Balades #40

http://podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1557-balades-40-abbaye-teurgoule-et-soupe-aux-choux-6-octobre-2017

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades ». Nous sommes le 6 octobre et aujourd’hui, je vous emmène à l’abbaye de Mortemer qui est hantée par des fantômes. Ensuite, nous resterons en Normandie pour parler de quelques spécialités culinaires de la région. Pour terminer, je vous parlerai de ma tactique pour faire manger des légumes à mes enfants.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks”. It is October 6 and today I take you to the abbey of Mortemer which is haunted by ghosts. Then we will stay in Normandy to talk about some culinary specialties of the region. In closing, I will tell you about my tactic for getting my children to eat vegetables.

Il y a des endroits dont rien que l’évocation [1] du nom vous faitfrissonner [2] ; des noms de lieux mystérieux qui attirent votre attention et vous donnent envie de les visiter. Pour moi, c’est le cas de l’abbaye de Mortemer. Mortemer quel nom bizarre pour une abbaye d’autant plus qu’elle ne se trouve pas du tout au bord de la mer. L’abbaye est située dans une petite vallée en Normandie à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Rouen. Et le nom Mortemer, la mer morte, évoquerait la valléemarécageuse [3] que les moines ont entrepris d’assécher [4] dès leur installation au XIIe siècle.

There are places where nothing but evocation [1] of the name makes you shiver [2]; mysterious place names that attract your attention and make you want to visit them. For me, this is the case of the abbey of Mortemer. Mortemer what an odd name for an abbey especially since it is not at all at the seaside. The abbey is located in a small valley in Normandy about forty kilometers west of Rouen. And the name Mortemer, the Dead Sea, evoke the valley swamp [3] that the monks have begun to dry up [4] since their installation in the twelfth century.

Pour cela, ils ont créé des étangs le long desquels les visiteurs peuvent se balader. C’est au XVe siècle que l’abbaye est à son apogée. Alors plus de 200 moines vivaient à Mortemer. L’abbaye possédait à cette époque une grande partie de la région et était extrêmement riche. Puis le déclin [5] commence et là presque tous les moines quittent les lieux. Finalement, à la Révolution française, la plupart des bâtiments ont été détruits pour en vendre les pierres.Aujourd’hui, une grande partie de l’abbaye n’est plus qu’une ruine.

 For this, they created ponds along which visitors can walk. It is in the 15th century that the abbey is at its peak. Then more than 200 monks lived in Mortemer. The abbey at that time owned a large part of the region and was extremely rich. Then the decline [5] begins and there almost all the monks leave the place. Finally, during the French Revolution, most of the buildings were destroyed to sell the stones. Today, much of the abbey is now a ruin.

Mais ce qui rend l’abbaye de Mortemer aussi fascinante n’est pas uniquement son nom. Non, il y a autre chose. L’on dit que Mortemer serait l’abbaye la plus hantée de France. Bon nombre d’histoires et de légendes circulent sur ces lieux. Un des fantômes serait Mathilde l’Emperesse. Elle était la petite fille de Guillaume le Conquérant et la mère d’Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre. L’abbaye de Mortemer a pu s’agrandir grâce à des donations généreuses de Mathilde. On raconte que Mathilde hante ces lieux comme dame blanche et que les hommes en particulier doivent se méfier [6] d’elle.

But what makes the abbey of Mortemer so fascinating is not only its name. No, there is something else. It is said that Mortemer would be the most haunted abbey in France. Many stories and legends circulate on these places.One of the ghosts would be Mathilde the Emperor. She was the daughter of William the Conqueror and the mother of Henry II Plantagenet, King of England. The abbey of Mortemer was enlarged thanks to generous donations of Mathilde. It is said that Mathilde haunts these places as a white lady and that men in particular must be wary of her. 

S’ils rencontrent le fantôme de la dame blanche et qu’elle porte des gants [7] blancs, alors tout va bien. Ces hommes ne doivent pas se faire de soucis. Mais attention si la dame blanche porte des gants noirs. Alors, cela est signe d’un mauvais présage [8]. Pourquoi la dame blanche, Mathilde, en veut [9]-elle uniquement aux hommes ? Mathilde était une femme de velonté, forte, dans un monde dominé par les hommes en ce XIIe siècle. Elle aurait dû devenir reine d’Angleterre à la mort de son père, mais son cousin lui a volé son trône [10] et la plupart de ses alliés l’ont laissé tomber. Il n’est donc pas étonnant que la dame blanche ait desressentiments [11] envers les hommes.

If they meet the ghost of the white lady and she wears white gloves [7], then all is well. These men should not worry. But be careful if the white lady wears black gloves. So this is a sign of a bad omen . Why does the white lady, Matilda, want only men? Mathilde was a woman of strong will, in a world dominated by men in the twelfth century. She should have become Queen of England at the death of her father, but her cousin stole her throneand most of her allies dropped her. It is therefore not surprising that the white lady should resent men. 

Et puis il y a les fantômes des quatre derniers moines qui ont été assassinés lors de la Révolution française. Ces moines étaient restés pour garder l’abbaye. Mais les révolutionnaires les ont poursuivis et finalement tués dans le cellier [12] de l’abbaye. Pendant la Première Guerre mondiale, les restants de l’abbaye, dont le cellier, ont été utilisés par les soldats britanniques comme hôpital. Plusieurs officiers britanniques jurent avoir vu dans le fameux cellier, lieu du crime, les silhouettes, les ombres des quatre moines défiler l’une derrière l’autre.

And then there are the ghosts of the last four monks who were assassinated during the French Revolution. These monks had remained to guard the abbey. But the revolutionaries pursued them and finally killed them in the cellar [12] of the abbey. During the First World War, the remains of the abbey, including the cellar, were used by the British soldiers as a hospital. Several British officers swore that they had seen in the famous cellar, the scene of the crime, the silhouettes, the shadows of the four monks passing one behind the other.

Ces témoins ne connaissaient sûrement pas l’histoire de l’abbaye et le destin des derniers moines. Comment auraient-ils pu imaginer une telle histoire ? Mystère…Si j’ai pu éveiller votre curiosité et que vous aimeriez visiter l’abbaye de Mortemer, sachez qu’il y a tous les ans des fêtes médiévales en août avec de nombreuses activités pour toute la famille. Et pour les plustéméraires [13], il y a également les nuits des fantômes vers la fin de l’été.

 These witnesses certainly did not know the history of the abbey and the fate of the last monks. How could they have imagined such a story? Mystery … If I could arouse your curiosity and would like to visit the abbey of  Mortemer, know that there are every year medieval festivals in August with many activities for the whole family. And for the more daring [13], there are also the nights of the ghosts towards the end of summer.

Je ne pouvais pas parler de la Normandie sans évoquer quelques spécialités culinaires. Dans la cuisine normande traditionnelle, l’usage du beurre et de la crème est très répandu. D’ailleurs, la cuisine au beurre, cette tradition bien française a son origine dans la cuisine normande qui l’a influencée. Bien sûr, cette région est connue pour ses fromages comme le camembert, le livarot ou le pont l’évêque, tous délicieux. Et puis, il y a aussi lecidre [14] et le calvados [15], les deux à base de pommes, tout comme la tarte aux pommes normande. Les amateurs de fruits de mer tels que les moules [16], huîtres ou homards [17] ne sont pas en reste, eux non plus.

I could not talk about Normandy without mentioning some culinary specialties. In traditional Norman cuisine, the use of butter and cream is very widespread. Besides, cooking with butter, this very French tradition has its origin in the Norman cuisine that influenced it. Of course, this region is known for its cheeses such as camembert, livarot or bishop’s bridge, all delicious. And then there is also cider and calvados , both of them made with apples, just like the apple pie. Seafood enthusiasts such as mussels [16], oysters or lobsters [17] are not outdone either.

Mais avez-vous déjà entendu parler de pommeau ou de teurgoule ? Le pommeau, comme son nom le laisse entendre, est un apéritif à base de pommes. On mélange deux tiers de jus de pommes non fermenté, du moût [18], avec un tiers de calvados. Ce mélange vieillit ensuite au minimum 14 mois entonneaux [19]. Le pommeau se sert en général frais en apéritif. La teurgoule, elle, est un dessert. Il s’agit d’une sorte de riz au lait sucré, parfumé à la cannelle [20].

 But have you ever heard of pommel or teurgoule  ? The pommel, as the name suggests, is an aperitif made from apples. Two-thirds of the unfermented apple juice, the must [18], is mixed with a third of calvados. This mixture then ages at least 14 months in barrels [19]. The pommel usually uses fresh as an aperitif. The teurgoule is a dessert. It is a kind of sweet milk rice, flavored with cinnamon [20].

Je trouvais bizarre qu’un dessert à base d’ingrédients exotiques, tels que le riz et la cannelle, soit une spécialité normande. Eh bien, au XVIIe siècle, les corsaires [21] normands attaquaient les navires qui transportaient des marchandises du monde entier. Le riz et la cannelle faisaient partie du butin [22] des corsaires et sont entrés ainsi dans la tradition culinaire normande.

I found it strange that a dessert made from exotic ingredients, such as rice and cinnamon, was a Norman specialty. Well, in the seventeenth century, the pirates [21] Norman attacked ships carrying goods around the world. Rice and cinnamon were part of the booty [22] of privateers and thus entered the Norman culinary tradition.

L’automne est arrivé, et avec lui, la saison des soupes en tout genre. Il y a encore peu de temps, je me limitais à préparer des potages [23] au potiron, les seuls que mes enfants voulaient bien manger. Comme beaucoup d’enfants, ils n’aiment pas manger des légumes. Et puis, un jour, nous avons regardé en famille « La Soupe aux Choux », le film avec Louis de Funès. J’ai mentionné ce film dans une précédente balade. Louis de Funès y joue un paysan qui justement prépare une soupe aux choux. Cette soupe est tellement appréciée d’un extraterrestre [24] que celui-ci finit par emmener Louis de Funès sur sa planète pour continuer à savourer cette fameuse soupe aux choux.

Autumn has arrived, and with it, the season of soups of all kinds. Not long ago, I was just preparing soup [23] for the pumpkin, the only ones my children wanted to eat. Like many children, they do not like to eat vegetables. And then, one day, we watched as a family “La Soupe aux Choux  “, the film with Louis de Funès. I mentioned this film in a previous walk. Louis de Funès plays a peasant who is preparing a cabbage soup. This soup is so much appreciated from an extraterrestrial [24] that this one ends up taking Louis de Funès on his planet to continue to savor this famous cabbage soup. 

Mes enfants ont beaucoup ri en regardant le film. Le lendemain, j’en ai profité pour leur préparer une soupe avec différents légumes que j’ai mixés pour obtenir un potage sans morceaux. Ainsi mes enfants n’ont pas vu quels légumes ils mangeaient. Je leur ai simplement dit qu’il s’agissait d’une soupe aux choux, comme dans le film. À ma grande surprise, ça a marché. Ils ont goûté et aimé ma soupe. Depuis je fais régulièrement ces soi-disant soupes aux choux avec des légumes variés pour leur faire manger tous ces légumes qu’ils ne goûteraient jamais. Tant que je leur dis que c’est une soupe aux choux, ils la mangent.

My children laughed a lot while watching the film. The next day, I took the opportunity to prepare a soup with different vegetables that I mixed to get a soup without pieces. So my children did not see what vegetables they were eating. I just told them it was a cabbage soup, as in the movie. To my surprise, it worked. They tasted and loved my soup. Since I regularly make these so-called cabbage soups with varied vegetables to make them eat all those vegetables that they would never taste. As long as I tell them it’s a cabbage soup, they eat it.

Et c’est déjà terminé pour aujourd’hui. J’espère vous retrouver dans 15 jours, le 20 octobre, sur podclub.ch ou sur notre application pour une nouvelle émission. Nous resterons en Normandie où je vous emmènerai au château de Richard Cœur de Lion. D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique grâce à la fonction vocabulaire de notre application. Et rejoignez-moi aussi sur Instagram sous #PodClubIsabelle et #balades. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

And it’s already over for today. I hope to find you in 15 days, on October 20, on podclub.ch or on our application for a new show. We will stay in Normandy where I will take you to the castle of Richard the Lionheart. Until then, do not forget to work your vocabulary thanks to the vocabulary function of our application. And join me also on Instagram under #PodClubIsabelle and #balades. I kiss you and tell you soon for a new ride! 

