Today’s Translation – Whino or Wine Yes?

http://www.metronews.fr/info/l-etude-sante-du-jour-boire-du-vin-rouge-aide-a-bruler-la-graisse/mobi!CIHgGeFySr1Gc/

L’étude santé du jour : boire du vin rouge aide à brûler la graisse

The health study of the day: drinking red wine helps burn fat

Une étude souligne les bienfaits d’un composé tiré du raisin noir pour les personnes en surpoids.

Study highlights the benefits of a compound derived from red grapes for overweight people.

Le vin rouge contient un composé qui brûle les graisses du foie.

Red wine contains a compound that burns liver fat

Il y a de quoi lever son verre de vin… rouge du moins. En bouteille, en brique ou en grappe, le raisin noir améliorerait l’état de santé des personnes en surpoids en brûlant leurs graisses. C’est la conclusion d’une étude publiée dans le Journal of Nutritional Biochemistry.

There is something up in his glass of wine … red anyway. In bottle, in brick or in a cluster, dark grapes would improve overweight people’s health status by burning their fat. This is the conclusion of a study published in the Journal of Nutritional Biochemistry .

Les chercheurs ont en effet exposé un foie et des cellules graisseuses à des extraits de plusieurs substances chimiques issues de raisin muscadine, une variété du sud-est des États-Unis. Un des composé, l’acide ellagique, a considérablement ralenti la croissance des cellules de gras existantes ainsi que la formation de nouvelles. Un bon moyen d’aider à combattre l’obésité et les troubles métaboliques associés, comme la stéatose hépatique (lorsque le foie est trop gras).

Researchers have indeed exposed liver and fat cells to extracts of several chemicals from the muscadine grape , a variety from the South-Eastern United States. One compound, ellagic acid , has significantly slowed the growth of existing fat cells and the formation of new ones. A good way to help combat obesity and associated metabolic disorders such as fatty liver disease (when the liver is too fat).

Réduire l’accumulation de gras dans le foie

Reduce the accumulation of fat in the liver

Déjà, des études précédentes, menées sur des souris en surpoids, avaient souligné l’intérêt d’un régime alimentaire avec des extraits de la variété de raisin Pinot noir. Le foie des souris qui consommaient l’équivalent pour un humain d’un verre et demi de jus de raisin par jour avait accumulé moins de gras que leurs comparses qui ne consommaient pas d’extrait de raisin.

Already previous studies conducted on obese mice, had stressed the importance of a diet with extracts from the Pinot Noir variety of grapes. The liver of mice who consumed the equivalent of a human with a glass and a half of grape juice a day had accumulated less fat than their associates who did not use grape extract.

Attention, les extraits de raisin ne sont pas un traitement miracle pour perdre du poids. “Nous n’avons pas conclu, et nous ne nous y attendions pas, que ces composés joueraient sur la perte de poids, précise le biochimiste et co-auteur de l’étude Neil Shay. Mais si nous pouvions développer une stratégie nutritionnelle qui réduirait l’accumulation de gras dans le foie, en utilisant des raisins, ce serait une bonne nouvelle.”

Please note, grape extracts are not a miracle cure for weight loss. “We have not concluded, and we do not expect, that these compounds help in weight loss,” says biochemist and co-author Neil Shay study. “But if we could develop a nutritional strategy that would reduce the accumulation of fat in the liver, using grapes, it would be good news.”

L’objectif n’est donc pas de remplacer les médicaments existants par du raisin mais de guider les gens vers des aliments bons pour la santé : “Si vous faites vos courses en sachant que tel aliment est bon pour vos problèmes de santé, ne voudriez-vous pas vous procurer ce fruit ?”

The goal is not to replace existing drugs for grapes but to guide people to good food for health: “If you go shopping knowing that a food is good for your health problems, would you not want to get this fruit?”

Today’s Translation – Check Please

http://www.metronews.fr/info/cour-des-comptes-comment-nos-elus-ont-dilapide-un-milliard-d-euros-entre-2006-et-2012/mobj!Y2b3gLoFD3Jvg/

Régulièrement pointées du doigt pour leurs règles d’utilisation opaques, la “réserve parlementaire” et la “réserve ministérielle” font l’objet d’un rapport accablant de la Cour des Comptes. Le document, publié ce mardi par Le Point, détaille les failles du système, décortiqué sur une période de sept ans.

Regularly singled out for their opaque rules for using the “parliamentary reservation” and “ministerial reserve” they are the subject of a damning report by the Court of Auditors. The paper, published Tuesday by The Point, details the flaws in the system, dissected over a period of seven years.

