L’Avis #60

http://podclub.ch/fr/emissions/l-avis-de-marie-f/533-lavis-de-marie-60-prie-mange-et-cours-14-octobre-2011

Bonjour. Bienvenue en ce 14 octobre sur mon podcast “ L’avis de Marie ”. Avez-vous lu le livre d’Elisabeth Gilbert ” Mange, prie et aime ” ? Ou peut-être avez-vous vu le film du même titre avec Julia Roberts et Richard Jenkins ? Alors moi aujourd’hui, non pas que je me prenne pour Julia Roberts, mais nous allons faire un remake de ce film et nous allons l’appeler : ” Mange, prie et cours “. Je vous parlerai tout d’abord d’un fait divers tout à fait incroyable dans le domaine de la gastronomie, puis de la prière en France et enfin de ma course avec des vaches. Etes-vous prêts ?

Hello. Welcome on October 14th to my podcast “The opinion of Mary”. Have you read Elizabeth Gilbert’s book “Eat, Pray and Love”? Or maybe you saw the movie of the same title with Julia Roberts and Richard Jenkins? So now I do not think I’m going to take Julia Roberts, but we’re going to make a remake of this movie and we’ll call it “Eat, Pray and Run”. I will speak to you first of all of an incredible fact in the field of gastronomy, then of prayer in France and finally of my race with cows. Are you ready?

Imaginez que vous ayez rendez-vous avec votre ami pour un déjeuner. Vous vous arrêtez dans un grand magasin pour rapidement faire des courses. C’est lundi et pour bien commencer la semaine quoi de mieux qu’un bon morceau de viande. Vous avez un budget un peu serré, c’est pourquoi vous choisissez le steak haché. C’est rapide, c’est plein de protéines. Vous êtes même prête à rajouter quelques euros supplémentaires pour vous assurer une bonne qualité. Vous choisissez un ” label qualité “, c’est ce qui est même écrit sur l’emballage.

Imagine that you have an appointment with your friend for a lunch. You stop in a department store for quick shopping. It is Monday and to start the week well, what is better than a good piece of meat. You have a tight budget, that’s why you choose the chopped steak. It’s fast, it’s full of protein. You are even ready to add a few extra euros to ensure a good quality. You choose a “quality label”, that is what is even written on the packaging.

Avec cela une bonne bouteille de rouge, une salade verte et voici votre menu composé. Vous retrouvez votre doux, ou pour vous Messieurs, votre douce, vous préparez le repas et vous voilà donc assise à table, à raconter votre week-end, à parler du temps, quand soudain votre dent heurte [1] quelque chose de dur. Vous êtes surprise, vous ne mangez pas de galette des rois, vous savez, ce gâteau que l’on mange le 6 décembre et dans lequel pour être reine, ou roi, il faut trouver la fève, une petite porcelaine ou une autre petite pièce glissée dans le gâteau.

With this, a good bottle of red, a green salad and here is your set menu. You find your sweetie, or your gentlemen, your sweet, you prepare the meal and you are therefore sitting at the table, to tell about your weekend, to talk about the weather, when suddenly your tooth bites [1] something hard. You are surprised, you do not eat cake of kings, you know, this cake that we eat on December 6 and in which to be queen, or king, we must find the bean, a small porcelain or other small piece slipped into the cake.

Mais non, en plein été, ce n’est donc pas cela. En fait après avoir sorti l’objet de votre bouche, après lui avoir retiré les morceaux de nourriture, voilà que votre horreur est au comble [2]. Il s’agit d’une dent. Oui, oui, une dent humaine de 2 centimètres munie d’une couronne [3]. C’est ce cauchemar qui est arrivé à une jeune femme de la ville d’Angers. Enfin je ne sais pas si je préfèrerais ce cadeau surprise à une patte de souris découverte dans un pain ou une grenouille dans une salade. Cela aussi, c’est arrivé.

But no, in the middle of summer, it is not that. In fact after releasing the object of your mouth, after having removed the pieces of food, this is your horror is at its height [2]. It is a tooth. Yes, a human tooth 2 centimeters fitted with a crown [3]. It is this nightmare that happened to a young woman from the town of Angers. Finally I do not know if I would prefer this surprise gift to a paw of a mouse discovered in bread or a frog in a salad. That too has happened.

Aristide Briand, homme politique et diplomate français, prix Nobel de la paix en 1926 a été à l’origine de la loi de 1905, c’est-à-dire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat. Depuis la France est un pays laïc. Cette loi remplace le régime du Concordat de 1801 qui est toujours en vigueur en Alsace et Moselle. Eh oui, en effet au moment de la promulgation [4] de cette loi, l’Alsace et la Moselle n’étaient plus françaises et c’est pour cela qu’aujourd’hui encore ces régions ont un statut spécial. Par exemple, en Alsace et en Moselle, contrairement au reste de la France, les prêtres, les rabbins et les pasteurs sont des fonctionnaires de l’Etat et l’entretien des bâtiments est payé lui aussi par l’Etat. Malgré cette particularité, la France est un pays laïc, il n’ y a pas de religion d’Etat.

