L’Avis #61

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/539-lavis-de-marie-61-medecines-paralleles-urgences-et-courage-28-octobre-2011

Bonjour. Bienvenue en ce 28 octobre sur mon podcast “ L’avis de Marie ”. Je suis heureuse de vous retrouver car j’ai bien failli ne pas pouvoir venir vous voir. Je vous avais promis de vous parler d’écologie, mais j’ai eu un petit problème de santé qui m’a inspiré d’autres sujets pour aujourd’hui. Promis, je vous en parlerai la prochaine fois. Pour l’instant il sera question de médecines parallèles, de ma visite aux urgences et de courage.

Hello. Welcome on October 28th to my podcast “The opinion of Mary”. I’m happy to meet you because I almost did not come to see you. I promised you to talk about ecology, but I had a little health problem that inspired other topics for today. Promise, I’ll tell you about it next time. For now, it will be about parallel medicines, my visit to the emergency rooms and courage.

Depuis quelques temps déjà, j’avais une douleur dans le dos. Je suis allée voir un monsieur qui est, une sorte de masseur, une sorte d’ostéopathe, une sorte de marabout [1]. En fait je ne sais pas très bien ce qu’il est, mais il est vrai qu’il m’a déjà réparée à plusieurs reprises : Une épaule déplacée quand je suis tombée d’un mur d’escalade, une hanche [2], en tombant de cheval, un pied qui avait reçu un plan de travail de cuisine. Même s’il fait mal, car je vous assure, le morceau du corps qu’il remet en place, vous le sentez vraiment bouger ; il est efficace. Et puis, je préfère cette méthode à celle de la médecine traditionnelle qui se base sur la prise de médicaments.

For some time now, I had a pain in the back. I went to a gentleman who is a kind of massager, a kind of osteopath, a kind of healer [1]. In fact I do not really know what it is, but it is true that I already was repaired several times: One shoulder moved when I fell from a climbing wall, a hip [2], when falling from the horse, a foot that had received a kitchen worktop. Even if it hurts, for I assure you, the piece of the body that it restores, you really feel it move; It is effective. And then I prefer this method to that of traditional medicine which is based on taking medicines.

De manière générale, je préfère essayer les médecines qu’on appelle alternatives. Des médecines qui viennent de traditions anciennes mais qui contrairement à chez vous, en Suisse, ne sont que tolérées en France. Les médecines énergétiques, comme l’acupuncture, le shiatsu, l’ostéopathie, l’aromathérapie, ne sont pas très répandues en France. Elles ne sont pas issues d’un savoir scientifique, alors on s’en méfie, même si la tendance commence peu à peu à changer. Les Français préfèrent faire confiance aux médicaments. D’ailleurs, le Français est toujours et encore l’Européen qui consacre le plus gros budget aux médicaments. Imaginez qu’en 2010, il a consommé 48 boîtes de médicaments en moyenne.

In general, I prefer to try alternative medicines. Medicines that come from ancient traditions but unlike home in Switzerland, are only tolerated in France. Energy medicines, such as acupuncture, shiatsu, osteopathy, aromatherapy, are not very widespread in France. They are not based on scientific knowledge, so we are wary of it, even if the trend begins to change little by little. The French prefer to trust medicines. Moreover, the Frenchman is always the European who devotes the largest budget to drugs. Imagine that in 2010, he consumed 48 boxes of drugs on average.

Cela représente une dépense totale de 27, 5 milliards d’euros. Ah, ils aiment cela les médicaments mes concitoyens, ces petites pilules doivent les rassurer, car 68 % de Français pratiquent l’automédication, c’est à dire qu’ils prennent des médicaments sans prescription médicale [3]. Moi je n’ai rien pris, même si j’avais tout de même, vraiment très mal. Peut-être avais-je déplacé un truc dans mon corps ou peut-être était-ce juste psychologique. D’ailleurs l’expression ” En avoir plein le dos ” veut bien dire ce que cela veut dire. Mon mal de dos exprimait mon état de fatigue et de stress. Bref, me voilà donc chez Félix, Félix c’est le nom de mon masseur, c’est mon médicament à moi si vous voulez. Ouah il me fait mal, mais voilà qu’en sortant de sa consultation [4], j’ai l’impression d’aller mieux.

This represents a total expenditure of 27.5 billion euros. Oh, they love the medication my fellow citizens, those little pills should reassure, for 68% of French self-medicate, ie they take drugs without a medical prescription [3]. I did not take anything, even though I had all the same, really bad. Perhaps I had moved something in my body or maybe it was just psychological. Moreover, the expression “having your back full” means what it means. My back pain expressed my state of fatigue and stress. In short, here I am at Felix’s, Felix is the name of my masseur, it’s my medicine if you want. Wow it hurts me, but here I have traveled for his consultation [4], I feel better.

Pourtant le lendemain j’ai encore mal, décidément je dois vraiment en avoir plein le dos. Je retourne voir Félix, qui pense que j’ai fait un faux mouvement. Moi je commence vraiment à douter, car de faux mouvements, je ne vois vraiment pas comment j’aurais pu en faire, puisque des mouvements je ne pouvais tout simplement pas en faire. Je ressors de chez lui, et suis heureuse, je me sens mieux, je pouvais au moins bouger, mais au fur et à mesure que passent les heures, je ressens une douleur au niveau de ma hanche, une douleur vicieuse [5], comme si un nerf était coincé. Et si Félix m’avait fait plus de mal que de bien ? Et si j’avais quelque chose de grave ? C’est là qu’on veut une explication scientifique, me voilà donc aux urgences de l’hôpital. Il fallait qu’on me fasse une radio, qu’on me rassure [6].

Yet the next day I still feel bad, definitely I really have to have my back. I go back to Felix, who thinks I have made a false move. I am really starting to doubt, because false movements, I really do not see how I could have done, since movements I just could not do. I come away from home, and am happy, I feel better, I could at least move, but as as pass the hours, I feel a pain in my hip, vicious pain [5], as If a nerve was stuck. What if Felix had done me more harm than good? What if I had something serious? This is where we want a scientific explanation, so here I am at the hospital emergency room. We had to take an x-ray on me, let me reassure [6].

Arrivée à l’hôpital, je raconte mon histoire à la secrétaire qui remplie ma fiche. Je vois bien qu’elle sourit et semblait me dire : ” Ah bien fait, il ne faut pas aller voir n’importe qui, rien ne vaut [7] la médecine classique ! “. Et moi de la regarder d’un air de dire : ” Madame, votre travail n’est pas de me juger [8], j’ai mal … “. Dans la salle d’attente, c’était insupportable : au mur était accrochée une télé qui diffusait des clips de chansons, genre variété. Mais comment peut-on supporter cette musique quand on a mal ? Déjà que d’ordinaire je n’aime pas cela.

Arriving at the hospital, I tell my story to the clerk who filled in my folder. I see she smiled and seemed to say, “Oh well, do not go to anyone, nothing is [7] classical medicine”. And me to look for if to say: “Madam, your job is not for me to judge [8], I hurt …”. In the waiting room, it was unbearable: on the wall was hung a TV that broadcast clips of songs, various types. But how can we support this music when we have pain? Already I usually do not like it.

J’ai compté le nombre de patients qui passeront avant moi. Il y en avait 6, tous en bonne santé apparemment. Pourquoi moi je ne passe pas devant tout le monde ? Moi j’ai vraiment, vraiment mal ! Alors pour m’occuper, je lis des magazines, je me tourne dans tous les sens, et cette musique qui m’insupporte. Alors pour passer le temps, je m’imagine que c’est Georges Cloonez, qui comme dans la série télévisée ” Urgence “, dans laquelle il jouait le beau docteur, viendra me soigner. Encore trois personnes. Et j’imagine ce que sera ma vie une fois qu’il sera tombé amoureux de moi. Encore deux personnes ! J’imagine que nous irons habiter sur une île 6 mois dans l’année et en hiver nous surferons sur les pistes enneigées de Suisse en buvant du champagne.

I counted the number of patients who will pass before me. There were 6 of them, all apparently healthy. Why do I not pass in front of everyone? I really, really feel bad! So to occupy myself, I read magazines, I turn in every direction, and this music that insinuates me. So to pass the time, I imagine it is Georges Cloonez, who as in the television series “Urgence”, in which he played the beautiful doctor, will come to treat me. Three more people. And I imagine what my life will be once he falls in love with me. Two more people! I imagine that we will live on an island 6 months of the year and in Winter we will surf on the snowy slopes of Switzerland drinking champagne.

Ah, je suis la suivante. Et non, c’est une autre que moi qu’on appelle ! J’ai envie de pleurer. Je retourne voir la secrétaire que je soupçonne d’avoir minimisé [9] mon cas auprès des docteurs, souvenez-vous pour me faire payer mon infidélité [10] à la médecine classique. Je lui demande : ” Quelle est la logique de passage ici ? C’est l’ordre d’arrivée ou l’intensité de la douleur, car si c’est les gens qui ont mal qui passent en premier, moi j’aurais dû passer avant tout le monde, et j’ai un avenir avec George qui m’attend ” Les nerfs, je vous dis, les douleurs nerveuses font dire n’importe quoi. Je me retrouve seule dans la salle d’attente, et les heures passent. Comment je le savais ? C’était la troisième fois que j’entendais les mêmes clips. Même George n’arrivait plus à me faire rêver. Je voulais partir, et une partie en moi qui n’avait pas encore sombré dans la folie me demande de rester, je n’avais pas passé 4 heures dans cette salle pour rien tout de même.

Ah, I’m the next one. And no, it’s someone else that is called! I want to cry. I go see the secretary that I suspect to have minimized [9] my case with doctors, remember to make me pay for my infidelity [10] to conventional medicine. I ask her: “What is the logic of passage here? It is the order of arrival or the intensity of the pain, because if it is the people who has trouble that passes first, I should have passed before everyone else, and I have a future with George waiting for me. “The nerves, I tell you, the nerve pains make me say anything. I find myself alone in the waiting room, and the hours pass. How did I know? It was the third time I heard the same clips. Even George could no longer make me dream. I wanted to leave, and a part in me that had not yet sank into madness asks me to stay, I had not spent 4 hours in this room for nothing.

Enfin, on m’appelle. Un médecin bien trop jeune et qui pour se donner de la prestance [11] avait un air un peu trop sérieux, m’a fait un diagnostic de 2 minutes. Une inflammation [12]. ” Vous ne me faites pas de scanner, de radio [13] ? ” Non. Je devais prendre des médicaments, si cela n’allait pas mieux, on ferait des radios, et ensuite on songerait à l’opération ! Je vous promets, c’est ce qu’il m’a dit ! Je suis donc sortie de l’hôpital avec une liste de médicaments aussi longue que ma liste de courses. Mon ordonnance est toujours là, les boîtes ne médicaments intactes [14]. Je suis allée voir une autre ostéopathe, une qui est beaucoup plus douce, et depuis je vais bien mieux. Par contre qu’on ne s’étonne pas que la caisse d’assurance maladie française n’aille pas mieux, elle !

Finally, they call me. A doctor too young and to give presence [11] had an air that was a little too serious, made a diagnosis for me within 2 minutes. An inflammation [12]. “You do not take an x-ray [13]?” No. I had to take medication, if it did not get better, we would do x-rays, and then we would consider the operation! I promise you, that’s what he told me! So I went out of the hospital with a list of medications as long as my shopping list. My order is still there, the boxes of medications intact [14] and I went to see another osteopath, one that is much softer, and since then I’m much better. On the other hand it is not surprising that the French health insurance fund is not better, it!

Le courage est-ce de traverser l’Océan en solitaire ? Où est-ce faire partie de l’équipe d’explorateurs d’un nouveau monde ? Les courageux est-ce ceux qui pour la première fois ont pénétré [15] dans une pyramide ? Le courage est-ce de s’engager dans l’armée ou de partir au front soigner les blessés ? Le courage est-ce de se battre pour protéger les plus faibles ? Ne faut-il pas être courageux pour se lever tous les matins à quatre heures pour nourrir sa famille ? Le courage a plusieurs visages. Le courage de dire ses opinions, le courage de faire des choses extraordinaires ou de faire tout simplement les choses les plus simples, comme se battre tout seul dans sa chambre d’hôpital contre une maladie, ou de continuer à vivre sans la personne aimée. Oui le héros [16] a plusieurs visages. C’est vrai quoi, sourire quand la vie est dure, cela aussi est du courage.

The courage to cross the Atlantic solo? Where is it to make go as part of the team of explorers of a New World? Is it the courageous people who for the first time have penetrated [15] in a pyramid? Is it courageous to enlist in the army or to go to the front to look after the wounded? Is it courageous to fight to protect the weakest? Should not one be courageous to get up every morning at four o’clock to feed his family? Courage has many faces. The courage to say his opinions, the courage to do extraordinary things or simply do the simplest things, like fighting alone in his hospital room against an illness, or to continue living without the person they loved. Yes a hero [16] has many faces. It’s true that, smiling when life is hard, that is also courage.

Regardez les oiseaux, même dans le vent glacé ils chantent [17]. Mais tous les héros ne reçoivent pas de médailles et toutes les médailles ne récompensent [18] pas le courage. Je vais vous raconter l’histoire de celui qu’on appelait Babu. Ce jeune indien a fait preuve de courage moral peu courant [19]. Et cette histoire me fait penser à ce que disait Mark Twain, celui qui a écrit les aventures de Tom Sawyer : ” Il est curieux que le courage physique soit si répandu en ce monde et le courage moral si rare”. Le jeudi 29 septembre dernier, celui que ses amis surnomment “Babu” rentre du travail en métro, sur la ligne 7.

Look at the birds, even in the cold wind they sing [17]. But all the heroes do not receive medals and all medals reward [18] not the courage. I will tell you the story of the man called Babu. This young Indian showed uncommon moral courage [19]. And this story reminds me of what Mark Twain said, the one who wrote the adventures of Tom Sawyer: “It is curious that physical courage is so widespread in this World and moral courage so rare.” Thursday, September 29, whom his friends call him “Babu” came home from work by subway, on line 7.

Lors de son trajet, il est témoin d’une agression: un jeune hommeimportune [20] une femme, et tente de lui voler son portable. Babu s’interpose [21]. Le ton monte. Arrivés à la station Crimée, les deux hommes descendent sur le quai pour en venir aux mains. Au cours de la bagarre, Babu tombe sur les rails. Le jeune homme, électrocuté, meurt sur le coup. Son agresseur prend la fuite. Babu avait 33 ans.

During his trip, he witnesses an assault by a young deranged man [20] on a woman, and attempts to steal her laptop. Babu intervenes [21]. Tone up. When they arrived at the Crimea station, the two men went down to the quay to come to blows. During the fight, Babu falls on the rails. The young man, electrocuted, dies on the spot. His aggressor fled. Babu was 33 years old.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. La prochaine fois je vous parlerai d’écologie, à moins qu’une autre aventure me tombe dessus d’ici là. Alors si vous le voulez bien, retrouvons-nous dans deux semaines surwww.podclub.ch et d’ici là, faites attention à vous et courage ! À bientôt.

Well, that’s all for today. Next time I’ll talk about ecology, unless another adventure befalls me by then. So if you like, let us meet in two weeks on http://www.podclub.ch and by then, mind you, courage! See you soon.

[1] le marabout : une sorte de sage qui a des pratiques magiques pour soigner
[2] la hanche : os qui relie le bas du corps au haut du corps
[3] la prescription médicale : l’ordonnance, la liste de médicament donnée par le médecin
[4] la consultation : la séance chez le docteur
[5] vicieux : sadique, bref très douloureux
[6] rassurer : réconforter ; ici : ne plus inquiéter, me dire que ce n’est pas grave
[7] valoir : avoir la valeur
[8] juger : avoir une opinion
[9] minimiser : ne pas donner de l’importance
[10] l(a) infidélité : ne pas être fidèle, tromper ; ici : ne pas être allée de suite me faire soigner chez un médecin
[11] la prestance : une allure fière, du prestige, de l’importance
[12] l(a) inflammation : une sorte d’irritation
[13] la radio : photo qui permet de voir l’intérieur du corps
[14] intact : que je n’ai pas touché
[15] pénétrer : entrer
[16] le héros : personne qui fait preuve de grand courage
[17] extrait de la chanson de Dominique A ” le courage des oiseaux ”
[18] récompenser : donner un prix, reconnaître la valeur de quelqu’un
[19] peu courant : qu’on ne rencontre pas souvent
[20] importuner : déranger, ennuyer, déranger
[21] s’interposer : se mettre entre

[1] the marabout : a kind of sage who practices magic to heal
[2] Hip : bone that connects the lower body to the upper body
[3] the prescription : the prescription, the medication list given by the doctor
[4] consultation : sitting at the doctor
[5] vicious : sadistic, very painful short
[6] reassure : comfort; here not worry, tell me it does not matter
[7] argued : have the value
[8] judge : have an opinion
[9] minimize : do not give importance
[10] infidelity : not being faithful, deceive; here not to have gone on to treat me to a doctor
[11] the presence : a proud look, prestige, importance
[12] inflammation : a kind of irritation
[13] radio photo that can see inside the body
[14] intact : I have not touched
[15] enter : enter
[16] the hero : someone who shows great courage
[17] extract from the song Dominique a “courage birds”
[18] reward : give an award, recognizing the value of someone
[19] unusual : not often encounter
[20] bother : bother, annoy, disturb
[21] intervene : to come between

L’Avis #60

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/533-lavis-de-marie-60-prie-mange-et-cours-14-octobre-2011

Bonjour. Bienvenue en ce 14 octobre sur mon podcast “ L’avis de Marie ”. Avez-vous lu le livre d’Elisabeth Gilbert ” Mange, prie et aime ” ? Ou peut-être avez-vous vu le film du même titre avec Julia Roberts et Richard Jenkins ? Alors moi aujourd’hui, non pas que je me prenne pour Julia Roberts, mais nous allons faire un remake de ce film et nous allons l’appeler : ” Mange, prie et cours “. Je vous parlerai tout d’abord d’un fait divers tout à fait incroyable dans le domaine de la gastronomie, puis de la prière en France et enfin de ma course avec des vaches. Etes-vous prêts ?