[1] l’évocation (f) : mentionner ou rappeler quelque chose
[2] frissonner : trembler de peur ou de froid
[3] marécageux, -euse : se dit de terrains recouverts d’eaux
[4] assécher : mettre à sec
[5] le déclin : état de ce qui diminue d’importance, de valeur, de puissance
[6] se méfier : ne pas faire confiance
[7] le gant : pièce d’habillement qui recouvre la main et chaque doigt séparément
[8] le présage : signe qui annonce l’avenir
[9] en vouloir à : reprocher qch à qn ; garder de la rancune
[10] le trône : siège sur lequel est assis un roi
[11] le ressentiment : rancune, souvenir douloureux, désir de se venger
[12] le cellier : pièce fraîche où l’on conserve le vin et les provisions; cave
[13] téméraire : audacieux, hardi, qui n’a pas peur
[14] le cidre : jus de pommes fermenté
[15] le calvados : eau-de-vie de cidre
[16] la moule : mollusque à coquille de couleur noire ou violette
[17] le homard : crustacé marin de grande taille et à fortes pinces
[18] le moût : jus de pommes fermenté
[19] le tonneau : récipient en bois dans lequel on garde par exemple du vin
[20] la cannelle : épice utilisée en poudre ou en bâtons
[21] le corsaire : marin qui capture des navires de commerce ennemis avec l’autorisation de son gouvernement
[22] le butin : produit d’un vol; ce qu’on prend à l’ennemi pendant la guerre
[23] le potage : soupe
[24] l’extraterrestre (m et f) : habitant d’une autre planète que la Terre

[1] evocation : mention or remember something 
[2] shiver : tremble with fear or cold 
[3] swampy: refers to lands under water 
[4] dry : to dry 
[5] decline : state of what diminishes importance, value, power 
[6] beware : do not trust 
[7] the glove : piece of clothing that covers the hand and each finger separately 
[8] the omen : sign that announces the future 
[9] want to reproach qch with qn; to keep rancor 
[10] the throne : seat on which is seated a king 
[11] resentment : grudge, painful memory, desire to take revenge 
[12] the cellar : fresh room where wine and provisions are kept; cave 
[13] bold : audacious, bold, not afraid 
[14] cider : fermented apple juice 
[15] calvados : cider brandy 
[16] mold : shell mollusk color black or violet 
[17] lobster : large size marine crustacean with strong claws 
[18] must : fermented apple juice 
[19] the barrel : Wooden container in which one keeps such wine 
[20] cinnamon : spice used in powder or sticks 
[21] Corsair : sailor capture enemy merchant vessels with the permission of his government 
[22 ] loot : the product of a theft; what is taken to the enemy during the war 
[23] soup : soup 
[24] the extraterrestrial : inhabitant of another planet than the Earth

Advertisements

Balades #39

http://podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1553-balades-39-betise-nord-et-robert-22-septembre-2017

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades » de ce 22 septembre. Aujourd’hui, je vous emmène dans le nord de la France, dans la ville d’Arras. Ensuite, je vous expliquerai le sens d’une expression imagée qui a un lien avec notre premier thème. Finalement, il sera question de néologismes[1], des mots qui n’existent pas depuis très longtemps dans le vocabulaire de la langue française.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks” this September 22nd. Today, I take you to the north of France, in the city of Arras. Then I will explain to you the meaning of a pictorial expression that has a link with our first theme. Finally, we will talk about neologisms [1], words that have not existed for a very long time in the vocabulary of the French language.

Depuis « Bienvenue chez les Ch’tis », le tourisme dans le nord de la France a pu profiter du succès du film. Beaucoup de touristes veulent voir les lieux où ont été tournées les scènes du film, mais aussi faire la connaissance d’une région jusqu’alors moins connue et bien sûr goûter les spécialités locales.Aujourd’hui, je veux vous présenter la ville d’Arras qui se trouve à quelque 180 km au nord de Paris, pas loin de la frontière belge. Que va-t-on visiter dans cette ville ?

Since “Bienvenue chez les Ch’tis”, tourism in the north of France has been able to benefit from the success of the film. Many tourists want to see the places where the scenes of the film were shot, but also to get to know a region previously less known and of course taste the local specialties. Today, Arras which is some 180 km north of Paris, not far from the Belgian border. What will we visit in this city?

Tout d’abord, vous devez absolument vous rendre dans le centre-ville et aller sur la place des Héros et la Grand-Place. Celle-ci est vraiment très grande. Je dois dire que j’ai une préférence pour la Place des Héros, justement parce qu’elle n’est pas aussi grande et aussi pour les magnifiques façades des maisons qui bordent [2] cette place rectangulair  [3]. Les maisons sont assez étroites, mais chacune est décorée différemment dans ce qu’on appelle le style baroque flamand  [4]. Je vous conseille d’admirer ces constructions assis à la terrasse d’un des nombreux bistrots, brasseries ou restaurants en dégustant une spécialité de la région.

First of all, you should definitely go to the city center and go to the Heroes’ Square and the Grand Place. This one is really very big. I must say that I have a preference for the Place of Heroes, precisely because it is not so large and also for the magnificent facades of the houses that border this rectangular square. The houses are rather narrow, but each one is decorated differently in what is called the Flemish Baroque style [4]. I advise you to admire these constructions sitting on the terrace of one of the many bistros, brasseries or restaurants while tasting a specialty of the region.

Là, vous avez l’embarras du choix. Il y a la flamiche au maroilles, une tarte avec ce fromage assez fort ; la fricadelle, une sorte de saucisse ; la carbonade flamande, de la viande de bœuf avec une sauce à la bière ; les chicons au gratin, un gratin d’endives [5] enroulées au jambon ; le welsh, une tranche de pain avec du jambon recouverte de fromage fondu ; et bien entendu les frites.Le welsh est en fait une spécialité galloise [6], mais vous le trouvez sur presque chaque carte de brasserie.

There you are spoiled for choice. There is flamiche with maroilles, a tart with this cheese strong enough; the fricadelle, a kind of sausage; Flemish carbonade, beef with a beer sauce; chicons au gratin, a gratin of endives [5] wrapped in ham; welsh, a slice of bread with ham covered in melted cheese; and of course the fries. The welsh is actually a Welsh specialty [6], but you find it on almost every brewery card.

Tous ces plats sont accompagnés traditionnellement de bière. Il y en a pour tous les goûts.Cet été, j’ai découvert la bière aromatisée à la framboise. Ce qui peut paraître un mélange audacieux [7] ou même bizarre est en fait délicieux. Vous avez besoin de digérer après ce repas ? Montez donc sur le beffroi d’Arras, qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO et d’où vous avez une vue splendide sur la ville, ses monuments et par beau temps sur toute la région.

All these dishes are traditionally accompanied by beer. There is something for everyone. This summer, I discovered the beer flavored with raspberry. What may seem a bold [7] or even bizarre mixture is actually delightful. You need to digest after this meal? Go up to the Arras belfry, part of the UNESCO World Heritage site and from where you have a splendid view of the city, its monuments and in good weather throughout the region.

Une autre spécialité de la région, de la ville de Cambrai pour être précis, sont les bêtises de Cambrai. Il s’agit d’un bonbon qui est né d’une erreur, une bêtise. Alors que le fils du confiseur devait préparer un bonbon, il n’a pas fait attentionet a fait tomber de la menthe dans la pâte des bonbons. Pour récupérer [8] son erreur, il a longtemps travaillé la pâte pour que ses parents ne remarquent rien. Les bonbons ont été vendus et les clients ont redemandé de ces bonbons qui goûtent tellement bon la menthe. Ainsi sont nées les bêtises de Cambrai. Aujourd’hui, les gourmands peuvent les apprécier dans différents parfums : pomme, orange, violette, etc.

Another specialty of the region, the city of Cambrai to be precise, are the stupidities of Cambrai. It is a candy that is born of a mistake, a stupidity. While the confectioner’s son had to prepare a candy, he did not pay attention and dropped mint into the candy dough. To recover [8] his mistake, he has long worked the dough so that his parents do not notice anything. The sweets were sold and customers asked for those sweets that taste so good mint. Thus were born the nonsense of Cambrai. Today, the gourmands can appreciate them in different perfumes: apple, orange, violet, etc.

Mais revenons à Arras. Cette année, la ville d’Arras commémore [9] les 100 ans de la Bataille d’Arras. En effet, en avril 1917, pendant la 1ère Guerre mondiale, Arras était le théâtre d’une bataille assez spectaculaire, en tout cas en ce qui concerne les préparatifs de la bataille. Les alliés ont préparé cette bataille dans le plus grand secret. Pour cela, ils ont caché plus de 20’000 soldats du Commonwealth à 20 m sous terre dans d’anciennes carrières, aménagées en immense camp militaire souterrain. Quand l’offensive [10] a été lancée, les soldats sont sortis des carrières et ne se sont trouvés qu’à une dizaine de mètres des premières lignes allemandes. Malgré cette attaque surprise, le bilan de la Bataille d’Arras est mitigé [11].

But back to Arras. This year, the city of Arras commemorates the 100th anniversary of the Battle of Arras. Indeed, in April 1917, during World War I, Arras was the theater of a fairly spectacular battle, at least as far as the preparations for the battle were concerned. The allies prepared this battle in the greatest secrecy. To this end, they hid more than 20,000 Commonwealth soldiers 20 meters underground in former quarries, built in huge underground military camp. When the offensive [10] was launched, the soldiers came out of the quarries and were only about ten meters from the first German lines. Despite this surprise attack, the record of the Battle of Arras is mixed [11].

Les nombreux cimetières [12] militaires témoignent des énormes pertes des deux côtés. La ville elle-même a été en grande partie détruite lors de cette 1ère Guerre mondiale.D’ailleurs aussi lors de la Seconde Guerre mondiale, la ville a souffert des bombardements. Si vous n’êtes pas claustrophobe, allez donc visiter ces souterrains. C’est la Carrière Wellington. Wellington parce que la partie que l’on peut visiter aujourd’hui, a été aménagée [13] et agrandie par des troupes néo-zélandaises [14]. Vous verrez alors comment tous ces soldats ont vécu sous terre et dans l’humidité avant de monter au front.

The many military cemeteries [12] testify to the enormous losses on both sides. The city itself was largely destroyed during this World War I. Also in World War II, the city suffered bombing. If you are not claustrophobic, go and visit these underground. It’s Wellington Quarry. Wellington because the part that can be visited today has been developed [13] and enlarged by New Zealand troops [14]. You will see how all these soldiers lived underground and in damp before climbing to the front.

Quand vous utilisez une boussole [15], son aiguille [16] montre la direction du nord. Si vous n’avez plus cette aide pour vous orienter, vous risquez de vous perdre. Aujourd’hui, l’expression « ne pas perdre le nord » signifie que l’on garde son objectif en vue et que l’on peut même tirer profit d’une situation difficile.« Tu as entendu comment Félix a fait fortune ?» « Non, dis-moi. » « Eh bien, quand l’entreprise dans laquelle il travaillait a fait faillite, il n’a pas perdu le nord et a créé avec d’anciens collègues de travail sa propre entreprise ».

When using a compass [15], its pointer [16] shows the direction of the north. If you no longer have this help to guide you, you risk losing yourself. Today, the phrase “not losing the north” means that we keep our objective in view and that we can even take advantage of a difficult situation. “Did you hear how Felix made a fortune?” ” No tell me. “Well, when the company in which he worked went bankrupt, he did not lose the north and created with his former co-workers his own business.”

La prochaine fois que vous rencontrerez une difficulté, ne perdez pas le nord et tout se passera bien. Doudoune [17] et pantacourt [18]. Ces deux mots n’ont rien en commun excepté le fait qu’il s’agit de vêtements. Vous avez une idée de quoi on parle ? Je dois avouer que je ne serais jamais tombée sur la bonne réponse. La doudoune, une veste garnie de duvet, et le pantacourt, un pantalon raccourci, sont deux mots qui ont fait leur entrée dans le dictionnaire Le Petit Robert l’année de ma naissance.

