Listening Skills – Docteur Greger

Tout a commencé avec ma grand-mère. J’étais juste un enfant lorsque le médecin a envoyé ma grand-mère à la maison en fauteuil roulant pour mourir. Diagnostiqué avec une maladie cardiaque en phase finale, elle avait déjà eu tant d’opérations de contournement que les chirurgiens ont essentiellement manqué de plomberie. Confiné à un fauteuil roulant, écrasant la douleur thoracique, ses médecins lui ont dit qu’il n’y avait plus rien qu’ils puissent faire. Sa vie était terminée à l’âge de 65 ans. Mais elle a entendu parler de Nathan Pritikin, l’un de nos premiers pionniers de la médecine du mode de vie et ce qui s’est passé ensuite a été documenté dans la biographie de Pritikin. Des discussions sur Francis Greger, ma grand-mère. C’était un programme live où tout le monde a été placé sur un régime végétal et a commencé un régime gradué d’exercice. Ils l’ont emmenée et elle est sortie. Dans quelques semaines. elle marchait dix milles par jour et continua à vivre encore 31 ans jusqu’à l’âge de 96 ans. Elle a continué à profiter de ses six petits-enfants, y compris moi. Sa récompense miraculeuse a non seulement inspiré un de ces grands-enfants à poursuivre une carrière en médecine, mais a accordé à elle des années en bonne santé pour le voir diplômé de l’école de médecine.

It all started with my grandma. I was just a kid when the doctor sent my grandma home in a wheelchair to die. Diagnosed with end-stage heart disease, she’d already had so many bypass operations that the surgeons essentially ran out of plumbing. Confined to wheelchair, crushing chest pain, her doctors told her there was nothing more they can do. Her life was over at age 65. But then she heard about Nathan Pritikin, one of our early lifestyle medicine pioneers and what happened next was documented in Pritikin’s biography. Talks about Francis Greger, my grandma. It was a live-in program where everyone was placed on a plant-based diet and started on a graded exercise regimen. They wheeled her in and she walked out. In a few weeks. she was walking ten miles a day and went on to live another 31 years till age 96. She continued to continue to enjoy her six grandchildren including me. Her miraculous recovery not only inspired one of those grandkids to pursue a career in medicine but granted her enough healthy years to see him graduate from medical school.

C’est vraiment tout cela grâce à elle. Au cours de la formation médicale, j’ai été choqué de constater que toute la preuve sur l’inversion des maladies chroniques avec changement de mode de vie, l’ouverture des artères sans drogues, sans intervention chirurgicale, était largement ignorée par la médecine traditionnelle. Attends une seconde. Si effectivement, le remède à notre tueur numéro un pourrait se perdre dans un trou de lapin et ignoré, qu’est-ce qui pourrait être enterré dans la littérature médicale qui pourrait aider mes patients? J’ai compris la mission de ma vie de découvrir. C’est ce qui m’a amené à commencer nutritionfacts.org et c’est ce qui m’a amené à écrire le livre “Comment ne pas mourir”. Donc, si c’est le cas, les gens surestiment sauvagement la puissance des pilules et des procédures pour les maintenir en bonne santé, par exemple les patients pensent que les médicaments contre les taux de cholestérol sont environ vingt fois plus efficaces qu’ils ne le sont réellement dans la prévention des crises cardiaques.

So it’s really all thanks to her. During medical training I was shocked to find out that this whole body of evidence on reversing chronic disease with lifestyle change, opening up arteries without drugs, without surgery, was being largely ignored by mainstream medicine. Wait a second. If effectively the cure to our number-one killer could get lost down some rabbit hole and ignored, what else might there be buried in the medical literature that could help my patients? I made it my life’s mission to find out. That’s what led me to start nutritionfacts.org and that’s what led me to write the book, “How Not to Die”. So if it’s so, people wildly overestimate the power of pills and procedures to keep them healthy, for example patients believe cholesterol-lowering statin drugs are about twenty times more effective than they actually are in preventing heart attacks.

Pas étonnant que la plupart des gens continuent à compter sur les médicaments pour les sauver. Mais nos principaux tueurs ne sont pas causés par une déficience en matière de drogue – le petit secret est que la plupart des personnes interrogées ont déclaré qu’ils ne seraient pas disposés à prendre beaucoup de ces médicaments qu’ils savaient combien peu bénéficient ces produits. Alors que le nettoyage de nos régimes n’est pas seulement plus sûr et moins cher, mais peut être plus efficace pour prévenir, arrêter et renverser certaines de nos principales causes de décès, car vous traitez la cause réelle de la maladie. Chaque année, la CDC compile les 15 principales causes de décès et j’ai donc un chapitre sur chacune, comment ne pas mourir de maladie cardiaque, comment ne pas mourir de maladie pulmonaire, comment ne pas mourir de maladies cérébrales, cancers digestifs, infections, diabète , l’hypertension artérielle, les maladies du foie, les cancers du sang, les maladies rénales, le cancer du sein, la dépression suicidaire, le cancer de la prostate, la maladie de Parkinson et la façon de ne pas mourir des causes dites iatrogènes, essentiellement la mort par un médecin. C’est la première moitié du livre et une bonne nouvelle est que nous avons un pouvoir énorme de notre destinée de santé et de notre longévité. La grande majorité de la mort prématurée et le handicap sont évitables avec un régime végétal et d’autres comportements de style de vie sain.

No wonder most people continue to rely on drugs to save them. But our leading killers aren’t caused by drug deficiency – the dirty little secret is that most people surveyed said they would not be willing to take many of these drugs that they knew how little benefit these product actually offered. Whereas cleaning up our diets is not only safer and cheaper but can be more effective in preventing, arresting, and reversing some of our leading causes of death, because you’re treating the actual cause of the disease. Each year the CDC compiles the 15 leading causes of death and so I have a chapter on each, how not to die from heart disease, how not to die from lung disease, how not to die from brain diseases, digestive cancers, infections, diabetes, high blood pressure, liver diseases, blood cancers, kidney disease, breast cancer, suicidal depression, prostate cancer, Parkinson’s disease, and how not to die from so-called iatrogenic causes, which is essentially death by doctor. That’s the first half of the book and good news is we have tremendous power of our health destiny and longevity. The vast majority of premature death and disability is preventable with a plant-based diet and other healthy lifestyle behaviors.

Je ne voulais pas écrire un livre de référence, mais oui, il y a des milliers de citations à des articles scientifiques examinés par des pairs. Mais je voulais aussi que ce soit un guide pratique pour traduire cette montagne de preuves, que pour les décisions quotidiennes, et c’est ce qui est devenu la deuxième moitié du livre. D’abord, j’ai commencé par un système de feux de signalisation pour classer tout à la lumière rouge, à la lumière jaune et aux aliments légers verts. Bien qu’il existe des exceptions. J’ai parlé de la meilleure balance disponible de preuves suggère que le régime alimentaire le plus sain est celui qui minimise l’apport de viande, d’œufs, de produits laitiers et de déchets usés, et maximise l’apport de fruits, légumes, haricots, pois cassés, pois chiches, lentilles, légumineuses en général , les grains entiers, les noix et les graines, les champignons, les herbes et les épices, essentiellement des vrais aliments qui poussent hors du sol. Ce sont nos choix les plus sains.

I didn’t want to just write a reference book, though yes, there’s thousands of citations to peer-reviewed scientific papers. But I also wanted it to be a practical guide on translating this mountain of evidence, than to day-to-day decisions, and so that’s what became the second half of the book. First I started with a traffic light system to classify everything to red light, yellow light, and green light foods. Though there are exceptions. I talked about the best available balance of evidence suggests the healthiest diet is one that minimizes the intake of meat, eggs, dairy and processed junk, and maximize the intake of fruits, vegetables, beans, split peas, chickpeas, lentils, legumes in general, whole grains, nuts and seeds, mushrooms, herbs and spices, basically real food that grows out of the ground. These are our healthiest choices.

Certains aliments ont des qualités médicinales particulières et je centrage ensuite mes recommandations autour d’une liste de contrôle quotidienne de toutes les choses que j’essaie de faire dans ma routine quotidienne. Donc, par exemple, je recommande un quart de cuillère à café de curcuma par jour. Une cuillère à soupe de graines de lin moulues, des baies tous les jours, des verts chaque jour. Je parle des boissons les plus saines. Les édulcorants les plus sains. Combien d’exercice obtenir. Le quotidien ne contient pas de liste, les tailles de portions recommandées sont disponibles en tant qu’applications gratuites pour Android et iPhone, recherchez simplement “Dr. Greger’s Daily Dozen “. Il n’y a qu’un seul régime qui a déjà été prouvé pour inverser les maladies cardiaques dans la majorité des patients, ce régime végétal. Si tout cela est basé sur une usine, il est possible de renverser le tueur numéro un des hommes et des femmes, ne devrait-il pas être le régime par défaut jusqu’à ce qu’il soit prouvé autrement? Et le fait que cela peut aussi être efficace dans le traitement de l’arrestation et de l’inversion d’autres tueurs de premier plan, comme l’hypertension artérielle et le diabète de type 2, semblerait indiquer que l’alimentation végétale est tout simplement écrasante. La plupart des décès aux États-Unis sont évitables et liés à la nutrition, selon l’analyse la plus rigoureuse des facteurs de risque jamais publiés, l’étude Global Burden of Disease financée par la Fondation Bill Melinda Gates.