La plus grosse part des “aides exceptionnelles aux collectivités territoriales” est dépensée par les députés et les sénateurs : c’est la “réserve parlementaire”.

The largest share of “exceptional aid to local governments” is spent by MPs and senators: the “parliamentary reservation”.

C’est l’un de ces rapports discrets mais explosifs dont la cour des Comptes a le secret. Adressé le 27 novembre dernier aux ministres des Finances Michel Sapin et de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, il a pour sobre objet : “Les subventions pour travaux d’intérêt local”. Mais derrière ce titre institutionnel quelque peu rebutant, le document dévoilé ce mardi par Le Point est une lecture passionnante : il révèle tout simplement comment l’exécutif et les parlementaires (nos députés, sénateurs et ministres, donc), dépensent chaque année plus de 100 millions d’euros d’argent public selon des modalités et des objectifs aussi flous les uns que les autres. Explications.

This is one of those discreet reports that exposes that the Court of Auditors has a secret. Issued on November 27 finance ministers Michel Sapin and Interior’s Bernard Cazeneuve, its sober subject: “Subsidies for works of local interest.” But behind this institutional somewhat off-putting title, the document released Tuesday by The Point is a fascinating read: it just reveals how the executive and parliamentary (our MPs, senators and ministers, so) every year spend more than 100 millions of euros of public money on terms and vague goals such as each other. Explanations.

► De quoi parle-t-on ? La cour des Comptes analyse l’utilisation des “aides exceptionnelles aux collectivités territoriales” entre 2006 et 2012. Il s’agit de crédits ouverts chaque année dans la loi de Finances et mis à la disposition du ministère de l’Intérieur. En tout, on parle d’une dépense annuelle variant, en vitesse de croisière, de 100 à 160 millions d’euros, et dépassant sur la période étudiée le milliard d’euros. Des sommes distribuées aux communes, départements et autres collectivités locales selon deux canaux : la plus petite part, la “réserve ministérielle” (près de 30 millions), est directement attribuée par la place Beauvau. Le reste est versé par les députés et les sénateurs : c’est la “réserve parlementaire”. Que reproche la Cour des comptes à la gestion de ces crédits ? Pour faire simple, à peu près tout !

What are we talking about? The Court of Auditors analyzed the use of “exceptional aid to local authorities” between 2006 and 2012. This is appropriated annually in the Finance Act and made available to the Interior Ministry. In all, we are talking about an annual expenditure ranging in average from 100 to 160 million, and over the study period exceeding one billion euros. Amounts distributed to municipalities, counties and other local authorities in two channels: the smallest part, the “ministerial reserve” (nearly 30 million), is directly attributed by the place Beauvau. The rest is paid by the deputies and senators: the “parliamentary reservation”. That accuses the Court of Auditors in the management of these funds? ! Basically, almost everything

► L’argent détourné de son objectif initial. Les lois de Finances successives prévoient une règle simple à l’utilisation de cet argent : il doit être affecté au soutien de collectivités en difficultés financières “à la suite de circonstances anormales”. Or, la Cour relève que des “collectivités au potentiel financier largement supérieur à la moyenne” en bénéficient également. Quant au caractère exceptionnel des dépenses, elle note qu’il est difficile à déterminer quand l’argent sert à rénover une église ou une école. Et ces “travaux de voirie ou d’aménagement urbain représentaient en 2012 plus du tiers des subventions allouées”. Dans quel but ? Quelques lignes, page 2 du rapport, permettent de se faire une opinion à ce sujet : elles montrent que le montant de la réserve parlementaire a quasiment doublé en 2006, veille d’une année électorale cruciale…

The money diverted from its original purpose succeeds finance laws to provide a simple rule to use that money: it should be used to support communities in financial difficulties “the result of unusual circumstances.” The Court notes that “communities well above-average financial potential” benefit too. As for the exceptional expenses, she noted that it is difficult to determine when the money is used to renovate a church or school. And those “road works or urban development in 2012 represented more than a third of the funds granted.” For what purpose? A few lines on page 2 of the report, make it possible to form an opinion about this: they show that the amount of the parliamentary reservation has almost doubled in 2006, eve of a crucial election year…

► Le manque de transparence. Depuis la loi sur la transparence de la vie publique votée en 2013 suite à l’affaire Cahuzac, les subventions attribuées au titre de la réserve parlementaire sont publiées chaque année. Ce qui a donné l’occasion aux citoyens de lire d’invraisemblables inventaires à la Prévert (rénovation de terrains de pétanque, achats de tondeuses à gazon, etc). Problème, la réserve ministérielle échappe toujours à cette règle. Si elle y était soumise, les citoyens auraient pu apprendre ce que révèle la Cour dans ce rapport, à savoir qu’entre 2010 à 2012, plus des deux tiers “ont été engagés à l’initiative de la Présidence de la République”, en l’espèce Nicolas Sarkozy. De toute manière, transparente ou pas, aucune de ces deux réserves n’est soumise à un dispositif de contrôle permettant de s’assurer de leur efficacité.

