Listening Skills – Bookbox – The Wind and the Sun

Le Vent et le Soleil, Un Conte santali

The Wind and the Sun, A Santali Tale

Un après-midi, le Vent et le Soleil se disputaient pour savoir lequel des deux était le plus fort. « J’ai déraciné d’énormes arbres et fait sombrer des millions de navires. Tu en es incapable », dit fièrement le Vent. Le Soleil sourit et haussa les épaules. « Cela ne prouve pas tu sois le plus fort », dit-il. « Je peux te recouvrir de nuages et ainsi plus personne ne pourra te voir ! Toi, tu es incapable de me couvrir », répondit le Vent. Mais le Soleil sourit affectueusement. « Et pourtant je pense encore être plus fort que toi », fit-il calmement.

One afternoon, the Wind and the Sun argued over which of them was the strongest. “I uprooted huge trees and sank millions of ships. You are incapable of that,” says the Wind proudly. The sun smiled and shrugged. “That does not prove you’re the strongest,” he said. “I can cover you with clouds and nobody can see you! You are incapable of covering me,” said the Wind. But the Sun smiled affectionately. “And yet I still think I am stronger than you,” he said calmly.

Le Vent commença à rouspéter. Il n’aimait pas l’idée que le Soleil puisse être plus fort que lui. « Pourquoi ne pas faire un concours ? » finit pas suggérer le Vent. Il se mit à fendre l’air, cherchant quelque chose pour faire étalage de sa force.

The Wind began to grumble. He did not like the idea that the sun can be stronger than him. “Why not make it a contest?” finally suggests the Wind. He began to slice through the air, looking for something to show off his strength.

« Et si nous voyions qui peut démolir le plus grand nombre de maisons ? » demanda-t-il.

“And if we see who can demolish more homes? ” he asked.

« Simplifions les choses. Tu vois cet homme là-bas ? » demanda le Soleil. Le Vent baissa les yeux et vit un homme qui marchait sur une route.

“Let’s simplify things. You see that man there?”, asked the sun. The Wind looked down and saw a man walking on a road.

Tout joyeux, il sifflait pour son plaisir. Une écharpe était jetée sur ses épaules.

Overjoyed, he whistled for his pleasure. A scarf was thrown over his shoulders.

« Voyons qui de nous deux peut le forcer à quitter la route », fit le Vent.

“Let’s see which of us can force him to leave the road,” said the Wind.

« Non, cela risque de le blesser », répliqua le Soleil. « Voyons seulement qui peut lui enlever son écharpe. »

“No, that could injure him,” replied the sun. “Let’s just see who can remove the scarf.”

Le Vent haussa les épaules et fouetta le ciel tout autotour. Il souffla de toutes ses forces et fit tomber les feuilles sur les arbres.

The Wind shrugged and whipped the sky all around. He blew with all his might and made fall the leaves on the trees.

L’homme fixa le ciel en grommelant et serra son écharpe bien fort autour de ses épaules. De gros nuages noirs apparurent dans le ciel. Les bêtes se mirent à chercher un abri et le Vent commença à rugir.

The man stared at the sky, muttering loudly and pulled his scarf around his shoulders. Dark clouds appeared in the sky. The animals began to seek shelter, and the Wind began to roar.

L’homme serrait son écharpe de plus en plus fort contre lui. Bientôt les nuages noirs se dispersent. Le Vent était complètement essoufflé. « Je renonce. Je n’y arrive pas », haletait le Vent.

The man pulled his scarf more tightly against himself. Soon the dark clouds dispersed. The Wind was completely out of breath. “I give up. I cannot,” gasped the Wind.

Il se recroquevilla au sommet d’un nuage pour reprendre son souffle. « C’est mon tour », dit le Soleil. Il bailla paresseusement et étira ses rayons.

He curled up on top of a cloud to catch his breath. “It’s my turn,” the Sun said. He yawned lazily and stretched his rays.

On le voyait grandir et briller de plus en plus fort dans le ciel. Bientôt il fit aussi chaud que par un jour d’été.

We saw him grow and shine increasingly stronger in the sky. Soon he had also made a hot summer day.

L’homme leva les yeux au ciel et essuya la sueur qui ruisselait de son front. « Quel drôle de temps il fait aujourd’hui ! » se dit-il.

The man raised his eyes to the sky and wiped the sweat dripping from his forehead. “What funny weather it is today!” he said.