Some foods though have particular medicinal qualities and so I then center my recommendations around a daily dozen checklist of all the things that I try to fit into my daily routine. So for example, I recommend a quarter teaspoon of the spice turmeric a day. A tablespoon of ground flax seeds, berries every day, greens every day. I talk about the healthiest beverages. The healthiest sweeteners. How much exercise to get. The whole daily doesn’t list, with recommended serving sizes is available as free apps for both Android and iPhone, just search for “Dr. Greger’s Daily Dozen”. There’s only one diet that’s ever been proven to reverse heart disease in the majority of patients, this plant-based diet. If that’s all a plant-based could do is reverse the number one killer of men and women, shouldn’t that be the default diet until proven otherwise? And the fact that it can also be effective in treating arresting and reversing other leading killers like high blood pressure and type 2 diabetes, would seem to make the case  for plant-based eating simply overwhelming. Most deaths in the United States are preventable and related to nutrition, according to the most rigorous analysis of risk factors ever published, The Global Burden of Disease study funded by the Bill Melinda Gates Foundation.

La principale cause de décès aux États-Unis est notre alimentation. La principale cause d’invalidité est notre régime alimentaire, qui a maintenant frappé le tabagisme au deuxième nombre. Le fait de fumer maintenant ne tue que environ un demi-million d’Américains chaque année, alors que notre régime tue des centaines de milliers d’autres. Donc, évidemment, la nutrition est la première chose enseignée à l’école de médecine, n’est-ce pas? La première chose dont votre médecin vous parle à chaque visite, n’est-ce pas? Comment pourrait-il y avoir une telle déconnexion entre la science et la pratique de la médecine? Les médecins ont une grave déficience nutritionnelle dans l’éducation. La plupart des médecins ne sont jamais informés de l’impact que la santé et la nutrition peuvent avoir au cours de la maladie, et ils se sont diplômés sans cet outil puissant dans leur boîte à outils médicale. Il existe également des obstacles institutionnels tels que les contraintes de temps et le manque de remboursement, et en général, les médecins ne sont pas rémunérés pour conseiller les gens sur la façon de mieux s’occuper d’eux-mêmes. Bien sûr, les compagnies pharmaceutiques jouent également un rôle dans l’influence de l’éducation et de la pratique médicales. Demandez à votre médecin quand était-il la dernière fois qu’ils ont été emmenés au diner par le gros brocoli? Probablement un certain temps. C’est comme fumer dans les années 50. Nous avons déjà eu des décennies de science reliant le tabagisme au cancer du poumon, mais il a été largement ignoré parce que le tabagisme était normal.

The number one cause of death in the United States is our diet. The number one cause of disability is our diet, which has now bumped tobacco smoking to number two. Smoking now only kills about a half million Americans every year, whereas our diet kills hundreds of thousands more. So obviously nutrition is the number one thing taught in medical school, right? The number one thing your doctor talks to you about at every visit, right? How could there be such a disconnect between the science and the practice of medicine? Doctors have a severe nutrition deficiency in education. Most doctors are just never taught about the impact health and nutrition can have in the course of illness, and so they graduate without this powerful tool in their medical toolbox. There are also institutional barriers such as time constraints and lack of reimbursement, and in general doctors aren’t paid for counseling people on how to take better care of themselves. Of course the drug companies also play a role in influencing medical education and practice. Ask your doctor when was the last time they were taken out to dinner by big broccoli? Probably been a while. It’s like smoking in the 50s. We already had decades of science linking smoking with lung cancer but it was largely ignored because smoking was normal.

La plupart des médecins ont fumé. La consommation moyenne de cigarettes par habitant était de quatre mille cigarettes par an, ce qui signifie que l’Américain moyen a fumé un demi-paquet par jour. L’American Medical Association rassurait à tous que fumer avec modération était très bien. Il y a le même décalage entre la science et la politique publique. Il a fallu plus de 25 ans et 7 000 études avant que le premier rapport du Surgeon General contre le tabagisme ne soit publié dans les années 60. Vous pensez qu’après les six premières études, ils auraient pu donner aux gens un peu de tête ou quelque chose? Une industrie puissante. Et les industries actuelles de la viande, du sucre, des produits laitiers, du sel, des œufs et des produits alimentaires transformés utilisent les mêmes tactiques de l’industrie du tabac pour essayer de tordre la science et confondre le public. Jusqu’à ce que le système change, nous devons prendre la responsabilité personnelle de notre propre santé, pour la santé de notre famille. Nous ne pouvons pas attendre jusqu’à ce que la société rattrape la science parce que c’est une question de vie et de mort.

Most doctors smoked. The average per capita cigarette consumption was four thousand cigarettes a year meaning the average American smoked a half pack a day. The American Medical Association was reassuring everyone that smoking in moderation was just fine. There’s the same disconnect between the science and public policy. It took more than 25 years and 7,000 studies before the first Surgeon General report against smoking came out in the 60s. You think maybe after the first 6,000 studies they could have given people a little heads up or something? Powerful industry. And today’s meat, sugar, dairy, salt, egg, and processed food industries are using the same tobacco industry tactics to try to twist the science and confuse the public. Until the system changes, we have to take personal responsibility for our own health, for our family’s health. We can’t wait until society catches up to the science again because it’s a matter of life and death.

Advertisements

No Transcript – Listening Exercise

Is this video real? No way…and I want my clothes and record collection back when you’re done! The French is very clear though, and slow enough to stay with the subtitles.

This may be my last post in the timeline, as I think we have more than enough material to keep us busy for a long time. Remember to stick with your language learning plan to achieve “self-empowerment”. If you don’t, you may wind up like these guys…

https://www.theguardian.com/us-news/2016/jun/24/tony-robbins-unleash-power-event-texas-dozens-injured

Gold said he had participated in the walk at a previous Robbins event in Florida earlier this year and was unharmed.

Another attendee, Jacqueline Luxemberg, said the injuries occurred because people were taking selfies rather than concentrating on the walk.

You can’t make this stuff up…

Now that you know French….

The video link below will force you to watch the video clip on YouTube…and then one scene after another from Inglourious Basterds [sic] will be cued up…and you’ll watch them all, since you learned some German on my German blog…and you’ll lose track of time…so I recommend taking a shower and getting your errands done first…then click below…

Balades #10

http://podclub.ch/sendungen/balades-f/1362-balades-10-napoleon-parfums-et-rituels-20-mai-2016

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades ». Nous sommes le 20 mai et aujourd’hui nous allons faire un peu de route ensemble. D’abord je vous expliquerai comment vous pouvez obtenir très facilement un tarif de groupe lors d’une visite même si au début vous n’êtes que deux personnes. Pour cela, je vous emmène en Provence. Nous resterons dans le sud pour la suite où nous irons dans une parfumerie à Grasse. Finalement, je vous parlerai d’un rituel [1], une habitude, que j’aime répéter deux fois par an : une balade à Mulhouse.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks ” It is  May 20th and today we are going to take to the road together. First I’ll explain how you can very easily get a group rate at a visit even if at first you’re two people. for that, I take you in Provence. We will stay in the south for the suite where we will go in a perfumery in Grasse. Finally, I will talk about a ritual [1 ], a habit, I like to repeat twice a year  :  a ride to Mulhous.

« Hé, vous ! Vous faites partie du groupe, hein ? » Je remarque un homme qui semble me parler, mais je ne vois pas ce qu’il veut dire. Nous sommes seuls, mon mari et moi. Nous ne sommes pas dans un groupe, nous voulons juste visiter le village des bories [2] près de Gordes en Provence. « Oui, vous. Si, si, vous êtes dans notre groupe, et eux aussi. » Il montre un autre couple qui semble aussi un peu perdu. C’est là que je comprends où il veut en venir. Nous nous trouvons devant l’entrée de ce village avec des habitations de pierres posées les unes sur les autres. C’est une des attractions touristiques de la région. L’homme qui m’a parlé est avec cinq autres personnes. Et maintenant il cherche quatre personnes pour constituer [3] un groupe. En effet, l’entrée du village est moins chère en groupe. Et la taille minimale d’un groupe est de dix personnes.