Lack of transparency. Since the law on transparency in public life passed in 2013 following the Cahuzac affair, grants awarded under the parliamentary reservation are published annually. This gave citizens the opportunity to read about the improbable inventories in the Prévert (petanque renovation, lawn mowers purchases, etc.). Problem, the departmental reserve is always an exception to this rule. If they were subject to it, citizens could have learned what is revealed in this report of the Court, namely that between 2010 and 2012, over two-thirds “have been committed to the initiative of the President of the Republic,” in the form of Nicolas Sarkozy. Anyway, transparent or not, none of these two conditions is not subject to a control device to ensure their effectiveness.

► Que préconise la cour des Comptes ?

De son contrôle, le gendarme des finances publiques conclut qu’il faut “une réforme profonde” du système des réserves parlementaire et ministérielle. Et propose quelques pistes concrètes :

– Allouer ces crédits de manière cohérente avec la politique de décentralisation d’une part, et de maîtrise de la dépense publique d’autre part

– Définir les critères permettant d’établir la nature exceptionnelle de chaque subvention

– Encadrer l’attribution de cet argent par des règles de bonne gestion

– Appliquer à la réserve ministérielle la même règle de publication qu’à la réserve parlementaire.

► What was advocated by the Court of Auditors?

Its control, the gendarme of public finances concluded that there must be “profound reform” of the parliamentary system and ministerial reserves. And suggests specific paths:

– allocate these funds consistently with the policy of decentralization on the one hand, and control of public spending on the other

– Define criteria for establishing the exceptional nature of each grant

– Frame the allocation of this money through good management practices

– Apply to the departmental reserve the same publishing rule as the parliamentary reserve.

Today’s Translation – Conspiracy

http://www.20minutes.fr/societe/1536987-20150209-attentat-charlie-hebdo-reponse-temoin-site-complotiste#xtor=RSS-176

Attentat à «Charlie Hebdo»: La réponse d’un témoin à un site complotiste

The “Charlie Hebdo” Attack: The answer of a witness to a conspiracy website

Plus d’un mois après les attentats de Paris, les complotistes continuent d’alimenter Internet en fantasmes. Le journaliste Martin Boudot peut en témoigner. Sur Facebook et sur le site du Plus de L’Obs dimanche, il a publié un long droit de réponse à un article de Panamza, site dit «alternatif», l’accusant d’avoir trafiqué une de ses vidéos.

More than a month after the attacks in Paris, the conspiracy theorists continue to supply Internet fantasies. Journalist Martin Boudot can attest. On Facebook and on the website “More The Obs” Sunday, he published a long right of reply to a Panamza article, a site that tells the “alternative”, accusing him of tampering with one of his videos.

Martin Boudot travaille à l’agence «Premières lignes», dont les locaux sont situés dans le même bâtiment que ceux de Charlie Hebdo. A ce titre, il a vécu en direct le massacre qui a fait 12 morts. Ce jour-là, il s’est refugié sur le toit du bâtiment et a pu tourner les premières images. On y voit les frères Kouachi, dans la rue, tirer sur des policiers.

Boudot Martin works at the “First line” agency, whose premises are located in the same building as those of Charlie Hebdo. As such, he lived the massacre that left 12 dead. That day, he took refuge on the roof and was able to shoot the first images. We see the Kouachi brothers in the street, shooting at police officers.

Le fait que Martin Boudot apparaisse lui-même sur la vidéo alors qu’il est censé filmer. Problème: comme l’indique le journaliste, le site se trompe entre deux vidéos: l’une tournée par lui-même et l’autre par son collègue, également réfugié sur le toit et donc témoin.

The fact that Martin Boudot himself appears on the video while he was filming. Problem: as a noted journalist, the site is wrong between the two videos: the one that turns to himself, and the other by his colleague, also a refugee on the roof and therefore witness.