Hello. Welcome on October 14th to my podcast “The opinion of Mary”. Have you read Elizabeth Gilbert’s book “Eat, Pray and Love”? Or maybe you saw the movie of the same title with Julia Roberts and Richard Jenkins? So now I do not think I’m going to take Julia Roberts, but we’re going to make a remake of this movie and we’ll call it “Eat, Pray and Run”. I will speak to you first of all of an incredible fact in the field of gastronomy, then of prayer in France and finally of my race with cows. Are you ready?

Imaginez que vous ayez rendez-vous avec votre ami pour un déjeuner. Vous vous arrêtez dans un grand magasin pour rapidement faire des courses. C’est lundi et pour bien commencer la semaine quoi de mieux qu’un bon morceau de viande. Vous avez un budget un peu serré, c’est pourquoi vous choisissez le steak haché. C’est rapide, c’est plein de protéines. Vous êtes même prête à rajouter quelques euros supplémentaires pour vous assurer une bonne qualité. Vous choisissez un ” label qualité “, c’est ce qui est même écrit sur l’emballage.

Imagine that you have an appointment with your friend for a lunch. You stop in a department store for quick shopping. It is Monday and to start the week well, what is better than a good piece of meat. You have a tight budget, that’s why you choose the chopped steak. It’s fast, it’s full of protein. You are even ready to add a few extra euros to ensure a good quality. You choose a “quality label”, that is what is even written on the packaging.

Avec cela une bonne bouteille de rouge, une salade verte et voici votre menu composé. Vous retrouvez votre doux, ou pour vous Messieurs, votre douce, vous préparez le repas et vous voilà donc assise à table, à raconter votre week-end, à parler du temps, quand soudain votre dent heurte [1] quelque chose de dur. Vous êtes surprise, vous ne mangez pas de galette des rois, vous savez, ce gâteau que l’on mange le 6 décembre et dans lequel pour être reine, ou roi, il faut trouver la fève, une petite porcelaine ou une autre petite pièce glissée dans le gâteau.

With this, a good bottle of red, a green salad and here is your set menu. You find your sweetie, or your gentlemen, your sweet, you prepare the meal and you are therefore sitting at the table, to tell about your weekend, to talk about the weather, when suddenly your tooth bites [1] something hard. You are surprised, you do not eat cake of kings, you know, this cake that we eat on December 6 and in which to be queen, or king, we must find the bean, a small porcelain or other small piece slipped into the cake.

Mais non, en plein été, ce n’est donc pas cela. En fait après avoir sorti l’objet de votre bouche, après lui avoir retiré les morceaux de nourriture, voilà que votre horreur est au comble [2]. Il s’agit d’une dent. Oui, oui, une dent humaine de 2 centimètres munie d’une couronne [3]. C’est ce cauchemar qui est arrivé à une jeune femme de la ville d’Angers. Enfin je ne sais pas si je préfèrerais ce cadeau surprise à une patte de souris découverte dans un pain ou une grenouille dans une salade. Cela aussi, c’est arrivé.

But no, in the middle of summer, it is not that. In fact after releasing the object of your mouth, after having removed the pieces of food, this is your horror is at its height [2]. It is a tooth. Yes, a human tooth 2 centimeters fitted with a crown [3]. It is this nightmare that happened to a young woman from the town of Angers. Finally I do not know if I would prefer this surprise gift to a paw of a mouse discovered in bread or a frog in a salad. That too has happened.

Aristide Briand, homme politique et diplomate français, prix Nobel de la paix en 1926 a été à l’origine de la loi de 1905, c’est-à-dire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat. Depuis la France est un pays laïc. Cette loi remplace le régime du Concordat de 1801 qui est toujours en vigueur en Alsace et Moselle. Eh oui, en effet au moment de la promulgation [4] de cette loi, l’Alsace et la Moselle n’étaient plus françaises et c’est pour cela qu’aujourd’hui encore ces régions ont un statut spécial. Par exemple, en Alsace et en Moselle, contrairement au reste de la France, les prêtres, les rabbins et les pasteurs sont des fonctionnaires de l’Etat et l’entretien des bâtiments est payé lui aussi par l’Etat. Malgré cette particularité, la France est un pays laïc, il n’ y a pas de religion d’Etat.

Aristide Briand, the French politician and diplomat, Nobel Peace Prize in 1926 was at the origin of the 1905 Act, that is to say, the law of separation of Church and State. Since France is a secular country. This law replaces the regime of the Concordat of 1801 which is still in force in Alsace and Moselle. Yes, indeed at the time of promulgation [4] of this law, Alsace and Moselle were not French and that is why even today these regions have a special status. For example, in Alsace and Moselle, unlike the rest of France, priests, rabbis and pastors are state officials and the maintenance of buildings is also paid for by the State. In spite of this peculiarity, France is a secular country; there is no state religion.

Toutes les religions sont acceptées, mais elles doivent être pratiquées dans la sphère privée. Si vous voulez prier vous le faites chez vous, entre vos quatre murs ou dans un édifice [5] religieux. C’est pourquoi dernièrement en France il y a eu une affaire qui a fait parler d’elle. En France il y aurait entre 5 et 6 millions de Musulmans. C’est donc la deuxième religion en France après le catholicisme. Or il n y a pas assez de lieux de cultes pour accueillir ces pratiquants. Si certains proposent de prendre possession des églises pour la prière du vendredi, je crains que l’idée ne vienne soutenir les voix du front national, le parti d’extrême droite, qui fait de la lutte contre l’Islam son cheval de bataille, c’est-à-dire qu’il oriente toute sa stratégie sur l’islamophobie, la peur de l’Islam.

All religions are accepted, but they must be practiced in the private sphere. If you want to pray you do it at home, in your four walls or in a religious building [5]. That is why lately in France there was a case that made her talk. In France there are between 5 and 6 million Muslims. This is the second religion in France after Catholicism. But there are not enough places of worship to welcome these practitioners. If some propose to take possession of the churches for Friday prayers, I fear that the idea will come to support the voices of the extreme right-wing national front, which makes the struggle against Islam its battle, that is, it directs its whole strategy on Islamophobia, the fear of Islam.

A Paris, dans le quartier de la Goutte d’or, ce sont des milliers de fidèles qui se réunissent le vendredi pour prier dans un lieu de culte, mais comme celui-ci est beaucoup trop petit, beaucoup sont obligés de prier à l’extérieur, dans la rue, ce qui, je vous laisse imaginer, fait réagir les passants. Un accord a été passé entre les représentants du culte musulman et la préfecture pour ouvrir un nouveau lieu de prière plus grand et  interdire la prière dans la rue. Après l’interdiction du port de la burqa, mise en application en avril dernier, c’est un nouveau sujet sensible. Moi devant tout cela me vient une citation d’Edmond Rostand : ” La meilleure prière est la plus clandestine [6] ”  et pour être plus drôle, une autre du grand écrivain Paul Morand: ” l’apéritif, c’est la prière du soir des Français “.

In Paris, in the Goutte d’Or district, thousands of the faithful gather on Friday to pray in a place of worship, but as this one is much too small, many are obliged to pray outside, in the street, which I let you imagine, makes passers-by react. An agreement was reached between the representatives of the Muslim religion and the prefecture to open a new place of greater prayer and prohibit prayer in the street. After the prohibition of the wearing of the burqa, put into application last April, it is a new sensitive subject. Me before all this comes a quote from Edmond Rostand: “The best prayer is the most hidden [6]” and to be funnier, another great writer Paul Morand: “the apéritif is prayer of the French evening”.

Le fait d’habiter le long d une route vous réserve bien des surprises. Un dimanche matin, je buvais mon café tranquillement sur mon balcon et profitais du beau soleil, bref je savourais [7] ce moment quand j’ai remarqué des vaches qui se promenaient et broutaient [8] tranquillement  dans le jardin d’à côté. Je suis allée me refaire un café, histoire de bien me réveiller, mais non, non, il y avait bien une douzaine de vaches qui étaient devenues mes voisines pendant la nuit. Ce n’étaient pas celles de mon frère, les siennes étaient sagement dans leur champs, observant aussi ces nouvelles copines. J’ai  téléphoné au village pour chercher leur propriétaire.

The fact of living along a road has lots of great surprises. One Sunday morning I was drinking my coffee quietly on my balcony and was enjoying the beautiful sun, in short I savored [7] that moment when I noticed that the cows were walking and grazing [8] quietly in the garden next door. I went to get a coffee, to wake up well, but no, no, there were a dozen cows that had become my neighbors during the night. These were not my brother’s, his were wisely in their fields, also watching these new girlfriends. I phoned the village to look for their owner.

J’aurais très bien pu les laisser là, mais le problème, c’est qu’il n’y avait pas de clôture [9] et les vaches pouvaient décider de se promener sur la route. On était dimanche, il faisait beau, il allait y avoir de la circulation. Apres avoir passé quelques coups de téléphone, voilà que je trouve le propriétaire [10]. Celui-ci arrive quelques minutes plus tard. Comme il est seul, je lui propose mon aide, car faire sortir 12 vaches d’un bel endroit avec de l’herbe [11] bien verte, ce n’est pas chose facile, surtout que celles-ci n’avaient pas l’air décidé de quitter le jardin.

I could easily have left them there, but the problem is that there was no fence [9] and cows could decide to walk on the road. It was Sunday, it was fine, there was going to be traffic. After making a few phone calls, I find the owner [10]. This one arrives a few minutes later. As one, I offered him my help, because to get 12 cows to a place with very green grass [11], it is not easy, especially as these had no air of deciding to leave the garden.

Après une bonne quinzaine de minutes, enfin, elles arrivent sur la route. Moi je pensais régler la circulation, prévenir les voitures de la présence de ces dames sur la route, mais c’est là que les choses se sont compliquées, 6 d’entre elles sont parties à gauche,  dans les bois, sur les hauteurs – bon au moins celles-ci n’allaient gêner la circulation – mais il en restait 6 autres, qui elles, commençaient  à courir sur la route. Il fallait qu’elles la quittent au plus vite. Il y avait  un peu  plus loin, un chemin de terre. C’est là qu’il fallait les mener. De là, elles pourraient rejoindre leur pâturage [12].

After a good fifteen minutes, finally, they arrive on the road. I was thinking about regulating the traffic, warning the cars of the presence of these ladies on the road, but that is where things got complicated, 6 left to the woods, on the heights – Good at least these were not going to hinder the traffic – but there were 6 others left, which began to run on the road. They had to leave her as soon as possible. There was a dirt road a little further on. It was there that they had to be led. From there, they could join their pasture [12].

Je commence à courir derrière elles, pensant que le paysan allait me suivre, et bien non ! Je me retourne, j’étais seule ! Le paysan avait disparu. Me voici donc à courir après des vaches peu décidées à être obéissantes [13]. Il fallait faire attention qu’elles ne filent ni à droite, ni à gauche. Une première voiture arrive derrière nous, puis une deuxième. Impossible pour elles de nous dépasser [14].

 I began to run behind them, thinking that the peasant was going to follow me, and no! I turn around, I was alone! The peasant had disappeared. So here I am chasing cows who just decided to be obedient [13]. They had to be careful that they did not sail to the right or to the left. A first car arrives behind us, then a second. We are impossible for them to overcome [14].

Les vaches occupaient  toute la route. Ce qui moi me préoccupait, c’était que quelques mètres plus loin, il y avait un virage tellement serré [15], que nous allions être une  sacrée surprise ceux qui allaient venir d’en face. Ce serait terrible. Alors j’ai essayé de passer à la tête du troupeau [16] pour arriver après le virage et prévenir les automobilistes ou les motards de ces randonneuses [17] à quatre pattes. Mais ces demoiselles étaient joueuses, et en le dépassant, elles ne voulaient plus avancer et voulaient même faire demi-tour.

The cows occupied the whole road. What had me worried me was that a few meters away, there was a turn so tight [15], we would be a big surprise to those who would come across. That would be terrible. So I tried to move to the head of the flock [16] to get after the turn and prevent motorists or bikers of these hikers [17] fours. But these young ladies were playing, and by going beyond them, they did not want to go any further and even wanted to turn around.

Heureusement que le conducteur qui les suivait, avait compris ma grande solitude et le voici qu’avec sa voiture il leur a fermé le passage et comme elles étaient un peu sauvages, un deuxième automobiliste est même sorti de sa voiture pour les chasser vers la bonne direction. Moi j’ai heureusement pu arriver après le virage juste à temps pour prévenir le motard qui arrivait à toute vitesse. Après quelques pas  de course et quelques insultes [18], voici enfin que ces vaches ont quitté la route et continuent leur promenade sur le chemin de terre. J’ai chaleureusement remercié mes sauveurs de leur aide.

Fortunately the driver who followed them had understood my great loneliness and here it is that with his car he closed the passage and as they were a little wild, a second motorist even came out of his car to drive them towards the good direction. I fortunately was able to arrive after the turn just in time to warn the rider who arrived at full speed. After a few running steps and a few insults [18], here it is that these cows have left the road and continue their walk on the dirt road. I warmly thanked my saviors for their help.

J’allais revenir vers chez moi, soulagée d’avoir pu éviter l’accident, quand j’entends un bruit dans la forêt au-dessus de la route, des bruits de feuilles, de branches qui cassent et voici que les vaches qui étaient au début de l’aventure parties vers le village – vous vous en souvenez ? – Eh bien voilà que celles-ci, 6 autres vaches, ont dévalé [19] la forêt et ont atterri sur la route. Oh non ! Et encore une fois, je dois les rattraper et les diriger vers le chemin où étaient parties leurs copines. A ce moment-là arrive une voiture, suivie d’une autre qui arrivait un peu trop vite et qui pour éviter l’accident a dû se mettre dans le talus [20]. Un chaos, mais un chaos !

I was coming back to my house, relieved to have been able to avoid the accident, when I heard a noise in the forest above the road, the sounds of leaves and broken branches, and here were the cows that were at the beginning of the adventure going towards the village – do you remember? – Well here these, 6 other cows, have hurtled [19] the forest and landed on the road. Oh no ! And again, I have to catch them and direct them to the path where their girlfriends had gone. At that time a car arrives, followed by another happening too quickly and to avoid the accident had to bank hard [20]. A chaos, but a chaos!

Et l’autre paysan, le propriétaire de ces bêtes qui n’était toujours pas réapparu. Et une fois encore, me voici à courir dans tous les sens, et une fois encore, certains se sont improvisés cow-boy automobilistes pour m’aider à ramener ces vaches vers le chemin. Enfin, épuisée, rouge de sueur, je rentrais chez moi, quand est arrivé le paysan qui lui était tranquillement installé dans sa voiture et savez-vous ce qu’il m’a dit ? Que c’était la première fois que quelqu’un de ma famille l’aidait ! Mais quel goujat ! Qu’il en soit certain, cela allait être la dernière fois ! Parole de cowgirl !

And the other peasant, the owner of these beasts that still had not reappeared. And once again, here I am to run in every direction, and once again, some have improvised cowboy motorists to help me bring these cows back to the path. Finally, exhausted, red with sweat, I returned home, when arrived the peasant who was quietly installed in his car and do you know what he told me? That was the first time someone from my family helped him! But what a goujat! Be sure, this was going to be the last time! Word from cowgirl!

Voilà, après toutes ces émotions, je vais prier pour toutes ces belles vaches  qui finiront sans doute en bon steak, oups pardon je n’aurai pas dû le dire. Nous nous retrouvons dans 15 jours sur http://www.podclub.ch pour de nouvelles aventures. Nous parlerons d’écologie et de courage. D’ici là, je vous souhaite un peu de spiritualité, un peu de délicatesse et beaucoup d’amour. A bientôt.

That is, after all these emotions, I will pray for all those beautiful cows that will ultimately become probably good steak, oops sorry I have not had to say. We meet again in 15 days on http://www.podclub.ch for new adventures. We will talk about ecology and courage. Until then, I wish you a little spirituality, a little delicacy and a lot of love. See you soon.