The next time you encounter a difficulty, do not lose the north and everything will go well. Doudoune [17] and pantacourt [18]. These two words have nothing in common except the fact that it is about clothes. Do you have any idea what we’re talking about? I must admit that I would never have come across the right answer. The doudoune, a down jacket, and short pants, are two words that entered the dictionary Le Petit Robert the year of my birth.

Comment je le sais ? Eh bien, le Petit Robert fête cette année son 50e anniversaire et a créé un lien par lequel on peut découvrir les mots qui sont nés en même temps que vous. En 1967 par exemple, il y a eu hippie ; en 1980 le walkman est apparu et en 2001 le mot bling-bling. Si vous êtes né après 1966, alors vous pouvez retrouver les mots de votre année de naissance accompagnés de leur petite anecdote sur le site du Petit Robert. Il y en a à chaque fois deux proposés par année. Deux mots qui reflètent l’esprit de chaque époque.

How do I know? Well, the Petit Robert celebrates its 50th anniversary this year and has created a link through which one can discover the words that were born at the same time as you. In 1967, for example, there was a hippie; in 1980 the walkman appeared and in 2001 the word bling-bling. If you were born after 1966, then you can find the words of your year of birth accompanied by their little anecdote on the site of Petit Robert. There are two proposals each year. Two words that reflect the spirit of each era.

À propos… on dit en général « le Robert » pour parler du dictionnaire que je viens de mentionner. Quand on parle « des roberts » en français familier pour ne pas dire en argot [19], cela veut dire complètement autre chose. Il s’agit alors des seins [20] d’une femme. Au XIXe siècle, un certain Édouard Robert était fabricant de biberons [21] et est de ce fait à l’origine de l’expression « les roberts ». Pensez-y la prochaine fois que vous consulterez votre dictionnaire.

By the way … we usually say “the Robert” to talk about the dictionary that I just mentioned. When one speaks of “roberts” in familiar French, not to say in slang, [19] it means completely different. It is then the breasts [20] of a woman. In the 19th century, a certain Édouard Robert was a manufacturer of baby bottles [21] and was therefore the source of the expression “les roberts”. Think about it the next time you consult your dictionary.

Cette émission touche déjà à sa fin. Je vous retrouverai dans 15 jours, le 6 octobre, sur podclub.ch ou sur notre application pour un nouvel épisode. Nous visiterons alors ensemble une abbaye hantée en Normandie. N’oubliez pas de travailler d’ici là votre lexique grâce à la fonction vocabulaire de notre application. Et vous pouvez me rejoindre sur Instagram sous #PodClubIsabelle et #balades. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

This program is already coming to an end. I will find you in 15 days, on October 6, on podclub.ch or on our application for a new episode. We will visit together a haunted abbey in Normandy. Do not forget to work your vocabulary in the meantime thanks to the vocabulary function of our application. And you can join me on Instagram under #PodClubIsabelle and #balades. I kiss you and tell you soon for a new ride!

[1] le néologisme : mot qui est entré depuis peu de temps dans le vocabulaire d’une langue
[2] border : longer, qui se trouve en bordure de
[3] rectangulaire : qui a la forme d’un rectangle
[4] flamand(e) : de Flandre
[5] l’endive (f) : autre nom pour chicorée
[6] gallois(e) : du pays de Galles
[7] audacieux, -euse  : qui ose quelque chose de difficile ou de nouveau
[8] récupérer : sauver quelque chose qui aurait pu être perdu
[9] commémorer : rappeler le souvenir d’une personne ou d’un événement importants
[10] l’offensive (f) : attaque militaire importante
[11] mitigé(e) : plutôt négatif, défavorable
[12] le cimetière : lieu où l’on enterre les morts
[13] aménager : installer, rendre confortable
[14] néo-zélandais(e)  : de Nouvelle-Zélande
[15] la boussole : instrument à aiguille qui indique le nord
[16] l’aiguille (f) : tige très fine qui sert à coudre ; fine lame dans une boussole qui se tourne vers le nord
[17] la doudoune : veste garnie de duvet
[18] le pantacourt : pantalon raccourci
[19] l’argot (m) : ensemble de mots qui appartiennent à un groupe social défini
[20] le sein : poitrine féminine
[21] le biberon : petite bouteille avec tétine qui sert à alimenter les bébés

[1] neologism: word that has recently entered the vocabulary of a language
[2] border: longer, which borders
[3] rectangular: which has the shape of a rectangle
[4] Flemish: from Flanders
[5] endive : other name for chicory
[6] Welsh: from Wales
[7] audacious : who dares something difficult or new
[8] recovering: saving something that could have been lost
[9] commemorate: recall the memory of an important person or event
[10] offensive : large military attack
[11] mixed: rather negative, unfavorable
[12] the cemetery: place where one buries the dead
[13] arrange: install, make comfortable
[14] New Zealand: New Zealand
[15] the compass: a needle instrument that indicates the north
[16] needle : very thin stem used for sewing; fine blade in a compass that turns north
[17] la doudoune: jacket with down
[18] the trousers: shortened pants
[19] slang : a set of words that belong to a defined social group
[20] breast: female breast
[21] bottle: small bottle with teat that serves to feed babies

Balades #38

http://podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1549-balades-38-reims-bulles-et-solitude-8-septembre-2017

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades ». Aujourd’hui, 8 septembre, je vous parlerai de la cathédrale de Reims, de champagne et autres vins mousseux [1], et je vous raconterai un grand moment de solitude que je viens de vivre. Vous allez voir, c’était très embarrassant.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks”. Today, September 8, I will speak to you about the Cathedral of Reims, champagne and other sparkling wines, and I will tell you a great moment of solitude that I have just lived. You will see, it was very embarrassing.

Si je vous dis “Chagall”, vous allez probablement me répondre– en tout cas, si vous êtes de Zurich ou des environs : « Les vitraux [2] de l’église Fraumünster ». Mais Marc Chagall n’a pas créé uniquement ces vitraux-là. On peut admirer d’autres vitraux de l’artiste dans la cathédrale de Reims. Reims se situe à environ 140 km au nord-est de Paris. C’est à Reims que la grande majorité des rois de France ont été sacrés [3]. Et la cathédrale de Reims est un édifice gothique vraiment impressionnant. Il y a sa taille imposante, les vitraux anciens et modernes, et puis il y a d’innombrables statues. Celles à l’extérieur représentent, par exemple, différents épisodes de la Bible.

If I say “Chagall”, you will probably answer me – in any case, if you are from Zurich or the surrounding area: “The stained-glass windows [2] of the Fraumünster church”. But Marc Chagall did not create only these stained glass windows. One can admire other stained-glass windows of the artist in the cathedral of Reims. Reims is located about 140 km northeast of Paris. It was at Reims that the great majority of the kings of France were sacred. And the Cathedral of Reims is a truly impressive Gothic building. There are imposing sizes, ancient and modern stained-glass windows, and there are countless statues. Those on the outside represent, for example, different episodes of the Bible.

Pendant notre visite cet été, mon fils nous suivait – mon mari et moi – avec plus ou moins d’enthousiasme. Il faut dire qu’à 11 ans, la visite d’églises ne fait pas partie de ce qui vous passionne le plus dans la vie. À un moment, par contre, il a découvert la représentation de l’histoire du combat de David contre Goliath. Il était captivé [4]… Surtout par la statue du petit David qui tient la grande tête coupée de Goliath. Et il y a une autre statue  fascinante que nous avons pu admirer. C’est celle de l’ange au sourire. Cette statue se trouve juste à côté de l’entrée principale, vous ne pouvez pas la rater.Cette représentation d’un ange qui sourit contraste avec les autres statues aux visages sérieux.D’ailleurs, cet ange est devenu quasiment le symbole de la ville de Reims, on peut voir son image partout.

During our visit this summer, my son followed me – my husband and I – with more or less enthusiasm. It must be said that at 11 years old, visiting churches is not part of what you most passionate about in life. At one time, however, he discovered the representation of the story of David’s struggle against Goliath. He was captivated [4] … Especially by the statue of the little David who holds the large cut head of Goliath. And there is another fascinating statue that we were able to admire. It is that of the angel with a smile. This statue is right next to the main entrance, you can not miss it. This representation of an angel smiling contrasts with other statues with serious faces. Besides, this angel has almost become the symbol of the city of Reims, one can see its image everywhere.

Quand on parle de Reims, on pense instantanément aussi au champagne. Si vous visitez la ville, vous passez inévitablement devant les caves des grands noms de producteurs de champagne. Bien sûr, il faut absolument visiter ces caves. La plupart des maisons de champagne ont des bâtiments magnifiques – de vrais petits palais – avec des caves spectaculaires. Certaines de  ces caves dates de l’époque gallo-romaine [5]. Il s’agissait alors de carrières de craie [6]. On utilisait cette pierre blanche dans la construction. Plus tard, ces anciennes carrières, dont les voûtes [7] ressemblent parfois à des cathédrales, ont été transformées en caves. Et on les utilise aujourd’hui encore, parce que le climat y est idéal pour le champagne. D’ailleurs, si vous visitez ces caves, n’oubliez pas d’apporter un pull ; il y fait très frais. Au cours d’une telle visite on apprend plein de choses sur l’histoire et la production du champagne. C’était un moine, Dom Pérignon, qui était l’inventeur, si l’on peut dire, du champagne.

When one speaks of Reims, one also thinks instantaneously of champagne. If you visit the city, you inevitably pass in front of the cellars of the famous names of champagne producers. Of course, it is essential to visit these cellars. Most champagne houses have magnificent buildings – real small palaces – with spectacular cellars. Some of these cellars dates from the Gallo-Roman era [5]. These were then chalk quarries [6]. This white stone was used in the construction. Later, these ancient quarries, whose vaults sometimes resemble cathedrals, have been transformed into cellars. And they are still used today, because the climate is ideal for champagne. Besides, if you visit these cellars, do not forget to bring a sweater; it is very cool. During such a visit we learn a lot about the history and production of champagne. It was a monk, Dom Perignon, who was the inventor, if you will, of champagne.

Cela s’est passé au XVIIe siècle à Épernay, un peu au sud de Reims. À la fin de la visite, vous saurez aussi comment savourer le champagne. Prenez un biscuit rose de Reims et trempez-le dans le champagne. Le biscuit rose de Reims est un biscuit qui porte bien son nom : il a été cuit deux fois. Bien évidemment, la recette en est secrète. Je peux uniquement vous dire qu’il y a de la farine, du sucre, des blancs d’œufs, de la vanille et de l’extrait de cochenille [8] pour la couleur.Avant j’utilisais ces biscuits comme de vulgaires biscuits à la cuillère [9], pour des charlottes par exemple. Il faut dire que sa couleur rose est très décorative dans un dessert. Mais maintenant, je sais que je peux le tremper [10] dans mon champagne.Grâce à sa double cuisson et sa texture spéciale, il ne se dilue [11] pas dans le champagne. Mmmh, c’est vraiment trop bon.

This happened in the 17th century in Epernay, a little south of Reims. At the end of the tour, you will also know how to enjoy the champagne. Take a pink biscuit from Reims and soak it in champagne. The pink biscuit of Reims is a biscuit that bears his name well: it was cooked twice. Obviously, the recipe is secret. I can only tell you that there is flour, sugar, egg whites, vanilla and cochineal extract [8] for color. Before I used these biscuits as vulgar cookies with the spoon [9], for charlottes for example. It must be said that its pink color is very decorative in a dessert. But now I know that I can soak it in my champagne. Thanks to its double cooking and its special texture, it does not dilute [11] in the champagne. Mmmh, it’s really too good.