Le fait que Martin Boudot ait publiquement dit qu’il connaissait l’homme de la maintenance tué, Frédéric Boisseau, alors que c’était son premier jour. Problème: au moment de ses déclarations, on ignore encore l’identité de la victime et le journaliste croit qu’il s’agit du responsable de la maintenance habituel. «Quel serait l’intérêt pour nous de mentir sur ce point? J’ai beau essayé de vous suivre mais à votre avis, on couvre qui exactement en mentant? Les juifs? La DGSE ? Sodexo ? Rastapopoulos?», s’étrangle Martin Boudot.

The fact that Martin Boudot has publicly said he knew the maintenance man killed, Frédéric Boisseau, while this was his first day. Problem: at the time of his statements, he was still unclear as to the identity of the victim and the journalist believed he (the victim) was responsible for the usual maintenance. “What would be the point for us to lie about this? I’m trying to follow you but in your opinion, lying covers what exactly? The Jews? DGSE? Sodexo? Rastapopoulos?” choked Martin Boudot.

Le fait que la vidéo de Martin Boudot ait été relayée en mauvaise qualité auprès des médias français et de bonne qualité auprès du site américain Vice News. L’explication est toute simple: aux premiers, le journaliste a transféré la séquence par mail, «du coup, la qualité a été compressée». Au second, il a pu l’envoyer en qualité optimale.

The fact that the video of Martin Boudot was relayed in bad quality to the French media and good quality with the US News site. The explanation is simple: the first, the reporter sequence was transferred by email, “suddenly, the quality has been compressed.” In the second, he was able to send in full quality.

«L’addition de fausses infos ne fait pas une vérité»

“The addition of false information is not a truth”

S’ajoute aussi la question de la présence d’un employé polonais sur la scène, un argument encore irrationnel car son existence n’a jamais été niée par le journaliste.

He also adds the issue of the presence of a Polish worker on the scene, an argument again irrational because his existence has never been denied by the journalist.

Dans son droit de réponse, Martin Boudot, qui n’a même pas été contacté par le site, se demande si Panamza ne profite pas des peurs «pour vendre sa salade» ou s’il est si tellement ancré dans la théorie du complot primaire qu’il en «oublie les faits». «L’addition de fausses informations ne fait pas une vérité», déplore-t-il.

In his right of reply, Martin Boudot, who has not even been contacted by the site, wonders if Panamza does not take advantage of fear “to sell its salad” or if there is so much rooted in the primary conspiracy theory that it “forgets the facts” “The addition of false information is not a truth,” he laments.

De son côté, Panamza n’a toujours pas publié le droit de réponse à sa prétendue exclusivité. Le site est tenu par Hicham Hamza, connu notamment pour avoir suggéré qu’Israël se cachait derrière les attentats du 11 septembre, rapporte Rue89.

For its part, Panamza still has not released the right of reply to his alleged exclusivity. The site is run by Hicham Hamza, known for having suggested that Israel was behind the attacks of September 11, reports Rue89 .

Today’s Translation – Selfies

https://fr.news.yahoo.com/crash-d-avion-chute-falaise-d-pont-attention-163055852.html

Crash d’avion, chute de falaise ou d’un pont… Attention, prendre un selfie peut vous coûter la vie

Crash plane, cliff drop or on a bridge … Attention, taking a Selfie can cost you your life

Un avion se serait crashé dans le Colorado en 2014 à cause du pilote qui prenait un selfie en plein vol, selon les autorités américaine.

A plane crashed in Colorado in 2014 when the driver was taking a flying Selfie, according to US authorities.

Amritpal Singh avait la tête dans les nuages. Et c’est, sans doute, ce qui a causé sa mort ainsi que celle de la passagère qu’il transportait à bord de son petit avion Cessna. Dans un rapport publié la semaine dernière, le Conseil national de la sécurité des transports américains (National Transportation Safety Board) assure que le crash de ce petit avion, survenu le 31 mai 2014 dans le Colorado (Etats-Unis), serait notamment dû à une erreur du pilote car il avait l’habitude de prendre des selfies en plein vol.

Amritpal Singh had his head in the clouds. And that’s probably what caused his death and that of the passenger he carried aboard his small Cessna. In a report released last week, the National Council of the US Transportation Safety (NTSB) ensures that this small plane crash, which occurred May 31, 2014 in Colorado (USA), is largely due to pilot error because he had the habit of taking in flight selfies.

>> Psycho: Plus on fait de selfies, plus on a un profil de psychopathe

The more one takes selfies, the greater a psychopathic profile

A l’appui de leur thèse, les autorités américaines ont sorti une GoPro retrouvée dans les décombres de l’appareil accidenté. Sur les images, on voit le jeune pilote de 29 ans proposer à ses différents passagers d’immortaliser la magie de ce vol à l’aide de son smartphone. Le manche à balai dans une main, il n’hésitait pas non plus, a priori, à envoyer des textos de l’autre.