[1] heurter : toucher
[2] être au comble : au point le plus élevé
[3] la couronne : peut remplacer vos vraies dents
[4] la promulgation : la déclaration
[5] l(e) édifice : le bâtiment
[6] clandestin : qui est fait en secret
[7] savourer : profiter
[8] brouter : une vache ne mange pas, elle broute
[9] la clôture :  barrière, enclos, fermer un terrain
[10] le propriétaire : ici : celui a qui appartient les vaches
[11] l(a) herbe : les vaches mangent de l’herbe, dans les près il y a de l’herbe
[12] le pâturage : le pré, la prairie
[13] obéissant : du verbe obéir, être discipliner, faire ce qu’on vous demande
[14] dépasser : passer devant
[15] le virage serré : un virage qui tourne beaucoup ai point qu’on ne voit pas ceux qui viennent en face
[16] le troupeau : ici : le groupe de vaches
[17] le randonneur : qui fait de la randonnée, des promenades, de la marche
[18] l(a) insulte : le gros mot que l’on dit quand on est en colère
[19] dévaler : descendre en courant
[20] le talus : terrain en pente

[1] hit : touch
[2] be overwhelmed : the highest point
[3] the crown : can replace your natural teeth
[4] enactment : the declaration
[5] building : the building
[6] secret : that is done in secret
[7] enjoy : enjoy
[8] graze a cow does not eat, she grazes
[9] the fence : fence, enclosure, close land
[10] owner : here one has owned the cows
[11] grass : cows eat grass in the near there is grass
[12] pasture : the pasture, grassland
[13] obedient : obey the word, be disciplined, do what we ask you
[14] exceed : pass
[15] the tight : a shift that turns many have not not seen those just in front
[16] the flock : here the group of cows
[17] the hiker : making hiking, walking, walking
[18] insult : the big word is said when one is angry
[19] hurtling : down stream
[20] the slope : slope

Cœur de Pirate – Les amours dévouées

On ne vit pas au large, mais bien pris en charge
de distance, nous, amants séparés
Par des docks hantés aux barques amarrées
Qui nous tiennent au bord des sentiments

Mais j’arrive et que celles qui t’attendent
ne t’attendent plus jamais
Ou se fassent un sang d’encre
pour ce diamant que j’ai
Si je dois moi-même tendre
la carte d’une dévouée

Personne n’a l’emprise que tu as sur moi,
sur mon souffle qui reste saccadé
Des courses contre le vent
qui ne comptent plus maintenant
Qu’on s’est dit qu’on s’appartenait

Mais j’arrive et que celles qui t’attendent
ne t’attendent plus jamais
Ou se fassent un sang d’encre
pour ce diamant que j’ai
Si je dois moi-même tendre
la carte d’une dévouée

On ne vit pas au large, mais bien pris en charge
de distance, nous, amants séparés
Par des docks hantés aux barques amarrées
Qui nous tiennent au bord des sentiments

Mais j’arrive et que celles qui t’attendent
ne t’attendent plus jamais
Ou se fassent un sang d’encre
pour ce diamant que j’ai
Si je dois moi-même tendre
la carte d’une dévouée

Mais j’arrive et que celles qui t’attendent
ne t’attendent plus jamais
Ou se fassent un sang d’encre
pour ce diamant que j’ai
Si je dois moi-même tendre
la carte d’une dévouée

Translated to English:

We don’t live abroad, but well within
the distance, us, lovers separated
By the haunted docks with moored boats
That keep us on the edge of feelings
 
But I am coming and the girls that are waiting for you
will never wait for you again
Or worry excessively
for that diamond that I have
If I must myself set out
the map of a devotee
 
No one has a hold over me like you do,
on my breath that stays jagged
Races against the wind
that no longer matter now
That we’ve said we belong to each other
 
But I am coming and the girls that are waiting for you
will never wait for you again
Or worry excessively
for that diamond that I have
If I must myself set out
the map of a devotee
We don’t live abroad, but well within
the distance, us, lovers separated
By the haunted docks with moored boats
That keep us on the edge of feelings
 
But I am coming and the girls that are waiting for you
will never wait for you again
Or worry excessively
for that diamond that I have
If I must myself set out
the map of a devotee
But I am coming and the girls that are waiting for you
will never wait for you again
Or worry excessively
for that diamond that I have
If I must myself set out
the map of a devotee

Movie – Amour & Turbulences

This French movie’s press kit:

https://julianwhiting.files.wordpress.com/2014/10/french-language-press-kit2.pdf

The movie itself can be seen here with French subtitles:

http://filmfra.com/turbul.html

I’ve seen several French movies, but this particular one struck me as worth transcribing because the characters banter back and forth in short, quick sentences. The dialogue is real and common. I will take the entirety of the movie in steps, since the process is exhausting. I’ll add more on this post as I progress. Please excuse typos, as my spellcheck is often set to French on one program and English on another, and I switch between keyboards every now and then.

Il est cinq heures It is five o’clock
Photos Photos
Vérifiez une carte ! Check for a card!
Des fleurs viles ! Vile flowers!
Nourrir le poisson. Feed the fish.
La musique. Music.
Impact ! Impact!
Je vous remercie ! Thank you!
Donnez au hamster de boire. Ventiler. Give the hamster a drink. Ventilate.
Zut ! Damn!
Amour et turbulences Love and turbulence
Je vais le demander à l’aéroport. I’ll ask at the airport.
Aéroport JFK, s’il vous plait. JFK Airport, please.
Merde. Shit.
Zut ! Damn!
Salut. Hi there.
Salut. Bonjour, Tracy. Hi. Hello, Tracy.
Marie. Mary.
Bonjour, Mary. Hello, Mary.
Pardon… Sorry…
Vous avez des clés ? You have from the keys?
Ils sont là. They are there.
Je vous remercie. Thank you.
Je suis désolé, Mary, I’m sorry, Mary,
Je dois y aller. Et toi aussi. I have to go. And you too.
Allez donc ! Come on, now!
Putain le mec. What the f*ck man.
Classe ! Class!
Ah bon ? Et t’as rien oublié ? Good? Have you forgotten anything?
Non, j’avais mis des post-it. No, I have put the post it.
En tout cas, j’ai hâte de rentrer. Anyway, I cannot wait to get back.
Tu me manques, c’est horrible. I miss you terribly.
Toi aussi, tu me manques. I also miss you.
Je te fais plein de baisers. I kiss you a lot.
Combien ? How much?
Trois mille. Three thousand.
C’est tous ? Only?
Dis-moi quatre millions. Tell me, four million.
Quatre millions. Four million.
Parfait. Tu viendras me chercher ? Perfect, will you come to fetch me?
Euh, je vais essayer de me libérer. Eh, I’ll try to be free.
Non, dis-moi: je serai là, mon cœur. No, say, I’ll be there, my baby.
Je serai là, mon cœur. I’ll be there, my baby.
Chuintement d’aérosol. Douche française. Aerosol hissing. French shower.
OK femmes. Je quitte de New York. Allons ! Okay, girls. I’m leaving New York. Come on!
Allez, allez, allez, on y va ! Come on, come on, we’re going!
Je suis désolé. I’m sorry.
C’est très désagréable ! It is very rude!
Au revoir. Good bye.
Bon jour. Good day.
Ah, on a une bonne nouvelle. Ah, I have good news.
Vous allez être surclassée en business. You will fly in business class.
Vraiment ? Vraiment ? Really? Really?
Ah bon. Oui. Ah good. Yes.
C’est vrai ? Mais oui. It’s true? Yes.
Oh mercie ! Tenez. Thank you! Hold.
Merci beaucoup ! Thank you very much!
Merde. Merde. Shit. Shit.
Qu’est ce que tu regardes ? What are you looking at?
Euh, sa jupe. Ah ouais. Her skirt. Ah, yeah.
Je sais, pas ce que c’est, comme tissu. I know, is it not like tissue.
Non. No.
Putain quel con, mais quel con. Idiomatic curse
Fermez pas ! Fermez pas ! Do not close!
Monsieur ! Attendez, je suis là ! Fermez pas. Sir! Wait, I am here! Do not close.
Ouh ! Désolé. Oh! Sorry.
Mais l’avion est complet. But the airplane is full.
Mais, J’ai ma une carte d’embarquement. But, I have a boarding pass.
Vous êtes très en retard. You’re too late.
Je sais, mais…écoutez…Georgres… I know but…listen…George…
Ma mère est très malade. My mother is very sick.
C’est presque la fin. Ai-je le droit de lui dire au revoir ? It’s almost the end. Do I have the right to talk to her again?
C’est verité ? Is it true?
Non. No.
Voilà. There.
Mais je dois prendre cet avion ! C’est pour un boulot, je déconne pas, là. But I have to take that plane. It is for a job, I do not disconnect there.
Excusez-moi, Oui… Sorry, yes…
J’ai le temps d’aller aux toilettes ? Do I still have time to use the toilets?
Oui bien sûr, madamoiselle. Yes , of course Miss.
Merci. Thanks.
Bonjour. Good morning.
Rugissement des moteurs de l’avion Roaring of aircraft engines
Bonjour, madamoiselle. Ouh là ! Enchanté de vous rencontrer. Hello miss. Wow! Nice to meet you.
C’est par là ? It’s over there?
Voilà, ici. Ça va, j’ai pas douze ans. Yes. Here. I am not 12 years old.
Bonjour Madame. Hello you!
OK. Right.
Putain…je sense qu’on va se faire chier. Damn … I feel we’re going to get shit.
Excusez-moi, je crois que c’est à vous. I’m sorry! I think it’s yours.
Ah, merci. Thank you.
Euh, madamoiselle…On va pas un peu vite, là ? Madame, I think it goes too fast, there?
On va se faire la gueule tout le voyage ? We’ll be offended by the whole trip?
Même pas. On se connaît pas. Do not. We do not know.
On se connaît pas ? We do not know?
T’as changé de coupe ? Have you changed your hairstyle?
C’est un peu sévère, mais ça te va bien. You look serious, but nice.
OK, OK. Very well.
Ça va est long. All right. Long it will last.
Mesdames, messieurs, ici votre commandant de bord. Good morning, here is your captain.
Notre vol sera un peu plus long que prévu en raison de vents contraires Our flight will be slightly longer than anticipated, due to headwinds
qui limitent notre vitesse. That limit our speed.
Ça fait un bail It’s been a while
Ça fait quoi, trois ans ? How long, three years?
J’ai pas compté I did not count.
Excuse-moi, il reste des places libres Excuse me are there are still places available
Même en éco ? Even in the economy?
Ah désolé, l’avion est complet. I’m sorry, the plane is full.
Quel succes Congratulations!
Comment ? What?
Eh, euh…truc ! Pardon, Hey, man! Wait!
Est-ce que vous auriez un gin tonic ? Un gin tonic ? Do you have a gin and tonic?
Merci. Thank you.
T’as fait la fête, hier soir ? Partied last night?
Non. No.
Pff ! T’as fait la fête hier soir. Pff, you have partied last night.
Un peu. A little bit.
Tu vas vomir. You will be sick?
Je vomis jamais. I never vomit.
Évidemment, comme tous les alcooliques. Sure. Like all alcoholics.
Toi, tu devrais boire You, you should drink
Plus souvent, ça te rendrait sympathique. More often, It would make you sympathetic.
Qu’est-ce que vous souhaiterez pour petit-déjeuner, madamoiselle ? What would you like for breakfast, miss?
Euh, alors je vais prendre des tartines, avec du thé vert, s’il vous plaît. Quoique, attendez. I’ll take… Sandwiches with green tea, please. Though, wait.
Est-ce que vous avez des oufs brouillés ? Do you have scrambled eggs?
Oui, dans la formule continentale, avec bacon. Yes. Continental breakfast with bacon.
Ah, c’est bien, la formule continentale, on peut avoir les oufs brouillés Ah, that’s good, the continental breakfast, one can have the scrambled eggs
Avec les tartines ? With sandwiches?
Bien sûr. Sure.
J’hésite sur le bacon. I hesitate about the bacon.
Ben dis donc, Well, then,
Ça s’est pas arrangé. It did not work out.
Te prends pas la tête, Georges. She can’t decide, George.
Choisis au pif, de toute façon elle serq décue. Selected at random, in any case it will be decried.
Excusez-moi, on a déjà couché ensemble ? Excuse me, we’ve already slept together?
Non. No.
Alors je vous prierai Then I will ask you
De ne pas me tutoyer. Je ne suis pas serveur de discothèque. Not to speak to me. I’m not a server at a disco.
Je prendrai juste un café. I would like just a coffee.
Bien. Et mademoiselle ? Good, and miss?
La formule continentale. The continental breakfast.
Avec bacon ? With bacon?
Très bien. Very well.
T’as souris, là. You smile, there.
Non. No.
Si, t’as souri. Yes, you are smiling.
Je souris pas. I don’t smile.
Tu souris, là ! You smile!
Je souris pas. I don’t smile.
Bon, et sinon ? Well, and otherwise?
Sinon quoi ? What?
Ben je sais pas, moi, d’où tu vas ? I do not know… Where are you going?
Tes sculptures ? Ta mère ? Your sculptures? You’re mother?
Ben je viens de New York, je vais à Paris, I’m flying from New York to Paris.
Mes sculptures vont bien et ma mère t’emmerde. My sculptures are doing well, and my mother ** you.
Ah, tes sculptures, elles marchant ? Non. Ah, your sculptures, they sell? No.
Ben faut croire You must believe
Sinon je serais pas en business. Otherwise I would not be in business class.
Je viens d’exposer à Manhattan. I had a successful exhibition in Manhattan.
J’ai un très, très gros buzz. I had a lot of buzz.
Alors, ça vous plâit ? Then, you like it?
C’est bien, impressionant. It’s nice, striking.
Bonne continuation ! Bonne soirée ! Keep it up, good evening.
Merci Thank you
C’est nul à chier… It is a piece of shit…
Merci Thank you
Tu avais raison, suffisait que je me lance. You were right, it was enough that I launched.
y a trois ans, je foirais tout, je rencontrais que des connards, Three years ago, I would believe everyone, I met that assholes,
et là, tout me réussit. Marrant, hein ? And there everything succeeds. Funny, huh?
Ouais, c’est marrant. Yeah, it is funny?
Et toi, tu dragues toujours tout ce qui bouge ? And you, you always hook up with everything that moves?
Non, pas du tout. Ah non, si tu savais… No, not all. Ah, no, if you know…
Parfois, j’amerais bien, mais j’ai rencontré quelqu’un. Sometimes I’d like to, but I met someone.
Ah oui ? Tu veux dire que c’est sérieux ? Yes? Is it serious?
C’est pas sérieux. C’est magnifique. It is serious. It is magnificent.
Et comment elle s’appelle ? And what’s her name?
Perle. Pearl.
Ouais. Elle est américaine, c’est une actrice. Yeah. She is American, she is an actress.
Une actrice porno, non ? An actress in porn, no?
Je ne comprends pas … Je suis désolé. I do not understand… I’m sorry.
Non, je sais pourquoi … elle éclate de rire. No, I know why…She bursts out laughing.
C’est vrai ? So it’s true?
Quelle ? What?
Stephanie m’a dit, Naomi aussi … Stephanie told me, Naomi, too…
Quelle ? What?
Putain ! Je n’y ai pas cru. Damn! I thought it was a joke.
Mais quoi ? But what?
Tu ne peux pas désirer une fille plus de 15 jours. That you can’t desire a woman for more than 15 days.
Non non ! Moi ? No, no! Me?
Stéphanie vous l’a dit ? Stephanie told you so?
Ça va. Tu es mignon quand même. That’s okay. You’re still cute.
Bonjour, Monsieur Deux Semaines. Bye, Mr. Two weeks.
Pearl, attends ! C’est faux ! Pearl ! Pearl, wait! That’s not true! Pearl!
La porte se referme. The door closes.
Petit pédé, va. T’es qu’une petite fiotte. You little faggot! You’re a fag.
Je crois que c’est bien parti. I believe that it goes well.
Et vous vivez ensemble ? And you’re living together?
Oui. Yes.
Ben tant mieux. That’s great.
Il dit quoi, ton horoscope ? What does your horoscope say?
Que tu vas rencontrer un type extraordinaire ? That you’ll meet a great guy?
Ça, c’est déjà fait. No. Already met him.
On se marie samedi. We’re getting married on Saturday.
Ah oui, samedi… c’est bientôt. Ah, yes, Saturday…it’s soon.
Il s’appelle Franck. His name is Franck.
Cool. Cool.
C’est un amour. It is a love.
Super. Super.
On est les mêmes. We are the same.
Qu’est-ce que j’ai fait de cette chemise rayée rose ? Where is the pink striped shirt?
Merde ! Damn!
T’énerve pas, on cœur. Regarde sur la deuxième étagère, à gauche. Do not be upset, dear. Take a look on the second shelf on the left.
Sous la pile. Under the pile.
J’y suis ! Ah ! Ah oui ! I am there! Ah! Ah yes!
Eh ben voilà. That’s right.
T’as pas vu mon jean brut, un peu slim ? Did not you see my dark jeans, a bit slim?
Le brut slim, euh… Dark jeans?
Bas de la pile des pantalons, Bottom of the pile of pants,
Étagère du haut. Ah oui ! Top shelf. Oh yes!
Merci Thanks.
Tu devrais t’organiser un peu. You should organize a little.
C’est simple, et tu gagnerais du temps. It is simple and you gain time.
Pas besoin, puisque t’es là ! No need, since you’re here!
Et je serai toujours là. And I will always be there.
Parfait. Perfect.
Même après ta mon. Even when you die.
Elle a un rire gêné. She has a nice laugh.
Félicitations à vous. Congratulations.
Je vous remercie. Thank you.
Et il fait quoi dans la vie, Franck ? And what does Franck do?
Il est avocat. He’s a lawyer.
Ah, t’es monomaniaque ! En fait, tu kiffes les avocats. Ah, you’re monomaniac! Actually, you’re kissing lawyers.
Y en a, c’est les pompiers, et toi, les avocats. There are the firemen, and you, the lawyers.
Il est fiscaliste ça n’a rien à voir. He is a tax specialist and has nothing to do with it.
Fiscaliste, tout de suite, c’est l’adventure, c’est Copacabana ! Tax lawyer, right away, it’s adventure, it’s Copacabana!
Écoute Julie, je voulais te dire…. Listen Julie, I would like to say…
Chut ! Quiet.
Quoi chut ! Why keep quiet?
Ta gueule. Shut up.
J’ai pas envie qu’on se parle. I do not want to talk to you.
Je peux quand même t’expliquer ? I want to explain…
Y a rien à expliquer. T’as tout foiré, c’est ton problème. And what is there to explain? All ruined, that’s your problem.
Arrête ! Écoute, j’ai rien voulu foirer. Stop it. Look, I did not want to mess up.
Je m’en fous ! Ça va bien. Moi, en tout cas, je vais très bien. I do not care. All right. In any case for me, I am fine.
Mais j’ai besoin que tu saches, là ! But I need you to know, there!
Chut ! Shh!
Vous pourriez parler un peu moins fort ? You can speak a little less loudly?
Pardon. Sorry.
Bon. Good.
Ouais ? Yeah?
Hugo ? Çà va ? Hugo? Hello?
Antoine ? Antoine?
Ouais. Yes.
Bah…t’es pas dans l’avion, toi ? You’re on a plane?
Ben si. I am.
Merde, vous allez vous crasher ? Damn! Are you going to crash?
Mais no. But no.
Oh putain… hep, hep ! Sylviane ! C’est pas un circuit, là ! Damn! Hey, Sylviane. This not a racetrack, here!
Y a des voitures ! There are cars!
Allez marche arrière Go back.
Ouais ? Yes?
Devine qui est à côté de moi. Guess who’s next to me.
Je sais pas … Angelina Jolie ? I do not know… Angelina Jolie?
Non. Do not.
Euh, Anne Sinclair ? Anne Sinclair?
Julie. Julie.
Quoi Julie ? Julie, Julie ? What Julie? Julie, Julie?
Julie, Julie. Julie, Julie.
Non, putain ! Mais genre, elle est assise à côté de toi ? Oh no! But dear, is she sitting next to you?
Juste à coté, mec. Right next, man.
T’es pas dans l’avion ? You’re on a plane?
Si. Devine qui est à côté de moi. I am. Guess who’s sitting next to me.
Attends…Antoine. Wait a minute. Antoine.
Ben comment tu le sais ? How do you know?
Je le sais, je le sens. Je suis ta mère. I know it. I can feel it. I’m your mother.
T’as ta voix d’Antoine. You have a voice of Antoine.
Ma voix d’Antoine ? C’est quoi, çà ? The voice of Antoine? What is that?
C’est dangereux. Fais gaffe, ma chérie. It’s not safe. Be careful, honey.
De quoi ? C’était y a mille ans ! Of what? That was ages ago.
C’est drôle, c’est tout. It’s fun and that’s all.
Moi, çà me fait pas rire ! T’as quelle tête, là ? Me, it does not make me laugh! What’s in your head?
J’ai plus de tête, j’ai dormi cinq heures. I have more awareness, I slept five hours.
Alors file aux toilettes te faire une beauté. Hang up the phone, go to the toilet and do your makeup.
Pour quoi ? For what?
Pour qu’il se bouffe les couilles de t’avoir quittée ! For him to eat the balls of having left you!
C’est moi qui l’ai quitté ! It is me that quit!
Eh ben j’etais fière de toi. Well, I was proud of you.
Maintenant, achève-le. Now finish it.
Fais-le bander à mort. Bind him to death.
Elle est comment ? She is how?
Elle est bonne ? She is good?
Attends, attends…Non Wait…wait, no
Chope un Freedent, des lingettes, mets-toi un coup de fraîcheur. Chew a gum, wipes, put on a bit of freshness.
Pourquoi ? Why?
Parce que tu pues ! Because you stink!
Tu pues ça Gai vodka, je le sens d’ici. You stink of that cheerful vodka, I can smell it from here.
Elle va se marier ! She’s getting married.
Ah ouais… Ah, yes…
Et alors ? Qu’est-ce qu’on en a à foutre ? So what? What the f*ck?