À propos de champagne. Vous vous êtes peut-être déjà demandé quelle est la différence entre tous ces vins mousseux. Il y a les champagnes et les crémants. Tous ont des bulles. Et que signifie blanc de blancs ? Alors bon, le champagne ne peut être produit que dans la région française qui porte le même nom, la Champagne. La méthode traditionnelle consiste à faire fermenter [12] le vin une deuxième fois en bouteille, ce qui donne les bulles du champagne. Un crémant est produit selon la même méthode, mais avec d’autres cépages [13] et en dehors de la région de Champagne. Il y a par exemple, les crémants d’Alsace ou de la Loire. Le terme « blanc de blancs » est utilisé pour tous les vins blancs, mousseux ou pas, produits uniquement avec des raisins blancs. Un champagne blanc de blancs est généralement issu exclusivement de cépage chardonnay. Il existe aussi le blanc de noirs. Ça, c’est un vin blanc produit avec des raisins rouges. À vous maintenant de choisir votre préféré.

About champagne. You may have wondered what the difference is between all these sparkling wines. There are champagnes and crémants. All have bubbles. And what does white white mean? So, champagne can only be produced in the French region that bears the same name, Champagne. The traditional method is to ferment the wine a second time in bottle, which gives the champagne bubbles. A Crémant is produced according to the same method, but with other grape varieties [13] and outside the Champagne region. There are, for example, the cremants of Alsace or the Loire. The term “blanc de blancs” is used for all white wines, sparkling or not, produced only with white grapes. A white champagne of white is usually produced exclusively from Chardonnay grape. There is also the white of blacks. This is a white wine produced with red grapes. Now you choose your favorite.

À la fin des années 80, un comédien français, Jean-Marie Bigard, s’est fait connaître entre autres par une série de sketches dans lesquels il décrivait ce qu’il appelait « un grand moment de solitude ». Il prenait alors le rôle de personnages qui se retrouvaient dans des situations extrêmement embarrassantes [14]. Eh bien, samedi dernier, j’ai vécu un grand moment de solitude. Mon mari et ma fille devaient quitter la maison à 6 heures et quart du matin. Alors qu’ils venaient de sortir et qu’ils étaient encore dans l’ascenseur pour aller dans le garage, j’ai remarqué que mon mari avait oublié ses lunettes.

In the late 1980s, a French comedian, Jean-Marie Bigard, made himself known among others by a series of sketches in which he described what he called “a great moment of solitude.” He then took on the role of characters who found themselves in extremely embarrassing situations [14]. Well, last Saturday, I had a great moment of solitude. My husband and my daughter had to leave the house at 6:45 am. As they had just come out and were still in the elevator to go into the garage, I noticed that my husband had forgotten his glasses.

Je ne fais ni une ni deux [15], prends l’étui avec les lunettes et appelle l’ascenseur. Arrivée au sous-sol, je cours pour les rattraper dans le garage. Comme je n’avais pas pris ma clé, j’ai hésité un moment avant d’entrer dans le garage. Il ne fallait surtout pas que la porte se referme derrière moi. Mais comme la voiture était presque à ma hauteur, je me suis dit que mon mari ou ma fille devait me voir. Mais la voiture ne s’est pas arrêtée ; j’avais beau [16] courir derrière et faire de grands signes. Ils ne m’ont pas vue. Clac ! À ce moment, j’entends la porte se fermer. Je n’arrive pas à y croire.

I do not do one or two [15], take the case with the glasses and call the elevator. Arriving in the basement, I run to catch them in the garage. Since I had not taken my key, I hesitated a moment before entering the garage. The door must not be closed behind me. But as the car was almost at my height, I thought my husband or daughter should see me. But the car did not stop; in spite of [16] running behind and making big signs. They did not see me. Clack! At that moment, I hear the door close. I can not believe it.

Mais qu’est-ce qui m’a pris de sortir de chez moi sans clé ? On peut sortir de notre garage sans clé. Alors on accède à une sorte de rue résidentielle [17], sans trafic, qui mène aux différents immeubles qui se partagent le garage. J’ai donc dû traverser cette petite rue pour arriver au bas de mon immeuble. Heureusement, il était très tôt le matin et en plus samedi. Ainsi personne ne m’a vue en peignoir et pieds nus courir vers mon immeuble. Maintenant, il ne me restait plus qu’à sonner – et à réveiller mon fils – pour qu’il m’ouvre la porte d’entrée. Mon fils dormait à poings fermés [18], et cela m’a pris un quart d’heure avant qu’il ne m’entende et ouvre la porte. Quinze minutes pieds nus, en peignoir, les cheveux en bataille [19], dehors, à espérer que personne ne passe. Croyez-moi, c’est alors que j’ai vécu un très grand moment de solitude.

But what took me out of my house without a key? We can leave our garage without a key. Then one reaches a sort of residential street [17], without traffic, which leads to the different buildings that share the garage. So I had to cross this little street to get to the bottom of my building. Luckily, it was very early in the morning and on Saturday. So nobody saw me in my bathrobe and barefoot running towards my building. Now all I had to do now was sound – and wake up my son – to open the front door. My son slept soundly, [18] and it took me a quarter of an hour before he heard me and opened the door. Fifteen minutes barefoot, in a bathrobe, her hair in battle [19], outside, to hope that no one passes. Believe me, it was then that I experienced a very great moment of solitude.

Et c’est déjà terminé pour aujourd’hui. Je me réjouis de vous retrouver dans 15 jours, le 22 septembre,pour une nouvelle émission sur podclub.ch ou sur notre application. Je vous emmènerai alors dans le nord de la France. D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique grâce à la fonction vocabulaire de notre application. Et rejoignez-moi sur Instagram sous #PodClubIsabelle et #balades. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

And it’s already over for today. I am looking forward to seeing you in a few days on September 22 for a new show on podclub.ch or on our application. I will take you then to the north of France. Until then, do not forget to work your vocabulary thanks to the vocabulary function of our application. And join me on Instagram under #PodClubIsabelle and #balades. I kiss you and tell you soon for a new ride! 

[1] mousseux, -euse : avec des bulles
[2] le vitrail : sorte de fenêtre faite de pièces de verre de différentes couleurs
[3] sacrer : donner un aspect religieux à quelqu’un ou quelque chose lors d’une cérémonie religieuse
[4] captiver : intéresser vivement
[5] gallo-romain(e) : relatif à l’époque où la Gaule faisait partie de l’Empire romain
[6] la craie : roche calcaire de couleur blanche ; s’utilise, par exemple, pour écrire sur un tableau noir.
[7] la voûte : partie supérieure d’une grotte en forme de dôme ; construction qui forme un arc
[8] la cochenille : insecte à partir duquel on peut obtenir un colorant rouge
[9] le biscuit à la cuillère : biscuit sec, de forme allongée, utilisé pour des charlottes et tiramisu.
[10] tremper : plonger dans un liquide
[11] se diluer : se dissoudre, perdre sa consistance dans du liquide
[12] fermenter : action de transformer, par exemple, du sucre en alcool
[13] le cépage : variété de raisin
[14] embarrassant(e) : qui met mal à l’aise, qui est gênant
[15] ne faire ni une ni deux : ne pas hésiter, agir vite
[16] avoir beau : ne pas réussir malgré des efforts
[17] résidentiel(le) : d’habitation
[18] dormir à poings fermés : dormir profondément
[19] avoir les cheveux en bataille : être mal coiffé

[1] sparkling : with bubbles 
[2] the window : a kind of window made of different colored glass pieces 
[3] consecrate : to give a religious aspect to someone or something during a religious ceremony 
[4] captivate : strongly interested 
[5] Gallo-Roman : relating to the time when Gaul was part of the Roman Empire 
[6] chalk : white limestone rock; is used, for example, to write on a blackboard. 
[7] the vault : upper part of a cave in the form of a dome; construction which forms an arc 
[8] cochineal: insect from which one can obtain a red dye 
[9] biscuit with a spoon : dry biscuit, elongated, used for charlottes and tiramisu. 
[10] dipping : immersing in liquid 
[11] diluting r: dissolving, losing its consistency in liquid 
[12] fermenting : turning sugar into alcohol 
[13] grape variety: grape variety 
[14] embarrassing (s) : putting uncomfortable, which is annoying 
[15] do not think twice : do not hesitate, act fast 
[16] have beautiful: not succeed despite efforts 
[17] residential : residential 
[18] sleeping soundly : sleeping deeply 
[19] having hair in battle : being badly capped

Balades #37

http://podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1540-balades-37-deception-baba-et-tournee-25-aout-2017

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades » de ce 25 août. J’espère que vous avez bien profité de l’été et que vous êtes en pleine forme pour une nouvelle émission. Avant les vacances, je vous ai fait deviner une personnalité française. Vous étiez nombreux à avoir trouvé la bonne réponse. Il s’agissait bien de Coluche. Aujourd’hui, je commencerai par vous parler d’une grosse déception [1] de vacances. Ensuite, je vous emmène faire un petit tour dans la ville de Nancy. Finalement, je vous propose une nouvelle expression imagée inspirée de la visite de Nancy. Vous allez voir… Mais tout d’abord, je tiens à féliciter mon collègue Gerry, dont vous pouvez suivre aujourd’hui la 200e émission du News Digest!

Hello everyone and welcome on my podcast “Strolls” this August 25th. I hope you enjoyed the summer and that you are in great shape for a new show. Before the holidays, I made you guess a French personality. Many of you found the right answer. It was Coluche. Today, I will start by talking about a big disappointment [1] holiday. Then I’ll take you to the city of Nancy. Finally, I propose a new visual expression inspired by the visit to Nancy. You will see … But first of all, I would like to congratulate my colleague Gerry, whose 200th edition of the News Digest you can follow today!

Après des vacances reposantes et réussies, je ne suis pas mécontente de retrouver mon chez-moi et de reprendre mes petites habitudes. Même s’il y a une montagne de linge sale qui m’attend… Au retour de ces vacances, j’ai aussi pris le temps de laisser des commentaires sur les plateformes de réservations des hôtels et chambres d’hôtes [2] dans lesquels nous avions séjourné. Comme nous avons fait une sorte de tour de France avec un grand nombre d’étapes, il y avait beaucoup d’hôtels.

After a relaxing and successful holiday, I am not dissatisfied to find my home and to resume my little habits. Even if there is a mountain of dirty linen waiting for me … On returning from this holiday, I also took the time to leave comments on the booking platforms of hotels and bed and breakfasts [2] in which we had stayed. As we did a sort of tour of France with a large number of stops, there were many hotels.

La plupart de ces hôtels étaient vraiment très agréables et nous en étions satisfaits. Malheureusement, un hôtel a été extrêmement décevant. Tout d’abord, je dois dire que je ne choisis jamais un hôtel au hasard. Il s’agit toujours d’un résultat de recherches sur sa situation, son infrastructure et les commentaires de clients.

Most of these hotels were really nice and we were pleased. Unfortunately, a hotel was extremely disappointing. First, I must say that I never choose a hotel at random. It is always a result of research on its location, infrastructure and customer feedback.

L’hôtel dont je veux vous parler, avait l’air parfait. Il s’agissait d’un hôtel 5 étoiles de tradition, situé en Auvergne, cette belle région avec ses volcans endormis. Malheureusement, les apparences étaient trompeuses. Je ne suis vraiment pas une râleuse [3]. Mais là, c’en était de trop. Nous avions l’impression que nous étions les victimes de la loi des séries [4]. Tout d’abord, il y avait une des deux climatisations qui fuyait [5] et qui avait mouillé la moquette [6].

The hotel I want to talk to you looked perfect. It was a 5 star traditional hotel, located in Auvergne, this beautiful region with its sleeping volcanoes. Unfortunately, appearances were misleading. I’m really not a rascal [3]. But that was too much. We had the impression that we were the victims of a series of laws [4]. First of all, there was one of the two air conditioners that leaked [5] and wet the carpet [6].

La deuxième climatisation creme rancefonctionnait mais faisait un bruit épouvantable [7] et soufflait directement sur nos têtes. Étant donné que nous étions au niveau de la rue, nous ne pouvions pas laisser la fenêtre ouverte. Comme dans beaucoup d’hôtels, il y avait un plateau de courtoisie dans notre chambre pour préparer un café ou un thé. Malheureusement, les crèmes à café étaient rances [8].