In support of their argument, American authorities have released a GoPro found in the rubble of the accident aircraft. On the images, we see the young pilot, 29 years old, offering his different passengers the magical capture of the flight using his smartphone. The joystick in one hand, he does not hesitate, prior to texting each other.

Il pose avec son flingue et tire accidentellement

He poses with his gun and accidentally shoots

Apparu dans le dictionnaire anglais en 2013 entre les mots selfhood (individualité) et selfish (égoïste), le selfie -soit l’autoportrait réalisé avec son téléphone- n’en est pas à sa première victime. Rien que l’an dernier, les médias ont rapporté la mort de cinq personnes à travers la planète alors qu’elles venaient de se prendre en photo. Il y a d’abord eu, en avril, la Russe Xenia Ignatyeva, 17 ans, tombée juste après avoir figé son visage souriant sur une photo prise du haut d’un pont de neuf mètres à Saint-Pétersbourg (Russie).

Appearing in the English dictionary in 2013 between selfhood words (individuality) and selfish (selfish), the Selfie –to take the self-portrait with one’s telephone – is not his first victim. Just last year, the media reported the death of five people around the world when they came to take a picture. He first got there in April, the Russian Ignatyeva Xenia, 17, fell just after having fixed his smiling face on a photo taken from the top of a nine meter bridge in St. Petersburg (Russia).

Today’s Translation – Dutch TV Attack

http://www.metronews.fr/info/video-pays-bas-un-homme-arme-interrompt-le-journal-televise-de-nos-tv/moaC!uQ3uwxh9mFG1E/

Les motivations de son geste sont encore floues. Un homme armé a interrompu jeudi soir le journal de 20h de la télévision publique néerlandaise (NOS), près d’Amsterdam, avant d’être maîtrisé par la police. Habillé d’un costume noir, d’une chemise blanche, d’une cravate sombre et portant des lunettes, l’homme avait en main ce qui ressemblait à un pistolet équipé d’un silencieux. La scène a été filmée et a été mise en ligne dans une vidéo de près de 5 minutes, sur le site de la NOS.

The reasons for his action are still unclear. A gunman had interrupted the Thursday 8 o’clock nightly news of the Dutch public television station (NOS), near Amsterdam, before being overpowered by police. Dressed in a black suit, a white shirt, a dark tie and wearing glasses, the man was holding what looked like a gun with a silencer. The scene was filmed and put online in a video, close to 5 minutes (long), on the NOS site.

L’homme de 19 ans a brièvement pris en otage un employé de la NOS, invisible à l’écran, avec lequel il s’est entretenu durant environ quatre minutes. Seul le début de la brève prise d’otage est passé à l’antenne. Le reste de la scène a été enregistré sans pour autant être diffusé en direct, la chaîne ayant interrompu son antenne.

The 19-year briefly kidnapped an employee of NOS, invisible to the screen, with whom he had taken for about four minutes. Only the beginning of the hostage taking went on the air. The rest of the scene was recorded without being broadcast live, the network having interrupted its broadcast.

La sécurité avait été renforcée Security has been strengthened

S’exprimant calmement mais de manière sibylline, l’homme a demandé à passer à l’antenne : “Les choses qui vont être dites sont d’importance mondiale”. “Nous avons été engagés par les services secrets et nous avons entendu des choses qui mettent la société actuelle en doute. Et nous allons les révéler maintenant”, a-t-il dit. Lorsque quatre policiers néerlandais ont pénétré le studio en pointant leur arme sur l’homme, celui-ci a immédiatement lâché son arme et levé les mains en l’air avant d’être arrêté.

Speaking calmly but cryptically, the man asked to go on the air: “Things which are going to be said are of global importance.” “We have been engaged by the Secret Services and we have heard things that place today’s society in doubt. And we will now reveal,” he said. When four Dutch police entered the studio, pointing their guns at the man, he immediately dropped his gun and raised his hands in the air before being arrested.

“Le suspect avait une fausse arme impossible à distinguer d’une vraie”, a indiqué plus tard la police néerlandaise sur son compte Twitter. Elle a également précisé que le suspect n’avait pas d’antécédent. Une enquête a été ouverte et le domicile du jeune homme a été perquisitionné dès jeudi soir à Pijnacker, dans l’ouest du pays. Selon les médias néerlandais, il est étudiant en chimie à l’université technique de Delft. D’après l’agence de presse ANP, le suspect aurait indiqué que huit “lourds explosifs” contenant des matériaux radioactifs avaient été placés à travers le pays. Il a assuré qu’ils exploseraient s’il ne pouvait pas intervenir à la télévision.