17 minutes, 32 seconds

C’est pas fait ! Combien dure le vol ? Not yet. How many hours do you have?
Six heures. Six.
Six heures! çà va, t’es large pour lui expliquer Six hours! Relax , you’ve got the time.
un truc qui tient en cinq minutes a thing who has five minutes.
Elle me laisse pas parler ! She does not want to talk.
Tu la forces, OK ? A partir de maintenant, Force it. Okay ? Leave now,
t’en mode domptage. You must be tamed.
Tu prends le petit lasso, Take the little lasso,
et tu vas choper un…un veau. OK ? and you catch a….a cow. OK ?
Un giçe, un caresse. Commence par la caresse, rappelle-lui a stroke, a caress, begin with the cares, remind her
un truc cool, rappelle-lui la tour Eiffel. a cool guy, remind her of the Eiffel tour.
Et des qu’elle te prend la tête, bam ! Un gifle. And as soon as she takes your head, bam! A slap.
Après, tu radoucis, la caresse. Afterwards, you soften, caress.
Et après, bam ! Une autre gifle. And then, bam! Another slap.
ça marche comme ça. T’en sais quoi, toi ? It works like that. You know what?
Qu’est-ce que tu sais? What do you know?
Je t’ai observé pendant 15 ans. Sylvaine, sans déconner, I watched you for 15 years. Sylvaine, without disconcerting,
je vais déganfler les roues ! I will deflate the tire!
OK, Hugo…Elle t’adore, cette meuf. OK, Hugo … She adores you, this chick.
Elle est folle de toi. She is crazy for you.
Montre ton jeu. Mais… Show your game. But…
Rappelle dans un heure Call in an hour
Attends, Hugo ! Hugo ! Putain, Fait chier ! Wait, Hugo! Hugo! Cursing !
C’est pas votre place, monsieur. This is not your place, sir.
Pardon ? What?
Vous êtes de la brigade sièges ? Are you from the seat brigade?
C’est mon siège. This is my place.
Ben non, excusez-moi, votre siège, vous êtes dessus. No, excuse me, your seat, you’re on it.
Ça dépend. Je réserve toujours deux sièges, It depends. I always reserve two seats,
pour des raisons évidentes. for obvious reasons.
Vous n’aimez pas les obèses ? Do you not like obese people?
Ah, pas du tout, surtout pas. Not at all, never.
J’ai énormément de respect pour…tout le monde. I have an enormous respect for…everyone.
Eh ben je vous remercie. Asseyez-vous. Thank you. You sit.
C’est ton amoureux? This is your beloved ?
Qui ? Who ?
Ben le monsieur, qui est à côté de toi. This gentleman , who is sitting next to it.
Non, non, pas du tout. No, no, not at all.
Pourquoi ? Why ?
Ma mère se maquille avant d’aller voir papa. My mom puts on makeup before going to see my dad.
Ah oui… Ah, yes…
Ben non. Moi, c’est pas pour le monsieur. But I do not. I do not for him.
C’est pour qui, alors ? It is for whom then?
C’est pour moi ! It is for me!
Tu sais…plus tard, il faudra que tu apprennes You know…later, you will understand
à faire les choses pour toi. to make the things for yourself.
Y a pas que l’amour, dans la vie. Not only love counts in life.
L’amour c’est très, très court. Love is very, very short.
Enfin, parfois. Sometimes.
Je te préviens, si tu éteins, je te crève un œil. I warn you if you turn out the light , I will knock your eye out.
Quoi ? What ?
Rien. Nothing.
Quoi? What?
Tu te souviens de la Tour Eiffel? Do you remember the Eiffel Tower ?
C’était fou, hein ? Madness!
J’y repensais tout à l’heure… I thought about it now and then..
Je crois qu’il a bougé. I believed that he had moved…
Oui, ça? Yes, that ?
Le bébé. The baby.
ça va faire quatre mois. The fourth month.
Sans déconner, y a un truc dans ton machin ? Without messing around, there ‘s something in your machine ?
Je vais aller me dégourdir les jambes, ça va le calmer. I’m going to stretch my legs. Calm down.
Oh, putain … Oh, whore…
T’es malade ? Are you sick ?
Non, non, ça va. ça va. ça va. No, no, it’s fine. it’s fine. it’s fine.
ça va très bien. it’s going very well.
C’est bizarre, hein ? C’est bizarre tout ça. It’s strange, huh? It’s strange, all that.
Oui. Yes.
Bon courage. Good luck.
Merci. Thank you.
Oh, c’est beau, ça… Something beautiful!
ça, là, tu trouves? It is ? What have you.
Hein ? T’es malade ! Je parle de la petite blonde, là No, That’s sick ! I’m talking about the blonde.
Avec ses petites ailes. With the smallwings.
Elle a douze ans, Hugo She is twelve years old, Hugo.
Et alors ? So what ?
Je lave des vieilles chattes tous les jour, j’ai besoin de fraîcheur. I wash old pussy all day, I need some freshness.
T’es un malade, t’es un malade ! You are sick ! You are sick !
Putain, elle vient vers moi. Damn! She goes to me!
Elle vient vers moi. She goes to me!
Elle vient vers toi. She goes to you!
Antoine ? Tu te souviens pas de moi ? La sœur de Virginie. Antoine? Do not you remember me? The sister of Virginia.
Ah mais oui, Virginie ! Ah, yes, Virginia!
Celle qui…ta gueule. Eh ben, The one that … your mouth. Well then,
t’as grandi, hein. Je te présente, Hugo. you’ve grown. Meet Hugo.
Hello ! Tu peux me tenir ça ? Hello! Hold this.
Je vais aux toilettes. I’m going to the toilet.
Vas-y, je t’en prie. Go ahead, please.
Ah, c’est drôle, ça ! It’s fun.
Et comment dire … vous êtes … majeure ? And how do you say… you’re… adult ?
Quelqu’un autre… Which one…
Pardon, il faut que je… Sorry. Other…
Je crois que vous êtes chez les hommes. I believe you are in the men’s room.
La queue était trop longue chez les femmes ! The women’s line is too long.
C’est ma présence qui vous empêche ? Am I disturbing you ?
Comment ? What?
Non, c’est gentil, mais partez, plutôt. No, it’s nice, but go, rather.
Merci. Thank you.

23 minutes even

Vous êtes sûre que c’est votre place ? You are sure that this is definitely your place ?
Hein ? Vous êtes assise à ma place ! Huh ? You’re sitting in my seat!
Mais… But…
Ah bon ? Bon pardon. Oh yeah? Sorry.
Ah, t’es là, je te cherchais. Faut que je te présente le seul mec qui vaut le coup ce soir. You! I was looking for you. Let me introduce you to the only guy who is important.
Ah bon, c’est qui ? Oh good, it is whom?
Claude Talesh, directeur des trois plus grosses galeries de Paris. Claude Talesh. The head of the three largest galleries in Paris.
Beaucoup de pouvoir, du gros pognon. A lot of power and money.
Claude ? Ah, Nina quel plaisir ! Claude? Nina! Nice to see you.
ça me fait plaisir de te voir ! Je te présente Julie, l’artiste dont je t’ai parlé. It is my pleasure to see you ! Let me introduce you to the artist I told you about.
Enchanté. Nice to meet you.
Vous avez du talent, il parait Apparently, you have talent.
Beaucoup. Je vous présente ma mère. Thanks. Let me prsent my mother.
On dirait pas, hein ? You don’t say, hmm?
Il faut que tu voies ce que fait Julie. You have to see the works of Julie.
Bien sûr. Avec plaisir ! Où peut-on voir ça ? Sure. With pleasure! Where can we see that?
Alors justement, on en discute et on pense à deux lieux très sympa. So we talk about it and think of two very nice places.
Donne-moi tes coordonnées, ton emploi du temps, on fixe ça. Give me your coordinates, your schedule, we fix that.
Non, préviens-moi un peu avant, je me débrouillerai pour être là. No, warn me a little before, I will manage to be there.
Dites-moi où et quand et je viendrai. Tell me where and when and I will come.
Excusez-moi, au revoir. Excuse me, goodbye.
Il pue le fric, ça m’excite. He smells of money, it excites me.
Il pue de la gueule aussi, une infection. He smells of the mouth too, an infection.
Il est pas mal, ce mec. He is not bad, that guy.
Quoi? What?
Mais non, pas le vieux ! But no, not the old man!
Le type en smoking, là-bas. The guy in a tuxedo over there.
Antoine ? Tu l’oublies. Antoine? You forget him.
Tu t’approches pas. You’re not approaching.
Antoine, ton ex ? Antoine, your ex?
Enfin c’est l’ex de tout Paris. Actually he is the ex of all Paris.
Il baise tout ce qui bouge, même ce qui bouge pas. He kisses everything that moves, even what does not move.
Faudrait les castrer des la maternelle. They should be castrated from kindergarten.
C’est con, il avait l’air sympa. It’s crazy, he looked nice.
Maman, maman ! Oui ? Mummy mummy ! Yes ?
J’y vais. I go.
Je m’emmerde, y a que des faux-culs, je suis crevée. I’m bored, there are only fake asses, I’m gone.
Ce que t’es chiante ! What a shit!
J’ai l’impression de trainer ma mère. I feel like I’m dragging my mother.
Eh, tu devrais te prendre une bonne cuite. Hey, you should take a good cook.
Tu serais plus sympathique. You’d be more friendly.
Ouais, moi aussi, je t’aime. Yeah, I love you too.
On va se boire un dernier verre ? Are we going to have a last drink?
Ah oui, grave ! Grave ! Oh yes, serious! Serious!
Ben on…Moi, j’ai une pêche d’enfer, en tout cas. Well, I have a fish of hell, anyway.
Hugo… Hugo …
Oui ? Yes ?
Tu peux aller me chercher mon manteau ? Can you get me my coat?
Mais, bien sûr, mon amour ! But, of course, my love!
Bon, on se casse ? Well, we break?
Quoi ? What?
J’ai envie de baiser. I want to f*ck.
Mais arrête, qu’est-ce que tu dis ? Je t’ai connue bébé ! But stop, what are you saying? I’ve known you as a baby!
Justement, tu me faisais triper, gamine. Precisely, you made me trip, baby.
T’es la sœur de Virginie ! You’re Virginia’s sister!
Et alors ? So what ?
Et alors…je me fais jamais deux filles dans la même famille. So what … I never make two girls in the same family.
Tu mens ! You lie !
T’en créves d’envie. You’re craving.
OK, Je vais chercher une capote. Tu me tiens ça ? J’arrive. OK, I go find a cover. You got that? I arrive.
Waouh ! Ah, coucou. Wow! Ah, cuckoo.
Foncez, monsieur, je vous en prie. Go ahead, sir, please.
Vous faite quoi, là ? What are you doing, here ?
Chut ! Chut ! Chut ! Hush! Hush! Hush!
Antoine ! Antoine!
On peut démarrer ? Can we start?
Elle vous plaisait pas ? She did not like you?
Je suis vraiment désolé. Je descendrai un peu plus loin. I am really sorry. I’ll go down a bit further.
C’est con, elle était jolie. She was pretty, she was pretty.
Bof, y en a partout des filles jolies. Bof, there are pretty girls everywhere.
Même vous, vous êtes pas mal. Even you, you are not bad.
Pas géniale, mais pas mal. Not great, but not bad.
Arrêtz la voiture. Stop the car.
Mais non ! But no !
Vous descendez ! You get out !
Pardon. Je dis des horreurs, parfois, mais je le pensais pas. Sorry. I say horrors sometimes, but I did not think it.
D’ailleurs, là, je vous regarde, et je vous trouve magnifique. Besides, there I look at you, and I find you magnificent.
Vous avez des yeux sublimes. You have sublime eyes.
Je vous offre un verre ? I offer you a drink?
Un diner ? A dinner ?
Ma montre. My watch.
Quoi ? What?
Excusez-moi, mais vous faites vraiment comme cà ? Excuse me, but are you really like that?
Je suis désolée, j’ai pas l’habitude. I’m sorry, I’m not used to it.
écoutez, j’ai jamais passe une heure avec un gros con, Listen, I never spent an hour with a big joke,
vous avez un heure, You have an hour,
on va où ? where are we going ?
OK. A la tour Eiffel, s’il vous plaît. OK. To the Eiffel Tower, please.
La tour Eiffel, OK. C’est parti. The Eiffel Tower, OK. Let’s go.
Oh, Oh le boulet ! Oh, Oh the ball!
Le boulet ? The ball ?
Vous avez dit le boulet ? You said the ball?
Vous êtes déjà montée en haut de la tour Eiffel ? Have you ever climbed the top of the Eiffel Tower?
Non. Tout le monde critique sans connaître. No. Everyone criticizes without knowing.
ça va ? It’s okay ?
ça va ? It’s okay ?
Je te dérange pas ? I’m not disturbing you ?
Non. No.
Merci, sympa. Thank you, nice.
Madamoiselle. Madam.
T’as deux heures. You have two hours.
Ouais, je sais. Yeah, I know.
Et voilà ! There you go !
Vous leur faites ça à toutes ? You do this for everyone?
Oui ! Mais c’est bien, non ? Yes ! But that’s fine, is not it?
Un verre. A glass.
Ah, j’y crois pas ! Ah, I do not believe it!
La bouteille de champ’ ! Oui, oui. The bottle of champagne! Yes Yes.
D’où vous sortez ça ? Where do you get that?
C’est magique. It is magic.
C’est magique. It is magic.
Julie, Paris. Paris…Julie. Julie, Paris. Paris: Julie.
Je peux aller encore plus loin. I can go even further.
On danse ? We Dance ?
Oui. Yes.
Approchez-vous, y a rien d’obscène, là-dedans. Come closer, there’s nothing obscene in there.
Non. No.
Maintenant, là, je déconne pas. Now, there, I do not disagree.
Il va falloir fermer les yeux. We’ll have to close our eyes.
Comptez jusqu’à cinq. Comptez ! Count up to five. Count!
Un, deux, trois, quatre, cinq… One two three four five…
Pas mal, hein ? Not bad huh ?
Mmh, ça va. Mmh, it’s okay.
ça m’a coûté une blinde. Elle rit. It cost me a lot. She laughs.
Et là, c’est le moment où j’ai très envie de vous embrasser. And that’s when I want to kiss you.
Bon, ça suffit. C’est très mignon, tout ça, mais je me les pèle. Now that’s enough. It’s very cute, all that, but I peel them.
Oh y va ? Oh yeah?
OK OK
Bien bien bien… Very well …
Je suis vraiment désolée. I am very sorry.
Je suis sûre que la prochaine trouvera ça génial. I’m sure the next one will find it great.
C’est le coup du champagne. Beaucoup trop 80, This is the shot of champagne. Too much 80,
le champagne. C’est ringard ! champagne. It’s corny !
Il faudrait de la vodka. Ça soûle plus vite ! It would take vodka. It’s drunk faster!
Vous êtes rigolo, vous. You are funny.
Oui. Yes.
Voilà. Et aujourd’hui, elle est enceinte d’un autre. Here. And today she is pregnant with another.