“Hey, you! You are part of the group, huh ?” I notice a man who seems to speak to me, but I do not see what he means. We are alone, my husband and me. We’re not in a band, we just want to visit the village of Bories [2] near Gordes in Provence. “Yes, you. If so, you are in our group, and they too.” He shows another couple that also seems a little lost. This is where I understand where he is coming from. We are at the entrance of the village with stone houses resting on each other. This is one of the tourist attractions of the region. the man who spoke to me was with five other people. And now he seeks four people to be [3] a group . Indeed, the entrance is less expensive as a group, and the minimum group size is ten people.

Je doute que la caissière nous laisse passer et accepte de nous vendre une entrée pour groupe. Mais non, elle veut juste savoir qui est le chef du groupe. Nous sommes tous d’accord pour dire que c’est le monsieur qui nous a fait entrer dans le groupe. D’ailleurs, c’est un petit marrant [4]. Une fois à l’intérieur du village, il fait semblant de prendre son rôle de chef très au sérieux. Il commence donc à raconter un peu n’importe quoi sur les constructions qui se trouvent tout autour de nous. « Venez, suivez-moi. Je vais tout vous expliquer sur les bories. Alors, sur votre droite, vous pouvez voir une très belle construction, très vieille. Je ne sais pas quand elle a été construite et à quoi elle servait. C’est égal. Ça ressemble en tout cas à un igloo en pierre. » Comme il est vraiment drôle nous continuons tous la visite ensemble. Et vers la fin du tour, il nous dit en rigolant : « N’oubliez pas le guide ! ». Après une visite réussie, il est usage de donner un peu d’argent au guide, s’il a bien fait son travail. Notre guide à nous l’aurait bien mérité [5].

I doubt that the cashier will let us go and accept to sell us an entry as a group. But no, she just wants to know who is the leader of the group. We all agree that this is the gentleman who brought us into the group. Besides, it’s a little funny . [4] once inside the village, he pretended to take his leadership role seriously. He begins to tell a little about anything on buildings that are all around us. “Come, follow me. I will explain everything to you on bories. So, on your right you can see a beautiful building, very old. I do not know when it was built and what it was for. It’s equal. It’s like in any case to a stone igloo,” as we continue all really funny tour together. And towards the end of the round, he said jokingly  : “Do not forget the guide!” After a successful visit, it is customary to give some money to the guide, he did a good job. Our guide we would have well deserved . [5]

Ce village de bories se trouve près de Gordes dans le Luberon. Il y a plusieurs années, mon mari et moi avions décidé de ne pas rentrer de la Côte d’Azur en Suisse par le chemin le plus court, mais de passer par la Provence et d’éviter [6] le plus possible les autoroutes. Nous avions choisi de suivre la route Napoléon. Cette route porte le nom de l’empereur [7] parce que Napoléon est passé par là en 1815. Il avait quitté l’île d’Elbe, où on l’avait exilé, pour revenir à Paris et reprendre le pouvoir. Ce qu’il a réussi à faire. Mais après 100 jours de règne [8] et la défaite [9] de Waterloo, Napoléon a été définitivement exilé sur l’île de Sainte-Hélène dans l’Atlantique.

This village is near Bories Gordes in the Luberon. There are several years my husband and I decided not to go to the French Riviera in Switzerland by the shortest route, but to go through Provence and avoid [6] possible highways. We chose to follow the Napoleon road. This road is called the Emperor [7] because Napoleon’s been there in 1815. He had left the island of Elba, where the exiled, to return to Paris and regain power. What he managed to do. But after 100 days of reign [8] and defeat [9] of Waterloo, Napoleon was permanently exiled to the island of St. Helena in the Atlantic.

Nous avons donc pris la route Napoléon à partir de Cannes et sommes passés par Grasse jusqu’à Castellane avant de quitter cette route et prendre la direction des Gorges du Verdon. On l’appelle aussi le Grand Canyon du Verdon parce qu’il fait jusqu’à 700 mètres de haut et est l’un des canyons parmi les plus profonds et les plus beaux d’Europe. On peut y faire des randonnées [10] ou des promenades en kayak. Ensuite, il y a le Luberon, cette magnifique région avec ses champs de lavande. Et après la petite ville de Manosque, se trouve le village de Gordes où nous avons donc visité le fameux village des bories.

So we took the route of Napoleon from Cannes and Grasse went through until Castellane before leaving this road and take the direction of Gorges du Verdon. it is also called the Grand Canyon of Verdon because it is up to 700 meters high and is one of the canyons among the deepest and most beautiful in Europe. one can make hiking [10] or walks kayak. Then he are the Luberon, this beautiful region with its lavender fields. And after the small town of Manosque, is the village of Gordes where we therefore visited the famous bories village.

 La prochaine fois que vous visiterez un site en France, essayez de former un groupe. Vous pouvez économiser un peu d’argent et surtout vous êtes obligés de parler ce qui est un excellent exercice de langue !

The next time you visit a site in France, try to form a group. you can save some money and above all you are forced to speak, what is an excellent language exercise!

Rose, lavande, mimosa, jasmin, muguet… Si vous aussi adorez le parfum des fleurs, alors vous devez absolument visiter la petite ville de Grasse, la capitale [11] du parfum, dans l’arrière-pays de Cannes. Vous avez peut-être lu le roman Le Parfum de Patrick Süskind. Alors vous avez sûrement entendu parler de cette ville. Bien sûr, vous pouvez prendre la voiture pour y aller, mais si vous n’aimez pas trop rouler sur des routes avec beaucoup de virages, il y a aussi 20160520 F fragonarddes compagnies de cars qui vous mènent à la ville et naturellement le train. C’est ce que nous avons fait, ma famille et moi, l’été dernier.

Rose, lavender, mimosa, jasmine, lily of the valley … If you also adore the scent of flowers, then you must visit the small town of Grasse, the capital [11] perfume, in the hinterland of Cannes. you may have read the novel Perfume by Patrick Süskind. Then you have surely heard of this city. of course, you can take the car to go, but if you do not like too much riding on roads with lots turns, there is also the bus companies that take you to the city and of course the train. this is what we did, my family last summer.

Arrivés à la gare de Grasse, nous sommes montés dans un petit bus qui fait la navette [12] entre la gare et le centre-ville où se trouve la parfumerie Fragonard que nous voulions visiter. En effet, j’avais réservé pour ma fille et moi un atelier [13] « apprenti [14] parfumeur » où nous avons eu l’occasion de personnaliser notre propre eau de cologne [15]. Pendant que mon mari et mon fils visitaient l’usine avec un tour guidé, ma fille et moi avons joint notre petit groupe d’une dizaine de personnes. La dame qui animait cet atelier était une professionnelle de la parfumerie, un « nez », chez Fragonard. Les « nez » connaissent d’innombrables odeurs et savent les assembler pour créer un nouveau parfum. Après un peu de théorie sur les différentes méthodes d’extraction [16] des parfums, nous avons pu attaquer notre propre eau de cologne. D’abord, nous avons mélangé ce que j’appellerais la base. Pour cela nous avions trois essences : orange, citron et bergamote [17].

Once in Grasse from the station, we are mounted in a small bus that makes the shuttle [12] between the station and the city center where the Fragonard perfume location we wanted to visit. in fact, I had booked for my daughter and I a workshop [13] ”  apprentice [14] perfumer  ” where we had the opportunity to customize our own cologne . [15] While my husband and son visited the factory with a guided tour, my daughter and I joined our small group of ten people. the lady that drove this workshop was a professional perfume, a “nose  ” Fragonard. the “nose” know countless smells and know them together to create a new perfume. After some theory on different methods of extraction [16] perfumes, we could attack our own cologne. first, we mixed what I would call the base. for this we had three trees  : orange, lemon and bergamot [17].

Alors que ma base contenait surtout des essences de citron et de bergamote, et très peu d’orange, ma fille a choisi une base très fruitée avec beaucoup d’orange. Une fois la base mélangée, chacun a pu personnaliser son eau avec six essences : lavande, mandarine, romarin [18], verveine [19], petit-grain et néroli [20]. Comme les grands parfumeurs, nous avions des bandes de carton pour plonger dans les bouteilles et sentir les essences, des pipettes [21] de différentes tailles et naturellement notre flacon personnel qui allait contenir notre mélange final. Nous nous sommes donc amusées à créer notre eau de cologne. Et nous avons été toutes les deux très satisfaites du résultat. Je dirais que mon eau de cologne est plutôt classique, alors que celle de ma fille sent surtout l’orange et la mandarine.