Aristide Briand, the French politician and diplomat, Nobel Peace Prize in 1926 was at the origin of the 1905 Act, that is to say, the law of separation of Church and State. Since France is a secular country. This law replaces the regime of the Concordat of 1801 which is still in force in Alsace and Moselle. Yes, indeed at the time of promulgation [4] of this law, Alsace and Moselle were not French and that is why even today these regions have a special status. For example, in Alsace and Moselle, unlike the rest of France, priests, rabbis and pastors are state officials and the maintenance of buildings is also paid for by the State. In spite of this peculiarity, France is a secular country; there is no state religion.

Toutes les religions sont acceptées, mais elles doivent être pratiquées dans la sphère privée. Si vous voulez prier vous le faites chez vous, entre vos quatre murs ou dans un édifice [5] religieux. C’est pourquoi dernièrement en France il y a eu une affaire qui a fait parler d’elle. En France il y aurait entre 5 et 6 millions de Musulmans. C’est donc la deuxième religion en France après le catholicisme. Or il n y a pas assez de lieux de cultes pour accueillir ces pratiquants. Si certains proposent de prendre possession des églises pour la prière du vendredi, je crains que l’idée ne vienne soutenir les voix du front national, le parti d’extrême droite, qui fait de la lutte contre l’Islam son cheval de bataille, c’est-à-dire qu’il oriente toute sa stratégie sur l’islamophobie, la peur de l’Islam.

All religions are accepted, but they must be practiced in the private sphere. If you want to pray you do it at home, in your four walls or in a religious building [5]. That is why lately in France there was a case that made her talk. In France there are between 5 and 6 million Muslims. This is the second religion in France after Catholicism. But there are not enough places of worship to welcome these practitioners. If some propose to take possession of the churches for Friday prayers, I fear that the idea will come to support the voices of the extreme right-wing national front, which makes the struggle against Islam its battle, that is, it directs its whole strategy on Islamophobia, the fear of Islam.

A Paris, dans le quartier de la Goutte d’or, ce sont des milliers de fidèles qui se réunissent le vendredi pour prier dans un lieu de culte, mais comme celui-ci est beaucoup trop petit, beaucoup sont obligés de prier à l’extérieur, dans la rue, ce qui, je vous laisse imaginer, fait réagir les passants. Un accord a été passé entre les représentants du culte musulman et la préfecture pour ouvrir un nouveau lieu de prière plus grand et  interdire la prière dans la rue. Après l’interdiction du port de la burqa, mise en application en avril dernier, c’est un nouveau sujet sensible. Moi devant tout cela me vient une citation d’Edmond Rostand : ” La meilleure prière est la plus clandestine [6] ”  et pour être plus drôle, une autre du grand écrivain Paul Morand: ” l’apéritif, c’est la prière du soir des Français “.

In Paris, in the Goutte d’Or district, thousands of the faithful gather on Friday to pray in a place of worship, but as this one is much too small, many are obliged to pray outside, in the street, which I let you imagine, makes passers-by react. An agreement was reached between the representatives of the Muslim religion and the prefecture to open a new place of greater prayer and prohibit prayer in the street. After the prohibition of the wearing of the burqa, put into application last April, it is a new sensitive subject. Me before all this comes a quote from Edmond Rostand: “The best prayer is the most hidden [6]” and to be funnier, another great writer Paul Morand: “the apéritif is prayer of the French evening”.

Le fait d’habiter le long d une route vous réserve bien des surprises. Un dimanche matin, je buvais mon café tranquillement sur mon balcon et profitais du beau soleil, bref je savourais [7] ce moment quand j’ai remarqué des vaches qui se promenaient et broutaient [8] tranquillement  dans le jardin d’à côté. Je suis allée me refaire un café, histoire de bien me réveiller, mais non, non, il y avait bien une douzaine de vaches qui étaient devenues mes voisines pendant la nuit. Ce n’étaient pas celles de mon frère, les siennes étaient sagement dans leur champs, observant aussi ces nouvelles copines. J’ai  téléphoné au village pour chercher leur propriétaire.

The fact of living along a road has lots of great surprises. One Sunday morning I was drinking my coffee quietly on my balcony and was enjoying the beautiful sun, in short I savored [7] that moment when I noticed that the cows were walking and grazing [8] quietly in the garden next door. I went to get a coffee, to wake up well, but no, no, there were a dozen cows that had become my neighbors during the night. These were not my brother’s, his were wisely in their fields, also watching these new girlfriends. I phoned the village to look for their owner.