30 minutes, 34 seconds

Alors c’est pas con, ça. So it’s not stupid.
On peut grimper là-haut même de nuit ? You can climb up there even at night?
Ouais, je crois. Enfin je crois que c’est encore possible. Yeah, I think. Well, I think it’s still possible.
Eh, j’ai une idée pour nous ! J’ai un plan pour aller dans la tour Eiffel la nuit. Hey, I have an idea for us! I have a plan to go to the Eiffel Tower at night.
Pff…Mais on le fera jamais t’as le vertige. Pff … But it’ll never make you dizzy.
En fait, t’es allergique à tout ce qui me plaît, je crois. Actually, you’re allergic to anything I like, I think.
Je peux toucher ? Can I touch ?
Je préfère pas, non. I prefer not, no.
Eh ! Hey!
C’est quoi ? Un garçon ou une fille ? What’s this ? A boy or a girl ?
Une fille. Elle s’appellera Camille. A girl. She will be called Camille.
ça me dégoûte. it disgusts me.
C’est gentil. Je te demande pas d’être le parrin. How nice. I’m not asking you to be the Godfather.
Merci. Quelle vie de merde ! Thank you. What a shitty life!
Allez, arrête de boire. Come on, stop drinking.
Quoi ? What?
C’est bon. Its good.
Sinon quoi ? Tu vas me quitter ? Otherwise what ? You are going to leave me ?
Eh dites, excusez-moi, hein… Hey, excuse me, huh …
Vous avez toujours le contact du gars de la tour Eiffel ? You still have the contact of the guy of the Eiffel Tower?
Tu leur as raconté la tour Eiffel ? Did you tell them about the Eiffel Tower?
Pas du tout. Not at all.
Après, vous vous êtes embrassés ? Afterwards, did you kiss?
Non, il s’est rien passé. C’était très bon enfant. No, nothing happened. He was a very good child.
Bon enfant, mon cul ! S’il te touche pas le premier soir, c’est pour mieux te sauter le second ! Good child, my ass! If it does not touch you the first evening, it is to better jump the second!
Quand ils bandent, ils pensent plus. When they bandage, they think more.
La sang peut pas irriguer le cerveau et la queue. Blood can not irrigate the brain and tail.
Il m’a même pas embrassée ! C’était limite vexant. He did not even kiss me! It was vexing.
Et la tour Eiffel, alors ? What about the Eiffel Tower?
C’est au sommet de sa bite qu’il a voulu t’emmener ! It was at the top of his cock that he wanted to take you!
Maman, comment tu parles ! Mom, how you talk!
Et arrête de voir des enfoirés partout ! And stop seeing bastards everywhere!
Ils sont pas tous comme papa. They’re not all like dad.
Sauf ceux qui t’attirent. Except those who attract you.
Accélère, t’as pris du cul. Accelerate, you got ass.
Tu sais quoi ? Je vais aller dîner avec lui. You know what ? I’ll go and have dinner with him.
J’en avais pas envie, mais rien que pour t’emmerder… I did not feel like it, but just to bother you …
OK…écoute, au moins, il me fait rire, et en plus, il me trouve jolie. OK … listen, at least, he makes me laugh, and besides, he finds me pretty.
Tu veux savoir quel genre de mec c’est ? You wanna know what kind of guy he is?
Ouais. Fais le test de la commande. Yeah. Test the order.
C’est quoi ? What’s this ?
Quand vous choisissez, tu fais genre t’hésites entre deux entrées, et tu vas aux chiottes. When you choose, you do kind of hesitate between two entries, and you go to the toilets.
S’il choisit pour toi, ça veut dire qu’il en a que pour sa gueule. If he chooses for you, it means that he has that for his mouth.
S’il t’attend pour choisir, c’est qu’il a pas de couilles. If he is waiting for you to choose, it is because he has no balls.
Cool. Super. Allez, accélère, t’as pris du bide. Cool. Great. Come on, accelerate, you’ve taken a bide.
Tu sais que j’ai googlisé la petite de l’autre soir ? You know I googled the little one the other night?
Elle est mannequin seins, c’est une bombe ! She is mannequin breasts, it’s a bomb!
Faut que je la revoie. Bonjour. I need to see her again. Hello.
T’as fait quoi, toi? What did you do?
T’as pris un taxi, on t’a plus revu. You took a taxi, we saw you again.
Enfin bref, je te cache pas c’est que tu ressortes avec sa sœur. In short, I do not hide; it is you that goes out with her sister.
On se fera des diners, si elles s’entendent bien ça fait tunnel vers moi, et là, je ramasse, parce que ça fait un moment que j’ai pas vu un morceau de… We will have dinners, if they get along well it makes tunnel to me, and there I pick up, because it’s been a while since I saw a piece of …
Pour toi, c’est rien, et pour moi, c’est vital. For you, it’s nothing, and for me, it’s vital.
T’en penses quoi ? Hein ? What do you think ? Hey?
En plus, elle est pas si jeune que ça. Plus, she’s not that young.
Dans six mois, elle a 18 ans, légalement, je peux l’éspouser. In six months, she is 18 years old, legally I can marry her.
ça te ferait chier, si je me marie ? Would it make you shit if I get married?
Allô ? Oh, pardon. Hello? Oh sorry.
Qu’est-ce que tu dis ? What are you saying ?
Tu vas te marier ? You are getting married ?
En fait, t’en as rien à branier, de mon histoire. In fact, you have nothing to branch, my story.
Je passe ma vie à t’écouter, entre les Sventiana, les Juliette, je sais même pas, là. I spend my life listening to you, between the Sventiana, the Juliet, I do not even know, there.
J’ai rien dans ma vie! I have nothing in my life!
Je torche des vioques toute la journée ! I torch all the day!
Pour une fois For once
Que je peux pécho, t’en as rien à foutre. That I can sin, you do not give a f*ck.
J’ai recontré quelqu’un. I met someone.
Mais qui, comment, où; quand ? But who, how, where; When?
A la galerie, l’autre soir. At the gallery the other night.
Aux toilettes. In the toilet.
Non, mais c’est pas vrai. No, but that’s not true.
C’est pas possible ! It’s not possible !
Le mec, il va cinq minutes aux chiottes, il se tape la terre entière ! The guy, he goes to the toilet for five minutes, he f*cks the whole earth!
T’aimes trop les femmes, je te jure. You love women too much, I swear.
Alors, c’était bien ? So, was that good?
T’as l’air tout sérieux, là. You look very serious, there.
Ouais, je suis très sérieux. Yeah, I’m very serious.
Elle me rend très sérieux. She makes me very serious.

34 minutes, 23 seconds

Elle pige tout, elle va vite…? Adore sa tête quand elle se marre. It frees everything, it goes fast …? Adore her head when she gets fed up.
T’es amoureux, comme d’hab. You’re in love, as usual.
Quoi ? Tu dis toujours comme d’hab. What? You always say as usual.
Tu es un amoureux, mais de très coude durée. You are a lover, but very short-lived.
C’est vrai ! T’es une sorte d’épileptique, je suis amoureux ! et après, t’oublies. That is true ! You’re a kind of epileptic, I’m in love! And afterwards you forget.
T’es comme Mme Bernier. Elle se passionne pour un truc, deux minutes. You’re like Mrs. Bernier. She’s passionate about something, two minutes.
Mme Bernier ! Mrs Bernier!
Arrête, arrête ! Stop, stop!
Tu vois, elle a déjà oublié. You see, she’s already forgotten.
Pourquoi tu me dis au revoir ? Why do you say goodbye to me?
Faut que j’aille me préparer. Je dine avec elle ce soir. I have to go get ready. I dine with her tonight.
Elle me plaît. I like her.
Il est 16 heures It’s 4 pm
Je suis I am
Je crois qu’elle me plaît I think I like it
Oui ? Yes ?
Ne me laisse pas l’aimer. Do not let me love him.
Pourtaint c’est lui que tu veux. That’s what you want.
Ne me laisse pas l’aimer. Do not let me love him.
Et tu m’oublies peu à peu And you forget me little by little
Ne me laisse pas l’aimer. Do not let me love him.
Je sais qu’un jour viendra I know that one day will come
Tu tomberas dans ses bras You will fall in his arms
Ne me laisse pas l’aimer. Do not let me love him.
Mais il est dèja trop tard But it is already too late
Ne me laisse pas l’aimer. Do not let me love him.
Mais tu l’aimes déjà But you already love it
Ne me laisse pas l’aimer. Do not let me love him.
Un jour il fera mouche One day it will fly
Tu tomberas sur sa bouche You will fall on his mouth
Tu ne peux pas résister You can not resist
Il sait que c’est plus fort que toi He knows it’s stronger than you
Et comme il te veut And as he wants you
Un jour il t’aura One day he will have you
Ne me laisse pas l’aimer. Do not let me love him.
Mais tu te prends à son jeu But you take your game
Ne me laisse pas l’aimer. Do not let me love him.
Il est bien trop dangereux It is far too dangerous
Ne me laisse pas l’aimer. Do not let me love him.
Je vous préviens on ne couchera pas ensemble. I warn you we will not sleep together.
Bonsoir… A pan ça vous allez bien ? Good evening … By the way, are you okay?
ça va. It’s okay.
Vous avez vu ? You did see ?
Y a que des… There are only …
Oui, c’est un restaurant traditionnel français, il est sur tous les guides. Yes, it is a traditional French restaurant, it is on all the guides.
Du coup, y a que des Japonais, Chinois, tout ça. So, there are only Japanese, Chinese, all that.
Et vous, vous êtes spécialisé dans les clichés. And you, you are specialized in clichés.
Oui; oui. Je viens de province, moi, vous savez. Yes; Yes. I come from the provinces, you know.
Donc j’en reviens toujours pas, d’habiter à Paris, capitale…La France ! So I still do not come back, to live in Paris, capital … France!
Tenez Hold
Merci. Voilà. Thank you. Here.
Qu’est-ce que c’est ? What is it ?
Un spritz. A spritz.
Vous désirez un apéritif ? Would you like an aperitif?
Non merci. No thanks.
Je vous présente le menu ? I present the menu?
Oui. Yes.
Alors en entrée, nous avons un gaspacho au pistou, suivi d’un homard rôti, ou du canard laqué et son risotto au safran. Then as a starter, we have a gazpacho with pistou, followed by a roasted lobster, or lacquered duck and saffron risotto.
Julie ? Julie ! Julie? Julie!
Oui. Yes.
Vous vous connaissez ? You know each other ?
Pardon ? Sorry ?
Non, pourquoi ? No why ?
Non; pour rien. No; for nothing.
En fait, je crois que j’hésite entre le canard et le homard. In fact, I think I hesitate between duck and lobster.
Alors je vais aller aux toilettes. Vous choisissez ? So I’ll go to the bathroom. You choose ?
OK, vous savez quoi ? OK, you know what?
On va prendre les deux. We’ll take both.
Le canard et le homard. Et moi, je vais même prendre le risotto. The duck and the lobster. And I’ll even take the risotto.
Merci. On se fera goûter. Thank you. We’ll get a taste.
En ce moment, je fais surtout des flyers, des sites, mais ce qui m’interesse, c’est le collage et le découpage. Et la photo. At the moment, I do mostly flyers, sites, but what interests me is collage and cutting. And the photo.
Mais bon, tout le monde…Pardon ! Attention ! But hey, everybody … Pardon me! Warning !
Enfin, je me prends pas pour Warhol non plus. Well, I do not take Warhol either.
Je suis pas sûr que Warhol se prenait pour Warhol, au début. I’m not sure Warhol thought he was Warhol at first.
Vous voulez un peu de vin ? Want some wine?
Non merci. No thanks.
Même pas une goutte ? Il est bon. Not even a drop? It is good.
Non, non No no
Moi, je me sers. I use it.
Oui. Yes.
Et… sinon, j’essaye de décrocher une bourse d’études dans une grande école d’art à Tokyo. And … if not, I try to get a scholarship in a big art school in Tokyo.
Où ça ? Where ?
A Tokyo, Japon ? In Tokyo, Japan?
Oui, oui ! Yes Yes !
Non, mais c’est … loin. No, but it’s … far.
Oui. Yes.
Ah, tiens. Oh, come on.
Salut, Antoine. Hey, Antoine.
Salut, ça va ? Hi, how are you ?
Mmm…mmm. Antoine ! Oh, Antoine ! Oh ! Mmm … mmm. Antoine! Oh, Antoine! Oh !
Je crois que je vais boire, en fait. I think I’m going to drink, actually.
Un petit verre ? A little glass?
Vous me dites stop, hein ? You say stop, huh?
Quand vous voulez. When you want.
Ah d’accord, ça picole. Allez ! Ah, okay. Come on!
Merci. Thank you.
Wowowow ! Eh bien viola ! Wowowow! Well viola!
ça fait du bien ! Ouh. it feels good ! Wow.
Et voici. Merci. Ah, voilà ! And here. Thank you. Ah, there you go !
C’est quoi encore ? What is it?
Une vieille prune. An old plum.
Laisser-le pisser, je te dis. Let him piss, I tell you.
Je les emmerde, lui et boîte de tafioles. I fuck them, he and box of tafioles.
Donc, vous ne buvez jamais d’eau. So you never drink water.
J’ai arrêté en 82 a peu près. I stopped in about 82.
Tu sais quoi ? Je lui chie dessus, OK ? You know what ? I shit on him, okay?
Je lui chie dessus ! I shit on him!
Quelle horreur ! On dirait mon père. How awful ! It looks like my father.
Ah bon ? Oh là, je suis désolé pour vous. Oh good? Oh, I’m sorry for you.
Quoi ? Tu rentre à la maison, je te jejoins, c’est bon. What? You go home, I tell you, it’s good.
Mais non, enfin. But no, finally.
Ben alors tu restes et t’attends ! Well then you stay and wait for you!
Mais quel connard ! But what an asshole!
Vous avez encore faim ? Are you still hungry?
Non. No.
Attendez. Wait.
Vous êtes pret à courir ? Are you ready to run?
Ouais. Yeah.
Oh, pardon ! Je suis navrée. Oh sorry ! I am sorry.
Excusez-moi. Excuse me.
Désolés. Sorry.
ça me gêne, je suis confuse. It bothers me, I’m confused.
Oh ! Oh, merde ! Pardon ! Oh ! Oh shit ! Sorry !
Je suis maladroite, excusez-moi. I’m awkward, excuse me.
Madame, n’oubliez jamais que vous êtes très belle. Salut mec ! Madam, never forget that you are very beautiful. Bye guy !
C’est qui, cette conne ? Who is this con?

40 minutes, 2 seconds.

Attendez… Wait…
Il était comme ça, votre père ? He was like that, your father?
Ah non, moi je parle jamais de mon père. Oh no, I never talk about my father.
Pourquoi ? Why ?
Ben parce qu’il était odieux. Ben because he was odious.
Parce qu’il a trompé ma mère avec ma prof de maths et sa meilleure amie. Because he deceived my mother with my math teacher and her best friend.
Ah ouais… Oh yeah…
Mais, en même temps ? But at the same time ?
Pardon, non, mais c’est bien connu tous les hommes ont un très grand cour pour pouvoir mettre plein de filles dedans. Pardon, no, but it’s well known that all men have a very large court to be able to put full of girls in.
Pas tous. Not all.
Si, tous. If all.
Toi alors, je t’explique même pas. You, then, I do not even explain.
On se tutoie ? Are we talking?
Les types dans ton genre, je les fuis comme la peste. The guys in your genre, I run away like the plague.
Ah bon ? Oh good?
Je me suis renseignée sur toi. I inquired about you.
T’es ce qu’il y a de pire sur le marché. You’re the worst on the market.
Alors pourquoi t’es là ? So why are you here?
Pour t’envoyer chier. To send you shit.
Il parait que t’as plus de désir au bout d’une semaine. It seems that you have more desire after a week.
Deux semaines. Two weeks.
Mais c’est très long, deux semaines. But it’s very long, two weeks.
T’imagines ce qu’on peut faire en 15 jours ? Imagine what we can do in 15 days?
Je t’embrasserai pas. I will not kiss you.
Moi non plus. Neither do I.
Je sens que t’es…pfff….Je sens que t’es parano. I feel you’re … pfff …. I feel you’re paranoid.
Je sens que t’es jalouse, limite folle. I feel you’re jealous, crazy limit.
C’est pire que ça. It’s worse than that.
Casse-toi. Go away.
Dégage. Clear.
Toi d’abord. You first.
Oh, ben il est super ton bonhomme jaune, il est bien ! Oh, well it’s great your yellow guy, he’s okay!
Ouais. Tiens, regarde, pitchounette. Yeah. Here, look, pitchounette.
On va lui faire un gros nez vert, à lui. We will make him a big green nose, to him.
Je suis pas une pitchounette, je suis une princesse, tu vois bien. I’m not a pitchounette, I’m a princess, you see.
Oui, chérie. Yes Dear.
Donc, suprême de volaille pour mademoiselle. So, supreme fowl for mademoiselle.
Merci. Thank you.
Et filet de lotte pour lui. And fillet of monkfish for him.
Oh là là… C’est quoi ça ? Oh, there … What is that?
On sait même pas si c’est une tomate, un poivron… We do not even know if it’s a tomato, a pepper …
Mangez un peu. Eat a little.
ça épongera le gin tonics. It will absorb gin and tonics.
Heureusement que vous êtes là. Luckily you are there.
Je vous en prie. Bon appétit. You’re welcome. Enjoy your meal.
Merci. Thank you.
Tu bouffes tout, j’imagine. You eat everything, I imagine.
Une femme enceinte, c’est une poubelle. A pregnant woman is a garbage can.
C’est élégant, ça. It’s elegant.
Et sinon, dans ta vie, ça va mieux, toi ? And if not, in your life, are you better?
C’est-à-dire ? That is to say ?
Ben, je sais pas…par rapport à tes…tu sais, à tes angoisses, tout ça. Well, I do not know … about your … you know, your anxieties, all that.
Ton mec, tu le laisses sortir, ou t’es toujours aussi flippée ? Your guy, you let him out, or you’re still scared?
Mais j’ai jamais été flippée. But I’ve never been freaked out.
Avec les gens normaux, j’ai toujours été cool. With normal people, I’ve always been cool.
Même avec toi, au début, j’étais cool. Even with you, at first, I was cool.
Tu peux me répéter ça ? Can you repeat that?
C’est qui ? Who is this?
J’en ai marre. I’m fed up.
De quoi ? Of what?
Toutes ces meufs, là. All these girls, there.
Quelles meufs ? What girls?
Les Twitter, Facebook, Les textos, les MMS, les Skype, les WhatsApp, les ex, les demi-ex, j’en peux plus ! Twitter, Facebook, Text messages, MMS, Skype, WhatsApp, ex, half-ex, I can not!
Je suis totalement clair, moi ! I’m totally clear, me!
Alors supprime-les ! So remove them!
Soit tu les supprimes, soit on se quitte. Either you suppress them, or you leave.
Qu’est-ce que je dois faire ? What do I have to do ?
Supprime ton compte Facebook. Delete your Facebook account.
Mais pourquoi ? But why ?
Ben tu te fous de moi ? Are you kidding me?
T’as pas un mur, mais un journal intime. You do not have a wall, but a diary.
Et Barbara Courcel, Sophie Minc, Justine Caminos…bien vulgos, celle-là ! And Barbara Courcel, Sophie Minc, Justine Caminos … well vulgos, that one!
Tu lis mes messages ? You read my messages?
T’as qu’à l’éteindre quand t’es pas là. You only have to turn it off when you’re not there.
Il pianote sur le clavier. He plays on the keyboard.
Voilà, c’est fait. There it’s done.
Quoi d’autre ? What else ?
Les contacts dans ton portable. The contacts in your cell phone.
Tous ces textos, je peux plus. All these texts, I can more.
Quels textos ? What texting?
Johanna blonde, ça te dit rien ? Johanna blonde, it says nothing to you?
J’hallucine ! I am blazing!
La pauvre Anglaise qui sait pas où dormir à Paris. On s’en fout ! Poor Englishwoman who does not know where to sleep in Paris. We do not care !
Et Juliette belles beuges ? And Juliette beautiful beuges?
Tu crois que ça fait plaisir que t’appelles une fille comme ça ? You think it’s nice that you call a girl like that?
Et Sylvie grosse chatte, t’as pas ça ? Non. And Sylvie big pussy, you do not have that? No.
Classe, ce que tu dis. Class, what you say.
Juliette belles beuges on est restés ensemble un an. Juliette beautiful beuges we stayed together a year.
C’est devenu une vraie amie. She became a real friend.
Supprime-la. Delete that.
Une amie ! A friend !
C’est pareil ! It’s the same !
Tu supprimes, tu deletes ! You suppress, you deleted!
Regarde. Regarde. Regarde ! Je te demande de regarder. Look. Look. Look! I ask you to look.
T’es contente ? You are happy ?
Non. No.
Qu’est-ce qu’il y a ? What’s the matter ?
Je sais pas, j’ai peur. I do not know, I’m afraid.
Et je m’en veux, j’ai l’air d’une folle. And I’m mad at myself, I look crazy.