While my base contained mostly lemon and bergamot essences, and little orange, my daughter chose a fruity base with a lot of orange. After the mixed base, everyone was able to customize water with six species  : lavender, mandarin, rosemary , [18]verbena [19], petit grain and neroli . [20] Like the great perfumers, we had strips of cardboard to dive into the bottle and feel the essences of pipettes [21] of various sizes and of course our personal bottle that would contain our final blend. so we had fun creating our cologne. And we were both very satisfied with the result. I would say my cologne is rather classic, whereas my daughter feels especially the orange and tangerine.

Après cet atelier, nous aussi avons pu participer à un tour guidé de l’usine avant de retrouver mon mari et mon fils qui avaient visité entre-temps la vieille ville, qui vaut également le détour.

After this workshop, we also were able to participate in a guided tour of the factory before returning to my husband and son who had visited the meantime the old town, which is also worth visiting.

Avez-vous aussi des rituels ? Certaines choses que vous faites toujours de la même manière sans réfléchir, et surtout sans vouloir changer ? Moi, par exemple, je vais deux fois par an à Mulhouse, au printemps et à l’automne. Et cette petite excursion se déroule toujours de la même façon. J’y vais avec mes enfants, parce que je choisis à chaque fois un jour férié ou les vacances, et en général, ma mère se joint aussi à nous. Nous partons donc tous les quatre vers neuf heures pour arriver à Mulhouse un peu après dix heures. Après avoir garé la voiture, nous allons dans une boulangerie pour prendre un café ou un chocolat chaud avec un pain au chocolat ou un croissant. Eh oui, après le voyage, il faut reprendre des forces. Puis, nous passons chez le marchand de journaux pour acheter des magazines. Il est très important que mes enfants aient leurs magazines, comme ça, ma mère et moi pouvons regarder tranquillement ce qu’il y a dans les magasins pendant qu’ils sont occupés.

Have you too rituals  ? Some things you always do in the same way without thinking, and especially without wanting to change  ? I, for example, I’m going twice a year in Mulhouse, in spring and fall . and this little tour is run the same way. I go with my children, because I choose every time a holiday or vacation, and in general, my mother also joined us. We start therefore every four to nine hours to get to Mulhouse a little after ten. after parking the car, we go to a bakery for a coffee or hot chocolate with a chocolate croissant or crescent. yes, after the trip , we must regain strength. Then we go to the newsagent to buy magazines. it is very important that my children have their magazines, like this, my mother and I can quietly watch what is in stores while they are busy. 

À midi, nous déjeunons toujours dans la même crêperie. Alors que mon fils a choisi la dernière fois la crêpe « canadienne royale » avec de la glace à la vanille, du sirop d’érable et beaucoup de crème chantilly, nous avons pris la « complète » avec un œuf au plat, du lard et du fromage. Et comme boisson pour les adultes, il y a du cidre. Après le repas, nous continuons encore un peu notre balade dans les magasins avant de rentrer tranquillement en Suisse. En fait, ce que nous apprécions particulièrement, c’est d’aller dans les enseignes [22] qui n’existent pas en Suisse. Les femmes, c’est comme ça, elles aiment bien porter quelque chose qu’elles ne verront sur personne d’autre, quelque chose d’exclusif. Ce n’est pas du tout une question de prix mais plutôt d’originalité. Mais même si nous ne trouvons rien, ce n’est pas grave. Nous avons passé une journée bien sympathique ensemble.

At noon, we always eat lunch in the same pancake. while my son has chosen the last time the “Royal Canadian pancake  ” with vanilla ice cream, maple syrup and many whipped cream, we took the “complete  ” with a fried egg, bacon and cheese. and as a drink for the adults, there is cider. After the meal, we still continue just our ride in shops before to go quietly in Switzerland. in fact, what we particularly like, is to go in the stores [22] which do not exist in Switzerland. Women, that’s how they like to wear something they see on anyone else, something exclusive. It is not at all a question of price but rather uninspired. But even if we find nothing, it does not matter. We spent a very nice day together.

Notre émission d’aujourd’hui touche à sa fin. J’espère vous retrouver tous le 3 juin sur http://www.podclub.ch ou sur notre appli. Alors, je vous emmènerai dans une ancienne caserne et vous saurez pourquoi une rue dans une commune près de Paris s’appelle rue de Zurich. D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique avec la fonction vocabulaire sur notre application. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

Our program today coming to an end. I hope to see you all on June 3 http://www.podclub.ch or our app. So I will take you in a former barracks and you’ll know why a street in a town near Paris called street of Zurich. Until then, be sure to work your vocabulary with the vocabulary based on our application. I give you a kiss and see you soon for a new ride!

[1] (le) rituel : une tradition, une habitude
[2] (la) borie : construction traditionnelle de pierres posées les unes sur les autres
[3] constituer : former
[4] (le) marrant : quelqu’un qui est drôle, amusant
[5] mériter : être en droit, être digne ou risquer de recevoir quelque chose
[6] éviter : ne pas faire quelque chose ou passer à côté de quelque chose
[7] (l(e)) empereur : titre donné au chef d’un empire
[8] (le) règne : gouvernement d’un roi ou d’un empereur
[9] (la) défaite : contraire de la victoire
[10] (la) randonnée: marche plus ou moins longue et sportive
[11] (la) capitale : ville principale
[12] (la) navette : véhicule qui entreprend de courts trajets répétitifs
[13] (l(e)) atelier : cours, petit stage
[14] (l(e)) apprenti : personne qui apprend un métier
[15] (l(a)) eau de cologne : eau de toilette dont l’inventeur était établi dans la ville de Cologne en Allemagne
[16] (l(a)) extraction : action de sortir quelqu’un ou quelque chose
[17] (la) bergamote : fruit qui ressemble à un citron
[18] (le) romarin : plante aromatique à fleurs bleues utilisée en cuisine et parfumerie
[19] (la) verveine : herbe utilisée en parfumerie et pour des tisanes qui favorisent la digestion
[20] (le) petit-grain, (le) néroli : essences extraites de différents orangers
[21] (la) pipette : sorte de tube en verre pour extraire un peu de liquide
[22] (l(a)) enseigne : la marque

[1] (the) ritual  is a tradition, a habit
[2] (the) Borie  : Traditional building stones laid on each other
[3] form  : form
[4] (a) funny  : someone funny, fun
[5] deserve  : be right, worthy or risk receiving something
[6] avoid  : do not do something or miss something
[7] (l (e)) Emperor  : given title the leader of an empire
[8] (the) rule  : government of a king or an emperor
[9] (the) defeat  : opposite of victory
[10] (the) hiking : walking more or less long, sports
[11] (the) capital  : the main town
[12] (the) shuttle  : vehicle undertaking short repetitive trips
[13] (l (e)) workshop  : course, short course
[14] (l (e)) apprentice  : a person who is learning a trade
[15] (l (a)) cologne  : cologne whose inventor was established in the city of Cologne in Germany
[16] (l (a)) extraction  : action out someone or something
[17] (the) bergamot  : fruit that resembles a lemon
[18] (a) rosemary  : aromatic plant with blue flowers used in cooking and perfumery
[19] (the) verbena  : herb used in perfumery and herbal teas that promote digestion
[20] (a) small-grain (the) neroli  : essences extracted from various orange
[21] (the) pipette  : kind of glass tube to extract some fluid
[22] (l (a)) teaches  : brand

Balades #9

http://podclub.ch/sendungen/balades-f/1359-balades-9-fetes-port-et-soupe-9-mai-2016

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast ” Balades “. Nous sommes le 9 mai, exceptionnellement un lundi comme nous avons fait le pont [1] pour l’Ascension. Cela introduit déjà le premier thème de l’émission : les jours fériés [2] du mois de mai en France. Ensuite, nous irons faire un tour sur la côte Atlantique, là où sont construits les grands bateaux de croisière [3], comme par exemple le Queen Mary 2 il y a quelques années. Finalement, nous retournerons dans la maison de mes grands-parents et je vous donnerai la recette d’une soupe un peu spéciale. Vous m’en direz des nouvelles.

Hello everyone and welcome to my podcast “walks “. It is May 9th, an exceptional Monday as we take a long weekend [1] for the Ascension. This already introduced the first theme of the show : the holidays . [2] in May in France Then we go for a ride on the Atlantic coast, where are built the big boats cruise [3], such as the Queen Mary 2,  a few years ago. Finally, we return to the house of my grandparents and I you give a recipe for some special soup. You tell me the news.