The second air-conditioning cream worked but made a dreadful noise [7] and blew directly on our heads. Given that we were on the street level, we could not leave the window open. As in many hotels, there was a courtesy tray in our room to prepare a coffee or tea. Unfortunately, coffee creams were rancid [8].

Et puis, il était impossible de se connecter au wifi dans notre chambre. À notre arrivée, il n’y avait ni verres à dents ni sèche-cheveux dans la salle de bains. Et puis, il y avait la panne d’ascenseur. À cause de cela, nous avons dû nous promener en peignoir [9] et chaussons [10] sur le parking en face de l’hôtel pour rejoindre notre chambre après avoir été à la piscine. Je pourrais vous citer encore d’autres problèmes indignes [11] d’un 5 étoiles, mais cela serait bien trop long.

And then it was impossible to connect to the wifi in our room. Upon arrival, there were no glasses and no hair dryers in the bathroom. And then there was the elevator failure. Because of this, we had to walk in a bathrobe [9] and slippers [10] to the parking lot in front of the hotel to join our room after being at the pool. I could cite yet other unworthy [5] problems of a 5 star hotel, but that would be way too long.

Je faisais sans cesse des allers et retours de notre chambre vers la réception pour annoncer un nouveau problème. Les employés étaient complètement dépassés [12] par la situation. Vous pouvez vous imaginer que nous avons poussé un grand ouf de soulagement au moment de notre départ. Cela vous est-il déjà arrivé de tomber sur un hôtel terrible ? Racontez-moi vos aventures dans les commentaires sur podclub.ch.

I kept going back and forth from our room to the front desk to announce a new problem. The employees were completely overwhelmed [12] by the situation. You can imagine that we pushed a great sigh of relief at the time of our departure. Have you ever encountered a terrible hotel? Tell me about your adventures in the comments on podclub.ch.

Connaissez-vous la ville dont la spécialité la plus connue est la quiche lorraine ? D’autres spécialités sont les macarons [13] et les bonbons à la bergamote [14]. Vous pouvez goûter tout cela dans la ville de Nancy, qui se trouve à environ 150 km à l’ouest de Strasbourg, en Lorraine. J’ai fait une petite étape dans cette ville cet été sur la route des vacances. C’était la première fois que je m’y suis arrêtée. Après une balade à travers les rues un peu désertes – il faut dire que nous étions un dimanche en début de soirée – ma famille et moi avons traversé une sorte de grande grille [15] à ornements dorés. Et là, nous sommes tombés sur la partie de la ville qui est toujours animée : la place Stanislas.

Do you know the city whose most famous specialty is quiche lorraine? Other specialties are macaroons [13] and bergamot candies [14]. You can taste all this in the town of Nancy, which is about 150 km to the west of Strasbourg, in Lorraine. I made a small stop in this city this summer on the road to the holidays. It was the first time I stopped there. After a walk through the somewhat deserted streets – it must be said that we were on a Sunday in the early evening – my family and I went through a kind of large grid [15] with golden ornaments. And there we came upon the part of the city which is still animated: the Place Stanislas.

Cette immense place est accessible uniquement aux piétons [16]. Elle est bordée de magnifiques bâtiments datant du XIIIe siècle et au centre de la place se trouve la statue de l’homme qui a donné son nom à cette place : le roi Stanislas Ier de Pologne. Mais pourquoi cette place porte-t-elle le nom d’un roi polonais ? Eh bien, Stanislas n’est pas resté bien longtemps roi de Pologne. Après avoir perdu sa couronne [17], il est venu vivre en Lorraine. En fait, il était aussi duc [18] de Lorraine et après sa mort, la Lorraine est devenue française. Alors qu’il vivait en Lorraine, il a fait construire cette place en honneur de Louis XV, qui avait épousé sa fille.

This immense square is accessible only to pedestrians [16]. It is bordered by magnificent buildings dating from the 13th century and in the center of the square is the statue of the man who gave his name to this place: King Stanislaus I of Poland. But why does this place bear the name of a Polish king? Well, Stanislas did not long remain king of Poland. After losing his crown, he came to live in Lorraine. In fact, he was also duke of Lorraine and after his death, Lorraine became French. While living in Lorraine, he built this square in honor of Louis XV, who had married his daughter.

La place Stanislas n’est pas l’unique souvenir qui vient du roi de Pologne. Il y a aussi le baba au rhum. Comme Stanislas était gourmand, il a apporté de Pologne son dessert favori : le baba ou babka au vin de Tokay. Il s’agit d’un gâteau – un peu comme un kougelhopf – qui est imbibé de ce vin. Ce n’est qu’au XIXe siècle qu’un pâtissier parisien a remplacé le vin de Tokay par du rhum.

Stanislas Square is not the only memory that comes from the King of Poland. There is also the baba au rhum. As Stanislas was a gourmand, he brought his favorite dessert from Poland: the baba or babka to the wine of Tokay. This is a cake – a bit like a kougelhopf – that is soaked in this wine. It was not until the 19th century that a Parisian pastry cook replaced the wine of Tokay with rum.

Assise à la terrasse d’un restaurant sur la place Stanislas, je n’ai pas pu faire autrement que de goûter ce fameux dessert. Le serveur m’a apporté une assiette avec un gâteau en forme d’un gros bouchon [19]. J’étais un peu déçue, ça avait l’air très sec. C’est alors que le serveur revient avec une bouteille de rhum qu’il pose sur la table. « Voilà, madame, le rhum pour votre baba. On n’est jamais mieux servi que par soi-même, n’est-ce pas ? » J’ai trouvé que le serveur avait bien raison avec son proverbe.

Sitting on the terrace of a restaurant on the Place Stanislas, I could not do otherwise than to taste this famous dessert. The waiter brought me a plate with a cake shaped like a big cork [19]. I was a little disappointed, it looked very dry. It is then that the waiter returns with a bottle of rum that he places on the table. “Here, madame, is the rum for your baba.” You’re never better served than by yourself, are you? I thought the waiter was right with his proverb.

Ma mère préparait des babas au rhum et je me rappelle qu’elle imbibait le gâteau d’une grande quantité d’un mélange de sirop de sucre et de rhum. Un bon baba au rhum est un gâteau très humide. J’ai donc pris le rhum et j’ai commencé à verser l’alcool sur mon gâteau. Ouh là, il doit être drôlement sec ; je n’arrête pas de verser du rhum mais rien ne ressort du gâteau. Le gâteau absorbe [20] tout le rhum comme une éponge [21].

My mother was preparing babas with rum and I remember that she soaked the cake with a large quantity of a mixture of sugar syrup and rum. A good rum baba is a very wet cake. So I took the rum and started pouring the alcohol on my cake. Wow, it must be pretty dry; I keep pouring rum but nothing comes out of the cake. The cake absorbs [20] all the rum like a sponge [21].

À un moment donné, mon mari me dit : « Tu ne crois pas que ça suffit ? » C’est là que je réalise que je verse du rhum pur sur mon baba, et pas le mélange sirop/rhum de ma mère. Je repose donc vite la bouteille de rhum sur la table et déguste mon baba qui était délicieux, bien humide. Et je l’ai savouré en regardant la statue du roi Stanislas qui trône [22] au centre de sa magnifique place. Comme je vous ai parlé de Stanislas, roi de Pologne et duc de Lorraine, une expression imagée m’est venue à l’esprit. Non, ce n’est pas « rester baba ». Celle-là, je vous l’ai expliquée il n’y a pas très longtemps. Non, j’ai plutôt pensé à « faire la tournée des grands-ducs ».

At one point my husband said, “Do not you think it’s enough? This is where I realize I pour pure rum on my baba, not my mother’s syrup / rum mixture. I rest quickly the bottle of rum on the table and enjoy my baba which was delicious, very wet. And I savored it by looking at the statue of King Stanislas who sits [22] in the center of his magnificent square. As I told you about Stanislas, King of Poland and Duke of Lorraine, a pictorial expression came to my mind. No, it is not “staying baba”. That one, I explained it to you not too long ago. No, I thought about “touring the Grand Dukes”.

Cette expression est relativement moderne, puisqu’elle ne date que de la fin du XIXe ou le début du XXe siècle. À l’époque, les grands-ducs [23] de Russies venaient à Paris pour s’amuser. Pendant leurs virées [24] à travers la capitale, ils dépensaient d’énormes sommes d’argent. Aujourd’hui, vous pouvez utiliser cette expression pour décrire une sortie où l’on ne compte pas ce qu’on dépense. « Pour fêter mon anniversaire, mon mari et moi avons fait la tournée des grands-ducs. Après un apéritif au Ritz, nous sommes allés dîner à La Tour d’Argent. C’était fantastique ! »

This expression is relatively modern, since it dates only from the end of the 19th century or the beginning of the 20th century. At the time, the Grand Dukes of Russias were coming to Paris to amuse themselves. During their journeys through the capital, they spent enormous sums of money. Today, you can use this expression to describe an outlet where you do not count what you spend. “To celebrate my birthday, my husband and I toured the Grand Dukes. After an aperitif at the Ritz, we went to dinner at La Tour d’Argent. It was fantastic! “

L’émission d’aujourd’hui touche déjà à sa fin. Je vous retrouverai le 8 septembre sur podclub.ch ou sur notre application. Nous découvrirons alors ensemble la ville de Reims et ses spécialités. D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique grâce à la fonction vocabulaire de notre application. Et rejoignez-moi sur Instagram sous #PodClubIsabelle et #balades. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

Today’s broadcast is already coming to an end. I will meet you on September 8 on podclub.ch or on our application. We will discover together the city of Reims and its specialties. Until then, do not forget to work your vocabulary thanks to the vocabulary function of our application. And join me on Instagram under #PodClubIsabelle and #balades. I kiss you and tell you soon for a new ride!

[1] la déception: sentiment d’être déçu, trompé dans son attente
[2] la chambre d’hôtes: chambre dans la maison d’un particulier louée à des touristes. En général, le petit-déjeuner est compris dans le prix de la nuit.
[3] le râleur, la râleuse: (familier) personne qui critique tout, qui n’est jamais contente
[4] la loi des séries: une suite de malchance, d’accidents
[5] fuir: perdre de l’eau
[6] la moquette: tapis qui recouvre toute la surface d’une pièce
[7] épouvantable: terrible, horrible
[8] rance: se dit d’un produit gras dont l’odeur et le goût sont mauvais à cause du vieillissement
[9] le peignoir: sorte de manteau que l’on porte en sortant du bain ou de la douche
[10] le chausson : chaussure d’intérieur légère
[11] indigne: qui ne mérite pas
[12] être dépassé(e): qui ne sait pas réagir à une situation
[13] le macaron: petit gâteau rond à base de pâte d’amande
[14] la bergamote: agrume dont on utilise l’essence p. ex. pour aromatiser le thé Earl Grey
[15] la grille: sorte de porte constituée de barreaux métalliques
[16] le piéton: personne qui va à pied
[17] la couronne: cercle souvent en or et richement décoré, porté sur la tête par un roi
[18] le duc, la duchesse: titre de noblesse
[19] le bouchon: objet utilisé pour fermer une bouteille
[20] absorber: s’imprégner complètement
[21] l’éponge (f): produit d’un animal marin utilisé pour nettoyer ou essuyer
[22] trôner: être assis à une place d’honneur
[23] le grand-duc: titre de noblesse
[24] la virée: (familier) sortie, promenade

[1] disappointment: feeling disappointed, deceived in its expectation
[2] the guest room: room in the house of a private individual rented to tourists. In general, breakfast is included in the price of the night.
[3] the grater, the grater: (familiar) person who criticizes everything, who is never content
[4] the law of the series: a series of bad luck, accidents
[5] Fleeing: losing water
[6] carpet: carpet that covers the entire surface of a room
[7] horrible: terrible, horrible
[8] rance: is said of a fat product whose odor and taste are bad because of aging
[9] bathrobe: a kind of coat that is worn when leaving the bath or shower
[10] the boot: light indoor shoe
[11] unworthy: who does not deserve
[12] be overwhelmed: who does not know how to react to a situation
[13] the macaroon: round cake made with almond paste
[14] bergamot: citrus fruit of which the essence is used p. ex. for flavoring Earl Gray tea
[15] the grid: a kind of door made up of metal bars
[16] pedestrian: person walking
[17] The crown: often golden and richly decorated circle, worn on the head by a king
[18] the duke, the duchess: title of nobility
[19] the stopper: object used to close a bottle
[20] absorb: fully absorb
[21] sponge (f): product of a marine animal used for cleaning or wiping
[22] Throne: sitting in a place of honor
[23] The Grand Duke: title of nobility
[24] the trip: (familiar) exit, walk

Essay – L’avis de Marie vs. Balades

Récemment, j’ai remarqué que les podcasts réalisés par Marie (L’avis de Marie) sont beaucoup plus lents que ceux interprétés par Isabelle (Balades), après avoir joué l’un de chaque podcast, à dos. Afin de prouver que cela était vrai ou faux, j’ai utilisé un site Web qui vous permet de coller du texte dans une fenêtre, et l’application du site effectuera un compte de mots et de caractères:

Recently, I have noticed that podcasts performed by Marie (L’avis de Marie) are much slower than those performed by Isabelle (Balades), after playing one of each podcast, back to back. In order to prove this to be true or false, I used a website that allows you to paste text into a window, and the site’s application will perform a word and character count:

https://wordcounter.net

Je compare ensuite la longueur du MP3 au nombre de mots / caractères parlés. Après plusieurs comparaisons, j’ai une idée générale de combien de mots ils parlent par unité de temps. Voici un excellent exemple. Dans L’avis de Marie # 150, il y a 1323 mots et 7626 caractères. Marie utilise 11 minutes et six secondes pour donner son podcast.