46 minutes, 30 seconds.

T’as raison. C’est pas sain, ce trucs-là. You’re right. It’s not healthy, that stuff.
Allez, viens. Allez, viens, on sort. Come on, come on. Come on, come on.
Déguise-toi en pute, comme j’aime, là. Disguise yourself as a whore, as I love, there.
Je t’emméne quelque pan. I’m taking you somewhere.
C’est moi qui choisis, alors. It is I who choose, then.
C’est toi qui choisis. You choose.
Pute pute ou…juste un peu pute ? Whore or … just a little whore?
Pute pute ! Pute pute pute ? Whore! Whore bitch?
Super ! Great !
Qu’est-ce que tu fais ? What are you doing ?
Merci d’accuillir Antoine ! Thank you for accoiling Antoine!
Non, non, Oh non ! No, no, Oh no!
Oh, je t’en prie ! Oh, please!
Non, j’y vais pas. No, I’m not.
Vas-y ! Go ahead !
Bonjour, messieurs. Good morning, gentlemen.
Je sais pas, euh… I do not know, uh …
Antoine, Antoine, viens là ! Antoine, Antoine, come here!
Tétais pas jalouse, là ? T’as vu ton sourire de merde ? Were not you jealous? Did you see your shit smile?
On dirait Jean-Pierre Foucault. It looks like Jean-Pierre Foucault.
Ah mais moi, j’ai jamais dit que j’étais normale. Ah but I never said I was normal.
Et puis, sois honnête : t’aimes le piano parce que ça plaît aux putes. And then, be honest: love the piano because it suits the whores.
J’en joue depuis mes cinq ans ! I’ve been playing for five years!
Et alors. Ben…Et puis la veille, tu t’étais bien foutu de ma gueule ! So what. Ben … And then, the day before, you had fucked my mouth!
Si si. Yes Yes.
J’ai les jetons ! C’est le plus gros galeriste de Paris, I have the tokens! It is the largest gallery owner in Paris,
Antoine. Il va trouver ça nul. Antoine. He’ll find it worthless.
Mais non, c’est superbe. But no, it’s superb.
S’il a du goût, il va aimer. If he has taste, he will love.
Tu viens quand P You come when P
J’ai besoin de ton avis, là. I need your opinion, there.
Je termine une réunion, et j’arrive. I’m finishing a meeting, and I’m coming.
Tu fais vite ? Are you fast?
Je te promets. I promise you.
Antoine. Merci d’être venu, mon poulet. Antoine. Thank you for coming, my chicken.
Je te préviens, je suis pressé. I warn you, I’m in a hurry.
Oui assieds-toi. Yes, sit down.
Qu’est-ce qui se passe ? Rien ! What is happening ? Nothing !
J’ai rencard avec une meuf, elle veut que tu sois là. I have a date with a girl, she wants you to be there.

50 minutes, 25 seconds

 

Balades #23

http://podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1447-balades-23-assiette-parcmetre-et-amitie-20-janvier-2017

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades » de ce 20 janvier 2017. J’espère que vous avez passé d’agréables jours de fête au sein de votre famille. Je vous exprime mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Hello everyone and welcome to my podcast “walks” on this January 20, 2017. I hope you had a lovely day festival within your family. I wish you all the best for this new year.

Aujourd’hui, je commencerai par une expression imagée que j’ai malheureusement pu utiliser pendant les fêtes. Ensuite, je vous parlerai d’une autre aventure qui m’est arrivée au volant de la 4L de mon oncle. Et je conclurai cette émission par une devinette non plus sur une chanson, mais sur un film cette fois-ci.

Today I begin with a vivid phrase that I unfortunately could use during the holidays. Then I will talk about another adventure that happened to me at the wheel of my uncle’s 4L. I will conclude this issue with either a riddle on a song, but a film this time.

Avant de commencer, je tiens à annoncer le nom des heureux gagnants de notre concours de Noël. Félicitations à Ruth Sanchioni qui a gagné un bon d’une valeur de 300 francs, à Marlies Horvath Engelmann qui remporte le deuxième prix, un bon de 500 francs et au grand gagnant, Beat Eckstein qui recevra un bon de 1000 francs à faire valoir sur un cours de langue à l’École-Club Migros.

Before I start, I want to announce the names of the lucky winners of our Christmas contest. Congratulations to Ruth Sanchioni who won a voucher worth 300 francs, to Marlies Horvath Engelmann who won the second prize, a good 500 francs, and to the winner, Beat Eckstein who will receive a good 1,000 francs to take a language course at the Migros School-Club.

Comment vous sentez-vous aujourd’hui ? Tout va bien ? Pas de problèmes ? Vous avez bien commencé cette nouvelle année ? Je l’espère pour vous. Après les fêtes avec ses repas copieux [1] et souvent bien arrosés [2], on a parfois un peu de difficultés à retourner au rythme quotidien. On a peut-être trop mangé, pas assez dormi. Résultat : on n’est pas dans son assiette. L’expression « ne pas être dans son assiette » signifie que l’on ne se sent pas bien. Ce sentiment de malaise peut avoir une origine physiologique, qui est donc en rapport avec le corps, ou morale.

How are you feeling today ? All is well? No problems? Have you started this new year? I wish it for you. After the holidays with rich meals [1] and often very savory [2], sometimes it is a little difficult to return to the daily rhythm. One may have eaten too much, not had enough sleep. Result: we are not on our plate. The expression “not on his plate  ” means that one does not feel well. This feeling of discomfort may have a physiological origin, which is related to the body, or legal.

Je dois dire que ce Noël, je n’étais pas dans mon assiette. Après un mois de décembre bien rempli entre le travail, les repas de Noël et naturellement la recherche de cadeaux et les préparatifs pour les fêtes, la tension s’est relâchée [3] à Noël et je me suis sentie très fatiguée. Heureusement, après quelques jours de repos, je suis de nouveau en pleine forme. Ou pour le dire par une expression que je vous ai déjà expliquée : j’ai la pêche !

I must say that this Christmas, I was not on my plate. After a December filled well between work, the Christmas dinner and of course looking for gifts and preparing for the holidays, the tension is released [3] at Christmas and I felt very tired. Fortunately, after a few days off, I’m back in top form. Or to put it in a phrase I have already explained to you  : I’m fishing  !

Il y a quelque temps, je vous ai raconté mes aventures au volant de la voiture de mon oncle, la 4L. Pendant le même séjour dans le sud de la France chez ma grand-mère, il m’est arrivé encore une autre histoire. Quelques jours après avoir bloqué un carrefour – vous vous rappelez peut-être – je devais conduire ma grand-mère à la gare de Menton. Elle voulait acheter un billet de train pour son retour à Paris. Nous sommes donc montées dans la voiture et avons pris le chemin de la gare. Entre temps, je m’étais bien habituée à la voiture, au changement de vitesses et aussi au volant qui était plus dur que sur les autres voitures que je connaissais jusqu’alors. Au moment où nous arrivons devant la gare, nous voyons que les places de stationnement sont bien occupées. Je ralentis un peu pour chercher une place libre. Et là, la voilà !

There was a time, I told you my adventures at the wheel of the car of my uncle, the 4L. During the same stay in the South of France with my grandmother, I had another story. A few days after blocking a crossroad – you may remember – I had to drive my grandmother to Menton Station. She wanted to buy a train ticket for her return to Paris. So we got into the car and went to the station. Meanwhile, I had been well accustomed to the car shift and the wheel that was also harder than the other cars that I had known before. By the time we arrived at the station, we see that the parking spaces are occupied. I slowed down a bit to get a free spot. And then, there it is!

J’en repère [4] une au dernier instant sur ma gauche. Je tourne le volant et m’engage 20170120 F parcmetredans l’emplacement libre. C’était sans compter sur les freins [5] pas très efficaces de la voiture. Boum ! La voiture rentre dans le parcmètre [6] qui se trouve juste en face. Je reste un moment sous le choc. Non, je ne me suis pas fait mal. Mais je n’étais pas seule dans la voiture, ma pauvre grand-mère a sûrement été secouée [7].

I spot [4] one at the last moment on my left. I turned the wheel and commit myself into the open slot. Did not count on the brakes [5] not being very effective on the car. Boom! The car hits the parking meter [6] which is just opposite. I remain for a moment in shock. No, I was not hurt. But I was not alone in the car, my poor grandmother was certainly shaken [7].

Je tourne la tête pour m’assurer qu’elle va bien. Et là, heureusement, elle rigole. Elle a trouvé la manière de me garer plutôt amusante. Inutile de vous dire que j’étais extrêmement soulagée de la voir ainsi. Tout à coup, une autre pensée me vient à l’esprit : la voiture ! Je sors pour évaluer les dégâts [8] que j’ai faits : en effet, le pare-chocs [9] a une petite bosse [10]. Mais rien de grave. Quoique… que va dire mon oncle quand il apprendra ce que j’ai fait à sa voiture bien-aimée ? Je préférais ne pas l’imaginer. Je rentre dans la voiture et fais promettre à ma grand-mère de ne jamais rien dire sur ce petit incident à mon oncle. Jamais ! Elle le jure. Ouf, je suis rassurée. C’est seulement à ce moment-là que je remarque que le parcmètre ressemble à la Tour de Pise, tellement il est penché [11].

I turn my head to make sure she’s fine. And here, fortunately, she laughs. She found the way I park rather amusing. Needless to say, I was extremely relieved to see her like that. Suddenly, another thought comes to mind  : the car! I go out to assess the damage [8] I made: indeed, the bumper [9] has a little bump [10]. But nothing serious. Although …what will I tell my uncle when he hears what I did to his beloved car? I preferred not to imagine it. I get in the car and asked my grandmother to promise never to say anything about this little incident with my uncle. Never! She swears it. Phew, I’m reassured. Only at that moment I noticed that the parking meter is like the Tower of Pisa, so it is leaning [11].

Le reste de mon séjour se passe sans autre incident. Nous faisons plein d’excursions avec la voiture. Un jour, alors que nous sommes à Monaco, nous empruntons même l’itinéraire [12] du Grand Prix de Formule 1. Vous savez, là où les voitures doivent prendre plusieurs virages très étroits après le Casino avant de passer dans le tunnel. Bien sûr, notre 4L ne roulait pas à la même vitesse qu’une voiture de course. Malgré cela, elle penchait fort dans les virages. Nous étions secoués une fois à gauche, une fois à droite et puis de nouveau à gauche. C’était plutôt amusant.

The rest of my stay went on without further incident. We do lots of excursions with the car. One day, while we’re at Monaco, we take the same route [12] of the Grand Prix Formula 1. You know, where the cars will take several very tight corners after the casino before entering the tunnel. Of course, our 4L did not roll at the same speed as a race car. Despite this, she tilted hard in the corners. We were shaken once left, once right and then left again. It was rather fun.

Plusieurs années plus tard, j’ai quand-même tout avoué à mon oncle. Il ne m’en voulait [13] pas du tout. Il avait bien remarqué la petite bosse sur le pare-chocs mais avait cru que quelqu’un lui était rentré dedans en se garant. Et ma grand-mère a tenu sa promesse ; elle ne lui a jamais rien dit. Ah, j’oubliais : les parcmètres sur la place de la gare de Menton ont été remplacés depuis par un horodateur [14].

Several years later, I confessed everything to my uncle. He had not wanted me [13] at all. He had noticed the small bump on the bumper but had thought someone was into him when parking. And my grandmother kept her promise; She never told him anything. Oh, I forgot: the parking meters in the square of Mentone from the station have since been replaced by a parking meter [14].

Dans la devinette de l’émission précédente, je vous ai parlé du chanteur Claude François et de sa chanson « Comme d’habitude ». Bravo à Lou, qui a trouvé la solution. Aujourd’hui, je débute une nouvelle série. Après les chansons, je vais vous faire deviner des films et des acteurs français ou de langue française.

In the riddle of the previous issue, I spoke of the singer Claude François and his song “As usual”. Congratulations to Lou, who found the solution. Today, I’m starting a new series. After the songs, I’ll let you guess films and French actors or French language.

Je vous ai choisi pour commencer un film qui, à mon avis, n’est pas difficile à trouver. Ce film est inspiré d’une histoire vraie. Il raconte la rencontre et l’amitié assez improbable [15] entre deux hommes que tout oppose. L’un est un jeune délinquant [16] de banlieue qui a fait de la prison. L’autre est un ancien homme d’affaires richissime devenu tétraplégique après un accident de parapente [17] et qui est à la recherche d’une aide à domicile. Il engage le jeune malgré les mises en garde [18] de son entourage.

I chose for you to start a film that, in my opinion, is not difficult to find. This film is inspired by a true story. It tells the encounter and rather unlikely friendship [15] between two men who are total opposites. One is a young delinquent [16] commuter who has been in prison. The other is a former wealthy businessman who became a quadriplegic after a paragliding accident [17] and is looking for domestic help. He hired the young man despite warnings [18] from his entourage.

Engager un criminel, c’est dangereux ! Mais l’homme répond que ce jeune est le premier à ne pas avoir pitié [19] de lui, le seul à lui parler normalement, comme à une personne valide [20]. Chacun fait découvrir un peu son monde à l’autre. D’un côté, il y a Vivaldi et un hôtel particulier [21], de l’autre la musique funk et un appartement dans un HLM [22].

Commit a criminal, it’s dangerous! But the man replied that this young man is the first not to have mercy [19] for him, the only one to talk to him normally, like a real person [20]. Each one reveals his world a little to the other. On one side, there is Vivaldi and a mansion [21], the other funk and an apartment in a public housing [22].

Ce qui commence par une relation professionnelle – non sans difficultés au début – se transforme peu à peu en véritable amitié. Beaucoup de scènes amusantes font rire le spectateur, d’autres scènes le touchent. Le mot qui figure comme titre du film qualifie bien la situation des deux hommes qui d’une manière ou d’une autre se trouvent en marge de [23] la société. Avez-vous trouvé de quel film il s’agit ? Il est sorti dans les cinémas en France il y a environ 5 ans. Notez la solution, comme toujours, dans les commentaires sur podclub.ch.

What begins as a professional relationship – not without difficulties at the beginning – gradually is transformed into true friendship. Many amusing scenes are laugh the audience, other scenes touch it. The word that figure as well as the film describes the situation of the two men who in one way or another are on the fringes of [23] society. Did you find what movie this is? It was released in cinemas in France about 5 years ago. Note the solution, as always, in the comments on podclub.ch.

Nous voilà déjà à la fin de cette première émission de l’année. Restez en plein forme et retrouvez-moi le 3 février sur podclub.ch. Alors il sera question d’inondations [24] dans le jardin de mes grands-parents. N’oubliez pas de travailler votre lexique grâce à la fonction vocabulaire de notre application. Et pensez à me rejoindre sur Instagram sous #PodClubIsabelle et #balades. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

We are already at the end of this first issue of the year. Stay in good shape and find me on February 3 on podclub.ch. Then it will be question of floods [24] in the garden of my grandparents. Do not forget to work your lexicon thanks to the vocabulary function of our application. And consider joining me on Instagram under #PodClubIsabelle and #balades. I give you a kiss and see you soon for a new ride!