Le mois de mai est un mois assez particulier étant donné que pendant ce mois, il y a beaucoup de jours de fête et de commémoration [4]. Malheureusement, cette année un grand nombre de ces jours normalement fériés tombent sur un dimanche. Nous perdons donc des journées libres supplémentaires et n’avons même pas la possibilité de faire un pont sauf pour le jeudi de l’Ascension il y a quelques jours. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait à PodClub. Et vous, avez-vous également fait un pont et pu profiter d’un long week-end pour vous reposer ? Parmi ces jours fériés français, il y en a sûrement que vous connaissez et que vous célébrez vous-mêmes. D’autres journées de commémoration sont peut-être moins connues. Alors, tenez-vous bien, je vais commencer l’énumération :

The month of May is a rather special month because during that month, there are many days of celebration and commemoration [4]. Unfortunately, this year a lot of these days, normally holidays, fall on a Sunday. We therefore lose additional free days and did not even have the opportunity to take a bridge except for Ascension a few days ago. This is what we have done to PodClub. and you, have you also a bridge and enjoyed a long weekend to rest ? These French public holidays, you surely know since you yourself also celebrate them. Other memorial days are perhaps less known. So hold on tight, I’ll start the list :

– le 1er mai, la Fête du Travail. Vous connaissez.

– jeudi de l’Ascension, le 5 mai cette année. Nous venons de célébrer cette fête.

– le 8 mai, la journée qui commémore la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe en 1945. C’est une journée de commémoration que nous ne connaissons pas en Suisse.

– et finalement lundi prochain sera le lundi de Pentecôte [5], une autre fête également célébrée en Suisse.

En plus de ces jours fériés, il y a d’autres journées de fête ou de commémoration en France, mais qui ne sont pas chômées [6]. Là, il y a :

– demain, 10 mai, la journée de la commémoration annuelle de l’abolition [7] de l’esclavage.

– le 27 mai, qui est la journée nationale de la Résistance [8].

– et pour terminer, il y a la fête des mères qui aura lieu cette année le 29 mai. En Suisse, nous fêtons la fête des mères le 2e dimanche de mai, alors qu’en France c’est le dernier dimanche de mai. Si par contre, la Pentecôte tombe sur ce dimanche-là, alors les mères sont fêtées le premier dimanche de juin.

À vous maintenant de calculer les journées de travail si l’on peut faire un maximum de ponts entre toutes ces fêtes.

– May 1, Labor Day . you know

– Ascension Thursday, May 5, this year we have just celebrated the feast .

– May 8, the day commemorating the end of World War II in Europe in 1945. It is a day of remembrance that we do not know in Switzerland.

– and finally next Monday will be the Monday of Pentecost [5], also celebrated as another festival in Switzerland.

In addition to these holidays, there are other party or memorial days in France, but not nonworking [6]. Here, there are:

– tomorrow May 10, the day of the annual commemoration of the abolition [7] of slavery.

– May 27, which is the national day of resistance [8].

– and finally, there is the mother’s day to be held this year on May 29 in Switzerland, we celebrate mother’s Day on the second Sunday in May, while in France it is the last Sunday of May. If by cons, Pentecost falls on this Sunday , while mothers are celebrated the first Sunday of June. On to you to calculate the working days if we can make a maximum of bridges between all these parties.

Il y a quelques jours, j’ai vu un reportage à la télévision où il était question de la situation économique – pas très rose – de la France. Cependant, il y a un secteur qui marche apparemment très bien. C’est celui de la construction de paquebots [9]. En effet, ils ont parlé d’une compagnie de croisières qui avait passé commande d’un énorme bateau. Et la construction de ce bateau procure un emploi assuré à des centaines de travailleurs pendant plusieurs années. Ces chantiers [10] navals [11], qu’on peut d’ailleurs visiter, se trouvent à Saint-Nazaire, juste au sud de la Bretagne. Bunker Saint-NazaireEn plus des chantiers navals, on peut aussi visiter les chantiers d’Airbus et les installations du port qui est le 4e grand port maritime de France. La ville de Saint-Nazaire est aussi fascinante pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire, et plus particulièrement à la période de la Seconde Guerre mondiale. Saint-Nazaire servait à la marine allemande comme base importante pour ses sous-marins [12].

There a few days ago, I saw a television report which referred to the economic situation – not very pink -. Of France , however, there is an area that apparently works very well. This is the the construction of ships . [9] Indeed, they talked about a cruise company that had ordered a huge boat. and the construction of this boat provides assured employment to hundreds of workers for several years. These sites [10] naval [11], one can also visit, are located in Saint-Nazaire, just south of Brittany.  Bunker Saint-Nazairein addition to shipyards, one can also visit the Airbus sites and facilities port which is the fourth largest seaport in France. the city of Saint-Nazaire is as fascinating for anyone interested in history, and especially in the period of World War II. Saint-Nazaire was used to the German navy as an important basis for its submarines . [12]

C’est pourquoi, les Allemands ont construit un énorme bunker [13] pour protéger ces sous-marins. Alors que la ville a été détruite presque entièrement par les bombardements anglo-américains, le bunker résiste encore aujourd’hui. Quand j’ai visité la ville il y a quelques années, je m’attendais à une grande construction. Mais une fois sur place, je dois dire que j’ai été quand même stupéfaite [14] par la taille de ce bunker. MouetteEn fait, vous vous trouvez devant un énorme mur en béton de 300 mètres de long et de 18 mètres de haut. Jusqu’à 14 sous-marins pouvaient être stationnés ici. Aujourd’hui, la ville a aménagé cet immense espace : on peut y trouver un cinéma, un jardin sur le toit, l’office de tourisme, un écomusée, un restaurant. Mais aussi un musée qui raconte l’histoire de la construction navale : Escal’atlantic. Je vous conseille vivement la visite de ce musée. Pendant le tour, vous pouvez voir la reconstruction de cabines, de salons et d’autres pièces des grands paquebots construits à Saint-Nazaire. Vous vous promenez sur un pont et sentez le vent qui souffle et entendez le cri des mouettes [15]. Vous avez vraiment l’impression que vous êtes sur un bateau. À la fin de la visite, pour la sortie du musée, on vous fait monter dans un radeau de sauvetage [16] qui est doucement descendu. C’est tellement réaliste que mon fils ne voulait pas monter à bord parce qu’il avait trop peur. Une autre attraction à l’extérieur du bunker est le sous-marin français Espadon qu’on peut également visiter. Cette visite est aussi très intéressante mais déconseillée aux personnes claustrophobes [17]. C’est à peine imaginable comment les marins ont pu vivre dans un espace aussi étroit, et en plus sous la mer. Rien que d’y penser me donne la chair de poule [18].

 Therefore, the Germans built a huge bunker [13] to protect these submarines. While the city was almost completely destroyed by bombing Anglo -américains, the bunker still holds today. when I visited the city in the last few years, I was expecting a big building. But once there, I must say that I was still stunned [14] by the size of the bunker. Seagullin fact, you are in front of a huge concrete wall 300 meters long and 18 meters high. up to 14 submarines could be stationed here. Today, the city has built this huge space : one can find a cinema, a rooftop garden, tourist office, a museum, a restaurant. But also a museum that tells the history of shipbuilding : Escal’Atlantic . I highly recommend visiting this museum. During the tour you can see the reconstruction of cabins, lounges and other parts of the great liners built in Saint-Nazaire. you walk over a bridge and feel the wind breath and hear the cry of the gulls . [15] you really feel like you are on a boat. at the end of the visit, for the exit of the museum, it makes you get into a life raft [16] that gently down. It’s so realistic that my son did not get on board because he was too scared. Another attraction outside the bunker is French submarine Espadon one can also visit. This visit is also very interesting but not recommended for those claustrophobic . [17] It is hardly imaginable how sailors could live in such a small space, and more under the sea. just thinking about it gives me goose bumps [18] . 

” Mamie, je peux t’aider à préparer la soupe de Chicco ? ” ” D’accord, sors le riz déjà cuit du frigo et aussi les carottes. Tu pourras les couper en petits morceaux. Pendant ce temps, je vais couper la viande. ” ” Tu me laisseras mélanger ? C’est ce que je préfère. ”

“Grandma, can I help you prepare soup Chicco ? ” “Okay, go the already cooked rice from the fridge and also carrots. You could cut them into small pieces. Meanwhile, I’ll cut the meat. ” “You will let me mix? That’s what I like. ”

Vous vous rappelez le chien de mes grands-parents ? Je vous ai parlé de Chicco dans ma toute première émission. Comme Chicco était un chien qui avait l’estomac [19] un peu fragile et qu’il ne supportait pas la nourriture pour chiens du commerce, ma grand-mère lui préparait tout spécialement sa ” soupe “. Bien sûr, ce n’était pas une soupe liquide. C’est juste le nom qu’on lui donnait. Si je me souviens bien, il y avait donc du riz, des carottes cuites, des morceaux de viande et, très important, du jus de viande pour le goût. Il y avait sûrement encore d’autres ingrédients et variantes, mais ce sont ceux qui me sont restés à l’esprit. Surtout les carottes. Quand j’étais petite, je détestais les carottes cuites. Chicco me faisait donc pitié [20] parce qu’on lui faisait manger de ces carottes. À ma grande surprise, il n’avait pas du tout l’air de souffrir. Bien au contraire. A peine ma grand-mère lui avait mis sa soupe dans sa gamelle [21] qu’il se jetait dessus et finissait tout dans un temps record. Ensuite, il allait faire un petit tour dans le jardin. Et après cela, il faisait sa sieste dans sa niche [22] pour digérer. Dans sa niche, il y avait une sorte de matelas [23] et des chiffons [24] qu’il aimait bien avoir autour de lui. Je me disais que lui, Chicco, il avait ses chiffons pour dormir, et moi, j’avais mes peluches [25].