I then compare the length of the MP3 to the number of words/characters spoken. After several comparisons, I have a general idea of how many words they speak per unit of time. Here is an excellent example. In L’avis de Marie #150, there are 1323 words and 7626 characters. Marie uses 11 minutes and six seconds to give her podcast.

Dans Balades # 32, il y a 1308 mots et 7646 caractères. Isabelle donne son podcast en neuf minutes et trente huit secondes. C’est un peu plus de dix pour cent plus rapide que Marie, et c’est remarquable pour moi. L’essentiel est d’utiliser le podcast qui est le plus facile à comprendre et dispose également de plus de fonctionnalités. Les derniers podcasts de Marie pour Marie ont présenté une fonction automatique de repère, où vous placez votre flèche sur le texte et cliquez. Le MP3 se déclenche automatiquement à cet endroit. Ceci est très pratique lorsque vous essayez de maîtriser une certaine phrase et que vous souhaitez l’entendre plusieurs fois en peu de temps.

In Balades #32, there are 1308 words and 7646 characters. Isabelle gives her podcast in nine minutes and thirty eight seconds. That is a little over ten percent faster than Marie, and it is noticeable to me. The bottom line is to use the podcast that is easiest to understand, and also has more features. The final fifty podcasts for Marie, featured an automatic cue function, where you place your arrow on the text and click. The MP3 automatically cues itself at that location. This is very practical when you are trying to master a certain phrase, and would like to hear it several times in a small period of time. 

Notes: In this essay, I wanted to use a few phrases, like “bottom line” to force myself to look up French equivalents. The Linguee English-French website gives me bénéfice net as an option, with a lesser used résultat financier listed. The external sources show other ways to establish the noun phrase, like “en un mot”, “des bénéfices”, “résultats”, “ce qui importe” and of course, the French often simply use the English phrase itself:

English: But Rogers has a bottom line approach, meaning that its interest is in knowing how much can be made.

French: Par contre, Rogers a plutôt une approche bottom line, c’est à dire qu’il est intéressé de savoir combien ça rapporte à la fin.

Linguee’s website comes in many languages and is another great Internet resource that I use “tout le temps”.

Balades #36

http://podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1529-balades-36-pedalo-restos-et-bison-21-juillet-2017

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast ” Balades “, le dernier avant la pause d’été. Nous sommes le 21 juillet et je vous propose aujourd’hui, tout d’abord d’aller à la plage avec moi. Ensuite vous pourrez deviner le nom d’une personnalité française connue. Je terminerai cette émission par un conseil pour préparer vos vacances en France.

Hello everyone and welcome to my podcast “Walks”, the last one before the summer break. It is July 21 and I propose to you today, first of all to go to the beach with me. Then you can guess the name of a famous French personality. I will finish this program with a tip to prepare your holidays in France.

Quand j’étais enfant, nous passions toujours nos vacances d’été sur la Côte d’Azur. Et là bien sûr, nous allions tous les jours à la plage. À l’époque, la plage la plus proche n’était pas très attractive et ne semblait pas bien propre. C’est pourquoi nous allions toujours sur la plage du Larvotto à Monaco, qui se trouvait à quelques minutes en voiture de notre lieu de résidence. Cette plage avait l’avantage d’être surveillée, régulièrement nettoyée et, le plus important à mes yeux, il y avait plein de boutiques et restaurants le long de la plage.

When I was a child, we always spent our summer holidays on the Cote d’Azur. And of course we went every day to the beach. At the time, the nearest beach was not very attractive and did not look clean. That’s why we were always on the Larvotto beach in Monaco, which was a few minutes drive from our place of residence. This beach had the advantage of being monitored, regularly cleaned and, most important to me, there were plenty of shops and restaurants along the beach.

Ma sœur et moi avions l’habitude d’aller tous les jours chercher une glace chez notre glacier préféré. Elles étaient délicieuses et il y avait un grand choix d’arômes : melon, pistache, jamaïque avec des raisins étaient mes favoris. Sur le chemin du retour, nous prenions le temps de regarder ce que les boutiques offraient comme marchandises : bouées colorées, bikinis, serviettes de plage, méduses [1] de toutes les couleurs et surtout les tongs avec une grande marguerite [2] en plastique sur le dessus.

My sister and I used to go every day to get ice creams from our favorite ice cream store. They were delicious and there was a great selection of flavors: melon, pistachio, Jamaican with grapes were my favorites. On the way back, we took the time to look at what the shops offered as goods: colored buoys, bikinis, beach towels, jellyfish [1] of all colors and especially flip flops with a large plastic daisy [2] on top.

Pour moi, c’était la paire de chaussures de l’été. J’en rêvais déjà avant que les vacances ne commencent. Je ne pouvais parasolm’imaginer rien de plus beau que ces tongs à marguerites et je ne les quittais plus de toutes les vacances. Savez-vous si ce modèle existe encore ? Cela fait longtemps que je n’ai plus vu de telles tongs. Dommage ! Un autre avantage de cette plage était la possibilité de louer des pédalos. Un jour, je devais avoir 15, 16 ans, ma sœur et moi sommes allées à la station de location[3] de ces pédalos.

For me, it was the pair of shoes of the summer. I was dreaming about it before the holidays started. I could not imagine anything more beautiful than these daisy flip-flops, and I never took them off all summer. Do you know if this model still exists? I have not seen such flip-flops for a long time. Pity ! Another advantage of this beach was the possibility of renting pedal boats. One day I had to be 15, 16 years old, my sister and I went to the rental station [3] of these pedal boats.

Deux jeunes d’à peine 20 ans s’occupaient de louer les pédalos, mais aussi des transats [4] et parasols [5] à la journée. Pour pouvoir louer un pédalo, il fallait remplir un formulaire, payer à l’avance le prix de la location et déposer une pièce d’identité[ 6] comme caution. Quand j’ai tendu ma carte d’identité à l’un des jeunes, il a regardé la photo, a pris un air choqué et a crié : ” Ahh, faites évacuer [7] la plage ! ” Bon, d’accord, ma photo n’était effectivement pas vraiment flatteuse [8], mais le jeune homme, lui, était carrément moche [9]. Enfin, on a bien rigolé quand-même.

Two young people of barely 20 years of age took care of renting the pedal boats, but also sunbeds and parasols [5] for the day. To rent a pedal boat, you had to fill out a form, pay the rental price in advance and deposit a piece of identification [6] as a deposit. When I handed my ID card to one of the young people, he looked at the photo, took a shocked look and shouted, “Ahh, evacuate the beach!” Okay, My picture was indeed not really flattering [8], but to the young man, it was downright ugly. Well, we laughed all the same.

Dans la dernière émission, vous deviez trouver la sportive Jeannie Longo, qui a dominé le cyclisme féminin pendant des années. Merci à Lou pour la réponse correcte. La personnalité à deviner aujourd’hui est – ou plutôt était – l’opposé de la cycliste Longo. Cette fois-ci, il s’agit d’un homme dont vous devez trouver le nom. Même s’il est mort depuis déjà plus de 30 ans, son héritage [10], dont je parlerai tout de suite, le rend inoubliable. Mais commençons par le début. En France, tout le monde connaît le nom de cet homme.

In the last show, you had to find the sportswoman Jeannie Longo, who dominated women’s cycling for years. Thanks to Lou for the correct answer. The personality to guess today is – or rather was – the opposite of Longo’s cyclist. This time, it is a man whose name you must find. Even if died more than 30 years ago, his legacy [10], of which I will immediately speak of , makes him unforgettable. But let’s start at the beginning. In France, everyone knows the name of this man.

Dans les années 70 et 80, on a pu le voir dans plusieurs films. La plupart de ses films ne sont pas des chefs-d’œuvre. Pour son rôle de pompiste [11] dans ” Tchao Pantin ” de Claude Berry cependant, il a obtenu le César du meilleur acteur. Il est probablement encore plus connu comme humoriste au nez et aux joues rouges, qui portait une salopette [12] bleue. Dans ses sketches qu’il jouait sur scène ou à la radio, il aimait critiquer la société et surtout la vie politique en France. Et il n’y allait pas de main morte [13]. Avec son ton sarcastique il ne laissait personne indifférent [14]. Il y avait ceux qui le trouvaient très drôle et les autres qui le détestaient et lui reprochaient d’être extrêmement grossier [15].

In the 70s and 80s, he was seen in several films. Most of his films are not masterpieces. For his role of the pompist [11] in “Tchao Pantin” of Claude Berry however, he won the Caesar for best actor. He is probably even better known as a humorist with red noses and cheeks, who wore blue overalls [12]. In his sketches that he played on stage or on the radio, he liked to criticize society and especially the political life in France. And there was no dead hand [13]. With his sarcastic tone, he left no one indifferent [14]. There were those who found him very funny and the others who hated him and reproached him for being extremely rude [15].

D’ailleurs, sa devise était : toujours grossier, jamais vulgaire. Il décide de se présenter aux élections présidentielles de 1981. Mais après des menaces [16], il renonce, alors qu’il aurait pu obtenir jusqu’à 16% des voix. En 1985, il prononce la phrase qui commence ainsi : ” J’ai une petite idée comme ça… “. Ce sera le coup d’envoi des Restos du cœur. Avec des amis du monde du spectacle – acteurs, chanteurs, etc. – et le soutien de marques, il met sur pied une sorte de cantine. Dans ces cantines, qui se trouvent d’abord à Paris, puis dans d’autres villes de France, les plus pauvres reçoivent un repas gratuit.

Besides, his motto was: always rude, never vulgar. He decides to run in the presidential elections of 1981. But after threats [16], he gave up, and he could have wonup to 16% of the votes. In 1985, he pronounced the sentence which begins: “I have an idea like that …”. This will be the start of Restos du cœur. With friends from the entertainment world – actors, singers, etc. – and the support of brands, he sets up a kind of canteen. In these canteens, which are found first in Paris, then in other cities of France, the poorest receive a free meal.

Pour attirer l’attention sur ces restaurants et collecter des fonds [17], il prend contact avec l’auteur-compositeur et chanteur Jean-Jacques Goldman pour qu’il lui compose une chanson. Cette chanson deviendra un tube. Il faut dire qu’elle est interprétée par des célébrités : outre Jean-Jacques Goldman, lui-même, il y a Yves Montand, l’actrice Nathalie Baye, le footballeur Michel Platini et le présentateur Michel Drucker. Ce groupe s’appelle alors ” Les Enfoirés [18] “. Là aussi, notre personne à deviner reste fidèle à sa devise de ne pas faire dans le politiquement correct. À peine un an plus tard, en 1986, il meurt tragiquement dans un accident de moto à seulement 41 ans.