[1] copieux/copieuse : se dit en général d’un repas dont les quantités servies sont très importantes
[2] bien arrosé(e) : se dit d’un repas accompagné de beaucoup de vin
[3] relâcher : détendre
[4] repérer : découvrir, remarquer
[5] le frein : dispositif qui sert à réduire la vitesse ou à arrêter le mouvement d’un véhicule
[6] le parcmètre : appareil qui sert à payer et à mesurer le temps de stationnement d’un véhicule
[7] secouer : agiter fortement
[8] le dégât : destruction, dommage
[9] le pare-chocs : pièce en métal à l’avant et à l’arrière d’une voiture destinée à protéger la carrosserie des chocs
[10] la bosse : dégât causé par un choc
[11] penché(e) : incliné, qui n’est pas droit
[12] l’itinéraire (m) : route à suivre
[13] en vouloir à qn : faire des reproches
[14] l’horodateur (m) : machine qui imprime l’heure ou le temps de stationnement payé
[15] improbable : qui a peu de chances d’avoir lieu, de se produire
[16] le délinquant : personne qui a commis un délit
[17] le parapente : sport pratiqué avec une sorte de parachute avec lequel on s’élance d’une montagne, d’une hauteur ; nom de ce parachute spécial
[18] la mise en garde : action d’avertir d’un danger
[19] la pitié : compassion, sentiment éprouvé face à la souffrance ou la faiblesse d’une personne
[20] valide : qui ne souffre d’aucun handicap, qui est en bonne santé
[21] l’hôtel particulier (m) : grande maison de ville qui appartient à un riche propriétaire
[22] le HLM : Habitation à Loyer Modéré, logement destiné aux personnes aux revenus modestes
[23] en marge de : en dehors de, à côté de
[24] l’inondation (f) : présence anormale d’une grande quantité d’eau, eau qui recouvre un terrain

[1] rich / hearty : refers generally to food in quantities served are very important
[2] well watered : said of a wine accompanied by a lot of food
[3] relax : relax
[4] spot : discover, noted
[5] brake : device used to reduce speed or stop the movement of a vehicle
[6] the meter : device used to pay parking and measure the time a vehicle
[7] shake : shake strongly
[8] the damage , destruction, damage
[9] the bumper : metal part at the front and rear of a car to protect the body from shocks
[10] bump : damage caused by a shock
[11] examined : inclined, that is not right
[12] the route : road to follow
[13] blame somebody : reproach
[14] time  machine that prints the time or the time of paid parking
[15] unlikely : that is unlikely to occur, to occur
[16] the offender is someone who has committed a crime
[17] paragliding : sport played with a kind of parachute with which springs from a mountain from a height;name of this special parachute
[18] setting guard: Action warn of danger
[19] compassion : compassion, feeling experienced at the suffering or weakness of a person
[20] valid : that suffer any handicap, which is healthy
[21] the mansion : large town house that belongs to a rich owner
[22] HLM : Residence for Rent Moderate, housing for people with low income
[23] on the sidelines of : outside, next to
[24] flooding : abnormal presence of a large amount of water, water covering land

L’Avis #59

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/527-lavis-de-marie-59-le-gagnant-au-loto-les-primaires-la-tele-30-septembre-2011

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast “ L’avis de Marie ”. Aujourd’hui nous sommes le 30 septembre et nous allons rêver un peu et nous imaginer que la cagnotte de l’Euro Million est à nous. Ensuite un petit tour du côté de la politique française, et de mon premier achat de téléviseur.

Hello everyone and welcome to my podcast “The opinion of Mary”. Today is September 30th and we will dream a little and imagine that the prize pool of the Euro Million is ours. Then a little tour of French politics, and my first purchase of a television set.

Ah si j’étais riche ! Comme je ne suis pas née avec une cuillère en argent dans la bouche, c’est une expression pour dire que l’on est né dans une famille très riche, comme je n’ai pas choisi la carrière professionnelle qui me permette de faire fortune, l’enseignement est un métier assez humble [1], que me reste-t-il pour devenir soudainement très riche ? Gagner au loto. Pour cela il me faudrait commencer à y jouer. Car comme dit la publicité, 100% des gagnants, ont tenté leur chance.

Ah, if I were rich! Since I was not born with a silver spoon in my mouth, it is an expression to say that one was born in a very rich family, as I did not choose the professional career that allows me to make a fortune, the teaching profession is a fairly humble [1], what for me is left to become suddenly very rich? Win the lottery. For that I would have to start playing. Because as advertised, 100% of the winners, tried their luck.

Si j’étais riche, que ferais-je ? Vous êtes-vous déjà posé la question ? Arrêteriez-vous de travailler ? Iriez-vous vivre sur une île ou continueriez-vous votre vie comme si de rien n’était ? Imaginez, si vous gagniez ne serait-ce que 30 millions d’euros, en plaçant l’argent à la banque, vous recevriez 2000 euros d’intérêts par jour. Faut-il en avoir de l’imagination pour dépenser 2000 euros par jour. Moi si je gagnais une grosse somme au loto, j’essaierais d’améliorer [2] le monde, je ferais du bien autour de moi. Mais si je gagnais au loto, c’est sûr ce ne serait pas sans risque, car peut-être que tout cet argent me monterait à la tête [3], c’est à dire que je perdrais la tête, j’aurais, soudainement pleins d’amis, et puis si j avais tant d’amis, je ne saurais plus différencier mes vrais amis des faux.

If I were rich, what would I do? Have you ever wondered? Would you stop working? Would you live on an island or would you continue your life as if nothing had happened? Imagine, if you won even 30 million euros, by putting the money in the bank, you would receive 2000 euros interest per day. Is it necessary to have the imagination to spend 2000 euros per day. Me if I won a big amount the lottery, I would try to improve [2] the world, I would do good around me. But if I won the lottery, it sure would not be without risk, because maybe all that money I would go up to the head [3], that is, I lose my head, I would suddenly be full of friends, and then if I had so many friends, I could no longer differentiate my true friends from the false.

Je voudrais faire plaisir à tout le monde, je mènerais la grande vie et viendrait un jour où j’aurais dépensé [4] toute ma fortune [5] et je me retrouverais sans le sous, et si je n’avais plus d’argent, mes soi-disant amis me tourneraient le dos, je souffrirais de solitude et deviendrais dépressive, voire alcoolique….Heu finalement je crois ne pas avoir envie de gagner au loto… enfin on se rassure comme on peut n’est-ce pas ! Je vous raconte cela, car ces jours, imaginez-vous qu’un Français, gagné la somme fabuleuse de 162 millions d’euros à l’Euro Million. Je me demande ce qui se passe dans la tête de cette personne, 162 millions, c’est une somme tellement incroyable qu’on ne peut même pas imaginer ce que cela représente. La somme qu’il a gagné, c’est l’équivalent à quatre tonnes d’or, ou vingt mille Renault Clio ou encore trente six fois le salaire annuel de Yoann Gourcuff, le footballeur le mieux payé de la ligue 1. Moi je serais morte de peur, et vous ?

I want to please everyone, I would lead the high life and there would come a day when I would have spent [4] all my fortune [5] and I find myself penniless, and if I had more money , my so-called friends would turn their back on me, I would suffer from loneliness and become depressed, even alcoholic …. Well finally I think I do not want to win the lottery … well we reassure ourselves as we can not have it! I tell you this, because these days, imagine a Frenchman, won the fabulous sum of 162 million euros to the Euro Million. I wonder what is going on in that person’s head, $162 million is so incredible that you can not even imagine what that means. The amount he earned is the equivalent of four tons of gold, or twenty thousand Renault Clio or thirty-six times the annual salary of Yoann Gourcuff, the highest paid footballer in league 1. I Would be dead with fear, and you?

Les Primaires, en avez-vous entendu parler ? Non je ne parle pas du beaujolais primeur, c’est à dire du beaujolais nouveau qui est commercialisé le troisième jeudi de novembre non, non,  je vous parle des primaires du parti socialiste. En fait il s’agit d’une élection [6] qui va élire [7] le candidat qui va représenter le parti aux prochaines élections présidentielles. Ces élections sont organisées pour ne pas diviser le parti, car si chacun des candidats se présentait, les chances qu’un Président de gauche soit élu sont faibles. Les Français pourront choisir le 9 et le 16 octobre prochain entre 6 candidats ; François Hollande, Ségolène Royal, Martine Aubry pour les plus connus.

The Primary, have you heard of it? No, I’m not talking about Beaujolais primeur, that is, the new Beaujolais that is marketed on the third Thursday in November. No, no, I’m talking about the primaries of the Socialist Party. In fact it is an election [6] which will elect [7] the candidate who will represent the party in the next presidential elections. These elections are organized in order not to divide the party, because if each of the candidates presented themselves, the chances of a left-wing president being elected are weak. The French will be able to choose between October 9th and 16th between 6 candidates; François Hollande, Ségolène Royal, Martine Aubry for the best known.

Pour voter, il suffit d’être citoyens français inscrits sur les listes électorales, de donner un euro minimum pour participer aux frais d’organisation, et de signer l’engagement de reconnaissance dans les valeurs de la Gauche, bref de signer un papier qui confirme sa sympathie pour les idées de Gauche ! L’enjeu de ce vote portera sur le nombre de participants. Je m’explique, s’il y a seulement 500 000 Français qui participent aux élections, le candidat élu, celui qui représentera le parti socialiste sera bien sûr fragilisé [8], cela laissera penser que le parti de gauche n’aura pas beaucoup de chance de gagner les élections présidentielles l’année prochaine, mais, si ce sont 3 ou 4 millions de participants, la conclusion serait bien différente et les présidentielles promettent des débats intéressants.

To vote, it is enough to be French citizens registered on the electoral rolls, to give a minimum euro to participate in the expenses of organization, and to sign the commitment of recognition in the values of the Left, in short to sign a paper that Confirms one’s sympathy for the ideas of Left! What is at stake in this vote will be the number of participants. Let me explain, if only 500,000 French who participate in elections, the elected candidate, who will represent the Socialist Party will of course be weakened [8], this will leave thinking that the Left Party will not have much chance of winning the presidential elections next year, but if there are 3 or 4 million participants, the conclusion would be very different and the presidential elections promise interesting debates. 

Vous aussi vous avez un jour emménagé [9] dans un appart ou une maison, et un jour, il a fallu que vous vous achetiez de quoi aménager [10] votre nouveau chez vous. Une table, des chaises, un frigidaire, un four, un lit, la chaine hifi, voilà pour l’essentiel. Ça c’est quand on débute dans la vie. Après plus tard, on achète un canapé, des fauteuils, un bureau, une table basse, une armoire… Moi j’ai vécu ainsi des années. Comment cela, il manque quelque chose ? Un micro-onde ? Un lave vaisselle ? Oh oui, c’est trop pratique. Mais quoi d’autre ? Ah la télé, mais bien sûr ! Alors moi j’ai longtemps vécu sans télé, mais il y a un mois, j’ai passé une étape importante dans ma vie : je me suis acheté un téléviseur. C’est le premier téléviseur que j’achète dans ma vie !

You also have a day to move [9] into an apartment or a house, and one day, he took you buy something to organize [10] your new home. A table, chairs, a fridge, an oven, a bed, the stereo, here are the essentials. That’s when you start out in life. Afterwards, we buy a sofa, armchairs, a desk, a coffee table, a wardrobe … I have lived for years. How is something missing? A microwave ? A dishwasher ? Oh yes, it’s too practical. But what else? Ah the TV, but of course! So I lived for a long time without a TV, but a month ago, I made an important step in my life: I bought myself a television set. This is the first TV I’ve bought in my life!

Je trouve que l’objet n’est pas très esthétique et surtout, je trouve que cela est cher, mais bon, une fois installée dans mon nouvel appartement, ayant l’âge de la raison [11], je me suis décidé ! Alors j’ai fait une étude comparative sur le net, un copain m’a donné des infos techniques auxquelles il fallait que je veille. J’avais décidé d’investir dans un téléviseur de 80 pouces, c’est la taille, pour une somme maximale de 400 euros. Arrivée au magasin, je trouvais que le téléviseur 80 pouces était bien ridicule à côté des géants de 110 pouces. Alors je me suis imaginée dans mon salon avec mon petit écran et tout à coup, voilà que moi, qui n’ais jamais eu de télé, j’ai été prise d’une folie technologique. Finalement un grand écran c’est chouette et je me suis trouvé tous les arguments pour justifier mon nouveau choix, des arguments comme : ” ben je ne vais pas en changer tous les deux ans “, ” il faut vivre avec son temps “. Enfin je vous laisse imaginer les conversations que j’ai pu avoir entre moi et moi, cela a duré des heures.

I think the subject is not very aesthetic and, above all, I think it is expensive but good, once installed in my new apartment, with the age of the reason [11], I decided! So I did a comparative study on the net, a friend gave me technical information that I had to watch. I had decided to invest in an 80-inch TV, that’s the size, for a maximum of 400 euros. Arriving at the store, I found that the 80-inch TV was quite ridiculous next to the 110-inch giants. So I imagined myself in my living room with my small screen and suddenly, now that I, who never had a TV, I was taken by a technological madness. Finally a big screen is nice and I found all the arguments to justify my new choice, arguments like: “well I will not change every two years,” “one must live within one’s time.” Finally I let you imagine the conversations that I could have between me and me, it lasted hours.

La vendeuse commençait à s’impatienter et puis, allez, sur un coup de tête, j’ai signé. J’en avais des sueurs froides, je vous assure. J’avais dépassé [12] mon budget et, tout cela pour une question d’esthétisme. Car oui, j’avais d’abord choisi le modèle le plus grand, le modèle le plus technologique, mais en plus j’ai choisi le téléviseur le plus joli : Je vous rappelle que je suis une fille et que pour les filles, l’aspect esthétique est très important. J’avais dépassé mon budget de 400 euros, le prix d’un deuxième téléviseur ! Mais en fait j’ai fait une bonne affaire, car j’ai pu avoir un modèle d’exposition pour lequel j’ai reçu une ristourne [13] de 300 euros. Donc j’étais là en train de regarder mon achat, en train de me demander si je n’avais pas fait une bêtise quand une mamie passe à côté de moi et me dit : ” Hmm ma fille a la même dans son salon, mais c’est moche une aussi grande télé “. J’étais démoralisée en pensant à mon joli petit salon qui bientôt allait être enlaidi [14] par ce grand écran.

The saleswoman began to grow impatient and then, on a whim, I signed. I was sweating cold, I assure you. I had exceeded [12] my budget, all for a matter of aesthetics. Because yes, I had first chosen the biggest model, the most technological model, but in addition I chose the prettiest TV: I remind you that I am a girl and that for girls, aesthetic appearance is very important. I had exceeded my budget of 400 euros, the price of a second TV! But in fact I made a good deal, because I could have a display model for which I received a discount [13] of 300 euros. So I was there watching my purchase, wondering if I had not made a mistake when a grandmother passes by me and says to me: “Hmm my daughter has the same in her living room, but It’s ugly such a big TV “. I was demoralized, thinking of my nice little lounge which was soon to be disfigured [14] by the big screen.

Le jour de la livraison, c’est vrai que j’étais prête à l’échanger. On me l’a posé sur un meuble assez haut et le téléviseur semblait occuper toute la pièce. Je n’aimais pas. J’ai fait le tour de la maison pour trouver un meuble plus adapté, plus bas. Généralement on pose le téléviseur sur un meuble pas plus haut que 50 cm, qu’on appelle un banc de télé. Moi j’ai trouvé dans mon grenier, un banc, un vrai banc dont les pieds ont été fabriqués par mon arrière grand-père. La télé y est parfaite. Enfin voilà, je suis, depuis peu, devenue une fille moderne, j’ai un superbe téléviseur dernier cri, c’est à dire ultra moderne. Parfait, l’hiver peut venir ! Il peut neiger ! Moi je me vois déjà sous ma couverture à regarder des films !

The day of delivery, it is true that I was ready to exchange. They put it on a fairly high piece of furniture and the TV seemed to occupy the whole room. I did not like that. I went around the house to find a more suitable furniture, lower. Generally we put the television on a piece of furniture not higher than 50 cm, which is called a TV bench. I found in my attic a bench, a real bench whose feet were made by my great-grandfather. The TV is perfect. Finally, I have, recently, become a modern girl, I have a superb, state-of-the-art television. Perfect, winter can come! It can snow! I already see myself under my covers watching movies!

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, j’ai un film qui m’attend, mais non je rigole. En attendant de vous retrouver dans 15 jours sur http://www.podclub.ch , habillez-vous chaudement, remettez vos chaussettes, car l’automne est là. La prochaine fois je vous parlerai d’une actualité française, et d’un fait divers qui coupe l’appétit. En attendant de vous retrouver, prenez soin de vous. A bientôt.

That’s all for today, I have a movie waiting for me, but I’m not kidding. While waiting to find you in 15 days on http://www.podclub.ch, dress warmly, put on your socks, because autumn is there. Next time I will talk to you about a French news, and a news item that cuts the appetite. While waiting for you, take care of yourself. See you soon.

[1] humble : modeste
[2] améliorer : rendre meilleur
[3] monter à la tête : ici : perdre le sens des réalités, devenir fou
[4] dépenser : utiliser l’argent, le contraire d’économiser
[5] la fortune : toutes les biens, l’argent que l’on possède
[6] l(a) élection : fait de choisir quelqu’un par vote
[7] élire : voter, donner sa voix
[8] fragiliser : rendu fragile, le contraire de fort
[9] emménager : s’installer dans un nouveau logement
[10] aménager : installer, organiser
[11] la raison : le bon sens, la sagesse
[12] dépasser : ici : dépensé plus
[13] la ristourne : le rabais, une baisse de prix
[14] enlaidir : devenir plus laid, moins beau

[1] humble : modest
[2] improve : make it better
[3] go to your head : here: lose the sense of reality, crazy
[4] spending : use money, the opposite of saving
[5] fortune : all goods, the money we have
[6] election : choosing someone poll
[7] election : vote, giving his voice
[8] weaken : rendered fragile, the opposite of strong
[9] move : move into a new home
[10] develop : install, organize
[11] reason : common sense, wisdom
[12] exceed : here spent more
[13] rebate : rebate, down price
[14] ugly to become uglier, less beautiful

L’Avis #58

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/521-lavis-de-marie-58-le-franc-fort-et-les-emotions-fortes-16-septembre-2011

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast “ L’avis de Marie ”. Aujourd’hui nous sommes le 16 septembre et je suis heureuse de vous retrouver. Un sujet d’actualité d’abord, le franc suisse et puis, puisque dans la vie il n’y a pas que l’argent, il y a aussi le plaisir, je vais vous raconter une expérience que j’ai vécue il n’y a pas si longtemps et qui m’a donné de fortes émotions.