Et alors il ôta son écharpe et la glissa sous son bras. « On dirait que tu as gagné », concéda le Vent tout gaiement.

And then he took off his scarf and slipped it under his arm. “Looks like you won,” agreed the Wind cheerfully.

Il battit des mains et les feuilles des arbres se mirent à frissonner. « Tu n’as pas besoin de frapper un homme pour lui ôter son écharpe », dit le Soleil avec un sourire taquin.

He clapped his hands and the leaves began to shake. “You do not need to hit a man to take off his scarf,” the Sun said with a teasing smile.

Et ils rirent tous deux en regardant l’homme qui était reparti en sifflant joyeusement sur la route.

And they both laughed, looking at the man who had left whistling merrily on the road.

Advertisements

Listening Skills – Bookbox – Le Noël du Père Noël

Le Noël du Père Noël par Lavina Tien

The Christmas of Father Christmas by Lavina Tien

C’était un beau jour de décembre, avec un ciel bleu azur et les cimes des arbres enneigées. Cela sentait bon Noël ! Mais dans le chalet du Père Noël, tout était calme.

It was a beautiful December day with a blue sky and the tops of snowy trees. It smelled good Christmas! But Santa’s cottage, all was quiet.

La fièvre et le tumulte habituels des préparatifs des cadeaux s’étaient tus parce que le Père Noël était tombé malade. « Quel malheur ! Que vont dire les enfants, privés de cadeaux de Noël cette année ? » , songeait tristement le Père Noël allongé sur son lit.

Fever and the usual tumult of gifts preparations were silent because Santa was sick. “What a pity! What to tell the children, deprived of Christmas gifts this year?” thought Santa sadly lying on his bed.

Soudain, il entendit un bruit venant du dehors. Il regarda par la fenêtre et vit ses quatre rennes attendant patiemment comme à l’accoutumée. Mais ils semblaient hors, d’haleine, comme s’ils revenaient d’un long voyage !

Suddenly he heard a noise coming from outside. He looked out of the window and saw his four reindeer waiting patiently as usual. But they seemed tired, breathless, as if they were returning from a long trip!

Alors que le Père Noël y regardait de plus près, il n’en crut pas ses yeux. Car derrière les rennes, l’on distinguait un défilé de luges transportant des petits enfants habillés de toutes les couleurs.

Then Santa was watching them more closely, he could not believe his eyes. Behind the reins, one could distinguish a sledge parade carrying little children dressed in all colors.

Un par un, ils sautèrent dans la neige, et se dirigèrent vers le chalet du Père Noël. Bientôt, l’on entendit frapper à la porte.  « Entrez ! »  clama le Père Noël, car il était extrêmement curieux.

One by one, they jumped into the snow, and headed for Santa’s cottage. Soon one heard a knock at the door. Come In! “Cried Santa, for he was very curious.

Une petite fille entra, serrant dans ses bras quelque chose de doux. « J’ai appris que tu étais malade, Père Noël, » commence-t-elle, « Alors, je te donne mon ours en peluche pour te tenir compagnie. »

A little girl came in, hugging something soft. “I learned you were sick, Santa Claus,” she begqn, “So, I give you my teddy bear to keep you company. »

« Eh bien, merci, petite Emma ! », dit le Père Noël, car il connaissait le nom de chaque enfant. Puis entra un petit garçon tenant dans ses bras un paquet rouge. « Nous savions que tu étais malade, Père Noël », dit-il. « Alors, ma famille a tricoté ce petit édredon pour toi pour te tenir chaud les jours d’hiver. »

“Well, thank you, little Emma!” said Santa, because he knew the name of every child. Then came a little boy, in his arms a red package. “We knew you were sick, Santa Claus,” he said. “So my family knitted this little quilt for you to keep you warm on winter days. »

« Eh bien, Paul, quelle merveilleuse idée ! » clama le Père Noël en lui caressant la tête. Un par un les enfants passèrent la porte du Père Noël, chacun apportant un cadeau spécial au Père Noël pour qu’il se porte mieux.

“Well, Paul, what a wonderful idea!” cried Santa Claus stroking his head. One by one the children passed the door of Santa Claus, each bringing a special gift to Santa Claus so that he would be better.

Il y avait des biscuits, des tartes, des chaussettes, des moufles, des livres, des puzzles, et même un petit arbre de Noël ! « Noël livré à ma porte ! », s’exclama le Père Noël.

There were cookies, pies, socks, mittens, books, puzzles, and even a small Christmas tree! “Christmas delivered to my door! ” exclaimed Santa.