To draw attention to these restaurants and to raise funds [17], he contacted the singer-songwriter Jean-Jacques Goldman to compose a song. This song became a video. It must be said that hew was interpreted by celebrities: in addition to Jean-Jacques Goldman, and himself, there were Yves Montand, actress Nathalie Baye, footballer Michel Platini and presenter Michel Drucker. This group was then called “Les Enfoirés” [18]. Again, our person to guess remains faithful to his motto, not to do it politically correct. Barely a year later, in 1986, he died tragically in a motorcycle accident at only 41 years old.

Les Restos du cœur existent toujours et d’autres projets d’insertion [19] se sont ajoutés à eux. Le groupe des Enfoirés se produit également chaque année sur scène avec des artistes variés pour soutenir les Restos du cœur. Avez-vous une idée de qui il s’agit ? Comme dernier indice je peux vous dire qu’il était connu sous son nom de scène qui était dérivé de son nom de famille Colucci. Vous avez trouvé maintenant ? Alors notez son nom dans les commentaires sur podclub.ch.

Restos du cœur still exist and other integration projects [19] have been added to them. Les Enfoirés also performs on stage each year with a variety of artists to support the Restos du cœur. Do you have any idea who this is? As a last clue I can tell you that he was known by his stage name which was derived from his surname Colucci. Have you found it now? Then write down his name in the comments on podclub.ch.

Pour tous ceux qui ont l’intention de circuler en voiture en France, que ce soit cet été ou à un autre moment de l’année, j’ai un conseil pour vous : ” Avant de partir, consultez Bison futé [20] “. C’est qui ou quoi Bison futé ? Eh bien, Bison futé est un Indien qui représente le service d’information routière du gouvernement français. Début août 1975, d’énormes embouteillages [21] de plus de 600 km se créent sur la RN 10, la route nationale 10, qui relie Paris à la frontière espagnole. Le gouvernement se voit obligé de prendre des mesures pour qu’un tel chaos ne se reproduise plus. Ces mesures sont donc, tout d’abord, de faire en sorte que les vacanciers ne partent pas tous en même temps.

For all those who intend to drive in France, whether this summer or at another time of the year, I have a suggestion for you: “Before leaving, check out Bison Smart [20]” . Who is Bison Smart? Well, Smart Bison is an Indian who represents the French government’s roadside information service. At the beginning of August 1975, enormous traffic jams [21] of more than 600 km were created on the RN 10, the national road 10, which connects Paris to the Spanish border. The government is obliged to take steps to ensure that such chaos does not happen again. These measures are therefore, first of all, to ensure that not all holidaymakers leave at the same time.

En deuxième, de créer des itinéraires bis, des routes pour éviter les axes [22] encombrés. Et finalement, le troisième point, d’informer les automobilistes de la situation routière. Dès l’été 1976, ces mesures sont mises en œuvre, et ça marche. Il y a 30% de bouchons en moins. Aujourd’hui encore, les médias informent régulièrement les automobilistes de la circulation sur la route des vacances. Pour cela, Bison futé utilise des couleurs : vert signifie que la circulation est plus ou moins normale. Orange, là la circulation est dense et localement difficile. Quand c’est rouge, alors le trafic est très dense et la circulation très difficile.

Second, to create bis routes, routes which avoid conjested streets [22]. And finally, the third point, to inform motorists of the road situation. By the summer of 1976, these measures were being implemented, and it was working. There are 30% fewer jams. Even today, the media regularly inform motorists about traffic on holiday routes. For this, Smart Bison uses colors: green means that the circulation is more or less normal. Orange, there the traffic is dense and locally difficult. When it’s red, then traffic is very dense and traffic is very difficult.

Finalement, quand vous avez une journée noire, cela veut dire que le trafic est extrêmement dense et la circulation exceptionnellement difficile. Par exemple, samedi 29 juillet sera l’une des journées les plus difficiles de cet été. Elle correspond au traditionnel chassé-croisé [23] entre les ” juilletistes [24] “, qui rentrent de vacances, et les ” aoûtiens [25] “, qui partent en vacances. C’est pour cela que la journée est classée ” noire ” dans le sens des départs sur l’ensemble du pays et ” orange ” et ” rouge ” dans le sens des retours selon la région. Maintenant vous savez comment organiser vos déplacements en France. Bonne route !

Eventually, when you have a black day, it means the traffic is extremely dense and traffic is exceptionally difficult. For example, Saturday 29 July will be one of the most difficult days of this summer. It corresponds to the traditional cross-chased [23] between the “Juilletists” [24], who return from vacation, and the “Augustois” [25] who go on vacation. This is why the day is classified as “black” in the sense of departures throughout the country and “orange” and “red” in the direction of returns according to the region. Now you know how to organize your trips in France. Good road !

Et voilà la fin de cette émission. Je me réjouis de vous retrouver après les vacances, le 25 août, sur podclub.ch ou sur notre application. Je commencerai alors une nouvelle série où je vous présenterai des villes de France. La première ville sera Nancy. Entre temps, je vous souhaite d’agréables vacances. Reposez-vous bien et profitez de travailler votre lexique grâce à la fonction vocabulaire de notre application. Et rejoignez-moi sur Instagram sous #PodClubIsabelle et #balades. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

And this is the end of this show. I am looking forward to seeing you again after the holidays, on 25th August, on podclub.ch or on our application. I will then begin a new series where I will introduce you to the cities of France. The first city will be Nancy. In the meantime, I wish you a pleasant holiday. Rest yourself well and enjoy working your vocabulary thanks to the vocabulary function of our application. And join me on Instagram under #PodClubIsabelle and #balades. I kiss you and tell you soon for a new ride!

[1] la méduse : nom de sandales en plastique
[2] la marguerite : fleur avec un centre jaune et des pétales blancs
[3] la location : action de louer un objet
[4] le transat : chaise longue
[5] le parasol : sorte de grand parapluie qui protège du soleil
[6] la pièce d’identité : par exemple une carte d’identité, un passeport ou un permis de conduire
[7] évacuer : faire sortir les gens d’un lieu dangereux
[8] flatteur, -euse : avantageux
[9] moche : (familier) laid
[10] l’héritage (m) : ce qui est transmis d’une génération à une autre
[11] le pompiste : personne qui s’occupe des pompes à essence dans une station-service
[12] la salopette : vêtement composé d’un pantalon qui remonte sur le devant et est retenu par une sorte de bretelles
[13] ne pas y aller de main morte : agir avec dynamisme ou violence
[14] indifférent(e) : qui ne montre aucune émotion
[15] grossier, -ière : qui n’est pas poli
[16] la menace : paroles ou gestes par lesquels on montre à quelqu’un qu’on a l’intention de lui faire mal
[17] le fonds : capital, somme d’argent
[18] l’enfoiré (m) : (injurieux) imbécile, personne qui n’est pas respectueuse
[19] l’insertion (f) : intégration
[20] futé(e) : astucieux, intelligent
[21] l’embouteillage (m) : encombrement de la circulation, bouchon
[22] l’axe (m) : voie de circulation importante entre deux régions
[23] le chassé-croisé : le va-et-vient
[24] le juilletiste : personne qui part en vacances en juillet
[25] l’aoûtien (m) : personne qui part en vacances en août

[1] medusa: name of plastic sandals
[2] daisy: flower with a yellow center and white petals
[3] rental: action to rent an object
[4] the deckchair: chaise longue
[5] umbrella: kind of large umbrella that protects from the sun
[6] identification: for example an identity card, a passport or a driving license
[7] evacuating: getting people out of a dangerous place
[8] flattering, -euse: advantageous
[9] ugly: (familiar) ugly
[10] inheritance (m): what is transmitted from one generation to another
[11] the pump attendant: person who takes care of petrol pumps in a gas station
[12] overalls: a garment consisting of trousers that goes up on the front and is held by a kind of straps
[13] Do not go there with the dead hand: act with dynamism or violence
[14] indifferent: who shows no emotion
[15] coarse, -that is not polite
[16] the threat: words or gestures by which someone is shown to be doing something wrong
[17] fund: capital, sum of money
[18] the bastard (m): (insulting) imbecile, person who is not respectful
[19] insertion (f): integration
[20] smart: clever, intelligent
[21] bottling (m): traffic congestion, stopper
[22] Axis (m): an important traffic route between two regions
[23] the cross-chase: the back and forth
[24] the juilletist: person who goes on vacation in July
[25] Aoûtien (m): person who goes on holiday in August

Balades #35

http://podclub.ch/fr/emissions/balades-f/1518-balades-35-brume-tour-et-pedale-7-juillet-2017

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades » de ce 7 juillet. Certains parmi vous sont peut-être déjà en vacances. Les autres, comme moi, doivent encore patienter un peu avant de partir. Si vous souffrez de la chaleur en ville ou au bureau, mon premier thème est fait pour vous. Ensuite, je vous parlerai du Tour de France et d’une personnalité associée à ce Tour, que vous devrez deviner. Finalement, vous saurez tout sur quelques expressions imagées autour du thème du vélo.

Hello everyone and welcome to my podcast “Strolls” this July 7th. Some of you may already be on vacation. Others, like me, still have to wait a little before leaving. If you suffer from heat in the city or in the office, my first theme is for you. Then I’ll talk about the Tour de France and a personality associated with this Tour, which you have to guess. Finally, you will know all about some picturesque expressions around the theme of the bike.

J’adore le changement des saisons et c’est pourquoi je me réjouis toujours de l’arrivée de l’été. On peut enfin sortir sans devoir s’emmitoufler [1] dans des manteaux et on peut profiter des longues soirées d’été. À nous les petites robes légères, tongs [2] et lunettes de soleil. Et puis, il y a la perspective des vacances d’été. Cela met tout naturellement de bonne humeur. Vous ne trouvez pas ? Si seulement, il n’y avait pas ces périodes de canicule [3], ces journées de plus de 30 degrés suivies de nuits où les températures ne descendent plus en dessous de 20 degrés.

I love the change of the seasons and that’s why I always look forward to the arrival of summer. We can finally go out without having to bundle [1] in coats and we can enjoy the long summer evenings. To us small light dresses, flip-flops [2] and sunglasses. And then there’s the prospect of a summer vacation. It naturally puts you in a good mood. You can not find it? If only, there were not these periods of heat, where days of more than 30 degrees are followed by nights when temperatures no longer fall below 20 degrees.

Et puis l’humidité… Au fur et à mesure [4] que cela continue, le temps devient de plus en plus lourd. On ne peut alors qu’espérer qu’un orage éclate et apporte un peu de fraîcheur. Comme je fais partie de ceux qui ne supportent pas la chaleur – pour moi, cela veut dire tout ce qui dépasse 28 degrés – je tente de me préparer au mieux pour ces périodes. Bien sûr, je me lève tôt afin d’aérer mon appartement avant qu’il ne fasse trop chaud. Je baisse les stores et met en marche mon ventilateur quand cela devient vraiment insupportable. Et puis, j’essaye de ne pas sortir entre midi et 15 heures. Ça malheureusement, ce n’est pas toujours faisable.

And then the moisture … As time goes on [4] little by little, the weather becomes more and more heavy. One can only hope that a storm breaks out and brings a little freshness. Since I am one of those who can not stand the heat – for me, it means anything that exceeds 28 degrees – I try to prepare for the best at these times. Of course, I get up early to air out my apartment before it gets too hot. I lower the blinds and turn on my fan when it gets really unbearable. And then, I try not to go out between noon and 3 pm. Unfortunately, this is not always feasible.

Quand je suis tout de même obligée de sortir, alors ce n’est jamais sans mon arme secrète, l’accessoire indispensable en ce moment : un brumisateur. Il s’agit d’un spray qui diffuse [5] un nuage de fines gouttelettes [6] d’eau que l’on peut appliquer sur le visage – même maquillé – la nuque [7] ou les bras pour se rafraîchir instantanément. Et cela convient même aux bébés qui ont trop chaud. C’était d’ailleurs pour ma fille, quand elle était encore toute petite, que j’ai acheté mon premier brumisateur. Entretemps, je suis devenue complètement accro [8] à ces sprays et je veille [9] à en avoir toujours un dans mon sac à main. Ainsi, dès que je commence à transpirer… hop, un petit coup de spray et je me sens mieux.