“The suspect had a fake gun that was impossible to distinguish from a real one,” said the Dutch police later on their Twitter account. They also said that the suspect had no history. An investigation was opened and the young man’s home was raided on Thursday night in Pijnacker in the West of the country. According to the Dutch media, he is a student in chemistry at the Technical University of Delft. According to news agency ANP, the suspect reportedly said that eight “heavy explosives” containing radioactive material had been placed across the country. He assured that they would explode if he could not intervene on television.

Si les motivations du jeune homme restent floues, la manière dont il a réussi à pénétrer dans les studios de la télévision publique interroge également. D’autant qu’après les attentats de Paris début janvier, la sécurité avait été renforcée à l’entrée de la NOS comme dans de nombreux médias. “Depuis ce qui s’est passé à Paris, nous sommes mieux préparés. On ne sait bien sûr jamais quand cela peut arriver, mais le fait que nous ayons été préparés a permis une intervention rapide”, a souligné jeudi soir Pieter Broertjes, le maire d’Hilversum, la ville se situe le siège de la NOS.

If the motivations of the young man remain unclear, how he managed to get into the public television studios was also questioned. Especially after the attacks in Paris in early January, security had been tightened at the entrance of NOS as in a number of media outlets. “Since that happened in Paris, we are better prepared. You never know when of course it can happen, but the fact that we were prepared permitted a rapid response,” said Pieter Broertjes the mayor of Hilversum, on Thursday, the city of the siege on NOS.

Today’s Translation – McDo’s and McDon’ts

http://www.metronews.fr/info/arome-de-buf-et-autres-les-18-ingredients-invisibles-des-frites-mcdo/moav!mbdFswTQaliMs/

La chaîne de restauration rapide McDonald’s a dévoilé mardi sous la forme d’une vidéo la longue liste d’ingrédients qui se trouvent dans les milliers de milliards de frites servies chaque jour à ses clients. Certains, en la découvrant, renonceront peut-être aux french fries made in US. De son côté, McDonald’s France assure “qu’aucun ajout d’agents de saveur, ni d’arômes artificiels, ni d’additifs d’origine animale, n’intervient dans la préparation” de ses frites.

The McDonald’s fast food chain unveiled on Tuesday, in the form of a video, the long list of ingredients that are found in the trillions of fries served  every day to its customers. Certainly, some finding this, may  give up french fries made in the US. For its part, McDonald’s France assures that “no added flavorings or artificial flavors or additives of animal origin, are involved in the preparation” of their fries.

McDonald’s n’en est pas à sa première du genre et, quelles que soient les conséquences de ce geste, l’entreprise a réussi son coup : faire parler d’elle.

McDonald’s is not the first of its kind and, whatever the consequences of this move, the company has pulled it off: to make us talk of them.

Ainsi, mardi dernier, dans un formidable coup de communication, ou peut-être comme elle aime à le rappeler, par souci de transparence envers ses nombreux clients, la chaîne de restauration rapide a mis en ligne une vidéo dévoilant les 19 ingrédients nécessaires pour faire ses frites. Des milliers de personnes ont déjà regardé les images et écouter les explications révélant les secrets de ce goût unique.

So, last Tuesday, in a large great communication  release, or perhaps as they like to say, for the sake of transparency to its many customers, the fast food chain has posted a video revealing the 19 ingredients needed to make its fries. Thousands of people have already looked at the pictures and listen to the explanations revealing the secrets of this unique taste.

Les végétariens font la tronche Vegetarians make the face

Ainsi, en plus des ingrédients de base (pomme de terre, sel) et de ceux qui n’ont rien de surprenant (huile de colza, huile de soja ; huile de blé), les clients apprendront que leurs pommes de terre adorées contiennent notamment :

Thus, in addition to the basic ingredients (potato, salt) and of those others that have are not surprising (rapeseed oil, soybean oil, corn oil), customers learned that their beloved potato notably contains :

– du dimethylpolysiloxane, “huile de silicone servant d’agent d’enrobage. Sans risques connus en tant qu’additifs alimentaires. Toxique si de grandes quantités sont ingérées” selon Santé Magazine.

– the dimethylpolysiloxane, “silicone oil used as a coating agent. Without known risks as a food additives. Toxic if large amounts are ingested.” according to Health Magazine

– du pyrophosphate de sodium : “cristallin incolore transparent peu toxique et irritant” selon Wikipédia.