You remember the dog of my grandparents ? I told you about Chicco in my first show. As Chicco was a dog who had the stomach [19 ] a little fragile and he could not bear dog food trade, my grandmother specially prepared for him his “soup”. Of course, it was not a liquid soup. It’s just the name given to it. If I remember correctly, so there was rice, cooked carrots, pieces of meat and, very important, meat juice for taste. surely there was still other ingredients and variations, but those who remained me in mind. Especially carrots. When I was little, I hated cooked carrots. Chicco therefore made me pity [20] because he was made to eat these carrots. to my surprise, he did not seem to suffer. Quite the contrary. Just my grandmother had put his soup in his bowl [21] he threw it and ended all in record time. Then he went for a walk in the garden. And after that , it was his nap in his kennel [22] to digest. in its niche, there was a sort of Mattress s [23] and cloths [24] that he liked to have around him. I thought he Chicco, he had his rags to sleep, and I had my stuffed animals [25].

À chaque fois que nous arrivions à la maison de mes grands-parents pour les vacances, Chicco nous faisait la fête pour nous saluer. Il nous montrait qu’il était extrêmement content de nous revoir après une si longue absence. Et il faisait cela en nous apportant les chiffons de sa niche comme cadeau. En même temps, il tournait tout excité autour de nous et se laissait caresser. Ah, Chicco, tu étais vraiment un chien amusant. Quand elle était petite, ma sœur vous aurait même dit que Chicco avait des pouvoirs de super-héros [26]. Quand nous passions nos vacances chez mes grands-parents dans le sud, l’appartement se trouvait au 4e étage. Dans cet immeuble, il y avait un ascenseur assez petit et qui faisait de drôles de bruits. ” Allez, viens Chicco, on va se promener. Tu restes avec moi, hein. ” Ma sœur, qui devait avoir cinq ans, ne serait jamais montée seule dans cet ascenseur. Par contre, avec Chicco, elle n’avait pas peur. Je ne crois pas que le chien aurait su quoi faire si l’ascenseur était resté bloqué, mais ça c’est une autre histoire.

Whenever we reached the house of my grandparents for the holidays, Chicco was doing us the celebration to greet us. he showed us that he was extremely happy to see us after a long absence. and he did this by bringing us rags its niche as a gift. at the same time, he turned excitedly around us and let herself caress. Ah, Chicco, really you were a fun dog. When she was little, my sister you would even said Chicco had super powers, hero . [26] When we spent our holidays with my grandparents in the south, the apartment was on the 4th floor. in this building, there was a fairly small lift and that was funny noises. “come Chicco, we will walk. You stay with me, huh. ” My sister, who was to have five years would never climb alone in the elevator. By cons, with Chicco, she was not afraid. I do not think the dog would have known what to do if the elevator was stuck, But that’s another story.

Et voilà, notre petite balade se termine déjà. Je me réjouis de vous retrouver sur http://www.podclub.ch ou sur notre appli le 20 mai. Nous resterons dans le sud de la France. Je vous emmènerai alors faire un petit tour sur la route Napoléon et dans le Luberon. Et en plus, vous apprendrez comment obtenir un tarif réduit pour groupe si vous voulez visiter une attraction. Une balade qui promet d’être bien ensoleillée et instructive. D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique avec la fonction vocabulaire sur notre application. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

And here, our stroll ends already. I look forward to seeing you on http://www.podclub.ch or our app on 20 May. We will stay in the south of France. I’ll take you for a ride while on the road Napoleon and in the Luberon. and in addition, you learn how to get a discount for groups if you want to visit an attraction. a ride that promises to be sunny and informative. in the meantime, be sure to work your lexicon with the vocabulary based on our application. I give you a kiss and see you soon for a new ride !

[1] faire le pont : ne pas travailler entre deux jours fériés
[2] férié(e) : se dit d’un jour où l’on ne travaille pas ; libre
[3] (la) croisière : voyage en bateau
[4] (la) commémoration : action de se souvenir d’un événement important
[5] (la) Pentecôte : journée qui commémore la descente du Saint-Esprit sur les apôtres
[6] chômé(e) : libre, férié(e)
[7] (l(a)) abolition : l’annulation, la fin
[8] (la) résistance : action de s’opposer à quelque chose ou à quelqu’un
[9] (le) paquebot : bateau de croisière
[10] (le) chantier : lieu de réparation ou de construction
[11] naval(e) : qui se réfère aux navires, aux bateaux
[12] (le) sous-marin : véhicule (de guerre) qui navigue sous l’eau
[13] (le) bunker : construction fortifiée de protection
[14] stupéfait(e) : très surpris(e)
[15] (la) mouette : oiseau blanc et gris, assez grand qui vit près de la mer
[16] (le) radeau de sauvetage : petit bateau qui sert à sauver les passagers
[17] claustrophobe : se dit d’une personne qui a peur des espaces fermés et étroits
[18] (la) chair de poule : réflexe de la peau quand il fait froid ou quand on a peur
[19] (l(e)) estomac : organe de digestion
[20] (la) pitié : la compassion
[21] (la) gamelle : récipient souvent en métal qui sert à manger des repas
[22] (la) niche : sorte d’habitation pour un chien
[23] (le) matelas : partie confortable d’un lit sur laquelle on se couche
[24] (le) chiffon : morceau de vieux linge, de vieille serviette
[25] (la) peluche : jouet qui représente un animal
[26] (le) héros : personne courageuse à qui est arrivée une aventure

[1] take a long weekend : do not work between two holidays
[2] holiday (s) : refers to a day when we do not work; free
[3] (the) Cruise : boat trip
[4] (the) Commemoration : Action to remember an important event
[5] (the) Pentecost : the day that commemorates the descent of the Holy Spirit on the apostles
[ 6] busy (e) : free, holiday (e)
[7] (l (a)) abolition : the cancellation, end
[8] (the) strength : the action of opposing something or someone a
[9] (the) ship : cruise ship
[10] (the) Construction : instead of repair or construction
[11] naval (e) : which refers to ships, boats
[12] (the) sub marine : vehicle (war) which sails under water
[13] (the) bunker : fortified building protection
[14] stunned (e) : very surprised (e)
[15] (the) seagull : white and gray bird , large enough that lives by the sea
[16] (the) life raft : small boat used to rescue passengers
[17] claustrophobic : says if a person who is afraid of closed and narrow spaces
[18] ( the) goose bumps : reflex skin when it’s cold or when you are afraid
[19] (l (e)) stomach : digestive organ
[20] (the) mercy : compassion
[21] (the) bowl : often metal container used to eat meals
[22] (the) Niche : kind of accommodation for a dog
[23] (a) mattress : comfortable part of a bed on which we lie
[24] (the ) cloth : piece of old linen, old towel
[25] (the) plush : toy representing an animal
[26] (the) hero : brave person who arrived an adventure

Balades #8

http://podclub.ch/sendungen/balades-f/1351-balades-8-muguet-marche-et-monet-22-avril-2016

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades ». Nous sommes le 22 avril et les beaux jours reviennent enfin. Malheureusement, avec le printemps, il y a aussi l’arrivée du pollen [1]. Je ne sais pas si vous souffrez du rhume des foins [2], mais tout autour de moi, beaucoup de personnes ont les yeux qui pleurent et le nez qui coule. C’est vraiment quelque chose de pénible. Mais il n’y a pas que les allergies, le printemps, c’est surtout la saison des fleurs. Pour commencer notre émission d’aujourd’hui, je veux vous parler d’une fleur bien particulière. C’est le muguet [3], qui est d’ailleurs à l’honneur d’une tradition française le premier mai. Ensuite, je vous l’ai annoncé la dernière fois, nous allons faire une petite balade au marché. Nous allons faire les courses ensemble et nous allons rendre visite à quelques marchands [4]. Ce petit tour au marché me mènera au dernier thème de la journée. Je vous parlerai de la maison et surtout du jardin de l’impressionniste Claude Monet à Giverny. Vous voyez que là aussi il sera question de fleurs.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks  .” It is April 22 and the sunny days have finally come back. Unfortunately, with the spring, there is also the arrival of pollen [1]. I do not know if you suffer from hay fever [2], but all around me, many people have watery eyes and a runny nose. It’s really something painful. but it’s not just allergies, Spring is especially the season of flowers. To begin our program today, I want to tell you about a very special flower. this is the thrush [3], which is also to honor a French tradition on May 1st. As I told you the last time, we will take a stroll to the market. We’re shopping together and we will visit some merchants [4]. This small tour of the market will lead me to the final topic of the day. I will talk about the house and especially the impressionist Claude Monet’s garden in Giverny. You’ll see that flowers will be discussed.