J’aurais très bien pu les laisser là, mais le problème, c’est qu’il n’y avait pas de clôture [9] et les vaches pouvaient décider de se promener sur la route. On était dimanche, il faisait beau, il allait y avoir de la circulation. Apres avoir passé quelques coups de téléphone, voilà que je trouve le propriétaire [10]. Celui-ci arrive quelques minutes plus tard. Comme il est seul, je lui propose mon aide, car faire sortir 12 vaches d’un bel endroit avec de l’herbe [11] bien verte, ce n’est pas chose facile, surtout que celles-ci n’avaient pas l’air décidé de quitter le jardin.

I could easily have left them there, but the problem is that there was no fence [9] and cows could decide to walk on the road. It was Sunday, it was fine, there was going to be traffic. After making a few phone calls, I find the owner [10]. This one arrives a few minutes later. As one, I offered him my help, because to get 12 cows to a place with very green grass [11], it is not easy, especially as these had no air of deciding to leave the garden.

Après une bonne quinzaine de minutes, enfin, elles arrivent sur la route. Moi je pensais régler la circulation, prévenir les voitures de la présence de ces dames sur la route, mais c’est là que les choses se sont compliquées, 6 d’entre elles sont parties à gauche,  dans les bois, sur les hauteurs – bon au moins celles-ci n’allaient gêner la circulation – mais il en restait 6 autres, qui elles, commençaient  à courir sur la route. Il fallait qu’elles la quittent au plus vite. Il y avait  un peu  plus loin, un chemin de terre. C’est là qu’il fallait les mener. De là, elles pourraient rejoindre leur pâturage [12].

After a good fifteen minutes, finally, they arrive on the road. I was thinking about regulating the traffic, warning the cars of the presence of these ladies on the road, but that is where things got complicated, 6 left to the woods, on the heights – Good at least these were not going to hinder the traffic – but there were 6 others left, which began to run on the road. They had to leave her as soon as possible. There was a dirt road a little further on. It was there that they had to be led. From there, they could join their pasture [12].

Je commence à courir derrière elles, pensant que le paysan allait me suivre, et bien non ! Je me retourne, j’étais seule ! Le paysan avait disparu. Me voici donc à courir après des vaches peu décidées à être obéissantes [13]. Il fallait faire attention qu’elles ne filent ni à droite, ni à gauche. Une première voiture arrive derrière nous, puis une deuxième. Impossible pour elles de nous dépasser [14].

 I began to run behind them, thinking that the peasant was going to follow me, and no! I turn around, I was alone! The peasant had disappeared. So here I am chasing cows who just decided to be obedient [13]. They had to be careful that they did not sail to the right or to the left. A first car arrives behind us, then a second. We are impossible for them to overcome [14].

Les vaches occupaient  toute la route. Ce qui moi me préoccupait, c’était que quelques mètres plus loin, il y avait un virage tellement serré [15], que nous allions être une  sacrée surprise ceux qui allaient venir d’en face. Ce serait terrible. Alors j’ai essayé de passer à la tête du troupeau [16] pour arriver après le virage et prévenir les automobilistes ou les motards de ces randonneuses [17] à quatre pattes. Mais ces demoiselles étaient joueuses, et en le dépassant, elles ne voulaient plus avancer et voulaient même faire demi-tour.

The cows occupied the whole road. What had me worried me was that a few meters away, there was a turn so tight [15], we would be a big surprise to those who would come across. That would be terrible. So I tried to move to the head of the flock [16] to get after the turn and prevent motorists or bikers of these hikers [17] fours. But these young ladies were playing, and by going beyond them, they did not want to go any further and even wanted to turn around.

Heureusement que le conducteur qui les suivait, avait compris ma grande solitude et le voici qu’avec sa voiture il leur a fermé le passage et comme elles étaient un peu sauvages, un deuxième automobiliste est même sorti de sa voiture pour les chasser vers la bonne direction. Moi j’ai heureusement pu arriver après le virage juste à temps pour prévenir le motard qui arrivait à toute vitesse. Après quelques pas  de course et quelques insultes [18], voici enfin que ces vaches ont quitté la route et continuent leur promenade sur le chemin de terre. J’ai chaleureusement remercié mes sauveurs de leur aide.

Fortunately the driver who followed them had understood my great loneliness and here it is that with his car he closed the passage and as they were a little wild, a second motorist even came out of his car to drive them towards the good direction. I fortunately was able to arrive after the turn just in time to warn the rider who arrived at full speed. After a few running steps and a few insults [18], here it is that these cows have left the road and continue their walk on the dirt road. I warmly thanked my saviors for their help.

