne ne m’offre de fleurs.

They feature 61 cars, 2 Airbus aircraft and 6 Falcon jets. The last plane which cost 60 million euros was named “Carla”, the name of the third wife of the President. Our President is a spendthrift, but at least he is romantic. Oh yes, and then when he traveled privately to his vacation, a shadow plane accompanies him, to enable him to return to Paris in an emergency. It’s amazing, right? and yet we do not know everything. It seems that it is in France a matter of honor that the State Chief lives in such luxury. Personally, it makes me in a particularly bad mood, especially when the same day I read that article, I received a letter from the Treasury [28] asking me to pay them the first third [29] of my taxes. I bleed [30] to pay my taxes, but to me nobody offers me flowers.

Bien, c’est tout pour aujourd’hui, nous nous retrouvons dans 15 jours et nous parlerons cette fois-ci du langage des jeunes et de carnaval. Ne m’oubliez pas, laissez-moi les coordonnées de qui vous savez surwww.podclub.ch. En attendant de vous retrouver, portez vous bien. A bientôt.

Well, that’s all for today, we return in 15 days and we’ll talk this time of the language of young people and the carnival. Remember me, leave me contact information that you know on http://www.podclub.ch. Waiting to see you, be well. See you soon.

[1] le train de vie: le niveau de vie, la manière de vivre par rapport à son revenu, à ce qu’il gagne
[2] chausser : mettre aux pieds
[3] l(e) exploit : la chose extraordinaire qu’on a faite
[4] enneigé : avec de la neige
[5] le brouillard : quand il y a du brouillard on ne voit pas le soleil
[6] le sommet : le pic, le haut de la montagne
[7] l’assurance : avoir de l’assuance; être sûr, avoir conscience de ses forces
[8] avouer : dire un secret
[9] savourer : profiter
[10] se batter : ici : au sens figuré, il a du mal, des difficultés à mettre ses skis
[11] impatiente : qui n’est plus patience, ne peut plus attendre
[12] s’élancer : y aller
[13] la chute : le fait de tomber
[14] vomir : render, quand on a mal au Coeur, tout ce qu’on a dans le ventre on le vomi !
[15] grave : important
[16] exagérer : présenter les choses de façon plus importante, plus grande qu’en réalité
[17] la technique du chasse neige : l’avant des skis est proche et l’arrière est écarté
[18] la prétention : grand estime, grande idée qu’on a de soi-même
[19] fuir : prendre la fuite, s’évader partir
[20] transpirer : suer, quand je fais un effort, du sport ou qu’il fait chaud, je transpire
[21] le cerveau : le muscle de la tête
[22] le teint: la couleur de la peau
[23] pale : plutôt blanc
[24] le coeur sur la main : généreux, qui donne facilement
[25] courageux : qui n’a pas peur
[26] tenter : essayer
[27] annuel : par an
[28] le Trésor Public : l’administration française qui s’occupe les impôts
[29] le tiers : 1/3
[30] se saigner : expression pour dire : travailler dur

[1] the way of life: living standards, the way of life compared to his earnings, he earns
[2] shoes: put the feet
[3] exploit: the special thing we did
[4] snow: with snow
[5] the fog: when there is fog you can not see the sun
[6] the summit the peak, the top of the mountain
[7] insurance: get the assuance; be safe, be aware of its strengths
[8] confess: tell a secret
[9] enjoy: enjoy
[10] batter: here figuratively, he has trouble, trouble put her skis
[11] impatient that is no longer patient, can not wait
[12] jump: go
[13] fall: the fact of falling
[14] vomit: render, when you hurt the heart, everything we have in the belly you vomit!
[15] serious: Important
[16] exaggerate present things more importantly, greater in reality
[17] technique snowplow: the front of the skis is close and the back is removed
[18] claim: great esteem great idea we have of ourselves
[19] flee: flee, escape from
[20] sweat: sweat, when I make an effort, sport or it’s hot, I sweat
[21] the brain muscle head
[22] the complexion the color of the skin
[23] blade: rather white
[24] heart on hand: generous, which provides easy
[25] brave: not afraid
[26] try: try
[27] Annual: year
[28] the Treasury: the French administration who handles taxes
[29] The third: 1/3
[30] to bleed: expression to say: hard work

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s