Le mois de mai approche et ainsi une belle tradition française. Le premier mai, en France, on s’offre du muguet, ces jolies petites fleurs blanches en forme de cloches qui sentent tellement bon. D’ailleurs, l’odeur de muguet est utilisée dans de nombreux parfums. Christian Dior appréciait particulièrement son odeur. Pour moi, le muguet représente l’arrivée du printemps.

The month of  May approaches and so does a French tradition. On the first of May in France, we offer thrush, these pretty little white flower-shaped bells that feel so good. Besides, the smell of thrush is used in many perfumes. Christian Dior was particularly fond of the smell. For me, the thrush is the arrival of spring.

Cette tradition d’offrir de petits bouquets de muguet remonterait à la Renaissance où le roi Charles IX offrait un peu de muguet aux dames de sa cour le premier mai. Le muguet était et est toujours considéré comme fleur qui porte bonheur.

This tradition of giving small bunches of lilies of the valley dates back to the Renaissance when King Charles IX gave us a bit of the lily of the valley to the ladies of his court on May 1st. The thrush was and is still considered a lucky flower.

Aujourd’hui, ce qui est particulier, est que ce jour-là, tout le monde a le droit de vendre du muguet. Vous n’êtes donc pas obligé d’être fleuriste pour proposer de petits bouquets de muguet dans la rue. Par contre, certaines villes ont fixé quelques règles supplémentaires. Ainsi, il est interdit de s’installer près d’un fleuriste pour vendre son muguet ou encore d’appeler les passants. Chacun peut donc vendre le muguet qu’il a cueilli dans son jardin ou dans la forêt, mais uniquement le premier mai.
La saison du muguet est tellement courte, profitez-en. Un petit bouquet parfume toute une pièce.

Today is special, it is on that day, everyone has the right to sell thrush. So you do not have to be florist, to offer small bunches of lilies in the street. On the contrary, some cities have set some additional rules. Thus, it is forbidden to set-up near a florist for sale his thrush or call to passersby. Everyone can sell thrush picked from their garden or from the forest, but only on the first of May. The thrush season is short, so enjoy it. A small bouquet perfumes an entire room.

Presque chaque ville en France a un marché qui a lieu une ou plusieurs fois par semaine. Aujourd’hui, je vais vous présenter celui de Chatou. Chatou est une commune voisine de Paris, où vivent mon oncle et ma tante. Le marché de Chatou sur la place Maurice Berteaux a lieu deux fois par semaine, le mercredi matin et le samedi matin. Comme dans beaucoup de marchés, il n’y a pas que de la nourriture. On y trouve aussi des vêtements, des bijoux et des jouets.

Almost every city in France has a market that takes place once or several times a week. Today, I will introduce one in Chatou. Chatou is a neighboring commune of Paris, home to my uncle and aunt. The Chatou market on the Maurice Berteaux place is held twice a week, on Wednesday morning, and Saturday morning. As in many markets, it’s not just the food. there are also clothing, jewelry and toys.

Bien sûr, quand mon oncle et ma tante font leurs courses, ils ont leurs marchands préférés : il y a, par exemple, le marchand de volailles [5] qui vient du Mans. Le Mans se trouve à environ 200 kilomètres au sud-ouest de Paris. Peut-être que vous connaissez la course automobile « Les 24 heures du Mans ». Ce marchand, donc, vend poulets, lapins, pintades [6] et ses délicieux rôtis aux fruits secs que j’ai déjà eu la chance de goûter. Mais aussi des pâtés [7], des rillettes [8] de canard et bien plus encore.

Of course, when my uncle and aunt are shopping, they have their favorite merchants: there is, for example, the poultry merchant [5]  from Le Mans. Le Mans is about 200 kilometers southwest of Paris. Perhaps you know the car race 24 hours of Le Mans”. This merchant, therefore, sells chickens, rabbits, guinea fowl [6] and delicious roasted dried fruit that I’ve had the chance to taste. But also pasta [7], some rillettes [8] duck and more.

Et puis le poissonnier qui vend toutes sortes de poissons : lottes, bars, dorades [9]. Et d’octobre à mai il y a aussi les coquilles Saint-Jacques [10]. Certains de ses poissons viennent de Bretagne, du Pays Bigouden, qui se trouve au sud-ouest du Finistère. C’est la partie qui forme la pointe tout à l’ouest de la France.

And then the fishmonger that sells all kinds of fishburbot, bars, sea bream [9]. And from October to May there is also the Saint Jacques shells [10]. Some of these fish come from Brittany, in Bigouden located southwest of Finistère. this is the part that forms the point just west of France.

Un autre marchand est le fromager avec son grand camion à la vitrine [11] réfrigérée [12]. On peut voir sur son camion une carte des fromages de France. Vous connaissez tous le camembert de Normandie. Si vous avez vu « Bienvenue chez les Ch’tis », alors vous vous rappelez peut-être le maroilles. Mais il y a aussi le brie, le pont-l’évêque, le coulommiers, les fromages de chèvre, etc. Vous avez compris, j’adore le fromage. Et chez mon oncle et ma tante, un repas sans fromage n’est pas un repas complet. Dernièrement, la vendeuse s’était trompée et avait donné à ma tante les fromages destinés à un autre client. Pour s’excuser, elle a alors offert un fromage de chèvre à ma tante. C’est ce qu’on appelle « être commerçant ».

Another merchant is the cheese seller with his big truck with a refrigerated window [11] [12]. One can see on his truck a map of cheeses of France. You all know the Camembert of Normandy. If you’ve seen “Welcome to the Sticks“, then you may remember the maroilles. But there are also brie, bridge the bishop, the coulommiers , goat cheese, etc. You understand, I love cheese. At home, my uncle and aunt, a meal without cheese is not a full meal. Recently, the saleswoman was wrong and had given my aunt cheeses intended for another customer. to apologize, she then offered a goat cheese to my aunt. it’s called “being commercial  .”

Le personnage le plus charismatique du marché est sans aucun doute le marchand de fruits et légumes que tout le monde appelle monsieur Chouchou. Monsieur Chouchou a une bonne cinquantaine [13] d’années, est très corpulent [14], porte en général une chemise à carreaux [15] et a des cheveux assez longs et frisés [16]. Il est toujours en train de râler [17] et de dire : « Nous ne sommes pas au supermarché. Ici, c’est la qualité ! ». Comme sa voix est très forte, on l’entend de loin. En ce moment, il vend de belles asperges [18] blanches qui viennent des Landes qui se trouvent au sud-ouest de la France, pas très loin de la frontière espagnole. Ces asperges poussent dans le sable, ce qui est meilleur pour le goût. Chez monsieur Chouchou, on trouve aussi des oranges de Nice, des citrons de Menton et des artichauts [19] de Bretagne. Et en été, c’est la saison des melons avec les charentais.

The most charismatic market is without a doubt the fruit merchant and vegetables that everyone calls Mr. Darling. Mr. Darling has a good fifty [13] years, is very corpulent [14], usually wearing a tile shirt [15]and has pretty hair, long and curly [16]. He is always grumbling [17] and says: ‘We are not at the supermarket. Here is quality!” As his voice is very strong, we hear it from a distance. Now, he sells nice white asparagus [18] coming from Landes which is in the south-west of France, not far from the Spanish border. The asparagus grows in the sand, which is best for taste. with Mr. Darling, there are also some nice oranges, and lemons from Menton and British artichokes [19]. And in Summer, it is the season with Charentais melons.

Je ne sais pas si ce sont toujours les marchands de fruits et légumes qui sont un peu spéciaux. En tout cas, déjà quand ma grand-mère faisait ses courses au marché et qu’elle hésitait à acheter un melon, son marchand de fruits et légumes lui disait : « Ils sont très bons, madame, tu vas aimer. » Il disait « tu » à tout le monde. Et en donnant un petit bout de melon à ma grand-mère : « Mange, mange ! Et si c’est pas bon, tu craches [20]. » À vrai dire, je suis sûre que ma grand-mère n’aurait pas craché le bout de melon, même s’il n’avait pas été bon.