-sodium pyrophosphate: “transparent colorless crystalline a little toxic and irritant “according to Wikipedia.

– des antioxydants…

– antioxidants …

Pour les végétariens, la mauvaise nouvelle vient de tomber : les frites contiennent également de l’arôme naturel de bœuf. Certes il ne s’agit que d’arôme, mais les veggies, c’est sûr, n’apprécieront pas.

For vegetarians, the bad news has dropped: the fries also contain natural beef flavor. Certainly there is only flavor, but for the veggies, it is certain, they will surely not appreciate.

McDonald’s France a toutefois tenu à apporter des éléments complémentaires quant à cette affaire. Le groupe assure que les frites vendues dans l’Hexagone “sont fabriquées en France et à partir de pommes de terre 100% d’origine française”. “Nous tenons à rappeler qu’aucun ajout d’agents de saveur, ni d’arômes artificiels, ni d’additifs d’origine animale, n’intervient dans la préparation de nos frites. Par ailleurs, l’huile de cuisson que nous utilisons dans nos restaurants est une huile végétale, composée de colza et de tournesol”, a encore ajouté la chaîne de restauration rapide.

McDonald’s France, however, was required to provide additional evidence about the matter. The group ensures that fries sold in France “are made in France and from potatoes 100% of French origin.” “We want to remind that nothing is added from flavorings or artificial tastes neither additives of animal origin, are never involved in the preparation of our fries. Also, the cooking oil that we use in our restaurants is a vegetable oil, consisting of rapeseed and sunflower,” again added the fast food chain.

Explains this:

Although it seems wrong that the McDonald’s fries do not get moldy, remember that most fries don’t. McDonald’s processes their fries so that they do not contain the water needed for microbes to flourish. They then add preservative chemicals (above article). Frying also coats the fries with an oil barrier, in both cases. A baked steak fry has a lot of water, and isn’t sealed by boiling oil. Is any french fry healthy? Is it wrong to add chemicals? Discuss (but only in French).

But also consider this….

Today’s Translation – Diabetes in a French Paradise

http://www.20minutes.fr/sante/1501379-20141215-diabete-obesite-font-ravages-polynesie-nouvelle-caledonie#xtor=RSS-176

Plus de la moitié des habitants de Nouvelle-Calédonie (54,2%) est en surpoids ou obèse. Ils ne sont que 30% environ à quelque 22.000 kilomètres de là, en Métropole. Le constat est alarmant. D’autant plus que les Calédoniens sont touchés par cette maladie de plus en plus jeune.

More than half of the inhabitants of New Caledonia (54.2%) are overweight or obese. They are nearly 30% about 22 thousand kilometers away, in Metropolis (Paris). The finding is alarming. Especially as the Caledonians are affected by this disease younger and younger.

«L’obésité, souvent associée au diabète dans les îles du Pacifique (1), est un véritable fléau sanitaire, une réelle épidémie même s’il s’agit d’une maladie non transmissible», lâche Bernard Deladrière, en charge de la santé au sein du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, avant de préciser: «Chaque année, le nombre de diabétiques augmente de 6% et le pourcentage de la population atteinte de surpoids ou d’obésité a une tendance lourde à s’accroître.»

“Obesity, often associated with diabetes in the Pacific Islands (1), is a real health scourge, an epidemic even if it is not a communicable disease” says Bernard Deladrière , in charge of Health in the Government of New Caledonia, before specifying: “Every year, the number of diabetics increases 6% and the percentage of the population who are overweight or obesity is in a strong increasing trend.”

Des diabétiques qui s’ignorent  Diabetics who are unaware

Dans cet archipel de 265.000 habitants, les données officielles font état de 20.000 personnes diabétiques, soit un adulte sur dix, dont près de la moitié ignore son état puisque seuls 12.000 diabétiques sont suivis. «Et tant que le surpoids ne reculera pas, il n’y aura pas d’amélioration», insiste Dominique Mégraoua, pilote du programme diabète à l’Agence sanitaire et sociale.

In this archipelago of 265,000 inhabitants, official data shows 20,000 people with diabetes, one in ten adults, nearly half do not know their condition since only 12,000 diabetics are followed. “And since being overweight will not back down, there will be no improvement,” stresses Dominique Mégraoua who pilots a diabetes program at the Health and Social Agency.

«Le baromètre Santé réalisé en 2012 a révélé que 42% des enfants de 12 ans étaient atteints par l’obésité», renchérit Bernard Deladrière, précisant que la communauté polynésienne est de loin la plus concernée, en raison de prédispositions génétiques.