« Entrez, et partageons tous ces merveilleux cadeaux. » Il rassembla les enfants autour de lui en un grand cercle. « Père Noël, quel cadeau préfères-tu ? », s’écria bientôt Emma.

“Come and share all these wonderful gifts.” He gathered the children around him in a big circle. “Santa, what gift do you prefer?” soon cried Emma.

« Mes chers petits », répondit le Père Noël en souriant. « Ce sont l’amour et la gentillesse que vous m’avez montés aujourd’hui qui sont les plus beaux de tous les cadeaux ! » Il regarda tendrement tous les petits visages pressés vers lui.

“My dear children,” said Santa, smiling. “These are the love and kindness you have bestowed upon me today, they are the most beautiful of all gifts! “He looked tenderly at all the little faces pressed towards him.

« Voila, mes petits, la vraie signification de Noël. » Puis le Père Noël serra chaleureusement chaque enfant dans ses bras.

“Behold, my little ones, the true meaning of Christmas.” Then Santa warmly held each child in his arms.

Listening Skills – BookBox – First Christmas

Premier Noël réécrit par Eliane Pinheiro et Maura Hurley

First Christmas rewritten by Eliane Pinheiro and Maura Hurley

Quand vient le mois de décembre, les enfants aiment à s’imaginer ce qui s’est passé lors du tout premier Noel, avant même qu’existe le Père Noel. Je connais bien l’histoire car je l’ai suivie de là-haut, dans le ciel sombre d’un soir de vingt-quatre décembre, il y a bien des années.

When it’s December, the children love to imagine what happened at the first Christmas, even before Santa Claus existed. I know the story because I followed it up there, in the dark sky one night twenty-fourth December, for many years.

Je suis l’étoile de Bethléem. Cette nuit-là, les anges m’avaient demandé…de briller plus fort que tout autre étoile pour annoncer au monde entier la naissance d’un enfant très spécial, porteur de bonne volonté et de paix.

I am the star of Bethlehem. That night, the angels asked me … to shine stronger than any other star to announce to the world the birth of a very special child, bearer of good will and peace.

Voici l’histoire du premier Noel. Tout était tranquille ce soir-là. Les Trois Mages voyageaient lentement à dos de chameau à travers le désert. Je brillais alors de tous feux comme le voulaient les anges.

This is the story of the first Christmas. All was quiet that night. The Three Magi were traveling slowly on a camel through the desert. I then shone brighter than all fires like the angels wanted.

Les Mages m’aperçurent à l’est et ne purent résister à mon rayonnant signal. Peut-être avaient-ils entendu qu’une étoile leur indiquerait le chemin vers le fils de Dieu.

The Magi saw me in the East and could not resist my beaming signal. Perhaps they had heard that a star would show them the way to the son of God.

Les Mages rencontrèrent cette nuit des bergers surveillant leurs troupeaux. « Nous suivons cette étoile incroyablement belle là-bas, à l’est…pour trouver la maison où vient de naître le fils de Dieu. »

The Magi met that night as the shepherds watched their flocks. “We are following this incredibly beautiful star there, East … to find the house where is born the son of God.”

De là ils voyagèrent ensemble me suivant des yeux, moi, l’étoile la plus brillante du ciel ! Ils arrivèrent finalement dans une petite ville appelée Bethléem et virent que je scintillais vivement au dessus d’une étable d’auberge.

From there they traveled together their eyes following, me, the brightest star in the sky! They finally arrived in a small town called Bethlehem and saw that I shined strongly above an inn’s barn.

Tout y était calme et paisible. Leur caravane entra dans l’étable et vit un nouveau-né allongé dans une simple mangeoire de foin. Près du bébé, il y avait Marie et Joseph, son père et sa mère, et des animaux de ferme.

Everything was quiet and peaceful. Their caravan went into the barn and saw a newborn baby lying in a simple hay manger. Near the baby, there was Mary and Joseph, his father and his mother, and farm animals.

Les Mages offrirent leurs précieux présents amenés de loin pour le bébé Jésus : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Les bergers s’agenouillèrent pour prier et remercier pour le don d’amour et la pureté émanant de ce bébé.

The Magi offered their precious gifts brought from afar for the baby Jesus : gold, frankincense and myrrh. The shepherds knelt to pray and give thanks for the gift of love and purity from this baby.

