Essay – Vocal Fry

J’écoutais à le «podcast de sommeil» que je liais dans le post précédent. Si vous apprenez l’anglais, ce podcast peut ne pas être bon à écouter. Le présentateur utilise un effet vocal que je crois s’appelle “Vocal fry“.

I was listening to the “Sleep Podcast” that I linked to in the previous post. If you are learning English, that podcast may not be a good one to listen to. The presenter uses a vocal effect that I believe is called “Vocal fry”.

En mode de parole régulière, les plis vocaux vibrent rapidement entre une position plus ouverte et plus fermée à mesure que l’air traverse. Dans les frites vocales, les plis vocaux sont raccourcis et relâchés afin qu’ils se ferment ensemble complètement et se déclenchent ouverts, avec une petite gigue, à mesure que l’air survient. Cet effet éclatant et nerveux lui confère une sensation de friteuse caractéristique.

In regular speaking mode, the vocal folds rapidly vibrate between a more open and more closed position as the air passes through. In vocal fry, the vocal folds are shortened and slack so they close together completely and pop back open, with a little jitter, as the air comes through. That popping, jittery effect gives it a characteristic sizzling or frying sound.

Il est difficile d’écouter, et finalement votre cerveau cesse d’essayer et vous vous endormez. Si Kim Kardashian parle, quel que soit son style de voix, vous allez vous endormir. Je crois que la raison pour laquelle son émission de télévision a été si populaire, c’est que les gens l’utilisent comme aide au sommeil. Je n’ai jamais vu ça. Je n’ai pas de télévision par câble. Je peux à peine tolérer la télévision et muet les publicités. Je ne vais certainement pas payer pour les publicités et la programmation inférieure.

It is difficult to listen to, and eventually your brain stops trying and you fall asleep. If Kim Kardashian is talking, regardless of her style of voice, you are going to fall asleep. I believe that the reason her TV show has been so popular is that people are using it as a sleep aid. I have never seen it though. I don’t have cable TV. I can barely tolerate TV, and mute the commercials. I’m certainly not going to pay for advertisements and inferior programming.

Je suis assez vieux pour me rappeler que lorsque la télévision par câble a commencé, ils vous ont facturé des frais mensuels parce qu’ils n’avaient pas de publicités. La télévision publique, parrainé en partie par le gouvernement, a également demandé de l’argent parce qu’ils n’avaient pas de sponsors ou de publicités. Maintenant, ils le font, et ils demandent encore de l’argent à leurs téléspectateurs. La cupidité est la racine de tout le mal. Mes lecteurs français peuvent-ils me dire si c’est la bonne traduction de l’expression?

I’m old enough to remember that when cable TV began, they charged you a monthly fee because they did not feature commercials. Public TV, sponsored in part by the government, also asked for money because they did not have sponsors or commercials. Now they do, and they still ask for money from their viewers. Greed is the root of all evil. Can my French readers tell me if that is the right translation for the expression?

En fait, quand je veux me détendre, j’écoute Rupert Sheldrake parler de la résonance morphique. Sa voix est si relaxante, et ses idées sont assez complexes pour compléter complètement mon cerveau avec de l’adénosine.

Actually, when I want to relax, I listen to Rupert Sheldrake talk about morphic resonance. His voice is so relaxing, and his ideas are complex enough to completely fill my brain with adenosine.

Advertisements