J’allais revenir vers chez moi, soulagée d’avoir pu éviter l’accident, quand j’entends un bruit dans la forêt au-dessus de la route, des bruits de feuilles, de branches qui cassent et voici que les vaches qui étaient au début de l’aventure parties vers le village – vous vous en souvenez ? – Eh bien voilà que celles-ci, 6 autres vaches, ont dévalé [19] la forêt et ont atterri sur la route. Oh non ! Et encore une fois, je dois les rattraper et les diriger vers le chemin où étaient parties leurs copines. A ce moment-là arrive une voiture, suivie d’une autre qui arrivait un peu trop vite et qui pour éviter l’accident a dû se mettre dans le talus [20]. Un chaos, mais un chaos !

I was coming back to my house, relieved to have been able to avoid the accident, when I heard a noise in the forest above the road, the sounds of leaves and broken branches, and here were the cows that were at the beginning of the adventure going towards the village – do you remember? – Well here these, 6 other cows, have hurtled [19] the forest and landed on the road. Oh no ! And again, I have to catch them and direct them to the path where their girlfriends had gone. At that time a car arrives, followed by another happening too quickly and to avoid the accident had to bank hard [20]. A chaos, but a chaos!

Et l’autre paysan, le propriétaire de ces bêtes qui n’était toujours pas réapparu. Et une fois encore, me voici à courir dans tous les sens, et une fois encore, certains se sont improvisés cow-boy automobilistes pour m’aider à ramener ces vaches vers le chemin. Enfin, épuisée, rouge de sueur, je rentrais chez moi, quand est arrivé le paysan qui lui était tranquillement installé dans sa voiture et savez-vous ce qu’il m’a dit ? Que c’était la première fois que quelqu’un de ma famille l’aidait ! Mais quel goujat ! Qu’il en soit certain, cela allait être la dernière fois ! Parole de cowgirl !

And the other peasant, the owner of these beasts that still had not reappeared. And once again, here I am to run in every direction, and once again, some have improvised cowboy motorists to help me bring these cows back to the path. Finally, exhausted, red with sweat, I returned home, when arrived the peasant who was quietly installed in his car and do you know what he told me? That was the first time someone from my family helped him! But what a goujat! Be sure, this was going to be the last time! Word from cowgirl!

Voilà, après toutes ces émotions, je vais prier pour toutes ces belles vaches  qui finiront sans doute en bon steak, oups pardon je n’aurai pas dû le dire. Nous nous retrouvons dans 15 jours sur http://www.podclub.ch pour de nouvelles aventures. Nous parlerons d’écologie et de courage. D’ici là, je vous souhaite un peu de spiritualité, un peu de délicatesse et beaucoup d’amour. A bientôt.

That is, after all these emotions, I will pray for all those beautiful cows that will ultimately become probably good steak, oops sorry I have not had to say. We meet again in 15 days on http://www.podclub.ch for new adventures. We will talk about ecology and courage. Until then, I wish you a little spirituality, a little delicacy and a lot of love. See you soon.

[1] heurter : toucher
[2] être au comble : au point le plus élevé
[3] la couronne : peut remplacer vos vraies dents
[4] la promulgation : la déclaration
[5] l(e) édifice : le bâtiment
[6] clandestin : qui est fait en secret
[7] savourer : profiter
[8] brouter : une vache ne mange pas, elle broute
[9] la clôture :  barrière, enclos, fermer un terrain
[10] le propriétaire : ici : celui a qui appartient les vaches
[11] l(a) herbe : les vaches mangent de l’herbe, dans les près il y a de l’herbe
[12] le pâturage : le pré, la prairie
[13] obéissant : du verbe obéir, être discipliner, faire ce qu’on vous demande
[14] dépasser : passer devant
[15] le virage serré : un virage qui tourne beaucoup ai point qu’on ne voit pas ceux qui viennent en face
[16] le troupeau : ici : le groupe de vaches
[17] le randonneur : qui fait de la randonnée, des promenades, de la marche
[18] l(a) insulte : le gros mot que l’on dit quand on est en colère
[19] dévaler : descendre en courant
[20] le talus : terrain en pente

[1] hit : touch
[2] be overwhelmed : the highest point
[3] the crown : can replace your natural teeth
[4] enactment : the declaration
[5] building : the building
[6] secret : that is done in secret
[7] enjoy : enjoy
[8] graze a cow does not eat, she grazes
[9] the fence : fence, enclosure, close land
[10] owner : here one has owned the cows
[11] grass : cows eat grass in the near there is grass
[12] pasture : the pasture, grassland
[13] obedient : obey the word, be disciplined, do what we ask you
[14] exceed : pass
[15] the tight : a shift that turns many have not not seen those just in front
[16] the flock : here the group of cows
[17] the hiker : making hiking, walking, walking
[18] insult : the big word is said when one is angry
[19] hurtling : down stream
[20] the slope : slope

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s