“The Health Barometer conducted in 2012 revealed that 42% of children aged 12 were affected by obesity,” adds Bernard Deladrière, saying the Polynesian community is by far the most affected, due to a genetic predisposition.

46 millions d’euros annuels pour l’Assurance maladie

46 million euros a year for health insurance

«Les gens mangent trop gras et trop sucré. Avec l’urbanisation et l’occidentalisation des communautés océaniennes, les gens ne vont plus aux champs, ils ne cultivent plus et achètent des aliments manufacturés», explique Bernard Deladrière.

“People eat too much fat and too much sugar. With urbanization and westernization of Pacific communities, people no longer go to the fields, they do not farm anymore,  and they buy processed foods, “says Bernard Deladrière.

Deuxième diagnostic pris en charge, le diabète et les multiples affections qui lui sont associées (insuffisance rénale, hypertension, maladies cardiovasculaires…), coûtent 5,5 milliards de francs Pacifique (46 millions euros) par an à la Cafat, caisse locale d’assurance maladie.

Second diagnosis supported, diabetes and multiple conditions associated with it (renal failure, hypertension, cardiovascular disease …), cost 5.5 billion Pacific francs (46 million euros) per year to Cafat, the local health insurance.

60% d’obèses à Wallis-et-Futuna  60% of obesity at Wallis and Futuna

Dans ce territoire, aux inégalités sociales profondes, les familles modestes peinent à acheter régulièrement fruits et légumes, largement plus onéreux que dans l’Hexagone. Et à Wallis-et-Futuna, deux minuscules îles polynésiennes de moins de 13.000 âmes, la situation est encore plus dramatique.

In this territory, deep social inequalities, poor families are struggling to buy fruits and vegetables regularly, substantially more expensive than in France. And Wallis and Futuna, two tiny Polynesian islands of less than 13,000 souls, the situation is even more dramatic.

Un rapport de la Cour des Comptes de juin 2014 sur La santé dans les outre-mer a révélé qu’entre 1980 et 2010, le diabète et l’obésité avaient doublé et la prévalence de l’hypertension, triplée. 60% des habitants de l’archipel sont obèses. La Cour avait mis en exergue «la prise en charge défaillante de ces risques, au point que l’espérance de vie recule, un cas de figure unique en France».

A report of the Court of Auditors in June 2014 on the health in overseas countries revealed that between 1980 and 2010, diabetes and obesity had doubled and the prevalence of hypertension, tripled. 60% of islanders are obese. The Court emphasized “the failed management of these risks, so that life expectancy is declining, a case of single figure in France.”

(1) Et dans les micros Etats polynésiens du Pacifique Sud ?

(1) And in the Micro Polynesian States of the South Pacific?

«Sur les dix pays où l’on recense proportionnellement le plus d’obèses dans le monde, neuf se situent dans le Pacifique Sud», constate Paula Vivili, directeur par intérim de la Santé publique à la Communauté du Pacifique (CPS).

“Of the ten countries where the proportion identifies the most obese in the world, nine are located in the South Pacific,” says Paula Vivili, Acting Director of Public Health for the Pacific Community (SPC).

A Nauru, Tonga, Niue, Samoa ou aux îles Cook, le taux de personnes en surpoids ou obèses est compris entre 80 et 92%. Le poids moyen des femmes est ainsi passé de 73,9 kilos en 1973 à 95 kilos en 2004, dans le petit royaume de Tonga.

In Nauru, Tonga, Niue, Samoa and the Cook Islands, the rate of overweight or obese is between 80 and 92%. The average weight of women has increased from 73.9 pounds in 1973 to 95 kilos in 2004, in the small kingdom of Tonga.

Des programmes de prévention et de sensibilisation sont organisés mais ils se heurtent parfois aux règles du commerce international. Ainsi en 2013, le gouvernement de Samoa avait interdit l’importation des queues de dinde très riches en graisse. Il a été contraint de revenir sur sa décision au motif qu’elle contrevenait aux règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), que Samoa venait d’intégrer.

Prevention and awareness programs are organized, but they sometimes collide with the rules of international trade. Thus in 2013, the Samoan government had banned the importation of turkey tails rich in fat. He was forced to reverse its decision on the grounds that it contravened the rules of the World Trade Organization (WTO) that Samoa had to integrate.

Interesting words and phrases:
en surpoids – overweight
le constat – the finding
fléau sanitaire – health scourge (threat)
préciser – to specify
s’ignorent – are unaware
en raison – due
de loin – by far
ne reculera pas – will not back down
avait mis en exergue – had highlighted/emphasized
réalisé – conducted/realized/executed
pris en charge – supported