Hello everyone and welcome to my podcast “The opinion of Mary”. Today is September 16 and I am happy to find you. A topical issue first, the Swiss franc and then, since in life there is not only money, there is also pleasure, I will tell you an experience that I experienced not so long ago that gave me strong emotions.

L’argent est un sujet un peu tabou, et vous aurez remarqué que peu de gens avouent combien ils gagnent, car peut-être ne veulent-ils pas mettre mal à l’aise [1]. Femme ? Homme ? Etranger ? Diplômé ? Ces critères justifient-ils une différence de salaire ? En France, dans les entreprises de l’Etat, c’est à dire dans le public, il y a des grilles de salaire. C’est l’âge, les études, et l’expérience qui déterminent ce que l’on gagne. Dans le secteur privé, par contre, c’est vrai qu’il n’y a pas de règles, sinon que le salaire minimal est de 7, 06 euros net de l’heure, soit environ 1070,76 euros net par mois pour un emploi à plein temps [2]. Plus de la moitié des Français gagnent moins de 1500 euros par mois, et pourtant on dit que le salaire moyen est de 2000 euros !

Money is a somewhat taboo subject, and you will have noticed that few people admit to how much they earn, because maybe they do not want to feel uncomfortable [1]. Woman ? Man? Foreigner? Diploma ? Do these criteria justify a difference in wages? In France, in the enterprises of the State, that is to say in the public, there are salary scales. It is age, education, and experience that determine what you earn. In the private sector, on the other hand, it is true that there are no rules, except that the minimum wage is € 7.06 net per hour, or about € 1070.76 net per month for a full-time [2]job. More than half of French people earn less than 1500 euros a month, and yet they say that the average salary is 2000 euros!

Cela laisse imaginer les inégalités qu’il y a entre les salariés ! Tout dépend du secteur d’emploi dans lequel on travaille. C’est drôle non ? Le professeur qui apprend à lire et à écrire à vos enfants ou l’infirmière qui soigne votre grand-mère gagne moins que l’employé de banque qui vous vole, pardon qui s’occupe de votre argent. Le médecin qui refait vos seins gagne plus que celui qui vous soigne d’un cancer. Il y a des logiques dans ce monde qui sont, pour moi, assez incohérentes. Et puis tout dépend aussi du pays dans lequel on travaille. Le frontalier, celui qui tous les jours traverse la frontière suisse, gagne pour un travail égal à son collègue resté du côté français, 2 à 3 fois plus. Bon, il ne le fait pas exprès. Imaginez, vous habitez à deux pas de la frontière suisse, que faites-vous ?

This allows one to imagine the inequalities that exist between employees! It all depends on the sector of employment in which we work. It’s funny is it not ? The teacher who learns to read and write to your children or the nurse who cares for your grandmother earns less than the bank clerk who steals from you, forgiveness, who takes care of your money. The doctor who remakes your breasts earns more than the one who treats you of cancer. There are logics in this world that are, to me, quite incoherent. And then it all depends on the country in which we work. The cross-border commuter, the one who crosses the Swiss border every day, earns for a job like his colleague who remained on the French side, 2 to 3 times more. Well, he does not do it on purpose. Imagine, you live close to the Swiss border, what are you going to do?

Au lieu de prendre tous les matins la direction de la France, vous traversez la frontière. C’est plutôt écologique non ? Bien sûr ça c’est l’argument un peu hypocrite, L’avantage financier est le moins cité, mais le plus encourageant ! Surtout en ce moment où le Franc est si fort. D’ailleurs les frontaliers viennent parfois de très loin pour se rendre dans l’Eldorado helvétique. Puisque les frontaliers ont un niveau de vie supérieur aux salariés français, le niveau de vie dans ces régions frontalières est aussi plus élevé que dans d’autres régions de France. Les artisans [3] ont des tarifs supérieurs, les locations et les maisons sont plus onéreuses [4], les assurances privées ont des cotisations plus élevées, même dans les magasins, les produits sont plus chers qu’ailleurs [5]. De plus être frontalier, c’est être un grand ami des impôts [6] français, vous êtes en quelque sorte un sponsor important !

Instead of going the direction to France every morning, you cross the border. It’s environmentally friendly, is it not? Of course this is the somewhat hypocritical argument, The financial advantage is the least cited, but the most encouraging! Especially at this moment when the Frank is so strong. Besides, the border workers sometimes come from far away to go to the Helvetic Eldorado. Since cross-border commuters have a higher standard of living than French employees, the standard of living in these border regions is also higher than in other regions of France. The artisans [3] have higher rates, rentals and houses are more expensive [4], private insurance have higher premiums, even in the stores, the products are more expensive that elsewhere [5]. In addition to the border being a great tax friend for the [6] French, you are somehow a major sponsor!

La forte valeur actuelle du franc suisse peut sembler être à l’avantage des frontaliers, mais pas pour tous. En effet, j’ai lu que certaines entreprises suisses ont commencé à payer le salaire de leurs salariés français en euros, ce qui signifie pour ces derniers une baisse de salaire de 30 %, d’autres entreprises ont aussi exigé deux heures de travail en plus par semaine. Soit les salariés acceptaient, soit ils démissionnaient, c’est à dire qu’ils quittaient leur poste. Cette mesure est-elle juste ? S’il s’agit pour un patron de sauver son entreprise, je peux le comprendre, mais s’il s’agit de faire du profit, que dire, sinon que nous sommes tousprisonniers [7] de notre société de consommation.

The current high value of the Swiss franc may seem to be to the advantage of cross-border workers, but not to all. Indeed, I have read that some Swiss companies have begun paying the wages of their French employees in euros, which means that they have a 30% wage cut, other companies have also required two hours of work more per week. Either the employees accepted or they resigned, that is to say that they left their post. Is this fair? If it is for a boss to save his business, I can understand it, but if it is to make profit, what to say, except that we are all prisoners [7] of our consumer society.

Bon voyons le bon côté des choses, les parkings des supermarchés sont à nouveau remplis de voitures immatriculées en Suisse. En allant dans un magasin decarrelage [8], je me suis improvisée traductrice [9], car la patronne dont le niveau d’allemand devait correspondre à mon niveau de chinois, c’est à dire nul, avait bien du mal à parler affaires au client suisse, qui lui n’avait pas dû être bien attentif à l’école pendant ses leçons de français.

Good on the bright side, the car parks of the supermarkets are again filled with cars registered in Switzerland. By going to a tile store [8], I improvised my translator [9] because the boss whose German level would match my Chinese level, ie zero, did not seem to speak business to the Swiss customer, who had not been attentive in school during his French lessons.

L’homme qui venait de Zug, c’est à dire à 150 kilomètres de là où il était, souhaitait acheter une grosse quantité de carrelage et était prêt à payer le gîte et le couvert [10] à l’artisan français qui viendrait lui faire les travaux. La chute de l’euro a donc fait marcher les commerces français et a fait faire de bonnes affaires aux consommateurs suisses.

The man who had just taken the train, that is to say 150 kilometers from where he was, wanted to buy a large quantity of tiles and was willing to pay the room and board [10] to the French artisan who came to him to do the work. The fall of the euro has therefore made French businesses work and has made good business for Swiss consumers.

Ces vacances j’ai fait une chose incroyable. J’ai survolé le lac d’Annecy avec mon parapente [11]. Je suis partie avec 4 copains à la recherche de soleil et de pentes pour y décoller avec nos parapentes. Cela faisait un petit temps que je n’avais plus volé et j’étais à la fois un peu anxieuse et excitée. Nous voilà donc partis en minibus. Nous sommes passés par Grand Villard, les Diablerets, Villard, Villeneuve pour arriver à Annecy. Y êtes-vous déjà allés ? C’est très joli, surtout une fois que vous êtes au dessus du lac. Mais que de monde au décollage [12], on se serait cru aux caisses d’un grand magasin, le jour des soldes, chacun attendant son tour, mais essayant tout de même d’arriver au plus vite à la caisse. Sauf qu’il y a aussi l’appréhension, la petite peur du décollage.

These holidays I did something incredible. I flew over Lake Annecy with my paraglider [11]. I left with 4 buddies in search of Sun and slopes to take off with our paragliders. It had been a while since I had flown and I was both a little anxious and excited. So we left by minibus. We passed through Grand Villard, Les Diablerets, Villard, Villeneuve to reach Annecy. Have you ever been there? It is very pretty, especially once you are over the lake. But as we left the world [12], it was like the boxes of a department store, the day of the sales, each waiting his turn, but still trying to get quickly to checkout. Except there is also apprehension, the small fear of takeoff.

Non en fait, il y a une pression incroyable, il faut être rapide et surtout ne pas rater [13] son décollage, pour une question de sécurité d’abord, mais aussi car tout le monde vous regarde. Il y a deux façons de décoller, face à la voile ou dos à la voile. Quand il y a du vent, il est mieux de décoller face à sa voile, et une fois qu’elle est en l’air, c’est le pilote qui se retourne et qui se met face à la pente et après quelque pas, vous êtes en l’air. Cela paraît simple, et c’est aussi simplement que j’ai décollé.

No, actually, there is incredible pressure, you have to be quick and do not miss [13] takeoff, for reasons of safety first, but also because everyone is looking at you. There are two ways to take off, facing the sail or back to the sail. When there is wind, it is better to take off in front of one’s sail, and once it is in the air, it is the pilot who turns and faces the slope and after a few steps, You’re in the air. It sounds simple, and it’s just that I took off.

Quand on vole à Annecy, il y a un grand tour à faire : aller prendre de la hauteur le long des roches, un peu plus loin, sur la droite du décollage, au dessus de la forêt de Sellier, et puis traverser le lac et reprendre en face sur les crêtes du côté de la forêt du Blondé, les traverser et rejoindre l’atterrissage [14] au bout du lac.

When you fly to Annecy, there is a big tour to do: go up the hill along the rocks, a little farther on the right of the takeoff, over the forest of Sellier, and then cross the lake and back in front on the ridges of the side of the forest Blondé, cross and join landing [14] at the end of the lake.

Moi, je vole sans variomètre, sans cet appareil qui fait ” Bip, bip ” quand vous êtes en train de prendre de l’altitude et qui vous dit la hauteur à laquelle vous êtes. Bien sûr c’est pratique, surtout pour repérer les thermiques, mais voilà, je vole sans. Oh je n’avais pas besoin d’un ” Bip, bip ” pour me sentir monter, puis descendre, puis remonter, puis redescendre, tant je me suis fait secouer [15]. Oh, je ne faisais pas la fière sous ma voile, même qu’elle m’a fait plusieurs petites fermetures et puis tout à coup j’étais haut, vraiment haut. Moi, je voulais traverser le lac. Oui mais, avais-je assez de hauteur ? Alors imaginez-moi, peut-être à 1500, 1800 ou 2000 mètres dans le ciel, toute seule – pas d’autres voiles autour de moi que j’aurais pu suivre – toute seule, en train de me poser cette question essentielle : Traverser ou non ?

Me, I fly without variometer, without this device that makes a “beep, beep” when you are taking altitude and it tells you the height at which you are. Of course it is practical, especially to spot the thermals, but voila, I fly without. Oh I did not need a “Beep, beep” for me to know up, then down, then up, then down, so I got to shake [15]. Oh, I was not proud under my sail, even that she made me several small closures and then suddenly I was high, really high. I wanted to cross the lake. Yes, but was I high enough? So imagine me, maybe at 1500, 1800 or 2000 meters in the sky, all alone – no other sails around me that I could have followed – all alone, asking me this essential question: Cross or not ?

Je n’avais pas envie de faire la une des journaux. Rendez-vous compte, je commence à traverser le lac, perds de la hauteur, me retrouve à atterrir sur un bateau, si j’ai de la chance, ou encore sur la route, le long du lac ! Il fallait prendre une décision rapidement. Moi qui ai horreur de prendre des décisions, cela a été un moment horrible. Et puis, j’ai regardé mes pieds. Oui, je les ai mis l’un devant l’autre, et derrière eux, au second plan, il y avait le lac et comme la longueur de mes deux pieds était supérieure à celle du lac, j’en ai conclu que j’avais assez de hauteur. Oh mes amis, quelle aventure ! Je traverse, ouf, une chose de faite, mais voilà que j’étais bien basse [16], je me dirige vers l’autre montagne et là oup, je suis aspirée [17] vers le haut.

I did not want to make headlines. Be aware, I begin to cross the lake, lose height, find myself on a boat, if I am lucky, or even on the road, along the lake! A decision had to be made quickly. I who hates to make decisions, it was a horrible moment. And then I looked at my feet. Yes, I put them one in front of the other, and behind them, in the background, there was the lake, and as the length of my two feet was greater than that of the lake, I had enough height. Oh my friends, what an adventure! I cross, phew, a thing done, but now I was low [16], I head to the other mountain and there I sucked it [17] up.

Mais la crête [18] que je dois traverser est plus haute que moi, je dois m’approcher du versant [19], mais pas trop. Au plus près de la forêt, c’est là qu’on monte le mieux, mais c’est aussi là que le risque de rester coincer dans un arbre est le plus grand. Je lutte[20] sous ma voile, je mets de la pression pour monter le long de la montagne. Oh non, que vient faire cette ligne à haute tension [21] sur ma route ? Il va falloir que je la survole. Il faut absolument que j’arrive à prendre plus de hauteur.

But the peak [18] I have to cross is taller than me, I have to approach the slope [19], but not much. Closer to the forest, this is where you climb the better, but it is also there that the risk of getting caught in a tree is the greatest. I fight [20] under my veil, I put pressure to rise along the mountain. Oh no, what is this power line [21] on my route? I’ll have to fly over it. It is imperative that I manage to take more height.

Je m’approche encore un peu plus des arbres, met encore un peu plus de tension dans ma voile, sens le vent qui me pousse. ” Allez encore un peu plus de hauteur “, je me fais balancer, je monte , je redescends, ” Allez encore peu ” , je retiens mon souffle pendant que je survole la ligne à haute tension, et voilà que j’atteins le sommet de la crête et que je peux passer de l’autre côté de la montagne…. Et moi, j’ai hurlé de joie !

I go a little closer to the trees, put a little more tension in my sail, sense the wind that pushes me. “Go a little more”, I get swinging, I go up, I go down again, “Go little again”, I hold my breath while I fly over the high voltage line, and then I reach the summit of the ridge and I can pass on the other side of the mountain …. And I, howled with joy!

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, nous nous retrouvons dans deux semaines sur http://www.podclub.ch où nous parlerons de courses de vaches, et d’équipement d’un chez soi. En attendant de nous retrouver, profitez de la vie, faites-vous plaisir, achetez-vous du carrelage, valsez avec les nuages. Mais prenez soin de vous ! A bientôt.

Well, that’s all for today, we find ourselves in two weeks on http://www.podclub.ch we speak of cow racing, and equipment of the home. While waiting to meet us, enjoy life, indulge yourself, buy tile, go with the clouds. But take care of yourself! See you soon.

[1] mettre mal à l’aise : mettre dans une situation embarrassante
[2] à plein temps : à 100%
[3] l(e) artisan : travailleur manuel
[4] onéreux : cher
[5] ailleurs : dans d’autres endroits, d’autres lieux
[6] l(e) impôt : les taxes que demande l’Etat sur la base de vos revenus, de ce que vous gagnez
[7] le prisonnier : celui qui n’a pas de liberté
[8] le carrelage : pierre, céramique que l’on met généralement dans une salle de bain, au sol
[9] le traducteur : la personne qui traduit des langues, qui met les mots d’une langue à une autre
[10] le gîte et le couvert : l’hébergement, l’endroit pour dormir et les repas
[11] le parapente : avec une voile, on s’envole dans le ciel, on vole
[12] le décollage : l’endroit d’où on décolle, on va en l’air, dans le ciel
[13] rater : ne pas réussir
[14] l(e) atterrissage : du verbe atterrir le contraire de décoller, reposer sur le sol
[15] secouer : ballotter, c’est à dire être agité, subir des mouvements vifs
[16] être bas (se) : le contraire de haut(e)
[17] aspirer : être attiré ; ici : prendre de la hauteur
[18] la crête : le sommet de la montagne
[19] le versant : le côté de la montagne
[20] lutter : se battre
[21] la ligne à haute tension : des câbles électriques

[1] put uncomfortable : put in a quandary
[2] Full-time : 100%
[3] artisan : manual worker
[4] expensive : expensive
[5] elsewhere : in other places, other places
[6] Tax : taxes demanded by the State on the basis of your income, what you gain
[7] the prisoner : he who has no freedom
[8] tile : stone, ceramic which is generally put in a bathroom, floor
[9] the translator : the person who translated language, which puts the words from one language to another
[10] the room and board : accommodation, place to sleep and meals
[11] paragliding : with a veil, it flies in the sky, we fly
[12] takeoff : the place where we take off, we’re going up in the sky
[13] miss : fail
[14] landing : tense land otherwise take off, resting on the ground
[15] shake : toss, ie be agitated, undergo sharp movements
[16] be low : otherwise high
[17] aspirate : be attracted; here get high
[18] peak : the top of the mountain
[19] the side : the side of the mountain
[20] fight : fight
[21] the power line : electrical cables