Ensuite, des cadeaux affluèrent de partout. C’est ainsi qu’à Noel, encore aujourd’hui, les gens dans le monde entier aiment offrir des cadeaux en gage d’amour et d’espoir.

Then, gifts poured in from everywhere. Thus at Christmas, even today, people around the world like to offer gifts that pledge love and hope.

Ils souhaitent rendre les autres heureux ainsi que le fit Jésus tout au long de sa vie. Je vous souhaite à présent des festivités aussi radieuses que l’étoile de Bethléem !

They want to make others happy like Jesus did throughout his life. I wish these festivities are as radiant as the star of Bethlehem!

Listening Skills – BookBox – The Flying Elephant

L’éléphant volant

The Flying Elephant

Un Conte bheel

A Bheel Tale

Un cultivateur de canne à sucre vivait dans un petit village. Il travaillait très dur dans ses champs et espérait obtenir une grosse récolte. Un matin, il vit qu’une grande partie de son champ avait disparu.

A sugarcane farmer lived in a small village. He worked very hard in the fields and hoped to get a big harvest. One morning, he saw that a large part of his field had disappeared.

Et le lendemain, encore un autre gros morceau ! « Je vais rester éveillé cette nuit et voir qui mange ma canne à sucre », se dit le fermier. Cette nuit-là, il attendit à la fenêtre, observant ses champs.

And the next day, yet another big piece! “I’ll stay awake tonight and see who eats my cane,” says the farmer. That night, he waited at the window, watching his fields.

Quand la lune se leva il vit une toute petite tache grandir dans le ciel. C’était un éléphant qui volait tout droit vers son champ. Le fermier le vit avec stupéfaction voler du haut du ciel et commencer à manger sa canne à sucre.

When the moon rose he saw a tiny spot grow in the sky. It was an elephant flying straight to his field. The farmer saw it with amazement flying from high in the sky and start eating the sugar cane.

Il sortit sur la pointe des pieds et attendit que l’éléphant ait fini de manger. Alors que l’éléphant commençait à s’envoler le fermier empoigna sa queue afin d’attraper l’éléphant.

He went out on tiptoe and waited for the elephant to finish eating. Then the elephant began to fly so the farmer grabbed its tail to catch the elephant.

Bientôt le fermier lui-même volait au-dessus de ses champs jusqu’au royaume d’Indra au paradis. Le paradis était rempli d’oiseaux et de fleurs magnifiques.

Soon the farmer himself was flying over his fields to the kingdom of Indra in Heaven. Heaven was filled with birds and beautiful flowers.

Le sol était recouvert d’une herbe argentée et de pierres précieuses. Le fermier trouva bientôt le palais royal et fut reçu par Indra. « Votre éléphant est descendu du ciel en volant et il a dévoré toute ma canne à sucre. Ma récolte est ruinée », dit le fermier.

The floor was covered with a silvery grass and precious stones. The farmer soon found the royal palace and was received by Indra. “Your elephant is flying down from heaven and devoured my whole sugar cane. My crop is ruined,” said the farmer.

« Je suis vraiment désolé. Je vous prie de prendre tout ce que vous voulez de mon royaume. Je veillerai à ce qu’il ne descende plus pour abîmer vos cultures », dit Indra et il bénit l’homme pour qu’il retourne sain et sauf chez lui.

I am very sorry. Please take whatever you want from my kingdom. I will ensure that he no longer descends to spoil your crops,” said Indra and blessed man to return safely home.

Le fermier prit deux poignées de joyaux et rentra chez lui. Il se construisit une nouvelle maison et devint très riche. Bientôt tout le village se demanda comment il était soudain devenu aussi riche.

The farmer took two handfuls of jewels and went home. He built a new house and became very rich. Soon the whole village wondered how he had suddenly become rich.

Un jour, quelques villageois rendirent visite à l’éspouse du fermier. « Où avez-vous trouvé tout cet argent ? Avez-vous découvert un trésor enterré dans vos champs ? »

One day, some villagers paid a visit to espouse the farmer. “Where did you get all that money? Have you found a buried treasure in your fields? »

L’éspouse du fermier leur raconta ce qui s’était passé. Ce soir-là, les villageois décidèrent d’attirer l’éléphant eux-mêmes. « Quand nous serons au paradis, nous prendrons plus que deux poignées de joyaux ! » dirent-ils.

The spouse of the farmer told them what had happened. That evening, the villagers decided to draw the elephant themselves. “When we get to heaven, we will take more than two handfuls of jewels!” they said.