I do not know if it is always the fruit and vegetable stalls that are a bit special. In any case, already when my grandmother was shopping at the market and she hesitated to buy melon, her fruit and vegetables merchant told her: “They are very good, madame, you’ll like it. She said “you” to everyone and giving a slice of melon to my grandmother: “Eat, eat! And if that’s not good, you spit [20]. “Actually, I’m sure my grandmother would not spit the piece of melon, even if it was not good.

Moi, ce que j’adore quand je suis en vacances en France et que je peux faire mes courses au marché, c’est qu’on peut goûter les produits locaux : un peu de fromage par ci, une rondelle de saucisson par là. On est tout de suite plongé dans l’ambiance. En plus, on est presque « obligé » de prendre son temps quand on passe devant les étals [21] des marchands. Vous voyez, un marché c’est animé mais c’est aussi bien reposant.

Me, I love it when I’m on holiday in France and I can do my shopping at the market, that is you can taste local products: a little cheese here and a slice of sausage there. One is immediately immersed in the atmosphere. In addition, one is almost “obliged” to take your time when you pass the merchant’s stalls [21]. You see, a market that is lively but relaxing as well.

Chatou, comme je viens de le dire, se trouve tout près de Paris, au bord de la Seine. Et dans la Seine, il y a l’île de Chatou. Cette île est plus connue sous le nom de l’île des Impressionnistes. En effet, des impressionnistes comme Monet, Degas, Sisley et aussi Renoir ou l’écrivain Maupassant fréquentaient la Maison Fournaise, un restaurant, qui se trouve sur l’île. On pouvait y manger mais aussi louer des canots [22], ce qui était très à la mode à l’époque. Renoir y a même peint un de ses tableaux les plus connus « Le déjeuner des canotiers » qui représente une scène sur la terrasse du restaurant. Aujourd’hui, devenue musée, la Maison Fournaise propose des expositions temporaires.

Chatou, as I have said, is close to Paris, along the Seine. And in the Seine, there is the island of Chatou. This island is known as the Island of the Impressionists. Indeed, Impressionists like Monet, Degas, Sisley and Renoir or the writer Maupassant, frequented the Maison Fournaise, a restaurant, which is on the island. You could eat there but also rent canoes [22], this was very fashionable at the time. Renoir has even painted one of his most famous paintings “the luncheon of the Boating ” which depicts a scene on the terrace restaurant. Today, being a museum, the Maison Fournaise offers temporary exhibitions.

Si vous êtes intéressés par les peintres impressionnistes, alors un voyage en Normandie vous plairait sûrement. A Giverny, à environ 60 kilomètre au nord-ouest de Paris, se trouve la maison de Claude Monet dans un magnifique jardin de fleurs. On peut visiter la maison, un joli bâtiment rose, et se promener dans le jardin qu’il a peint à plusieurs reprises et dont il était très fier. En effet, il était passionné de jardinage. Il y a des fleurs partout et tout particulièrement des roses, des tulipes, des iris. Monet a également fait construire son jardin d’eau avec le petit pont vert d’inspiration japonaise sur l’étang et bien sûr avec les nymphéas [23] immortalisés dans ses tableaux.

If you are interested in the Impressionists, then a trip to Normandy, you would surely enjoy. At Giverny, about 60 kilometers northwest of Paris, is the home of Claude Monet in a beautiful flower garden. You can visit the house, a pretty pink building, and walk in the garden that he painted several times and he was very proud of. In fact, he was passionate about gardening. There are flowers everywhere and especially roses, tulips, irises. Monet also built his water garden with the little green Japanese style bridge on the pond and of course with the lily [23] immortalized in his paintings.

Comme dans ses œuvres, il y a des couleurs partout à Giverny : la façade de la maison est rose, comme je vous l’ai déjà dit. À l’intérieur, il y a un salon bleu – tout comme la cuisine – et une salle à manger jaune. Monet n’était pas un artiste pauvre. Ses toiles [24] se vendaient bien. Il avait donc les moyens de s’acheter cette belle maison et d’y faire des travaux pour créer un lieu où il pouvait vivre et travailler.

As in his works , there are colors everywhere in Giverny: the facade of the house is pink, as I said before. Inside, there is a blue room as is the food and a yellow dining room. Monet was not a poor artist. His paintings [24] sold well. Therefore he had the means to buy this beautiful house and have it work to create a place where he could live and work.

Maintenant au printemps, le jardin recommence à fleurir. C’est donc le moment idéal pour une visite à Giverny.

Now in spring, the garden begins to bloom. It’s the perfect time for a visit to Giverny.

Notre petite balade très fleurie et haute en couleur se termine pour aujourd’hui. Je vous retrouve sur http://www.podclub.ch ou sur notre appli le 9 mai, soit dans un peu plus de 15 jours cette fois-ci, comme nous ferons le pont après le jeudi de l’Ascension [25]. Ce sera pour moi l’occasion idéale de vous parler des jours fériés français du mois de mai. D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique avec la fonction vocabulaire sur notre application. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

Our small walk, very flowery and high in color finishes for today. I’ll see you on http://www.podclub.ch or our app on 9 May, or in a little more than 15 days from this time, as we will bridge after Thursday’s Ascension [25]. This will be for me the perfect opportunity to talk about the French public holidays in May. Until then, be sure to work your lexicon with vocabulary based on our application. I give you a kiss and see you soon for a new walk!

[1] (le) pollen : sorte de poudre produite par une plante pour sa reproduction
[2] (le) rhume des foins : allergie aux pollens
[3] (le) muguet : plante très parfumée avec de petites fleurs blanches en forme de clochettes
[4] (le) marchand : personne qui vend un certain type de produits
[5] (la) volaille : ensemble d’oiseaux élevés dans une ferme ; poulet, dinde, oie, canard, etc.
[6] (la) pintade : oiseau qui ressemble au poulet
[7] (le) pâté : préparation de charcuterie et composée de viandes coupées en petits morceaux
[8] (les) rillettes : préparation de viandes en morceaux cuites dans la graisse
[9] (la) lotte, (le) bar, (la) dorade : poissons de mer
[10] (la) coquille Saint-Jacques : grand mollusque à la chair délicieuse
[11] (la) vitrine : fenêtre d’un magasin
[12] réfrigéré(e) : refroidi(e)
[13] (la) cinquantaine : environ cinquante
[14] corpulent(e) : contraire de mince
[15] (le) carreau : dessin formé par des lignes ou des bandes qui se croisent
[16] frisé(e) : à petites boucles
[17] râler : exprimer son mécontentement ou sa mauvaise humeur
[18] (l(a)) asperge : légume long et fin de printemps
[19] (l(e)) artichaut : légume qui ressemble à une fleur
[20] cracher : rejeter quelque chose hors de la bouche
[21] (l(e)) étal : sorte de table sur laquelle on pose la marchandise que l’on veut vendre
[22] (le) canot : petit bateau
[23] (le) nymphéa : nom scientifique pour le nénuphar
[24] (la) toile : tableau peint sur une sorte de tissu
[25] (l(a)) Ascension : journée qui fête Jésus montant au ciel

[1] (the) pollen  : a kind of powder produced by a plant for reproduction
[2] (the) hay fever  : pollen allergy
[3] (the) thrush  : plant flavorful with small white flowers shaped bells
[4] (the) vendor  : person selling some type of product
[5] (the) poultry  : set of birds reared on a farm; Chicken, turkey, goose, duck, etc.
[6] (the) guinea fowl  : bird resembling chicken
[7] (the) block  : deli preparation and featuring meat cut into small pieces
[8] (the) rillettes  : preparation of meat pieces cooked in fat
[9] (the) monkfish (the) bar, (the) sea bream  : sea fish
[10] (the) shell Saint-Jacques  : large mollusk delicious flesh
[11] (the) window  : window of a shop
[12] refrigerated (e)  : cooled (e)
[13] (the) fifty  : fifty
[14] corpulent (e)  : unlike thin
[15] (the) tile  : drawing formed by lines or bands that cross
[16] frisé (e)  : in small loops
[17] bitching  : express displeasure or his bad mood
[18] (l (a)) asparagus  : long vegetable and end spring
[19] (l (e)) artichoke  : a vegetable that looks like a flower
[20] spit  : reject something out of the mouth
[21] (l (e)) stall  : sort of table on which is placed commodity that you want to sell
[22] (a) boat : small boat
[23] (the) water lily scientific name for the lily
[24] (the) painting : picture painted on a kind of tissue
[25] (the (a)) Ascension : day celebrating Jesus ascending to heaven