When I am still obliged to go out, it is never without my secret weapon, the indispensable accessory at the moment: a fogger. It is a spray that diffuses a cloud of fine droplets [6] of water that can be applied to the face – even make-up – the neck [7] or the arms to refresh instantly. And this is even suitable for babies who are too hot. It was also for my daughter, when she was still very small, that I bought my first mister. Meanwhile, I became completely addicted [8] to these sprays and I wake [9] to always have one in my handbag. So, as soon as I start to perspire … bam, a little spray and I feel better.

Dernièrement, j’étais justement en train de m’asperger [10] d’eau de mon brumisateur, une inconnue qui se trouvait à côté de moi, s’est éloignée et m’a regardée d’un air suspicieux [11]. « Ce n’est que de l’eau… » lui ai-je dit avec un grand sourire. Cela n’a pas eu l’air de la convaincre. C’est là que j’ai réalisé que ces brumisateurs ne sont pas aussi répandus [12] et connus en Suisse qu’en France où on les trouve dans la plupart des supermarchés. Quoique… on commence aussi à en trouver en Suisse dans les grandes surfaces [13], et plus uniquement en pharmacie. Voilà, vous connaissez maintenant mon secret des journées de canicule. Et vous, quels sont vos stratégies pour supporter ces températures élevées ? Dites-le-moi dans les commentaires sur podclub.ch.

Recently, I was just spraying [10] from my fogger, when a stranger who was next to me, walked away and looked suspiciously at me [11]. “It’s just water …” I said with a big smile. It did not seem to convince her. This is where I realized that these foggers are not as widespread [12] and known in Switzerland as they are in most supermarkets in France. Although … it is also beginning to find its way to Switzerland supermarkets [13], and not only in the pharmacy. Now you know my secret for hot days. And you, what are your strategies to withstand these high temperatures? Tell me in the comments on podclub.ch.

Dans l’émission précédente, la personnalité à trouver était Gustave Eiffel, ingénieur et constructeur de la tour qui porte son nom. Et une fois de plus, c’est Lou qui a noté la solution en premier. Bravo.

In the previous show, the personality to be found was Gustave Eiffel, engineer and builder of the tower that bears his name. And once again, it was Lou who noticed the solution first. Bravo.

Quel événement a lieu tous les ans en France en juillet, est d’une longueur d’environ 3500 km et dure une vingtaine de jours ? Oui, c’est le Tour de France. Et cette année encore les coureurs ont enfourché [14] leurs vélos et tentent de gagner le Maillot jaune [15] et d’arriver en premier sur les Champs-Élysées, là où la course se termine. Je dois avouer que les résultats sportifs ne m’ont jamais vraiment intéressée. Par contre, ce qui m’amuse, ce sont les événements insolites qui accompagnent le peloton [16].

What happens every year in France in July, is about 3500 km long, and lasts about twenty days? Yes, it’s the Tour de France. And this year again, the riders have set up their bikes and try to win the Yellow Jersey [15] and arrive first at the Champs-Élysées, where the race ends. I must admit that sports results have never really interested me. On the other hand, what amuses me are the unusual events that accompany the peloton [16].

Comme par exemple les spectateurs qui suivent la course. Il y a ceux déguisés en super-héros, en Gaulois, et même ceux qui sont tout nus. Et puis il y a les animaux : les chiens, les chevaux et les vaches qui gênent les coureurs en traversant la route au mauvais moment. Il faut s’attendre à tout. Mais cela fait partie du folklore du Tour de France, n’est-ce pas ?

For example the spectators who follow the race. There are those who are disguised as superheroes, Gauls, and even those who are naked. And then there are the animals: the dogs, the horses and the cows that hinder the racers by crossing the road at the wrong time. You have to expect everything. But that’s part of the Tour de France folklore, is not it?

La personnalité française à deviner aujourd’hui est – vous vous en doutez bien – cycliste [17] et a gagné trois fois d’affilée [18] le Tour de France, en 1987, 88 et 89, et affiche un palmarès [19] inégalé : près de 1200 victoires au total, des records mondiaux et plusieurs médailles olympiques ! Bien plus que le légendaire Eddy Merckx. Il faut dire que sa carrière sportive se distingue par sa longévité [20]. En 2013 encore, cette personnalité a fini deuxième au Grand Prix de Lucerne.

The French personality to guess today is – you can imagine – a cyclist [17] and has won the Tour de France, three times in a row [18], in 1987, 1988 and 1989, and has an unmatched record [19]: nearly 1,200 wins in total, world records and several Olympic medals! Much more than the legendary Eddy Merckx. It must be said that her sporting career is distinguished by her longevity [20]. In 2013, this personality finished second in the Grand Prix of Lucerne.

Avez-vous une idée à qui je pense ? Pas encore ? Je suis sûre que mon dernier indice vous mettra sur la bonne piste. La personnalité recherchée … est une femme. Trouvé ? Alors notez son nom dans les commentaires sur podclub.ch.

Do you have any idea who I am thinking about? Not yet ? I’m sure my last clue will put you on the right track. The personality sought after … is a woman. Find it? Then write down her name in the comments on podclub.ch.

Le vélo est un sport qui a inspiré ou est à l’origine de plusieurs expressions imagées. Comme toujours, il y en a un nombre bien trop important pour que je puisse en parler de toutes dans le cadre de ce podcast. C’est pourquoi je vous en ai sélectionné trois ; mes trois préférées. Ma première expression est « pédaler [21] dans la semoule [22] » ou « pédaler dans la choucroute [23] ». Imaginez quelqu’un qui tente de faire du vélo dans de la semoule ou de la choucroute. Il ne pourrait pas avancer, ça n’irait pas.

Cycling is a sport that has inspired or is at the origin of several pictorial expressions. As always, there are too many to talk about in this podcast. That is why I have selected three of you; My three favorite. My first expression is “pedaling [21] in semolina” or “pedaling in sauerkraut” [23]. Imagine someone trying to ride a bicycle in semolina or sauerkraut. He could not move forward, it would not go.

Quand quelqu’un pédale dans la semoule, il fait des efforts en vain [24] ou a perdu le fil de sa pensée. « Ah, pauvre Bertrand, il n’est pas prêt de s’en sortir dans cette affaire. Il pédale complètement dans la semoule. » Une expression similaire est « perdre les pédales ». Là aussi, on peut l’utiliser pour dire qu’on a perdu le fil de sa pensée ou son assurance : « Pendant mon exposé, j’ai perdu les pédales à cause du trac [25]. Je ne savais plus quoi dire. C’était très gênant. » Mais cette expression peut également signifier « devenir fou ». « Quand l’avion a été secoué, elle a complètement perdu les pédales et s’est mise à crier, tellement elle avait peur. »

When someone pedals in the semolina, he makes efforts in vain [24] or has lost the thread of his thought. “Ah, poor Bertrand, he is not ready to get out of it.” He pedals in the semolina. A similar phrase is “lose the pedals”. Here too, it can be used to say that one has lost the thread of his thought or his confidence: “During my presentation, I lost my train of thought [25]. I did not know what to say. It was very embarrassing. But this expression can also mean “going mad”. “When the plane was shaken, she completely lost her mind and started shouting, she was so scared.”

Ma dernière expression est bien moins dramatique. C’est « se remettre en selle » En fait, elle n’a pas vraiment de lien avec le vélo puisqu’elle fait allusion à la selle, le siège que l’on fixe sur le dos d’un cheval, par exemple, pour s’asseoir dessus. Mais comme on parle également de selle pour ce petit siège du vélo, je me suis permis de vous présenter cette expression tout de même. « Bon, les affaires n’ont pas bien marché ces derniers mois, la concurrence a été rude.

My last expression is much less dramatic. It is “getting back into the saddle”. In fact, it does not really relate to the bicycle because it refers to the saddle, the seat that is fixed on the back of a horse, for example, To sit on. But as we also talk about saddles for this little seat of the bike, I allowed myself to present this expression to you all the same. “Well, business has not worked well in recent months, competition has been tough.

Mais nous allons nous remettre en selle et surmonter toutes ces difficultés. Allez, au travail ! ». Vous pouvez donc utiliser cette expression pour dire « se remettre au travail après une période difficile ». Voilà les trois expressions dont je voulais vous parler. Peut-être en connaissez-vous d’autres. Je vous l’ai dit, il y en a encore bien plus.

But we are going to get back on track and overcome all these difficulties. Go to work! “. You can use that phrase to say “get back to work after a difficult time”. Those are the three things I wanted to talk about. Perhaps you know of others. I told you, there are many more.

J’espère que vous n’avez pas perdu les pédales pendant l’écoute de cette émission. Sinon vous pouvez vous remettre en selle d’ici le 21 juillet, quand je vous retrouverai sur podclub.ch ou sur notre application. Je vous parlerai alors de vacances à la plage.

I hope you did not lose the pedals while listening to this show. Otherwise you can get back on track by July 21 when I meet you on podclub.ch or on our application. I’ll talk to you about a beach holiday.

D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique grâce à la fonction vocabulaire de notre application. Et rejoignez-moi sur Instagram sous #PodClubIsabelle et #balades. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !

Until then, do not forget to work your vocabulary thanks to the vocabulary function of our application. And join me on Instagram under #PodClubIsabelle and #balades. I kiss you and talk to you soon for a new ride!

[1] s’emmitoufler : s’envelopper dans un vêtement chaud
[2] les tongs (f) : chaussures de plage légères généralement en plastique
[3] la canicule : période de chaleur intense
[4] au fur et à mesure : petit à petit
[5] diffuser : répandre dans tous les sens
[6] la gouttelette : petite goutte d’un liquide
[7] la nuque : partie du cou qui se trouve du côté du dos
[8] accro : (familier) dépendant, passionné
[9] veiller : faire attention
[10] s’asperger : se projeter un liquide
[11] suspicieux, -euse : méfiant
[12] répandu(e) : courant
[13] la grande surface : grand supermarché
[14] enfourcher : monter sur un animal ou un objet et avoir les jambes de chaque côté
[15] le Maillot jaune : t-shirt jaune porté par le coureur qui occupe la première place pendant le Tour de France, par exemple
[16] le peloton : groupe formé de concurrents d’une course
[17] le cycliste : personne qui fait de la bicyclette, du vélo
[18] d’affilée : à la suite
[19] le palmarès : liste des prix obtenus
[20] la longévité : longue durée de vie
[21] pédaler : rouler en bicyclette, actionner les pédales d’une bicyclette
[22] la semoule : fragments de grains de céréales séchés
[23] la choucroute : spécialité alsacienne et allemande à base de chou blanc
[24] en vain : inutilement, sans résultat
[25] le trac : (familier) peur que l’on ressent face à un public ou pendant un examen

[1] to bind: wrap in a warm garment
[2] flip-flops (f): light beach shoes usually made of plastic
[3] the heatwave: period of intense heat
[4] as you go: step by step
[5] to spread: to spread in all directions
[6] the droplet: small drop of a liquid
[7] the neck: part of the neck that is on the back side
[8] addicted: (familier) addicted, passionate
[9] be careful: be careful
[10] to sprinkle: to project a liquid
[11] suspicious, -euse: suspicious
[12] prevalent: current
[13] large area: large supermarket
[14] ride: ride on an animal or object and have legs on either side
[15] Yellow jersey: yellow t-shirt worn by the rider who occupies first place during the Tour de France, for example
[16] The peloton: a group formed of competitors of a race
[17] cyclist: person who cycles, cycles
[18] in a row: following
[19] prizes: list of prizes obtained
[20] longevity: long life
[21] pedaling: riding a bicycle, operating the pedals of a bicycle
[22] semolina: dried cereal grain fragments
[23] sauerkraut: Alsatian and German specialty made with white cabbage
[24] in vain: unnecessarily, without result
[25] fright: (familiar) fear of being seen in front of an audience or during an examination

French Podcasts 35