Ils plantèrent un champ de canne à sucre et comme prévu, une nuit l’éléphant arriva en volant. Un villageois saisit sa queue et bientôt toute une chaîne de villageois volaient derrière l’éléphant.

They planted a sugar cane field and as expected, one night came the flying elephant. A villager took his tail and soon a whole chain of villagers were flying behind the elephant.

Tout en volant ils se mirent à discuter de ce qu’ils allaient rapporter. Finalement vint le tour du villageois qui tenait la queue de l’éléphant. « Je vais rapporter des joyaux comme ça ! » s’exclama-t-il tout excité.

While flying they began to discuss what they would bring back. Finally came the turn of the villager who held the tail of the elephant. “I’ll bring jewels like that!” he exclaimed excitedly.

Il étendit largement ses bras et lâcha la queue de l’éléphant. Tous les villageois tombèrent alors en tas sur le sol. Ils virent tristement l’éléphant s’éloigner dans le ciel. « Ne vous en faites pas. L’éléphant reviendra demain », dirent les villageois.

He spread his arms wide and let go of the tail of the elephant. All the villagers then fell in a heap on the floor. Sadly they saw the elephant go away into the sky. “Do not worry. The elephant will return tomorrow,” said the villagers.

Mais Indra, apprenant la ruse des villageois, demanda qu’un champ de canne à sucre soit planté au paradis. Ainsi l’éléphant n’eut plus jamais besoin de descendre sur la terre.

But Indra, learning the villagers’ trick asked for a sugar cane field to be planted in Paradise. So the elephant never had need to come back down to Earth.

Les villageois attendirent, passant bien des nuits à observer le ciel. Mais l’éléphant ne revint plus jamais.

The villagers waited, passing many nights observing the sky. But the elephant never came back.

Listening Skills – BookBox – The Four Friends

Les quatre amis Réécrite par BookBox

The four friends Rewritten by BookBox

Perdue loin de toute habitation était une forêt où tous les animaux et les oiseaux vivaient ensemble paisiblement. La forêt abritait quatre amis inséparables : une biche, une tortue, un corbeau et une souris.

Lost away from home was a forest where all the animals and birds lived together peacefully. The forest was home to four inseparable friends, a deer, a turtle, a crow and a mouse.

Chaque soir, ils se retrouvaient pour se raconter leur journée. Mais un jour, la biche semblait fort préoccupée. « Les chasseurs posent des pièges partout. Y-a-il un moyen d’en échapper ? »

Every night they met to share their day. But one day, the deer seemed very concerned. “Hunters set traps everywhere. Is there a way to escape? »

« Oui, il y en a un », s’écria le corbeau, « que notre amie la souris connait bien ! » Le corbeau commença à raconter ce qu’il avait vu.

“Yes, there is a” cried the raven, “that our friend the mouse knows well!” The raven began to tell what he had seen.

« Juste l’autre jour, j’ai vu quelque chose d’extraordinaire. Une volée de colombes était piégée dans un filet de chaussures, battant désespérément des ailes. Puis tout à coup, toutes ensemble, les colombes soulevèrent le filet dans leurs becs et s’envolèrent dans le ciel. Et où allèrent-elles ? Tout droit chez amie la souris ! De ses dents pointues, elle mit le filet en lambeaux. Enfin libres, les colombes s’envolèrent. Elles étaient bien reconnaissantes envers notre amie. »

“Just the other day, I saw something extraordinary. A flock of doves was trapped in a shoe net, desperately flapping their wings. Then suddenly, all together, the doves lifted the net in their beaks and flew into the sky. And where did they go? Straight to their friend the mouse! His sharp teeth put the net in tatters. Finally free, the doves flew away. They were very grateful to our friend.”

A la fin de l’histoire, la biche s’en alla boire. Pendant ce temps, les trois amis commencèrent à grignoter des fruits, des buissons et des feuilles de la forêt. Ils bavardèrent jusqu’à tard dans la nuit, en attendant le retour de la biche.

At the end of the story, the doe went drinking. Meanwhile, the three friends began to munch on fruits, shrubs and the leaves of the forest. They chatted late into the night, waiting for the return of the doe.

Mais la biche ne revint pas. Et les amis commencèrent à s’inquiéter. A l’aube, alors que les autres appelaient la biche, le corbeau s’envola à sa recherche. Dans une clairière, il aperçut la biche, la patte prise au piège dans un filet.

But the doe did not return. And the friends began to worry. At dawn, while others called the doe, the crow flew off to find him. In a clearing, he saw the hind leg trapped in a net.

« Ne t’inquiète pas », lui dit-il calmement, « nous allons te sortir de là. » Le corbeau retourna vite vers ses amis. La tortue eut une idée. « Souris, saute vite sur le dos de corbeau. »

“Do not worry,” he said quietly, “we’ll get you out.” The raven quickly back to his friends. The turtle had an idea. “Mouse, quickly jump on the back of crow.”

Et ils s’envolèrent au secours de la biche. Sans perdre de temps, la souris mordit dans le filet. A ce moment-là, la tortue inquiète arriva à son tour. « Pourquoi es-tu venue jusqu’ici ? Si le chasseur revient, tu ne pourras jamais t’échapper », s’exclama la biche.

And they flew to the rescue of the doe. Wasting no time, the mouse bit into the net. This time, the concerned turtle came to take his turn. “Why did you come so far? If the hunter comes back, you can never escape,” exclaimed the doe.

Et le chasseur revint ! En entendant le bruit de ses pas, tout s’enfuirent mais la tortue fut trop lente. Le chasseur la souleva et la ficela à un bâton. « Oh non ! C’est ma faute, si pauvre tortue est en danger », dit la biche.

And the hunter returned! Hearing the sound of his footsteps, all fled but the turtle was too slow. The hunter lifted him and tied him up to a pole. “Oh no! It’s my fault, poor turtle is in danger,” said the doe.

Soudain, la biche s’élança vers la mare près du chemin. Puis, elle s’allongea immobile, pendant que le corbeau lui donnait des coups de bec. Quand le chasseur posa la tortue à terre pour soulever la biche, la souris s’empressa de couper ses liens et libéra la tortue.

Suddenly, the deer darted toward the pond near the road. Then she lay motionless, while the raven gave him pecks. When the hunter laid the turtle to the ground to lift the deer, the mouse hastened to cut ties and free the turtle.

Tandis que la tortue se glissait dans l’eau, la biche s’enfuit au loin s’envola tout simplement. Le chasseur tremblait de peur. Il n’avait jamais vu d’animal mort revenir à la vie.

While the turtle slipped into the water, the deer ran very simply ran away. The hunter trembled with fear. He had never seen a dead animal come back to life.

Pensant que la forêt était hantée, il se sauva en courant ! Les quatre amis revinrent chez eux tout heureux de se retrouver de nouveau tous ensemble.

Thinking that the forest was haunted, he escaped by running! The four friends returned home all happy to be together again.

Listening Skills – Bookbox – The King’s Secret

Le secret du roi un conte santali

The secret of the king a santali tale

Il était une fois un roi dont le fils avait les oreilles d’un bœuf. Le roi avait honte de lui et tenait le prince au secret dans une chambre close du palais.

There once was a King whose son had the ears of an ox. The King was ashamed of him and held him in a closed room of the palace.

Bientôt vint le jour où le prince devait selon la costume se raser la tête. Le roi appela le coiffeur la cour d’un autre royaume et la cérémonie eut lieu en secret.

Soon came the day the Prince was to dress according to the custom of shaving his head. The King called the court barber of another kingdom and the ceremony took place in secret.

Quand elle fut terminée, le roi fit appeler le coiffeur dans sa chambre et le mit en garde : « Ne parle jamais à personne des oreilles du prince. Sinon je te ferai jeter dans un donjon ! » Le coiffeur promit de ne pas en dire un seul mot à qu’nconque.

When it was over, the King summoned the barber to his room and warned: “Never tell anyone about the ears of the Prince. Otherwise I will throw you in a dungeon! “The barber promised not to say a word to anyone.

Mais hélas il n’était pas doué du tout pour garder des secrets. Les jours passèrent et son estomac se mit à enfler. « Il faut que j’en parle à quelqu’un sinon mon ventre va exploser ! » songea le coiffeur.

But alas he was not good at all at keeping secrets. The days passed and his stomach began to swell. “I need to talk to someone or else my stomach will explode!” Thought the hairdresser.

C’est alors qu’une idée sublime traversa son esprit. Il se dirigea vers un vieil arbre et se dépêcha de lui chuchoter le secret. Aussitôt son ventre rétrécit, reprit sa taille normale et le coiffeur se sentit beaucoup mieux.

It is a sublime but an idea crossed his mind. He walked to an old tree and hurried to whisper the secret. Quickly his stomach shrinks, and resumes its normal size and the hairdresser felt much better.

« L’arbre gardera certainement le secret du roi », se dit le coiffeur. Quelques jours plus tard, un joueur de tambour vint chercher du bois de qualité pour fabriquer un nouveau tambor. Il s’arrêta devant ce même arbre à qui le coiffeur avait murmuré son secret.

“The tree will certainly keep the king’s secret,” says the hairdresser. A few days later, a drummer came for quality wood to make a new Tambor. He stopped at the same tree that the hairdresser had whispered his secret to.

« Voilà tout juste ce qu’il me faut ! » pensa le joueur de tambour en regardant l’arbre. Il eut vite fait de fabriquer un nouveau tambour et se rendit au palais pour chanter devant le roi. Le garde au portail fut tout heureux de le voir.

“That’s just what I need!” thought the drummer looking at the tree. He was quick to make a new drum and went to the palace to sing before the King. The guard at the gate was very happy to see him.

« Chante quelque chose qui plaise au roi. Il est de méchante humeur aujourd’hui », dit le garde. Soudain le tambour se mit à jouer tout seul. « J’ai un secret que personne ne doit entendre. Le fils du roi a des oreilles de bœuf ! »

“Sing something that appeals to the king. He’s in a bad mood today,” said the guard. Suddenly the drum began to play alone. “I have a secret that no one needs to hear. The son of the king has beef ears!”

Le garde saisit aussitôt le tambour et cria au joueur : « Personne ne peut dévoiler le secret de roi ! Va-t’en vite avant qu’on ne t’attrape ! » Mais il était trop tard. Le roi avait entendu la chanson et il ordonna qu’on lui amène le joueur de tambour.

The guard immediately seized the drum and shouted to the player: “No one can reveal the King’s secret! Go away quickly before anyone catches you!” But it was too late. The king had heard the song and commanded that they bring the drummer to him.

Le pauvre homme fut traîné à la cour. « Jetez-me dans le donjon ! » hurla le roi. « Mais il n’a rien fait, dit le garde. « C’est le tambour, Majesté. » « Alors jetez aussi le tambour dans le donjon ! Et punissez tous ceux qui ont entendu mon secret ! » rugit le roi.

The poor man was dragged to the Court. “Throw me in the dungeon!” yelled the king. “But he did nothing”, said the guard. “It’s the drum Majesty.” ” So also take the drum to the dungeon! And punish all those who have heard my secret!” roared the king.

Il était si en colère que sa moustache tremblait. Le garde s’avança hardiment. « Alors mieux vaut jeter votre royaume tout entier dans le donjon, Majesté, car nous savons tous votre secret. »

He was so angry that his mustache was trembling. The guard stepped forward boldly. “So it is better to throw your whole kingdom in the dungeon, Your Majesty, because we all know your secret.”

Le roi était abasourdi. Il se tourna vers son plus fidèle ministre. « Est-ce vrai ? » lui demanda-t-il. « Oui, Majesté. Nous n’avons jamais rien dit car nous ne voulions pas vous contrarier », répondit le ministre.

The king was stunned. He turned to his most trusted Minister. Is that so?” he asked him. “Yes, Your Majesty. We never said anything because we did not want to upset you,” said the Minister.

Le roi fut pris de honte. Il comprit quel père cruel il avait été de garder ainsi caché son fils pendant tant d’années. Le lendemain le roi déclara un jour de fête. Il organisa une grande parade et promena fièrement son fils à travers tout le royaume.

The King was seized with shame. He understood how cruel a father he was to keep well hidden his son for so many years. The next day the King declared a holiday. He organized a big parade and proudly walked his son throughout the kingdom.

Tout le monde se réjouit et salua le jeune prince, malgré ses oreilles de bœuf. Le garde menait le cortège suivi par le joueur qui faisait battre son nouveau tambour.

Everyone was delighted and greeted the young Prince, despite his beef ears. The guard led the procession followed by the player who was beating on his new drum.

 

Listening Skills – BookBox – The First Well

Le premier puits Re-raconté par BookBox

The first well re-told by BookBox

Il était une fois un petit royaume qui entourait un lac. Un été où il faisait très chaud, il n’y eut pas de pluie et le lac se dessécha. Le peuple s’inquiéta et alla voir le Roi.

There was once a small kingdom that surrounded a lake. Summer when it was hot, there was no rain and the lake dried up. The people worried and went to see the King.

« Il n’a pas plu depuis si longtemps. Nos champs sont desséchés ! » dirent les fermiers. « Il n’y a pas de poisson. Comment va-t-on gagner notre vie ? » demandèrent les pêcheurs.

“It has not rained for so long. Our fields are dry!” said the farmers. “There are no fish. How will we make a living?” asked the fishermen.

« Sauvez-nous du désastre, Bon Roi, »  insistèrent les femmes et les enfants pleuraient de soif. Le Roi envoya ses quatre généraux chercher de l’eau dans toutes les directions.

“Save us from disaster, Good King,” insisted the women and the children were crying of thirst. The King sent his four generals to fetch water in all directions.

Le premier général alla vers l’est, en direction du soleil levant, le second vers le sud, vers la poussière et la chaleur, le troisième vers l’ouest, où le soleil se couche et le quatrième suivit l’Etoile Polaire.

The first general went to the East, toward the rising sun, the second to the South, to the dust and heat, the third to the West, where the sun sets and the fourth followed the North Star.

Ils cherchèrent nuit et jour, jour et nuit, en bas et en haut, ils cherchèrent partout, mais en vain. Trois des généraux rentrèrent, les mains vides.

They searched day and night, night and day, down and up, they looked everywhere, but in vain. Three generals returned empty handed.

Mais le général qui était allé au nord déterminé à ne pas décevoir son Roi, arriva finalement à un village de montagne glacial. Alors qu’il s’asseyait au pied de la montagne, une vieille femme qui passait par là s’accroupit à côté de lui.

But the general who had gone North was determined not to disappoint his King so finally he came to an icy mountain village. As he sat at the foot of the mountain, an old woman passing by crouched beside him.

Le général indiqua l’horizon et dit, « J’appartiens à un royaume magnifique, où il n’a pas plu depuis plus d’une année. Peux-tu m’aider à trouver de l’eau ? »

The General pointed to the horizon and said, “I belong to a wonderful kingdom where it has not rained for more than a year. Can you help me find water? »

La femme entraîna le général en haut de la montagne, puis, à l’intérieur d’une grotte. « Nous n’avons pas d’eau dans notre pays non plus, » dit-elle.

The woman led the general to the top of the mountain and then, inside of a cave. “We have no water in our country either,” she said.

Ensuite, montrant les glaçons dans la grotte, elle continua, « On appelle ceci de la glace. Prends-en, et ton royaume n’aura plus jamais soif. »

Then, showing the ice in the cave, she continued, “This is called ice. Take it, and thy kingdom shall never thirst.”

Le général en brisa un énorme morceau, le chargea dans sa charrette et s’empressa de rentrer chez lui. Alors qu’il arrivait enfin à la cour, l’énorme morceau de glace avait fondu pour devenir un petit glaçon.

The General broke into a huge piece, loaded his cart, and hastened to return home. As he finally came to court, the huge piece of ice had melted to become a small ice cube.

Personne à la cour n’avait jamais vu de glace, alors, tout le monde la contemplait émerveillé ! « ça doit être une graine d’eau, » s’exclamant soudainement un des ministres.

People at the court had never seen ice, so everyone gazed awestruck! “It must be a water seed,” exclaimed one of the ministers suddenly.

Le Roi ordonna que la ‘graine d’eau’ soit plantée immédiatement. Pendant que les fermiers creusaient le trou, le morceau de glace diminuait au soleil.

The King ordered the ‘water seed’ to be planted immediately. While the farmers were digging the hole, the piece of ice became smaller in the sun.

Rapidement ils placèrent la graine dans le trou, mais avant qu’ils ne puissent la recouvrir, elle avait disparu. Les fermiers étaient surpris et inquiets.

Quickly they put the seed in the hole, but before they could cover it, it was gone. The farmers were surprised and worried.

Durant la nuit ils creusèrent la terre de plus en plus profondément, à la recherche de la graine mystérieuse. Au lever du jour, le Roi trouva les fermiers endormis autour du trou.

During the night they dug the Earth deeper and deeper in search of the mysterious seed. At daybreak, the King found them asleep farmers around the hole.

Il jeta un coup d’œil curieux et s’écria stupéfait, « Réveillez-vous, braves gens, la graine d’eau a germé ! Il y a de l’eau dans le trou ! » C’est ainsi que le premier puits fut créé.

He cast a curious glance and exclaimed, amazed, “Wake up, folks, the water seed has sprouted! There was water in the hole!” Thus was created the first well.